Livres
554 373
Membres
599 383

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Richelle Mead

Auteur

Né(e) le 1976-11-12 ( 44 ans )
12 350 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Lylii 2011-02-01T19:34:02+01:00

Biographie

Richelle Mead, du signe astrologique du Scorpion, est une auteure de best-sellers, habituée des têtes de listes de meilleures ventes du New York Times et de USA Today. Elle écrit des romans de Bit-Lit pour les adolescents et les jeunes adultes. Originaire du Michigan, Richelle vit maintenant à Seattle dans l’État de Washington, où elle travaille à temps plein sur ses trois séries de romans : Vampire Academy, Georgina Kincaid et Cygne Noir. Avant de devenir écrivain, elle avait envisagé plusieurs choix de carrières. Elle a obtenu trois diplômes : un premier en études générales à l’Université du Michigan, un Master en religions comparées à la Western Michigan University, et un Master en enseignement.

Elle a finalement décidé que l’écriture était sa voie, et elle est convaincue que ses études l’ont menée vers ce métier.

Richelle est une grande lectrice, fascinée par la mythologie et le folklore. Quand elle arrive à s’arracher à ses livres (ceux qu’elle écrit aussi bien que ceux qu’elle lit), elle aime regarder les reality shows à la télé, voyager, tester de nouvelles recettes de cocktails, et acheter des robes qu’elle ne met quasiment jamais. Elle reconnaît être caféino-dépendante, vivre la nuit et adorer tout ce qui est drôle et farfelu.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
19 597 lecteurs
Or
20 185 lecteurs
Argent
10 683 lecteurs
Bronze
5 165 lecteurs
Lu aussi
6 010 lecteurs
Envies
18 504 lecteurs
En train de lire
524 lecteurs
Pas apprécié
575 lecteurs
PAL
11 114 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.56/10
Nombre d'évaluations : 13 490

3 Citations 7 144 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Richelle Mead

Sortie France/Français : 2015-03-18

Sortie Poche France/Français : 2015-09-18

Sortie Canada/Français : 2015-05-06

Sortie USA/English : 2014-05-29

Les derniers commentaires sur ses livres

Vampire Academy, Tome 2 : Morsure de glace

C'est une très bonne suite, pas un seul instant on ne peut lâcher le livre tellement on est pris par l'histoire. Les personnages principaux évoluent et d'autres apparaissent. Bref j'ai adoré.

Afficher en entier
Vampire Academy, Tome 3 : Baiser de l'ombre

Dès moments sombres apparaissent. Rose comprend mieux certaines choses dans ses comportements Les relations évoluent et les sentiments aussi. Mais la perte d'êtres chers sera aussi présent...

Afficher en entier
Vampire Academy, Tome 4 : Promesse de sang

C'est une bonne suite. Ce tome est plus sombre que les précédents . Rose fait tout pour retrouver Dimitri. Mais rien ne se passe comme prévu.

Afficher en entier
Vampire Academy, Tome 3 : Baiser de l'ombre

J'ai trouvé que ça manquait de combats et d'action mais tout arrive plus vers la fin... Et quelle fin ! Spoiler(cliquez pour révéler)Je ne m'y attendait vraiment pas et quelle tristesse pour ce qui arrive à Dimitri

Afficher en entier
Vampire Academy, Tome 2 : Morsure de glace

Davantage prenant que le premier tome, j'ai un peu plus apprécié celui-ci. Rose est bien plus mature qu'auparavant, malgré que ce tome se déroule seulement un mois plus tard. C'est un plaisir de la voir évoluer. On découvre un peu plus son côté sombre, ses craintes et sa tristesse.

Dans ce second tome, l'auteure ne perd pas de temps à nous balancer au coeur d'une intrigue qui va mener la barque tout au long des pages : une famille royale a été décimée par les strigoï. Rose découvre le massacre et cette image va avoir un impact assez important sur elle, et sur sa façon de penser. Elle va se rendre davantage compte de ce qui l'attend lorsqu'à son tour elle sera gardienne. Mais elle a encore des choses à affronter, notamment sa mère qu'elle ne porte pas vraiment dans son coeur. Ses réflexions stratégiques et son sens de la déduction prouvent tout au long du récit qu'elle fera une gardienne exceptionnelle, mais sa route est encore longue et semée d'embuche. Elle va vivre un traumatisme suffisamment important qui va impacter sa façon de voir les choses, et surtout comprendre que son histoire d'amour avec Dimitri ne sera guère facile. Elle l'accepte avec une maturité certaine, mais malheureusement, elle a du le comprendre d'elle-même et de la pire des façons.

Quant à Lissa, sa situation évolue à elle aussi, et en bien ! Grâce à l'arrivée d'Adrian, elle apprend qu'elle n'est pas la seule à maîtriser l'Esprit, et elle y voit aussi une chance pour elle d'apprendre à maîtriser son don. Ils ont beaucoup à apprendre l'un de l'autre. J'ai hâte de découvrir comment dans le prochain tome.

Afficher en entier
Vampire Academy, Tome 1 : Sœurs de sang

Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour ma chronique du premier tome de la célèbre saga d'urban fantasy pour ados Vampire Academy par Richelle Mead. Je ne vous cacherai pas qu'avant même que je n'entame ce roman, j'avais peur que ce dernier ne me plaise pas. En effet, il est loin le temps où la littérature vampirique pour adolescents était mon genre de prédilection. Je dirais même que c'est une lubie qui m'est très rapidement passée. Et pourtant, je me suis surprise à apprécier le premier tome de cette saga pétrie de sang qui coule et de mystère bien plus que je ne l'aurais imaginé de prime abord !

Pour commencer, j'ai énormément aimé la plume de Richelle Mead, simple mais rondement efficace. Je l'ai trouvée pour ma part rafraîchissante, pétillante, et elle ne manque assurément pas de mordant, c'est le cas de le dire. Elle vous embarque dès la première ligne et ne vous relâche plus avant que le livre ne soit terminée. Une chose est sûre, si vous avez un niveau intermédiaire ou même débutant (avec quelques solides bases tout de même) en anglais et que vous souhaitez commencer à avoir des lectures plaisir dans cette langue, il n'y a pas mieux que Vampire Academy comme galon d'essai ! De mon côté, j'ai un très bon niveau d'anglais en général mais je n'ai pas du tout l'habitude de réaliser mes lectures quotidiennes en V.O. et c'est Vampire Academy m'a permis de sérieusement me mettre dans le bain, qui m'a donné le coup de pouce dont j'avais bien besoin pour me faire entrer une bonne fois pour toutes dans le merveilleux univers des lectures en V.O. Vous l'aurez compris, si vous cherchez une écriture originale travaillée et truculente à souhait mais suffisamment simple d'accès, Vampire Academy saura sans aucun doute vous procurer votre bonheur !

Un autre point du roman qui m'a définitivement séduite, c'est la façon dont l'autrice a choisi de réorganiser la société vampirique avec d'un côté les Moroi et de l'autre les Strigoi. Richelle Mead a tout bonnement réinventé le mythe du vampire en inventant la caste des Moroi, ces vampires qui vieillissent comme le commun des mortels et ont une connexion toute particulière à la nature, ce qui est normalement un comble pour nos enfants de la nuit qui sont généralement des morts vivants et donc par essence contre-nature. Ici, les Moroi sont non seulement profondément attachés à cette dernière mais en plus, ils pratiquent une magie reliée aux cinq éléments (façon Witch, vous voyez). J'ai justement hâte d'en apprendre plus sur cette sorte de Wicca que l'on enseigne aux étudiants Moroi et sur les spécialisations qui peuvent se révéler à eux. Last but not least, on inculque aux Moroi à être particulièrement pieux ; leur attache à la religion est aussi forte que celle à la nature et cela m'a autant fait hurler de rire que sincèrement touchée au vu du fait que je suis croyante/pratiquante moi-même d'une religion. Dans l'ensemble, j'ai adoré la façon dont la Vampire Academy fonctionnait, les cours qui y sont enseignés tant aux Moroi qu'à leurs futurs protecteurs mi-humains mi-vampires que sont les novices Dhampirs et il me tarde désormais de passer plus de temps au sein de cette vénérable institution et notamment de découvrir d'où émane véritablement la rivalité/haine entre les Moroi et les Strigoi qui quant à eux correspondent bien plus à la figure du vampire sanguinaire et ayant pleinement embrassé la tentation du mal et du pouvoir absolu des ténèbres telle qu'on se l'imagine usuellement.

Passons maintenant à ce qui fâche (il fallait bien que cela explose à un moment donné). Pour être tout à fait franc avec vous, j'ai bien failli abandonner ma lecture de ce premier tome ou à tout le moins faire une pause abrupte dans ma progression car, même si ce dernier se lit super bien et que j'étais la plupart du temps totalement prise dans le feu de l'action, j'ai trouvé la narratrice de l'histoire tout bonnement insupportable. Rosemarie, Rose pour les intimes, est à mon sens l'archétype même de la nana qui se veut rebelle pour le simple plaisir d'être rebelle et donc de faire chier son petit monde (et non par réel souci de défendre ce qui lui semble être juste) ; qui parce qu'elle possède d'indéniables compétences naturelles dans sa formation de Dhampir se permet de prendre ses camarades de classe et même le corps enseignant de l'académie de haut alors qu'elle a encore énormément de choses à apprendre, à commencer par savoir faire preuve d'une sacrée dose d'humilité. Arrogante, inconsciente, Rose croit tout savoir mieux que tout le monde dans un premier temps et cela ne nous la rend pas forcément sympathique au demeurant, vous me le concéderez. Cependant, je suis malgré tout parvenue à m'attacher à elle car elle n'a en réalité pas un mauvais fond. Mais surtout, ce qui m'a le plus émue chez elle, c'est l'amour inconditionnel qu'elle voue à sa meilleure amie Lissa et qui est tout ce qu'il y a de plus réciproque. La sincérité et la puissance de leur amitié n'ont pas manqué de m'ébranler et de me faire in fine aimer ces deux filles qui sont l'incarnation même du néologisme "attachiante" qui peut au passage aussi s'appliquer à pratiquement tous les protagonistes de ce récit. Je regrette malgré tout que leur comportement irresponsable à toutes deux soit justifié à la fin de l'intrigue de façon un peu trop facile à mon goût. Certes, l'autrice a eu le mérite de chercher une explication tangible à leurs actions irrationnelles et l'on se ferait presque avoir mais cela n'a pas pris avec moi. Malgré tout, je suis passée outre au vu de l'évolution que connaît notamment le personnage central de Rose au fil du récit. La petite fille impertinente va laisser la place à un petit bout de femme qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et qui est désormais prêt à tout pour donner le meilleur de soi-même, quitte à constamment en passer par un labeur des plus ardus (la vie des gardiens n'est pas de tout repos après tout, bien au contraire), et cela a fait sincèrement chaud au cœur à constater.

Là où je ne pardonne pas à Richelle Mead en revanche, c'est concernant l'emploi (si je puis appeler cela ainsi) fait des origines ethniques de Rose. Je m'explique : avant de lire ce roman, j'ai d'abord visionné son adaptation cinématographique sortie il y a de cela quelques années maintenant et que j'avais trouvée fort divertissante au demeurant mais ce n'est pas le sujet aujourd'hui. Le fait est qu'en débutant ce roman, j'avais gardé en tête l'interprétation de Zoey Deutsch en tant que Rosemarie. Sauf que voilà, aussi talentueuse Zoey Deutsch soit-elle, et croyez bien que j'apprécie beaucoup cette actrice en temps normal, elle reste... tout ce qu'il ce qu'il y a de plus caucasienne. Quelle ne fut donc pas ma surprise de découvrir que, dans la saga livresque originelle, le personnage de Rose avait des origines à la fois écossaises et turcs, qu'elle était de ce fait métisse et qu'elle avait tout particulièrement héritée du physique oriental de son père, avec entre autres un teint basané et des cheveux noirs de jais. Rien à voir avec Zoey Deutsch, donc. Déjà que ne pas représenter l'ethnie d'un personnage à l'écran par souci probablement de choisir une actrice à la fois blanche et plus connue que ne l'aurait été une jeune actrice orientale, c'est franchement moyen... Mais le pire du pire à mes yeux, c'est que j'ai eu la très désagréable impression que Richelle Mead n'avait pas choisi de faire de Rose une jeune fille au teint mat originaire du Proche/Moyen-Orient pour que les lectrices venant de cette région du monde puissent se sentir représentées, mais plutôt pour justifier l'attrait que la plupart des étudiants de la gente masculine Dhampirs et Moroi éprouvent à l'égard de notre fougueuse héroïne. Vous comprenez, une Moroi, même mortelle, reste une vampire, ce qui signifie que son taux de mélatonine est et restera drastiquement bas toute sa vie durant donc pas de beau teint hâlé pour faire saliver les crocs de ses messieurs. Et puis, les filles Moroi ne se nourrissant pas comme le commun des mortels, sont d'authentiques planches à pain qui ne peuvent de ce fait que difficilement attirer ces jeunes mâles en rut. Rose, elle, c'est autre chose ! Rose a pile les bonnes formes là où il faut, Rose est appétissante, exotique... Pas besoin de vous faire un dessin à ce stade : le seul intérêt des origines orientales de Rose et des attributs physiquement visibles qu'elle en a hérité, c'est de faire d'elle une bombasse à laquelle il est impossible de résister, ni plus, ni moins. Le superbe message de superficialité que cela fait passer, je vous jure ! Cela m'a mise hors de moi, je puis vous l'assurer... C'est tellement dommage car la plume et l'imaginaire de Richelle Mead valent assurément le détour mais ça, ça, c'est franchement moche, quoiqu'on en dise. Je ne vais pas m'appesantir plus avant là-dessus, vous avez compris le message, mais très sincèrement, cela me fait de la peine et, même si je compte lire les autres tomes de la saga, je n'oublierai certainement pas cet affront envers les personnes, en particulier les filles/femmes, d'origine turque/arabe qui ont dû se sentir extrêmement mal à l'idée d'en être réduites ainsi à de simples objets sexuels...

Pour conclure, malgré la pléthore de clichés propres à la littérature ado que ce premier tome de Vampire Academy peut comporter (je pense entre autres à l'ambiance purement et simplement toxique qui règnerait dans les high schools typiquement américaines où tous les coups bas sont permis pour gagner en popularité), j'ai su tout de même y trouver mon compte et une certaine profondeur à laquelle je ne m'attendais pas, je le reconnais. Après, cela reste avant toute chose une lecture sans prise de tête et c'est pile ce dont j'avais besoin en ce moment donc, quoiqu'il arrive, j'aurai été satisfaite de mes soins. Et puis au fond, ces jeunes adultes malmenés par leurs hormones auront réussi à un tant soit peu me faire fondre, je ne peux pas le nier. Il faut dire que selon moi, la fin de ce premier tome sauve sérieusement les apparences : je l'ai en effet trouvée plus mature/mûrie que le reste du roman, avec un rythme et des réflexions un peu plus posées et des personnages qui ont enfin décidé de garder la tête froide et de suivre leur bonne intuition. Sans mentir, je serais très heureuse de tous les retrouver dans la suite de la saga ! Cela promet d'être sensuel et sanglant tout ça ; la bataille entre Moroi et Strigoi ne fait que commencer et je suis prête à m'y retrouver au beau milieu à mes risques et périls !

Afficher en entier
Vampire Academy, Tome 4 : Promesse de sang

J´adore la série mais c´est le moins bon des 6 à mon sens. Plus lent, moins de rythme, moins d´intrigues. Mais bon quand même!

Afficher en entier
Bloodlines, Tome 4 : The Fiery Heart

Encore un très bon tome. Les personnages ne font qu'évoluer et c'est franchement la grosse force de ce roman. La relation Sydney/Adrian est juste incroyable, douce, juste, belle. Et puis cette fin de tome ! Mama vite la suite !!!!!

Afficher en entier
Vampire Academy, Tome 1 : Sœurs de sang

Etant une fan de vampire, ce livre m'a beaucoup plus. L'auteure à fait du bon boulot en réunissant : action, humour, suspense...

Afficher en entier
Vampire Academy, Tome 5 : Lien de l'esprit

Ce tome est moins bon que les précédents. Par moment je trouve le temps long, tout avance très lentement mais si les idées sont bonnes.

Afficher en entier

On parle de Richelle Mead ici :

Dédicaces de Richelle Mead
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Razorbill : 32 livres

Zebra : 28 livres

Castelmore : 24 livres

Kensington : 22 livres

Milady : 21 livres

Penguin Books Ltd : 16 livres

Egmont LYX. : 15 livres

Rizzoli : 12 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array