Livres
421 545
Membres
338 190

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jack Thorne

Auteur de 1 livre

Thèmes principaux

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 603 ajouts
Or
1 560 ajouts
Argent
1 014 ajouts
Bronze
860 ajouts
Lu aussi
894 ajouts
Envies
960 ajouts
En train de lire
205 ajouts
Pas apprécié
329 ajouts
PAL
1 087 ajouts

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.5/10
Nombre d'évaluations : 1 463

0 Citations 858 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Jack Thorne

Sortie France/Français : 2016-10-14

Sortie Canada/Français : 2016-10-14

Sortie USA/English : 2016-07-31

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Roxy67 2018-06-04T20:04:28+02:00

J'adore la série Harry Potter ! Mais pas celui là...

Au début je n'ai pas accroché, j'ai continué seulement pour voir si l'histoire évoluait. Il y a parfois des scènes flash-back mais on a beaucoup de mal à se repérer dans le temps. J'ai déjà lu des pièces de théâtre mais avec celle-ci c'était compliqué pour se représenter les scènes. De plus, le gros rebondissement de l'histoire est un peu tiré par les cheveux, attention gros spoiler Spoiler(cliquez pour révéler)que Voldemort ait eu un enfant me parait peu plausible vu qu'on a vraiment l'impression dans le reste de la série que lui seul compte et qu'il ne pense qu'à dominer le monde Globalement je suis un peu déçue, j'aurai préféré un huitième classique. Je pense qu'il aurait été plus sympa.

Il est classé en diamant dans ma bibliothèque uniquement parce que je l'ai rangé avec les autres Harry Potter

Afficher en entier
Commentaire ajouté par StElia 2018-06-11T00:03:06+02:00

Peut-on imaginer pire déception, dans le monde de la littérature, que celle d'une fan qui attend impatiemment le dernier tome des aventures de ses personnages préférés et qui découvre que ce dernier tome n'est qu'un immense bazar, la pire des fanfictions ?

C'est vraiment ce que j'ai ressenti. J'ai lu des fanfictions beaucoup, beaucoup plus développées et réalistes que cette pièce de théâtre.

Les scènes sont floues, difficiles à suivre, les dialogues sont mal écrits, les actions s’enchaînent de manière incohérente et le scénario est des plus basiques, en plus d'être rempli d'incohérences par rapport aux vrais livres Harry Potter.

Mais le pire, le pire ! C'est le traitement des personnages. Il est vrai que les caractères d'Albus, Scorpius et Rose sont peu développés à la fin de la saga originelle mais ce n'est pas une raison pour en faire des adolescents insupportables. Quant à leurs parents... Aucun des caractères d'origine n'est respecté. Ne parlons même pas de Rogue et de Dumbledore dont les dialogues sont d'une pauvreté affligeante, loin des personnages qui ont suscité de multiples débats entre les fans d'Harry Potter.

La seule scène que j'ai apprécié, c'est celle qui clôturait la lecture de cet horrible livre, qui ne sera jamais le huitième tome que j'attendais.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Roza-Maria 2018-06-14T02:37:25+02:00

Harry Potter… Cette saga si précieuse qui à bercé notre enfance et qui, vingt ans après, continue de nous faire vibrer de la même manière. Quel vrai fan de la saga se lasse de relire les bouquins, encore et encore, même au bout de deux décennies ? Quel vrai fan de la saga se lasse de revoir tous les films, encore et encore, quand bien même ils sont loin d’être parfait ?

Absolument aucun. Cette passion est ancrée en nous, et ce, jusqu’à notre mort, probablement.

Aussi bien, c’est quelque chose de très exploitable pour les connard qui veulent se faire du fric en masse, n’est-ce pas ? Cela dit, je n’aurais jamais cru que J.K. Rowling, la propre maman de cette saga unique, trahirait elle-même ce qu’elle à écrit.

Car, désolée, chaque vrai fan d’Harry Potter le reconnaîtra ; la pièce de théâtre « Harry Potter et l’Enfant Maudit » est une putain de trahison pour toute la saga.

J’ai mis beaucoup de temps… à lire cette pièce. Je ne l’ai pas vu en vrai et cela ne m’intéresse pas, cela ne m’a pas intéressée déjà à l’époque où j’ai appris la sortie de cette pièce. Cela dit, je suis habituée à lire du théâtre. C’est un genre de lecture qui m’est familier et qui me plaît beaucoup, donc je n’ai aucun soucis à découvrir l’histoire sous la forme de lecture et non de représentation.

Alors au début, je suis partie sans préjugés, pour cette pièce, certes, j’avais entendu que le scénario était un peu… tirée par les cheveux, mais je me disais que c’était J.K qui avait imaginé cette histoire, même si Jack Thorne qui à écrit et fait la mise en scène de la pièce, cela vient à la base de l’esprit de J.K, celle qui à créer cet univers incroyable, donc cela ne pouvait pas être aussi désastreux que cela.

Putain, que j’étais naïve.

Je crois que vous l’aurez compris ; j’ai DETESTE cette pièce. De la première à la dernière page. En tant que fane de Harry Potter depuis ma plus tendre enfance, je me suis sentie, en lisant cette pièce… trahie. Totalement trahie, il n’y a aucun autre mot. J’ai eu l’impression qu’on prenait cet univers que j’aimais tant et qu’on s’amusait à en faire n’importe quoi, à le souiller de la pire manière qui soit. Cela m’a rendu folle de rage. J’ai hésité à plusieurs reprises à abandonner ma lecture et à brûler cette chose qui ose s’appeler une pièce de théâtre sur Harry Potter.

Mais j’ai choisi de la finir. De la finir, histoire de voir jusqu’où s’étendaient les dégâts et pour pouvoir faire une chronique aussi complète que possible.

Où, en l’occurrence, pouvoir démolir ce déchet autant que possible !

Je suis convaincue que cette pièce a été écrite dans l’unique but de faire encore plus d’argent sur l’univers d’Harry Potter. Le fait en lui-même n’est pas si dérangeant que cela ; la saga des films « Les Animaux Fantastiques » à été créée dans le même but. Mais « Les Animaux Fantastiques » repartait dans le passé, avait de nouveaux personnages et un nouveau scénario qui ne touchait en rien l’histoire d’origine, il y a quelques personnages qu’on à connu dans la saga, comme Grindelwald où Dumbledore, on entend des noms connus de la saga, comme Lestrange, mais qu’on aime où qu’on aime pas ces films, ils n’entache en rien l’univers d’HP et son scénario de base, c’est juste quelque chose d’additionnel qu’on peut soit apprécié soit détesté, mais ces films ne peuvent en rien souiller la saga d’origine, puisqu’ils ne reprennent quasiment rien de la saga d’origine (reste cependant à voir comment Dumbledore sera traitée dans le prochain film).

Ce qui n’est pas le cas de cette pièce. Cette pièce de théâtre est une suite direct au dernier tome de la saga, elle reprend tout les personnages qu’on à suivi et adorée pendant des années, c'est-à-dire Harry, Ron, Hermione, Ginny, Drago, McGonagall, Dumbledore, Rogue, et même Voldemort. Et c’est précisément là que la trahison se fait.

Je vais répartir ma chronique en plusieurs points. Les points positifs (ce sera court), les points mitigés et les points négatifs (putain, ça va être long). Commençons, donc…

Points positifs :

- C’est bien écrit. Si cela avait été une autre pièce de théâtre qui ne touchait pas à HP, j’aurais pu dire que c’était très agréable à lire. Mais voilà, ça touche à HP, alors ce petit point positif est jetée aux orties, honnêtement.

- Drago. C’est le seul personnage que j’ai eu l’impression de véritablement retrouvé, en terme de personnalité, on le reconnaît bien, si ce n’est le fait qu’il est plus mûre et plus réfléchi, plus calme et plus « gentil » si je peux le formuler ainsi, ce qui me semble parfaitement réaliste vu son développement dans la saga d’origine.

- Scorpius finit par être attachant, à la longue. Il est mignon.

(Voilà, c’est tout. Je vous avais dit que ce serait très court).

Points mitigés :

Spoiler(cliquez pour révéler)- Astoria Greengrass. On apprend via la pièce que Drago et Astoria avait une grande histoire d’amour, très fusionnelle, et vu comment est Scorpius, elle à sans le moindre doute était une très bonne mère. En gros, Astoria avait l’air d’un personnage très intéressant, vu l’impact qu’elle a eu sur la vie des hommes Malefoy. Et je pense qu’elle aurait du être un personnage principal de la pièce. Mais… elle meurt dès le début. Et je trouve ça terriblement dommage, car on passe à côté de ce qui aurait pu être un bon scénario et un bon personnage.

- De toute évidence, Jack Thorne (et John Tiffany ?) connaît bien les ships crées par les fans. Cela ne m’étonnerait pas même qu’ils aient lu des fanfictions à ce sujet, car on retrouve à plusieurs reprises des moments Drago/Ginny, Drago/Hermione où Drago/Harry. Et c’est sûrement le point sur lequel je suis le plus mitigé. Autant une part de moi, qui suis une vrai shippeuse, à été très contente et agréablement surprise de voir Drago et Ginny (mon ship favori) parler et avoir quelques moments, ce qu’ils n’ont jamais eu dans la saga d’origine, autant je ne peux pas m’empêcher de me dire que cela ne sert strictement à rien, que cela à souvent très peu de sens (j’ai beaucoup de mal par exemple à imaginer Drago dire à Hermione qu’il aime obéir à ses ordres…), alors était-ce vraiment une bonne chose d’intégrer ça à la pièce ? Au final, je ne pense pas, même si cela m’a permit d’avoir des moments sur mon ship. C’est uniquement présent, en vérité, pour attirer les fans.

- L’amitié Scorpius/Albus. Elle est assez touchante, sur le long terme mais je ne peux pas m’empêcher de me dire que Albus se comporte comme un vrai petit con, et que Scorpius est trop gentil et subit un peu trop avec lui, et de penser qu’il mérite mieux.

- Le fait que Albus soit à Serpentard. Il est évident que J.K à fait ça pour adoucir l’image négative que Serpentard à eu pendant toute la saga (et en tant que féroce fan de Serpentard, je ne peux qu’approuver cet état d’esprit), et on pourrait peut-être considérer le fait que c’est à cause que son seul ami, Scorpius, ait été envoyé à Serpentard que Albus à voulu y aller aussi. Mais le souci, c’est qu’il précise qu’il n’a rien choisi, du coup ça perd tout sens avec sa peur d’être à Serpentard avant d’arriver à l’école et cela perd du sens avec le fait que Harry lui avait dit qu’il avait le choix, ce qu’il semble avoir totalement oublié, au moment de la répartition. Donc, au final… Bullshit.

Points négatifs :

Spoiler(cliquez pour révéler)- La pièce commence en reprenant l’épilogue du tome 7. Epilogue qui est partiellement réécrit pour l’occasion. Et ainsi, toute les phrases sont mélangés, certaines choses dites par Harry sont dites par Ginny, où vice versa, où certains passages sont complètement modifiés, bref, c’est le bordel et je considère cela comme un foutu sacrilège. On ne modifie aucune scène de la saga de base, surtout si c’est pour en faire de la merde, car clairement, interchangée certains dialogues fait perdre du sens à ces dialogues en questions.

- Rose. Qu’est-ce que… c’est que ça ? Je. Refuse. De. Croire. Que Ron et Hermione ont élevés leur fille… pour qu’elle devienne une pétasse narcissique et arrogante digne de Pansy Parkinson, même dix fois pire que Pansy Parkinson ! Attention, mademoiselle Rose est la fille de Ron et Hermione Weasley, la fille de la ministre de la magie, et elle est liée au grand Harry Potter, donc elle compte bien passer au crible fin tout les wagons du Poudlard Express afin d’examiner quels élèves sont « dignes » de devenir ses amis… Et elle renie totalement son cousin et ami d’enfance Albus quand il décide de ne pas suivre son exemple, et elle se met à le traiter comme de la merde, ainsi que Scorpius, d’ailleurs… C’est quoi cette garce de premier ordre ? Je refuse de croire, catégoriquement, que Ron et Hermione, eux qui ont été rabaissés et humiliés à cause de leur statut de traître à leur sang et de né-Moldu, aurait éduqué leur fille à devenir comme ça. Cela est juste impossible et totalement irréaliste pour moi.

- Albus n’est pas mieux, au final. Il a peut-être parfois un peu plus de moral que Rose, mais je l’ai aussi trouvé horriblement petit et arrogant. Il devient ami avec Scorpius mais comme ce dernier le lui dit, il ne fait parler que de lui et des problèmes qu’il à avec son père, et Albus passe clairement la moitié de la pièce à estimer qu’il sait mieux les choses que les autres et à prendre des initiatives de merde et à se comporter comme un horrible sale gosse avec son père. J’ai détesté Albus.

- La relation Harry/Albus. Je n’ai rien contre l’idée que Harry puisse avoir des difficultés avec ses enfants, c’est des choses plutôt réalistes qui arrive souvent, mais on sous-entendait à la fin du tome 7 que Albus était l’enfant dont Harry se sentait le plus proche, qui lui ressemblait le plus. Et ici, il apparaît que Albus est l’enfant qu’il comprend le moins et avec lequel il est le plus en conflit. Ils n’arrivent même pas à se parler. Je n’ai pas trouvée ici l’écho de ce que sous-entendait la saga de base et j’ai beaucoup de mal à imaginer Harry incapable de montrer un « amour particulier » à son fils, comme Ginny le dit.

- L’un des pires défauts de tout, celui qui m’a le plus brisé le cœur, en vérité… Harry. Harry lui-même, ce héros que j’ai tant aimée et admirée dans mon enfance… Je ne le reconnais pas ici. Ce n’est tout simplement pas lui. Jamais Harry ne dirait à son fils qu’il « regrette d’être son père », où qu’il voudrait « qu’il ressemble plus à James et Lily », je ne peux pas imaginer Harry interdire à Albus d’être ami avec Scorpius sur de simples préjugés, je ne peux pas imaginer Harry être un père aussi pitoyable. Certains pourraient dire qu’on ne peut pas savoir comment Harry serait comme père, étant donné qu’il n’a lui-même pas eu de père, et ce n’est pas faux, mais Harry semblait bien trop sage à la fin du tome 7 pour sortir ce genre de choses à son fils et il à trop souffert de lui-même ne pas avoir de père pour ne montrer l’amour qu’il faut à son fils. Sans compter que Harry à, à plusieurs reprises, un comportement assez lâche et discutable. Ce n’est pas Harry, ça. Ce n’est pas notre Harry.

- Le scénario du Retourneur de Temps. Les voyages spatio-temporels, c’est toujours un bordel monstre et surtout une énorme facilité scénaristique dangereuse. J.K s’en était rendu compte après le tome 3, bien qu’elle en ait fait usage de façon modérée, et elle a eu la sage décision de détruire tout les Retourneur de Temps dans le tome 5, ce qui était une bonne chose. Pourquoi revenir sur ce point, alors ? C’est quand on est à court d’idées, et qu’on choisit purement et simplement la facilité afin de pondre rapidement quelque chose.

- Le scénario de Delphini, la fille de Voldemort et Bellatrix. Quand j’ai lu ça, avant de lire la pièce… J’ai été très surprise et surtout très sceptique. Je savais que J.K shippait Voldemort et Bellatrix, car après tout, bien qu’on peut voir quelque chose d’étrange dans le dévouement passionnelle de Bellatrix envers Voldemort dans la saga, qui pourrait prêter à des sentiments amoureux, il n’avait jamais été confirmé dans les romans que Bellatrix aimait réellement Voldemort, c’est J.K qui l’a confirmé par la suite. Mais le fait que Bellatrix ait une forme d’amour tordu pour lui est une chose, le fait qu’ils ait eu une vie sexuelle en est une autre, et honnêtement… Ce n’est pas réaliste. Voldemort… n’a pas l’air d’être le genre de personnes qui autorise juste quelqu’un à le toucher de cette manière, il n’a jamais eu l’air d’être le genre à même s’intéresser au sexe, considérant sûrement cela comme un acte indigne de sa grande personne, et… sais-t-on seulement si il en est capable, après son retour ? Ah je sais pas, il à déjà un nez de serpent, vas savoir ce qu’il à en dessous… Enfin, peu importe, je n’arrive juste pas à imaginer Bellatrix et Voldemort en tant qu’amants.

- Certaines situations lorsqu’ils remontent dans le temps et change les évènements du passé. Dans une réalité, Hermione devient professeur de Défense contre les Forces du Mal… et devient une Rogue 2.0. C'est-à-dire un professeur tyrannique, cruel, qui abuse de son pouvoir sur les élèves. Et la seule chose qui avait changé dans sa vie, c’est qu’elle n’avait pas épousé Ron. Je suis désolée, mais vu le cœur qu’à Hermione, l’imaginer devenir aussi cruel et méchante envers les élèves est tout simplement débile, débile et invraisemblable. Cédric Diggory qui se fait humilier pendant l’une des épreuves du Tournoi des Trois Sorciers et qui, pour conséquence… finit par devenir un Mangemort ? CEDRIC DIGGORY ? Le garçon qui était prêt à CHOISIR l’humiliation en laissant Harry gagner, à la fin ? Ce garçon loyal, honnête et courageux ? Vous allez me faire croire que ce personnage qu’on à connu aurait pu choisir de devenir un Mangemort, à cause du fait qu’il s’est fait un peu humilier à une épreuve ? RIDICULE. INVRAISEMBLABLE. IMPOSSIBLE. Ce n’est pas le fait d’avoir perdu une tâche et qu’on ait rit un peu de lui qui aurait pu changer le cœur de Cédric au point de le transformer en meurtrier sanguinaire. Cédric en Mangemort est aussi plausible et réaliste qu’un hippogriffe en tutu rose devenant une putain de danseuse étoile !

- Franchement, ils auraient pu éviter certaines situations extrêmement gênantes et glauques, comme la scène où Albus prend du Polynectar pour prendre l’apparence de Ron et qui se retrouve à bécoter Hermione, sa tante deux fois plus âgée que lui, en toute tranquillité… Je n’avais pas envie d’imaginer un Albus de 13/14 ans en train d’embrasser à pleine bouche sa tante Hermione. Mais merci pour cette image glauque, je suppose…

- La relation de Ron et Hermione. Faudra qu’on me dise à quel moment de l’histoire Ron est devenu le soumis d’Hermione. Non mais j’exagère rien, limite ce n’est pas un chien qui obéit sagement aux ordres de sa maîtresse, j’ai littéralement l’impression de voir Hermione traiter Ron comme un toutou et celui-ci baisse la queue à chaque fois. Alors que l’intérêt de leur relation a toujours été qu’ils se bagarrait beaucoup. Leur relation n’a jamais été une de mes favorites, mais cela ne veut pas pour autant dire que je suis heureuse de les voir se faire déformer de la sorte. Cela à pour effet prévisible que c’est tout leurs personnages qui sont déformés, et que je ne parviens pas à reconnaître, comme Harry.

- A un moment donné, Scorpius et Albus se retrouve dans la nuit du 31 octobre 1981, la nuit de l’attaque de Voldemort sur Lily, James et Harry. Et à ce moment précis, j’ai eu une envie immense de retrouver J.K. Rowling et de lui faire relire sa propre saga, saga où elle à indiquer à plusieurs reprises que James et Lily était ENFERMES dans leur maison pour la sécurité de Harry, le sortilège de Fidelitas ne protégeait que la maison (et on va dire peut-être le jardin), c’est seulement ainsi qu’ils pouvait tenir Harry loin de Voldemort, jusqu’à Queudver, le Gardien du Secret, les trahisse, bien sur. Mais si ils sortait, ils était en danger, et mettez leur fils en danger, et il était précisé dans une lettre que Lily à envoyé à Sirius que James en avait assez d’être enfermé, qu’il tournait en rond dans leur maison. ALORS POURQUOI, POURQUOI PAR L’ENFER, LILY ET JAMES SORTE-ILS DANS CETTE PIECE POUR ALLER PROMENER EN POUSETTE HARRY DANS GODRIC’S HOLLOW ???? C’EST QUOI CETTE INCOHERENCE DU DIABLE, BON SANG ??? *on se calme, on se calme, on se calme…*

- Et voilà que la pièce se finit en beauté avec un Harry qui arrive à prendre l’apparence de Voldemort sans Polynectar, grâce à quelques sortilèges ! Eh bien, c’est super pratique cela, on se demande pourquoi ils se font fait chier à boire du Polynectar pendant sept tomes puisqu’ils sont capable de prendre l’apparence de n’importe qui grâce à un coup de baguette, hein ! A moins que Harry ne se soit métamorphosé en Métamorphomage, ce qui est impossible, m’enfin bon, CETTE PIECE A DEJA PROUVER QU’ELLE BAISE LES LOIS DE L’UNIVERS DE HP, n’est-ce pas ???????

Pour conclure…

Vous l’avez compris, j’ai vraiment, vraiment détesté cette pièce de théâtre. Elle commet à mon sens un nombre incalculable d’erreurs et d’incohérences qui ne peuvent que nous sortir de l’univers Harry Potter. Plus j’avançais dans cette pièce, plus je me sens dégoûtée, trahie, en colère. Harry Potter est quelque chose de si important pour ses fans, qu’on serait désespérés au point de vouloir lire n’importe quoi sur eux, et l’aura de la nostalgie se fait ressentir dans cette pièce, c’est certain… mais très vite, dès le début en fait, on voit que ce n’est que du vernis, et que cette pièce n’est absolument pas digne de la saga Harry Potter. Peut-être que je suis dure, mais je suis ressortie de cette pièce furieuse avec une sensation de souillure et de trahison. Alors je ne vois pas pourquoi je ne l’exprimerais pas. J’ai détesté voir les personnages que j’adorais déformé de la sorte, de voir l’auteur créer une histoire en se servant de facilité scénaristique, de la voir tomber dans des scénarios abracadabrants, et la voir déformer l’histoire de base…

Au final, je crois qu’il vaut mieux, si vous ressentez la même chose que moi après avoir lu ce truc, faire comme si il n’avait jamais existé. Je vais m’efforcer d’effacer cela de ma mémoire et jamais je ne considérerais cette pièce de théâtre comme faisant parti de l’univers d’Harry Potter. En dirait que tout est dans cette pièce est basée sur une mauvaise fanfiction, et ce n’est pas digne d’Harry Potter. Je vais donc ranger cette pièce de théâtre au fond d’un placard et l’oublier. Sauf si je la ressors pour y foutre le feu, ce qui est extrêmement tentant, je dois le dire.

Je ne vous conseille PAS DU TOUT cette pièce de théâtre si vous ne l’avez pas encore lu. Sincèrement, ne vous faites pas de mal si vous êtes un fan de HP, et restez loin de ce truc…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par harrypotterron 2018-06-15T09:37:14+02:00

Harry potter est un livre facile et rapide à lire. Ce livre nous permet de découvrir une autre façon de lire un livre comme une pièce de théâtre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Enis-Lavoile 2018-06-17T09:38:58+02:00

J'ai plutôt aimé ce livre même si je suis un peu déçût. Je trouve que Rose, la fille de Ron et Hermione, est vraiment hautaine. Elle n'accepte pas les différences.

J'ai bien aimé la façon dont Harry Potter a réagis quand Scorpius est allé a Serpentard. Je trouve par contre que les Malefoy ont très bien évolué.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marie--Ange 2018-06-17T17:25:17+02:00

Partagée entre enthousiasme et scepticisme à l'annonce de sa sortie, je ne m'attendais pas à quelque chose d'extraordinaire, mais j'ai quand même réussi à être déçue! Il n'y à rien que j'ai aimé! Tout parait tellement improbable, les nouveaux personnages ne sont pas bien travaillé, et les personnage originaux ressemblent à une vulgaire parodie d'eux mêmes. Et le scénario! Très déçu que ce livre qui ressemble plus à une fan fiction pas terrible est vu le jour. Je préférerai oublier que je l'ai lu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Astrid-Books 2018-06-29T17:26:06+02:00

J'ai été particulièrement surprise d'une suite et plus encore en apprenant que ce serait sous forme de pièce de théâtre et donc que le livre serait écrit à la façon d'une pièce. J'ai remarqué que dans ce tome on trouve moins de détails surtout sur les décors et cela enlève un peu de magie au livre par rapport au autres. Je suis donc un peu déçu mais tout de même heureuse d'avoir pu retrouver les personnages emblématiques de cette série fabuleuse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manoncrea 2018-07-01T17:20:49+02:00

Une suite fantastique qui clôture l'histoire de Harry Potter. Cette histoire concerne Albus Potter le fils de Harry et de Ginny qui rentre a Poudlard et qui se retrouve dans une maison qu'il n'avait pas espéré. Cependant, il va faire la connaissance de Scorpius Malfoy le fils de Drago et vont devenir très amis. Le sort va s'acharner sur ces deux jeunes sorciers et vont donc être contraints à prendre part à plusieurs aventure. La différence d'écriture n'est pas du tout un problème à mon avis car on arrive toujours autant à s'attacher aux personnages et apporte une certaine originalité.

Très bon livre qui met fin à cette série de livres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Edlitham 2018-07-11T17:49:38+02:00

Si vous êtes fan de la saga originale, ce considérez pas ce livre comme une suite, sinon vous serez déçu. C'est un livre qui se déroule dans l'univers de J.K. Rowling mais qui ne respecte pas du tout le caractère des personnages.

Au bout de sept tomes, on connais assez bien les protagonistes et leur façon de penser mais là, leurs réactions sont "étranges". Elles ne collent pas et en sont presque choquantes.

Cependant, c'est sympa à lire mais pas plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par KC2611 2018-07-18T18:06:18+02:00

Il y a plusieurs personnes qui ont été déçu par ce livre et j'étais parmi eux mais j'ai quand même continuer à le lire et j'ai changé d'avis. Certes cela ne ressemble en aucun cas à la saga originale mais c'est quand même bien de voir le fait que Snape apprends qu'Harry lui est reconnaissant, de voir Malfoy travailler avec le trio. Mais alors l'enfant de Voldermort et Bellatrix je ne m'attendais pas du tout. But anyway who can have a child with him apart from that Bellatrix? It was hard to see HArry watch the scene where Voldermort kills his parents but it was a nice book overall.

Afficher en entier

Dédicaces de Jack Thorne
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard Jeunesse : 2 livres

Little, Brown : 1 livre

Little, Brown and Company : 1 livre

Gallimard : 1 livre

Editions Scholastic : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode