Livres
541 677
Membres
573 290

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Veronica Roth

Auteur

Né(e) le 1988-08-19 ( 32 ans )
24 663 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Skyline 2013-12-21T09:39:39+01:00

Biographie

Il n'y a pas vraiment de biographie de Veronica, celle qui va suivre (à part tout ce qui est entre parenthèse) est celle que vous pouvez trouvez à la fin du livre:

Veronica Roth (née le 19 août 1988) a 22 ans lorsqu'elle publie Divergent. C'est son premier roman, qu'elle a écrit pendant ses études à Northwestern University. Alors étudiante en Ecriture créatrive, elle préférait souvent se plonger dans les aventure de Tris plutôt que de faire ses devoirs... Elle est aujourd'hui écrivain et vit à Chicago (qui est aussi le lieu où se déroule l'histoire de Divergent).

Source: http://divergent-france.blogspot.fr/

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
19 124 lecteurs
Or
20 421 lecteurs
Argent
11 074 lecteurs
Bronze
5 906 lecteurs
Lu aussi
6 657 lecteurs
Envies
13 248 lecteurs
En train de lire
820 lecteurs
Pas apprécié
1 119 lecteurs
PAL
8 285 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.46/10
Nombre d'évaluations : 13 879

17 Citations 7 540 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Veronica Roth

Sortie France/Français : 2020-10-01

Sortie USA/English : 2020-04-07

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par malotte 2021-02-22T20:45:24+01:00
Divergente raconté par Quatre

C'est un très bon livre. J'ai trouvé qu'il était intéressant de connaitre l'histoire de Quatre, et de découvrir Tris du point de vue d'un autre personnage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Geraldine-47 2021-02-24T11:42:31+01:00
Marquer les ombres, Tome 1

Quelle surprise ! Moi qui n'ai pas réussis à apprécier Divergente, je suis ravie de lire cette saga. Bien plus prenant, "Marquer les ombres" m'a tout de même laissé hésitante. Au début, j'ai eu beaucoup de mal à accrocher et finalement les personnages ont réussis à dévoiler leur profondeur.

L'univers : Il est bien construit et très intéressant, j'aime beaucoup l'organisation qui est créé autour des planètes et les spécificités de chacune.

Pour juger de sa profondeur, un classique qui me plaira toujours autant, les conflit entre civilisation. Les Shotet remettent la fautes sur les Thuvésit et inversement et l'on sait que dans ce genre de situation, c'est souvent une erreur diplomatique des deux peuples qui est en cause ! J'ai hâte de savoir si c'est expliqué dans le tome 2.

Du côte des personnages : Les 2 protagonistes principaux m'ont séduite par leur capacité à se comprendre et se compléter. Quant aux autres, j'avoue avoir eu du mal avec Ryzek qui, a mon sens, est incohérent. En effet, un adolescent aimant avec sa petite sœur, peut-être manipulé par son père, mais pas à ce point. Il a eu le temps de se faire avant de vraiment devenir méchant.

Les relations personnages :Elles sont bien traitées et très attachante. Je trouve l'évolution entre Cyra et Akos un peu rapide, mais elle ajoute un peu de douceur à l'univers sombre du roman.

La violence : Elle est à sa place bien que je la trouve un peu trop poussée. En effet, certaines scènes sont peut-être un peur forte de café et la surexposition de la violence ne rend pas hommage au roman, quand l'on espérerait peut-être un peu plus de politique et d'univers.

Voilà, j'ai eu du mal à me mettre dedans, mais ça reste un roman que j'ai beaucoup apprécié. Pour les amateurs de SF pour adolescent, je vous le conseille !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Yousra-12 2021-02-28T01:35:29+01:00
Divergente, Tome 1

Ayant déjà vu les films, malheureusement, pas de surprise pour moi quant au déroulement des évènements. J'ai malgré tout pris beaucoup de plaisir à me plonger dans le récit.

Ensuite, j'ai aimé découvrir les personnages plus en profondeur. J'ai trouvé qu'ils étaient tous très bien écrit et avec des personnalités bien à eux.

Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai tout particulièrement apprécié l'évolution de la relation de Tris et Tobias, dans le fait que ce dernier s'ouvrait peu à peu à elle et lui faisait part de ses faiblesses. Notamment quand Tobias doit faire face à ses peurs et ne peut s'empêcher de trembler. Voilà quelque chose qu'on ne montre pas souvent dans les livres, que l'homme a aussi le droit d'avoir des moments comme ça ou il ne sait plus quoi faire et ou c'est la fille qui intervient pour le protéger. Ca un charme, à mes yeux, tellement plus puissant que celui de l'homme toujours fort et courageux. Et c'est en cela que j'aime vraiment beaucoup ce personnage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stella53 2021-02-28T13:06:07+01:00
Divergente raconté par Quatre

Ça faisait plus d'un an et demi que je voulais lire ce livre et j'ai donc littéralement sauter au milieu de la librairie quand je l'ai trouvé par hasard.

Je sais qu'il est souvent critiqué parce qu'il est trop court, pas à l'hauteur des autres livres, qu'il ne contient pas assez de passages avec Tris et etc. Ce n'est pas totalement faux qu'on en espère un petit peu plus, mais ça reste quand même un très bon livre qui est à lire pour les fans (ou moins fans) de la trilogie.

Je pense qu'il sert essentiellement à compléter la collection et mieux connaître Tobias qui est personnage très intéressant à comprendre et découvrir.

Ma seule déception est que j'aurais aimé que ce livre soit un peu plus long.

La conclusion qui me semble la plus appropriée pour ce commentaire est un <4

Afficher en entier
Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur

Spoiler(cliquez pour révéler)C’est trop triste que Tris soit morte

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Geraldine-47 2021-02-28T22:12:26+01:00
Marquer les ombres, Tome 2

J'avais espéré un peu plus de géopolitique dans ce tome-ci, on peut dire que je suis dessus.

Là où la dystopie est censée se planter dans l'intrigue politique et ce qui tourne autour pour en faire une œuvre parlante, Marquer les Ombres n'aura pas réussit à me convaincre. En effet, l'on passe beaucoup de temps sur les descriptions en trop et les relations personnages sans pour autant entrer en profondeur dans leur psychologie pour rendre le tout fouillis au final. Il y a beaucoup de passage que j'ai du relire plusieurs fois pour comprendre ce que disaient les personnages tellement c'était brouillon à mes yeux. Ca prouve un certain réalisme, tout en causant du tort au développement des personnages.

Ce tome 2 ne m'a donc pas plus convaincu que le 1er bien que plusieurs retournements de situations m'aient permis d'apprécier ma lecture dans sa globalité.

Afficher en entier
Divergente, Tome 2 : L'Insurrection

Ouais, bof, j'ai pas détesté mais j'ai pas adoré non plus. Peut être que ça vient du fait que je connaissais déjà en bonne partie ce qui allais se passer ou peut être du fait que je commençais à me lasser des personnages Spoiler(cliquez pour révéler)Tris qui se sacrifie à tout bout de champ, ment à tout le monde et en particulier à Tobias alors qu'il aurait été plus simple de le mettre dans la confidence et de lui partager ses plans, de l'écriture, du scénario ou tout simplement parce que je n'ai juste plus l'âge de lire ce genre de livres...

Afficher en entier
Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur

Légèrement déçue par ce tome. Je ne m'attendais pas à cette fin.

Afficher en entier
Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur

Bon, je pense que ce dernier tome est le pire de tous. Je me suis pas mal ennuyée durant ma lecture, je me suis forcée parce que je me suis dis que je devais vraiment la terminer, ce que j’ai fait, non sans peine.

Alors qu’est ce qui cloche, selon moi?

Déjà le changement de point de vue, pourquoi ? Je m’étais habituée à voir l’histoire par les yeux de Tris et ça m’a un peu embrouillé au début. Bon on finit par s’y habituer.

Donc parlons de Tris, le centre du monde, ce sont ses sentiments, ses intuitions, ses idées, ses pensées, ses plans, ses actions qui font foi. Elle a toujours raison forcément, et elle ne fait que ce qui est correcte.

D’abord, j’en ai eu marre au bout de la deuxième fois ou elle reprochait à Caleb de l’avoir *abandonnée* pour aller chez les érudits et de leur avoir caché son attrait pour la science. Ah… Parce que mademoiselle est restée chez les Altruistes aux dernières nouvelles. C’est vrai ça se tient. Quel méchant ce Caleb.

Ensuite, quand elle reproche à Caleb de l’avoir trahie et de l’avoir presque laissé mourir. D’accord, c’est vrai, mais au bout d’un moment va falloir arrêter avec cette rancœur. Cara lui a pardonné pour la mort de son frère. Tris a dirigé un pistolet sur la tête de Will et lui a tiré dessus et toute les deux, Christina et Cara, lui ont pardonné. Et elle n’arrive pas à pardonner à son propre frère ? Il est pas diabolique non plus, faible d’esprit, naïf et influençable, j’admets mais le pardon n’est pas exclu surtout si ça peut sauver une vie.

Et puis, je pense que j’ai cessé d’essayer de comprendre la logique des décisions de Tris Spoiler(cliquez pour révéler)quand elle pousse son frère vers une mort certaine, et que tout ce qu’elle trouve à faire après c’est embrasser son copain.

Ensuite Tobias propose à Tris d’entrainer Caleb à se servir d’un pistolet, comme si tout ça n’était qu’une mission de routine.

Peter ça va, elle lui pardonne ou tout du moins le supporte et ne pense pas un seul instant à le Spoiler(cliquez pour révéler)sacrifier, lui. Alors que rappelons-le il a failli la tuer, l’aurai fait sans l’intervention de Tobias. Il les a trahi, a rejoint les érudits, travaillait avec Jeannine, assistait aux expérimentations, etc… Mais Caleb, elle peut pas se le voir parce qu’il a *une dette* envers elle. Bah voyons.

Spoiler(cliquez pour révéler)Limite, je pense que j’ai été plus triste de la mort d’Uriah que celle de Tris tellement je la trouvais insupportable et centrée sur elle même. Mais tout de même, quelle façon pourrie de terminer une trilogie.

Même la relation entre Tris et Tobias que je trouvais plutôt intéressante dans le premier livre me parait fade et ennuyeuse. Un coup chacun fait ses affaires de son côté, ils se mentent, ils se disputent, se hurlent dessus, et après ils se réconcilient et s’embrassent.

Enfin, j’ai pas trouvé le style génial. Rien de bien extraordinaire, ça ne m’a pas emballé plus que ça. Je me dit que c’est peut-être la barrière de l’âge et puis je me rappelle que j’ai adoré Hunger Games ou encore la trilogie du labyrinthe.

Au final, je ne regrette pas ma lecture parce que je tenais vraiment à lire cette trilogie même si les films ne m'avaient pas laissé une impression impérissable. Je suis contente de l'avoir fait et d'en avoir fini.

Afficher en entier
Marquer les ombres, Tome 1

Marquer les ombres est un roman de science-fiction et de romance, mettant en avant les personnages d’Akos et de Cyra. Tous deux sont issus de familles ennemies, voire même de clans ennemis. Ils sont dotés de dons particuliers, faisant d’eux des êtres uniques.

J’ai apprécié ma lecture, tout en n’étant pas complètement emballée. J’ai trouvé l’histoire relativement originale, bien construite et cohérente, mais c’est au niveau des personnages que j’ai été moins absorbée. En effet, Cyra et Akos sont deux jeunes adolescents et ont une naïveté qui m’a un peu fait lever les yeux au ciel. Je les ai tout de même appréciés, pour d’autres raisons, notamment pour leur courage et leurs diverses stratégies.

J’ai également remarqué quelques petites longueurs, mais ça ne m’a pas dérangé plus que ça. Ce sont les descriptions qui sont plutôt longues, mais elles sont aussi nécessaires pour se repérer, ainsi que pour placer le décor.

En ce qui concerne les personnages, je les ai globalement appréciés. Cyra est une jeune fille qui a vécu toute sa vie enfermée, recluse, rejetée, et cela m’a beaucoup touché. J’ai eu de la peine pour cette enfance où elle s’est sentie différente et incomprise. J’ai aimé sa manière de rebondir, d’affronter les choses et de prendre ses responsabilités.

Akos est un personnage à la fois doux et frigide. Ce paradoxe m’a plutôt plu, j’ai apprécié cette complexité. J’aurais même aimé avoir plus de chapitres sous son point de vue, afin de vraiment rentrer dans sa psychologie.

Pour ce qui est de la romance, elle n’est pas trop rapide, ni trop lente. Elle commence par une amitié, et c’est en général ce que je préfère dans ce genre. Par contre, j’ai trouvé que leur amitié s’est installée trop vite, surtout si l’on prend en compte le contexte dans lequel les personnages évoluent. En effet, ils sont ennemis et pas juste pour une histoire de frites volées ! Leurs clans ont un historique et, étant donné leur position respective en leur sein, j’aurais vu un peu plus de résistance dans leur relation, ainsi que dans leur désir de se faire confiance.

Je tiens à dire que j’ai été frustrée par une chose, mais vraiment frustrée ! J’avais l’impression que dès qu’il se passait une action vraiment importante, voire décisive, l’auteure ne la décrivait pas. On avait la finalité, une rapide description du déroulement de la scène, mais on ne la vivait pas en temps réel. Je n’ai pas du tout aimé ça, vraiment.

Cependant, l’auteure a une plume très addictive, on a envie d’en savoir plus. Elle a également une très belle imagination, on a l’impression que le monde qu’elle nous dépeint existe. C’est ce qui m’a le plus plu.

Afficher en entier

On parle de Veronica Roth ici :

Cinq façons de lire en musique
2019-06-21T15:14:32+02:00
[Challenge] Décolore ta PAL !
2017-08-18T12:19:25+02:00
Les titres des livres en alphabet
2015-08-29T10:33:49+02:00

Dédicaces de Veronica Roth
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Nathan : 10 livres

Katherine Tegen Books : 6 livres

HarperCollins : 5 livres

Pocket jeunesse : 5 livres

France Loisirs : 4 livres

HarperCollins Children's Books : 3 livres

AdA : 3 livres

Nathan jeunesse : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array