Livres
442 794
Membres
377 553

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Agathe Roulot

France Né(e) le 1993-03-30 ( 25 ans )
128 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

Biographie

Née le 30 mars 1993 à Besançon.

A vécu dans la Jura jusqu'à ses 15 ans, puis déménage dans la Marne.

Après un bac littéraire, elle entre à l'université de Metz Paul Verlaine pour y suivre une formation en arts plastiques pour obtenir une licence.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.69/10
Nombre d'évaluations : 31

0 Citations 46 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Agathe Roulot

Sortie France/Français : 2016-04-25

Les derniers commentaires sur ses livres

Enfants des Éléments, tome 3 : Maîtres des Flammes

Il sort quand ce livre?

J'ai lu le 2è tome et j'attend avec impatience la suite. :(

Afficher en entier
Destins Divins, Tome 1: La Prophétie d'Apollon

J'aurais pu apprécié l'histoire si Hélène ne faisait pas partie de ces héroïnes que j'ai envie de claquer... D'autant plus que ce n'est plus une ado, ce qui parfois peut expliquer les décisions stupides...

Afficher en entier
Destins Divins, Tome 1: La Prophétie d'Apollon

Lorsque j'ai vu qu'un SP Flash était organisé pour ce premier tome de Destins Divins, je n'ai pas perdu une seule seconde et j'ai tenté ma chance. Merci à Agathe Roulot et aux éditions La Plume et le Parchemin de m'avoir retenue !

Hélène et son frère Stéphane sont deux jeunes adultes qui terminent leur dernière année de lycée. Enfants adoptés, ils mènent un quotidien banal rythmé entre les cours et leur domicile. Mais rien ne les préparait à ce qui les attend... Le jour où un homme mystérieux clamant être un dieu grecque s'en prend à Hélène, les deux adolescents vont comprendre que les légendes sont peut-être bel et bien réelles et qu'ils ont un rôle déterminant dans les événements à venir. Hélène est l’Élue de la prophétie d'Apollon. L'avenir de tous les dieux dépend uniquement d'elle. Courant de graves dangers, la jeune fille va devoir apprendre à survivre dans un monde qui ne souhaite que sa destruction !

Autant le dire tout de suite : ce roman est un gros coup de cœur ! Rien qu'avec le résumé, il faut dire que ça partait bien pour moi : de la mythologie grecque au programme mais aussi de la mythologie scandinave ! Que demander de mieux ? Deux mythologies que j'affectionne particulièrement réunies dans un seul et même livre ! Il ne me restait donc plus qu'à voir si le mélange des deux allait être efficace. Eh bien, cela a totalement été le cas ! Dès les premières pages, j'ai été conquise par le style d'écriture de l'auteur, à la fois soutenu, fluide et dynamique et qui permet bien de se plonger dans l'ambiance. Les chapitres sont ainsi alternés entre les points de vue d'Hélène et de son frère Stéphane, même si ceux concernant Hélène sont bien plus nombreux.

Hélène et Stéphane sont respectivement âgés de 19 et 20 ans et se trouvent tous les deux dans la même classe de terminale car ils ont redoublé. N'étant pas des élèves parfaits et ayant même une tendance à l'insolence face à leurs professeurs, ils subissent régulièrement les remontrances de leurs parents adoptifs particulièrement bigots. Estimant ne recevoir aucun amour de leurs parents adoptifs, les deux adolescents ont développé des liens très forts. L'arrivée de la belle et mystérieuse Sophie va marquer le début pour eux de tous leurs ennuis. Qui est-elle ? Pourquoi a-t-elle mis Hélène en garde contre des dangers inconnus ? Ils ne tarderont pas à le découvrir malgré eux. Hélène est l’Élue d'une prophétie faite des millénaires plus tôt par le dieu Apollon. Les divinités vont alors se diviser en deux camps : celles qui souhaitent sa mort et les autres. Dans les deux cas, aucune d'entre elles ne semble réellement se soucier de l'avis de la jeune fille. Mais Hélène a un caractère bien trempé et elle est déterminée à ne laisser personne décider pour elle ! Tant pis si ça ne plaît pas à tout le monde et en particulier à Hadès, qui va devoir bien malgré lui, accepter ses choix.

Ce dernier personnage m'a énormément fait rire. Désolée mais j'ai eu beaucoup de mal à le prendre au sérieux. Pourquoi vouloir en faire un homme "fragile" ? Qu'est devenu le Dieu des Enfers, sombre et puissant ? Hadès perd nettement de son charisme. Après la trilogie du Destin d'une Déesse, voilà que son côté sensible est de nouveau mis en avant ! Mais détrompez-vous, ce n'est absolument pas un point négatif pour moi, bien au contraire. Car cela ne m'a pas du tout empêché d'apprécier ce personnage et de m'y attacher ! Je trouvais juste ce point particulièrement drôle, je n'aurais jamais imaginé le Dieu des Enfers verser sa petite larme non pas une mais plusieurs fois ! Comme quoi, même ceux qui en imposent le plus ont un côté fragile !

A vrai dire, je n'ai détesté aucun personnage dans ce roman. L'auteur a su développer un univers intéressant avec des personnages bien travaillés qui s'insèrent parfaitement dans le récit. L'une de mes peurs était de me retrouver dans une redite de Percy Jackson. Sauf qu'Agathe Roulot s'en démarque avec brio ! Oui, les dieux ne sont pas parfaits et restent conditionnés par leurs attributs comme ceux de Rick Riordan et oui les personnages principaux ont eux aussi tendance à se montrer insolents et pleins d'humour. Pour autant, les similarités s'arrêtent ici. Puis, à un moment donné, La Prophétie d'Apollon m'a fait pensé au Destin d'une Déesse. Mais là aussi, il ne s'agit que de quelques similarités.

580 pages, ça paraît long quand même... Et pourtant, je n'ai pas vu les pages défilées tant j'ai dévoré le livre : en deux jours il était bouclé. Impossible de le lâcher tant il est addictif. Les révélations s'enchaînent les unes à la suite des autres sans jamais nous laisser le temps de respirer. Et si certaines apparaissaient comme convenues, cela n'a pas empêché mon cœur de battre plus fort lorsque le suspens montait et que le danger approchait...

Quand j'ai vu le nombre de pages qu'il me restait à lire, je me suis dit que ce n'était pas possible, le roman ne pouvait pas se terminer ainsi, c'est trop cruel. Comment peut-on laisser ses lecteurs comme ça ?! Une fin pareille... Mais que dire ? Je veux retrouver vite Hélène et Stéphane et tous les autres pour savoir la suite !!

Pour conclure, Agathe Roulot a su construire un univers qui lui est propre et nous entraîner dans une aventure merveilleuse et palpitante. La Prophétie d'Apollon est un régal pour les adeptes de mythologie tant on sent que l'auteur s'est bien renseignée sur le sujet ! Actions, suspens et romance composent ce premier tome très bien réussi et addictif. Je n'ai qu'une hâte : me plonger dans la suite dès sa sortie !

http://drunkennessbooks.blogspot.fr/2015/08/destins-divins-tome-1-la-prophetie.html

Afficher en entier
Enfants des Éléments, tome 1 : Chevaucheurs de foudre

Cela faisait un moment que je lorgnais la saga Enfants des éléments, et ce fut un moment tout à fait sympathique.

Le début de l'histoire m'a tout de suite parlé et intriguée. L'auteur entre dans le vif du sujet en nous introduisant la légende sur laquelle se base son univers. Je dis « légende », car c'est ce que j'ai ressenti en lisant ce prologue : j'avais l'impression qu'il s'agissait d'une histoire des temps anciens qui pouvaient ne pas être si certaine, que certaines zones d'ombre pourraient subsister. Le mystère autour des trois dieux allaient clairement être étoffés par la suite, c'était évident pour moi.

Et ma lecture s'est déroulée de manière tout à fait naturelle. J'ai découvert chacun des personnages grâce à un changement de narrateur à chaque chapitre. Un peu déroutant au début, car l'on passe d'un personnage à l'autre sans une réelle introduction de qui est qui, donc il nous faut rentrer progressivement dans les vies de chacun, pour saisir peu à peu tous les liens qui lient les personnages.

Il faut avouer que la grande « famille » qui est présentée est assez particulière. J'en qualifierais même certains de cinglés, mais on finit par s'attacher à la plupart d'entre eux. Sandy essaie tant bien que mal de comprendre ce qui lui arrive, Louis m'a touchée, Alexis m'a interpellée... Amélie, par contre, m'a vraiment agacée. Elle n'a aucune empathie et ne sait pas se mettre à la place des autres. J'avais envie de la claquer assez souvent.

L'histoire est quant à elle assez solide. Certains événements sont un peu « naïfs » selon moi, et j'avais l'impression que l'auteur choisissait la solution de simplicité ou se laissait porter sans chercher à rajouter trop de difficultés. On le voit notamment lors des dialogues, dont certains sont un peu simplistes. Mais cela se laisse très bien lire et notre attention est captée, alors pourquoi pas !

Enfin, j'ajouterai qu'il y a une sorte de faille spatio-temporelle dans le roman. Tout du moins, c'est ce que j'ai ressenti : vu la longueur des événements avant que Sandy ne comprenne réellement qui elle est, je trouve assez surprenant que d'un seul coup elle passe d'ignorante à « opérationnelle et apte à utiliser ses pouvoirs ». J'ai perçu comme un petit manque de continuité dans les événements en ce qui concerne l'apprentissage de Sandy. J'espérais la voir un peu plus en difficultés. C'était trop simple.

Néanmoins, malgré les quelques points négatifs, il faut bien noter que c'est un roman qui se dévore. Je ne me suis pas ennuyée une seconde, et je me suis vue rentrer à tel point dans l'histoire que j'en insultais certains personnages et en encourageais d'autres. Quand on commence à parler à son livre, c'est que l'histoire est bien présente, et les personnages bien vivants. Du moins dans notre tête. En bref, une intrigue que j'ai eu grand plaisir à découvrir.

https://mes-reves-eveilles.blogspot.fr/2017/10/enfants-des-elements.html

Afficher en entier
Enfants des Éléments, tome 1 : Chevaucheurs de foudre

À 17 ans, il n'est pas évident d'être une jeune femme, surtout lorsque l'on découvre que l'on peut "jouer" avec l'électricité. Sandy vit chez sa tante Isabelle, mariée et mère de deux adolescents. Elle a perdu sa mère très jeune et son père l'a laissé là afin de la protéger. Chose que Sandy ne sait pas. Son pouvoir, ou plutôt "don de Dieu" se déclenche par hasard, suite à des émotions exacerbées. Elle se fait peur elle-même et ce sentiment s'étend sur ses cousins Louis et Amélie. Alors qu'elle va devoir apprendre à ne plus être un danger, son état de chevaucheur de foudre (Cdf) attire la secte des Phénix noirs. Une secte qui est en charge de détruire tous les Cdf recensés.

Avant d'entrer dans les détails de l'histoire, je vais d'abord passer un peu de temps sur le découpage du livre. On débute par le prologue qui nous parle de l'histoire du mythe des trois frères. Le chaos et les éléments se montrent. Il a fallu trois frères pour les dompter. Trois Dieux qui comptaient apporter la paix aux hommes. Mais... forcément il y a un mais. Vint ensuite 3 parties bien distinctes. PARTIE I : Le don, PARTIE II : L’Apprentissage et la Partie III : La Prophétie. Chacune développe un trait de l'histoire important. La découverte du don, avec tout ce qui va avec comme la compréhension ou non de ce qui arrive au personnage principal. L'apprentissage qui ne se fait pas sans mal. Puis la prophétie qui lui tombe dessus.

Le texte est à plusieurs voix. Nous avons bien entendu Sandy, l'héroïne du livre, mais également Amélie sa cousine, Louis le cousin (et donc le frère d'Amélie) et Alexis, un Cdf. J'ai bien aimé avoir "l'avis" des autres et les découvrir d'une autre manière. Malheureusement pour Louis j'ai eu beaucoup de mal à apprécier ce personnage. Il a beau avoir 15 ans, a reçu un choc... Pour un adolescent qui aime tout ce qui sort de l'ordinaire dans les jeux vidéos, lorsque la réalité le rattrape il est en dessous de tout. J'aurai préféré avoir la vision de Damien par exemple, car il me semble important ce personnage est il n'est pas assez exploité à mon gout (mais ça, c'est juste mon avis). Et plus je lisais Alexis, plus il me tapait sur le système. Son rôle est important, mais il a des attitudes et des pensées vraiment étranges, pour ne pas dire gamin par moment. J'ai adoré être aux côtés d'Amélie qui apporte un vrai plus, même si j'aurai aimé la suivre davantage. Quant à Sandy, elle apporte beaucoup avec ses questions.

J'avoue que dès le départ, j'ai eu l'impression de lire un dérivé de Percy Jackson (surtout qu'avec mon fils nous les avons regardé durant les vacances de noël), avec un peu de Harry Potter (qu'est-ce que cette Hermione fait là ?) Il est vrai que la mythologie, la magie et la foudre, forcément nous aurons toujours une référence à l'un de ces livres, ou même d'autres. Personnellement cela ne me dérange pas plus que cela surtout lorsque les personnages et les histoires diffèrent de beaucoup, comme c'est le cas ici.

Sandy Stormrider est loin d'être une fille comme les autres. Elle peut créer, jouer avec ce qui se rapporte à l'électricité, la foudre, les éléments naturels qui s'y rapprochent. Jouer est un bien grand mot, car elle n'est que peur depuis qu'elle a failli tuer une camarade de classe, sans oublier son cousin Louis. Les cauchemars la prépare à la suite des événements.

Une vraie chasse à l'homme s'engage dès que son don apparaît. Que cela soit les bons ou les méchants elle va devoir faire ses preuves. Prouver qu'elle est bien une chevaucheuse devant le directeur adjoint qui est aussi froid qu'une tombe par exemple. Le fameux Albert qui a une dent contre sa famille. Ce qui est drôle pour le lecteur, pas pour la jeune femme, c'est qu'il pense qu'elle connaît sa famille, ce qu'elle a fait contre celle de cet adjoint. Hors ce n'est pas le cas, Sandy n'a rien des Stormrider à part un manuscrit qu'elle n'a pas lu. Beaucoup de choses lui sont cachées, certaines se dévoilent sous nos yeux, tandis que d'autres restent encore dans le noir. Elle n'a cessé de vivre dans l'ignorance, dans les mensonges afin qu'elle soit protégée. La secte des phénix noirs est amenée très rapidement dans son sillage. Ces derniers la veulent et envoi un homme dans cette traque.

Sandy va devoir vivre en voyageant. Rester en place est impossible, car cela signifie qu'il y a danger. Pour elle, pour ceux qui l'entourent. D'ailleurs les morts tombent les uns après les autres. Elle ne sera jamais tranquille. Un plan se dessine, des rencontres, des alliances se forment. Alexis est un jeune chevaucheur de foudre, impétueux, fougueux, ayant un côté beaucoup trop rieur/taquin qui m'a énervé. Les jours sont comptés et il a des réactions vraiment incompréhensible. Et même quand son maître le reprend, il garde ce côté rieur qui ne va pas avec ce qui se passe. Même en imaginant que c'est pour détendre l'atmosphère, cela ne passe pas. En parlant d'actions, il y en a beaucoup. Pourtant j'ai trouvé des passages trop longs, la plupart avec Louis. Le fait de changer de personnages fait que l'auteur apporte des éléments nouveaux, mais certains étaient déjà visibles avec un autre. Je pense au père de Louis et Amélie par exemple.

J'ai beaucoup aimé les révélations sur la famille de Sandy. Même si certaines se voyaient arriver, d'autres non. Savoir ce qui s'est produit lorsqu'elle était enfant, apprendre qui est qui, pourquoi elle a ce don. Les générations passées n'ont pas été parfaites, bien au contraire. Trahison, envie de récupérer un pouvoir qui n'est pas à soi, continuer malgré tout à monter sur ses grands chevaux. Voir certains personnages qui ne sont pas invincibles est aussi un point important. Ils ont beau contrôler des éléments violents, ils ne sont pas non plus les plus forts, malgré leur échelle de catégorie. Pouvoir être blessé, voir de ces propres yeux des légendes laisse prévoir une suite plus qu'agréable. Par contre la secte des Phénix noirs reste encore avec beaucoup de mystère sans compter sur l'Apprenti ou cet homme dans l'ombre.

Un bémol qui me tient à coeur et là je ne peux pas passer à côté. Il pleut beaucoup en Bretagne ????? Non mais non, ce n'est pas vrai ! C'est une réputation qui fait mal. J'ai longtemps vécu en Bretagne, plusieurs années consécutives, mon père était de là-bas et je vais reprendre une expression : Il y a des éclaircies entre les averses ! (désolée, fallait vraiment que je le dise :p )

Sinon redevenons sérieuse, côtés bémols, je vais reprendre ce que j'ai pu disséminé un peu partout : il y a des passages qui sont longs et d'autres trop courts (surtout avec les méchants !), le fait d'avoir autant de personnages qui montrent leurs visions des choses ne fait pas toujours avancer l'histoire. Et j'aurai préféré avoir celui de Damien plutôt que celui de Louis par exemple. Ah et le mot "risette" à tout bout de champ, je ne peux plus le voir. J'imagine des bébés partout à cause de ce mot maintenant, désolée.

En conclusion, l'histoire tient la route, il faut penser que nous sommes dans un fantastique. L'héroïne, bien qu'elle ne se soit apparemment pas posée de questions avant de découvrir ses capacités, ne cessent de chercher des réponses. Le final n'est pas sans conséquences et j'avoue que je suis très intriguée par la suite des événements.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/enfants-des-elements-tome-1-chevaucheurs-de-foudre-agathe-roulot-a135604754

Afficher en entier
Enfants des Éléments, tome 2 : Seigneurs des Flots

Un deuxième tome réussi, bien plus sombre que le premier et où les faits indiscutables se mettent en place. On ne peut que voir un monde en pleine division se tirer dans les pattes alors qu'il y aurait besoin d'entraide, et cela donne envie d'en savoir plus, de comprendre pourquoi tout en espérant que certaines choses vont s'arranger. Un roman avec des personnages plus hauts en couleurs, et où les bons et les méchants ne sont pas forcément ceux qu'on croit...

Chronique complète : http://plumes-de-reve.skyrock.com/3166429114-Enfants-des-Elements-Tome-2-Seigneurs-des-Flots-Agathe-Roulot.html

Afficher en entier
Enfants des Éléments, tome 1 : Chevaucheurs de foudre

J'ai vraiment apprécié retourner auprès de Sandy et des autres enfants des éléments. L'univers ayant été plus approfondi et nettement plus exploité que lors de la première édition du roman, il en devient bien plus passionnant et intriguant. Les personnages sont palpables, presque réels grâce à leur complexité et à leur humanité. Le tout donne de la profondeur à l'histoire et la rend plus adulte. Au vu de la plume de l'auteur, un point de vue omniscient m'aurait paru plus judicieux, mais ce sont surtout les nombreuses fautes restantes qui m'ont posé problème : en moyenne d'une par page, elles m'ont bien souvent fait décrocher de la lecture tellement elles sont marquées. Ça ne m'empêchera pas de découvrir les suites, mais je trouve vraiment dommage qu'un si bon texte contienne autant de coquilles alors qu'elles auraient pu être évitées ! (à propos de la réédition chez Anyway en 2017)

Chronique complète : http://plumes-de-reve.skyrock.com/3304686472-Enfants-des-Elements-Tome-1-Chevaucheurs-de-Foudre-Agathe-Roulot.html

Afficher en entier
Destins Divins, Tome 1: La Prophétie d'Apollon

J'ai adoré ma lecture. Le sujet de la mythologie que j'adore est très bien revisité et parfaitement adapté à notre époque. Un mélange tout simplement génial. Félicitation à l'auteure !

Afficher en entier
Destins Divins, Tome 1: La Prophétie d'Apollon

Concernant ce premier tome, il y a du bon et du mauvais à mon sens.

L'intrigue est bien amenée dès le début, l'auteure nous dévoile petit à petit les différents mystères qui entourent subitement son héroïne et la transition lorsqu'elle comprend ce qui lui arrive se fait assez correctement. Mais l'enchainement ne se fait pas toujours clairement: certains évènements me semblaient arriver comme un cheveu dans la soupe ce qui peut déstabiliser.

Les personnages...Hélène ne m'a pas vraiment convaincue, j'ai parfois trouvé ses choix un peu hasardeux voir incompréhensibles, même si en général elle arrive à ne pas tomber dans le stéréotype de la fille fragile, le fait qu'elle soit une Mortelle ne l'aidant pas bien entendu, je n'ai pas réussie à m'identifier complètement à elle. Son frère est quand à lui assez bien développé et le dieu le plus présent n'est pas celui que j'attendais (en vue du titre, je m'attendais à Apollon) mais c'est Hadès qui à remporter la palme. Et je dis pourquoi pas après tout: il s'agit de l'un des dieux les moins apprécié du panthéon mais il est malgré tout intéressant (le dieu des Enfers quand même). Bien que son statut dans le roman m'a étonné, j'ai eu une préférence pour sa version dans le passé : bien plus sadique et cruel. J'attends de voir par la suite si ce changement n'est cependant pas une mauvaise idée.

Enfin, l'écriture est fluide (bien que quelques coquilles malvenues ai réussie à échapper à la vigilance de la correctrice, cela arrive) mais certaines tournures de phrases m'ont semblée un peu maladroites. Le fait que l'auteure change parfois de personnage d'un chapitre à l'autre est une très bonne idée, qui donne de la dynamique au récit. De plus, on se rend vite compte que l'auteure ne manque pas d'imagination (faire intervenir les dieux grecs et nordiques promet très certainement des combats entre divinités de la guerre ou autre pour la suite) et on arrive bien à se plonger dans l'histoire.

Au final, un premier tome qui propose pas mal d'idées même si l'enchainement n'est pas toujours excellent ou que certains personnage mériteraient d'évoluer un peu plus. Une lecture agréable qui peut se bonifier par la suite.

Afficher en entier
Destins Divins, Tome 1: La Prophétie d'Apollon

Tout d'abord, je voulais vous prévenir que l'auteur emploie des mots assez rares (enfin pour moi) et j'ai donc été obligée d'aller demander à Google certaines définitions. Sinon hormis ce fait, l'auteur à une plume fluide et imaginative, avec le sens des détails très précis qui permettent au récit de passer assez rapidement.

Nous faisons la connaissance d'Hélène et de son frère Stéphane qui vont apprendre l'existence des dieux grecs . Hélène est l'élue d'une prophétie qui annonce la fin du monde tel qui est. J'ai aimé la façon dont la mythologie est abordée dans ce récit (en même temps difficile pour moi vu que je suis une fan de mythologie), avec la mise en récit de tout les dieux existants,et de toute les mythologies, sans fausses notes et qui reste juste. J'ai aussi aimé la répartie des héros et de leurs répliques assez marrantes par moments qui m'ont fais sourire. Pour en arriver sur l'histoire d'amour, je dirais qu'elle est toute douce, magnifique et elle se fait en douceur tout au long du livre. Et surtout je ne m'attendais pas à ce personnage quoi. En bref, un presque coup de coeur car je n'ai pas aimé le contexte familial dans lequel les deux protagonistes ont atteris. Une famille catholique et aristocrate qui n'hésite pas à rabaisser les enfants et à employer le vouvoiement.

La fin est juste parfaite, et j'ai hâte de lire le deuxième tome.

Afficher en entier

Dédicaces de Agathe Roulot
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode