Livres
511 984
Membres
523 022

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

_ Non, répéta-t-il. J'ai répondu "non" à Tasha.

J'en restais bouche bée quelques instants.

_ Mais... pourquoi? C'était une occasion unique... Tu aurais pu avoir un enfant... Et elle... tenait à toi...

Un fantôme de sourire se dessina sur ses lèvres.

_ C'est vrai. C'est la raison pour laquelle je devais refuser. Je ne pouvais pas lui donner ce qu'elle voulait. Pas alors que... (il s'approcha de moi)... mon coeur est ailleurs.

Afficher en entier

_C'est faux, déclarai-je. Tu fais bonne figure, et tu maîtrises effectivement tes émotions la plupart du temps. Mais parfois tu n'y arrives pas et parfois... (je m'appuyai à lui et baissai la voix)... tu n'en as pas envie.

_Rose...

Il avait le souffle court et je savais que son coeur battait aussi vite que le mien. Surtout, il ne s'écartait pas. J'étais consciente que j'agissais mal et je connaissais toutes les raisons pour lesquelles nous ne devions pas nous approcher l'un de l'autre. A cet instant, je m'en moquais éperdument. Je n'avais envie ni de me contrôler, ni de prouver que j'étais raisonnable.

Je l'embrassai sans lui laisser le temps de comprendre ce qu'il lui arrivait. J'aurais eu tord de ne pas le faire, puisqu'il me rendit mon baiser. Il me pressa contre le mur en maintenant mon bras, et glissa son autre bras dans mes cheveux. Son baiser trahissait des émotions intenses: de la colère, de la passion, du soulagement...

Afficher en entier

_ Telles que je voie les choses... nous ne sommes pas encore ses gardiens.

Je me raidis en attendant sa réponse: il n'allait pas manquer de me servir un nouveau conseil zen.

Sauf qu'il m'embrassera.

Le temps s'arrêta lorsqu'il prit mon visage entre ses mains, puis baissa la tête pour approcher ses lèvres des miennes. Ce qui était à peine un baiser, au tout début, devint vite ardent et enivrant. Il finit par s'en arracher pour poser les lèvres sur mon front pendant plusieurs secondes en me serrant dans ses bras.

J'aurai aimé que ce baiser ne s'arrête jamais. Lorsqu'il finit par s'écarter, il glissa les doigts dans mes cheveux, puis sur ma joue avant de se diriger vers la porte.

Afficher en entier

Il soupira puis saisit ma main. Ses doigts étaient tel que dans mon souvenir: longs, fins et leur peau rendue calleuse par des années d'entrainements.

_ Quand j'ai vu ton visage, dans cette maison... Tu n'imagines pas ce que j'ai pu ressentir.

Je déglutis.

_ Qu'as-tu ressenti?

_ J'étais dévasté... accablé de douleur. Tu étais vivante, mais si perdue que j'ai craint que tu ne t'en remettes jamais. J'étais bouleversé à l'idée que cela risquait de t'arriver si jeune... (Il pressa ma main.) Je sais maintenant que tu vas te rétablir et j'en suis heureux, mais ce n'est pas encore fait.

Afficher en entier

-Roza..., murrmura-t-il simplement.

C'etait la première fois qu'il me touchait vraiment depuis la nuit du sortilège. Ce qui s'était passé dans le gymnase étai différent... plus animal. Il n'était pas question de désir à cet instant. Il n'était question que de se sentir proche de quelqu'un dont on se souciait et du flot d'émotions que cela générait.

Dimitri pouvait bien aller vivre avec Tasha, cela ne m'empêcherait pas de l'aimer. Je l'aimerais probablement toute ma vie.

Je tenais vraiment à Mason, mais je n'en tomberais vraisemblablement jamais amoureuse.

Je soupirai contre le torse de Dimitri en regrettant dene pas pouvoir rester là pour toujours. Je me sentais apaisée. Peu importait la douleur que j'éprouvais en l'imaginant avec Tasha, c'était en lui conseillant de faire ce qui était le mieux pour lui que je pouvais être là. Alors je compris qu'il était temps que je cesse de memontrer lâche et que je fasse encore autre chose pour être en accord avec mes sentiments. Mason avait dit que j'avais encore des choses à apprendre sur moi-même. Je venais de le faire.

Je m'écartai de Dimitri à contrecoeur, me levai et rendis sa veste à Dimitri. Il dut sentir ma gêne et me regarda bizarrement.

-Où vas-tu? me demanda-t-il.

-Briser le coeur de quelqu'un.

Je contemplai les cheveux noirs et les yeux sombres de Dimitri un instant de plus, puis quittai la terrase. J"e devais présenter mes excuses à Mason... et lui dire qu'il ne se passerait jamais rien entre nous.

Afficher en entier

-Tu ne t'intéresses pas aux garçons plus âgés, c'est ça? me demanda Adrian dès que nous nous fûmes éloignés.

-Tu te fais des idées. Ma beauté stupéfiante a dû obscurcir ton jugement...

Il eut l'un de ces éclats de rire qui me plaisaient tant.

Afficher en entier

Je finis par relever la tête en entendant des voix et des bruits de pas. Des gens entrèrent dans la maison. Beaucoup de gens. Je ne les reconus pas, mais cela n'avait aucune importance: ils étaient une menace... Lorsque deux d'entre eux s'approchairent de moi, je brandis mon épée encore une fois pour défendre son corps.

-Reculez! leur criai-je. Ne vous approchez pas de lui!

ilscontinuèrent à avancer.

-Reculez! hurlai-je.

Tous se figèrent sauf un.

-Lâche cette épée, Rose, me suggéra une voix douce.

Mes mains se mirent à trembler. Je déglutis péniblement.

-Laissez-nous tranquilles...

-Rose...

Mon âme aurait reconnu cette voix en toutes circonstances. Avec rétissance, je commençai à prendre conscience de mon environnement et à reconnaître les traits de l'homme qui se tenait davant moi....

La lame me tomba des mains pour atterrir sur le plancher avec un bruit sourd. Je tombai moi-même à genoux, toujours au bord des larmes, sans réussir à pleurer.

Afficher en entier

- Je te l'ai dit: je n'ai pas envie de me battre contre toi. Je n'ai pas envie qu'on se déteste. Et puis... (Je fermai les yeux, puis les rouvris.) Peu importe ce que j'éprouve pour toi: je préfère te savoir heureux.

Le silence qui suivit m'offrit l'occasion de prendre conscience de la douleur que je ressentais à la poitrine.

Dimitri passa un bras autour de moi et attira ma tête sur son épaule.

- Roza..., murmura-t-il simplement.

Afficher en entier

_ Tu avais raison sur les efforts que je fais pour garder le contrôle de moi-même. Tu es la seule à t'en être rendu compte et ça m'a fait peur... Tu me fais peur.

_ Pourquoi? Tu ne veux pas que ça se sâche?

Il haussa les épaules.

_ Que ça se sache ou non n'a aucune importance. Ce qui m'effraie, c'est que quelqu'un... que tu me connaisses si bien. Quand une personne peut lire dans notre âme, c'est difficile à vivre: on devient... vulnérable.

Afficher en entier

Je compris tout à coup ce qui s'était passé. Lorsque Mason était revenu pour me défendre, il s'était laissé déborder par ses sentiments pour moi. C'était exactement ce que Dimitri craignait si nous nous autorisions à avoir une relation. Les sentiments que nous éprouvions l'un pour l'autre risquaient de nous mettre en danger, ainsi que les Moroï dont nous avions la charge.

- J'aurais tellement aimé... pouvoir faire quelque chose...

Je ravalai de nouvelles larmes, lâchai la main de Dimitri et me levai avant de dire quelque chose de stupide.

- Il vaut mieux que j'y aille, déclarai-je. Préviens-moi quand tu voudras qu'on reprenne l'entraînement... et merci de m'avoir parlé.

Je me tournais pour m'éloigner.

- Non, déclara-t-il brusquement.

- Quoi ? demandai-je en l'observant par-dessus mon épaule.

Quelque chose de merveilleux, de puissant et de chaleureux se produisit lorsque nos regards se rencontrèrent.

- Non, répéta-t-il. J'ai répondu "non" à Tasha.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode