Livres
461 317
Membres
417 506

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par mamour04 2014-03-10T10:22:31+01:00

- Excuse-moi, ai-je dis aussitôt. Ecoute, maman, je vais y arriver. je suis mieux placée que n'importe qui pr le faire. Je suis une espionne non? Une super espionne...

(...)

- Intéressant, l'histoire de la super espionne, m'a déclaré Jesse Oliver.

(...)

- C'est une habitude chez toi d'écouter les conversations? ai-je demandé. On ne t'a pas appris que ça ne se faisait pas?

- Et toi tu parles tjs au téléphone devant tout le monde? m'a-t-il demandé.

Mince, il a de la répartie.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Julie37 2014-11-29T18:45:08+01:00

"-Ecoute, a reprit Jesse. Je patine super bien. Je fais du hockey sur glace ici en hiver. Je peux t’apprendre !

Il s’est approché en me tendant les deux mains.

-Alors ? En plus, on se donnera la main tout le temps ! C’est super romantique !

-Et ce sera romantique si je tombe et que je crée une réaction en chaîne qui envoie douze personnes à l’hôpital ?

-On t’a déjà dit que tu étais très douée pour imaginer des scénarios catastrophes ?

-Maintenant, c’est fait."

Afficher en entier
Extrait ajouté par clemluna 2015-01-30T20:25:28+01:00

-Le "serment du petit doigt". T'as quel âge, déjà, cinq ans et demi?

-Ben quoi, il a fait ses preuves! ai-je argumenté. Allez, donne ton petit doigt!

Il a levé les yeux au ciel , mais il s'est exécuté. Ses mains étaient un peu froides. " Est-ce que ça revient à donner la main à un garçon? " me suis-je demandé. " C'est pas vrai, je donne la main à un garçon !Un garçon craquant !Pas le genre de rancard pourri qu'on accepte pour être sympa , avec le cousin de je ne sais qui !"

-ça y est ?On a prêté serment ?m'a-t-il demandé , un pli moqueur au coin des yeux .

-Oui , ai-je répondu en tirant sur son petit doigt par acquit de conscience . Mais il se peut aussi qu'on soit désormais considérés comme mariés selon les usages en Nouvelle-Guinée.

On a éclaté de rire.

-Je plaisante ! ai-je ajouté. Enfin espérons. Va savoir !

-Plus qu'à vérifier sue Wikipédia en rentrant chez nous , a suggéré Jesse , toujours en riant . Tu dis toujours des trucs aussi barge ?

-Euh, je ne sais pas .

Et c'étais vrai . Je n'avais jamais fréquenté d'ados avant . Je n'avais pas te le dire , ou alors ...(j'ai baissé la voix pour murmurer sur le ton du secret)ce ne serait plus des talents cachés . Mais oui , j'en ai quelques-uns .

Tout à coup , je me suis rendu compte qu'on était vraiment très très près l'un de l'autre . Nos bouches ,en particulier , étaient très proches.

-Oh, euh, hello , ai-je dit .

-Hello, a-t-il murmuré . Je suis trop près, là?

-Bah , on est déjà mariés en Nouvelle-Guinée .C'est juste la suite logique de ...

Et il m'a embrassée .

p.184

Afficher en entier
Extrait ajouté par Julie37 2014-11-29T18:44:57+01:00

"-Je prends la même chose que toi.

-Tu veux du jus de pomme ? m’a-t-il demandé en haussant un sourcil.

-Ce n’est pas du whisky ?

Il m’a tendu son verre pour que je le renifle.

-Ca reste entre nous ?

-Je vais faire de mon mieux, ai-je promis avec un sourire."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sobooks 2015-12-25T13:45:52+01:00

- Maggie ? a-t-elle dit.

- Oui ?

- Je crois que Jesse Oliver craque pour toi.

Un geignement de Jesse l'a fait se retourner vers lui.

- C'est pas vrai, t'es là aussi, toi ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sobooks 2015-12-25T13:35:57+01:00

- Ça y est ? Tu as décidé de m'éliminer ? ai-je dit à Jesse.

- Quoi ? m'a-t-il demandé en riant.

- Les lames aiguisées, un bloc d'eau gelée, je vois ce que tu mijotes. Tu es démasqué.

- Maggie, c'est du patin à glace.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sobooks 2015-12-25T13:42:50+01:00

Je me suis tournée vers Jesse. S'il me trouvait mignonne quand je plissais le front en prenant des notes, il allait sûrement adorer mes yeux de cocker.

- Oh, non, a-t-il déclaré. Oublie. Pas question. Débrouillez-vous sans moi.

- Je ne vais pas la porter toute seule ! ai-je protesté. Allez, s'il te plaît ! Tu as dit toi-même qu'elle avait besoin d'amis.

- Il y a pas loin de cent personnes ici, chez moi ! Comment veux-tu que je vire tout le monde ?

- S'il n'y a que ça...

J'ai passé la tête dans l'encadrement de la porte de la pièce voisine.

- Barrez-vous, v'là les flics ! ai-je hurlé.

Ça n'a pas fait un pli, la horde de jeunes s'est aussitôt ruée hors de la maison.

Jesse m'a dévisagée.

- Toi, tu as vraiment de la chance d'être aussi mignonne.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MissAnnabeth 2015-08-29T16:11:07+02:00

- Je peux vomir là-dedans ? a-t-elle demande en s'approchant d'une plante en pot sur le palier. Tiens, c'est une plante. Salut, toi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MissAnnabeth 2015-08-29T16:08:24+02:00

- Il faut qu'on parle d'Halloween.

Elle est passée devant moi avec un nouveau soupir.

- Désolée, le diable est en congé. Ne mange pas les bonbons sans enlever le papier. Fais-toi accompagner pour aller donner chez les gens. Voilà, je crois qu'on a fait le tour des recommandations.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Julie37 2014-11-29T18:42:59+01:00

"-C’est parce que t’es sexy, Maggie, m’a-t-elle murmuré sur le ton de la confidence.

-Mais tu va la fermer, oui ? ai-je-sifflé. S’il reste ne serait-ce qu’une molécule sobre dans ton organisme, je t’en supplie, tais-toi."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode