Livres
558 058
Membres
606 018

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Cressida Cowell

Auteur

226 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

Classement dans les bibliothèques

Diamant
61 lecteurs
Or
134 lecteurs
Argent
122 lecteurs
Bronze
106 lecteurs
Lu aussi
137 lecteurs
Envies
269 lecteurs
En train de lire
12 lecteurs
Pas apprécié
4 lecteurs
PAL
57 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.56/10
Nombre d'évaluations : 135

0 Citations 79 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Cressida Cowell

Sortie France/Français : 2017-10-11

Les derniers commentaires sur ses livres

Harold et les Dragons, Tome 10 : Comment sauver la vie de son meilleur ami ?

Un tome épique qui a fait palpiter mon cœur à de nombreuses reprises, avec la malchance (et le courage) légendaire de notre héros. J’ai encore deux tomes à lire de cette sage et cela fait beaucoup trop de pages pour mon cœur !

Afficher en entier
Harold et les dragons, Tome 11 : How to Betray a Dragon's Hero

On est bien loin de l'ambiance des premiers tomes : moins d'humour, et plus de guerre. Harold découvre la réalité cruelle de la vie (et de la mort), et surtout la constance de ces réalités.

Afficher en entier
Harold et les dragons, Tome 12 : How to fight a Dragon's fury

Que de chemin parcourut depuis le premier tome ! On passe d'une série humoristique pour enfants à une série d'aventure où l'on explore ce que veut dire liberté, courage et sacrifice.

Harold a grandit dans ces 12 tomes, en âge et en maturité évidemment, mais il a aussi pris confiance en lui. Il a toujours tendance à se penser comme un moins-que-rien, mais moins-que-rien qui peut beaucoup au final. Mais les personnages secondaires ont évolué aussi le long du chemin, que ce soit Findus, Rustick ou Stoïck.

Et la fin ! Quelle fin ! Magnifique, qui se finit bien mais pas tout, une fin comme je les aime. De la douceur après la douleur.

Une série qui restera dans mon coeur.

Afficher en entier
Harold et les Dragons, Tome 1 : Comment dresser votre dragon ?

Je me suis intéressée à cette saga jeunesse parce que j'ai appris que le tome 1 avait inspiré le film d'animation à succès des studios Dreamworks, Dragons que j'ai découvert récemment et que j'ai absolument adoré, à tel point que je me suis demandée pourquoi j'avais autant attendu avant de me lancer! Cette saga est assez longue, avec pas mal de tomes qui, il me semble, peuvent se lire indépendamment.

Pour devenir un Viking, les jeunes garçons doivent réussir un examen avec toute une panoplie d'épreuves à passer dont la plus importante: récupérer un bébé dragon dans l'antre-même des dragons! Harold revient donc avec un tout petit dragon qui lui est destiné, Krokmou. Qui va lui attirer bien des moqueries car en tant que fils héritier, il aurait dû avoir un dragon plus féroce, plus grand. Harold va devoir redoubler d'efforts pour essayer de communiquer avec son dragon et se faire obéir. Le dressage ne va pas être de tout repos! Krokmou lui donne du fil à retordre! Lui, Krokmou, les jeunes garçons et leurs dragons vont aussi devoir s'allier pour sauver Beurk de deux dragons des mers géants!

Le film n'est pas fidèle au roman et en un sens, ce n'est pas plus mal. Pas que ce tome était mauvais, loin de là, c'était même assez sympa. Les deux histoires sont pratiquement distinctes l'une de l'autre et celle du film est bien meilleure. Même si ce n'est pas fidèle, il y a quand même quelques éléments que le film a repris: Harold, fils du chef du village, l'île de Beurk, les Vikings, "le mauvais karma" du héros, les espèces de dragons, les moqueries vis-à-vis d'Harrold, entre autres choses. Quant aux différences notables, il y a Krokmou. Obligée d'en parler. Il n'a rien à voir avec celui du film! Ce n'est pas un Furie Nocturne, il est minuscule, a un caractère déplorable, n'a pas de lien véritable avec Harold et j'en passe! Grosse différence aussi: dès le début, on apprend que les Vikings sont des dresseurs de dragons (et pas des cavaliers de dragons non plus) alors que dans le film, cette idée n'arrive que vers la fin. Il y a aussi le fait qu'Harold ait encore sa mère dans le livre et a même un meilleur ami, Findus alors que non dans le film.

L'auteur s'adresse au lecteur. L'auteur est le héros. Mais il ne s'exprime pas à la première personne, ce qui m'a un peu perturbé au début. C'est comme s'il donnait une leçon au lecteur via son histoire.

Il y a des illustrations simplifiées au possible, très enfantine comme si c'était un enfant qui a dessiné. Personnellement, ce n'est pas le genre d'illustrations que j'aime mais alors pas du tout! Ce n'est vraiment pas beau et j'ai dû me forcer à ne plus y faire attention, à ne me concentrer que sur l'histoire.

C'est une lecture très jeunesse, certes mais j'ai plutôt bien aimé, j'ai passé un bon moment. Et bien sûr, je préfère nettement le film. Il n'empêche que je pense continuer cette saga, histoire de lire un tome de temps en temps, car c'est le genre de livre parfait lorsqu'on a besoin d'une lecture légère.

Afficher en entier
Le Temps des Magiciens, Tome 1 : Le Magicien, la Guerrière et la Petite Cuillère

Je crois que Cressida Cowell est en passe de devenir mon autrice préférée. Sa série précédente, Comment dresser votre dragon, finissait sur une apothéose magnifique, même si les premiers tomes restaient très enfantins et basiques.

Ce premier tome, au contraire, m’a entraîné dès les premiers mots, et forment un tout absolument magnifique, ce qui ne laissent présager que du bon pour la suite.

Les événements sont assez classiques, mais ils sont dits d’une telle façon que les émotions m’ont prisent tout de même. J’ai frissonné pour les héros, et bon sang que c’est difficile quand je sais que c’est le premier tome d’une série jeunesse et que donc rien de conséquent peut arriver à nos héros.

En gros : j’ai adoré et je veux la suite là maintenant tout de suite.

Afficher en entier
Le Temps des Magiciens, Tome 1 : Le Magicien, la Guerrière et la Petite Cuillère

Dans cette histoire nous suivons principalement deux personnages, nommés Xar (« prononcer Zar ») et Souhait. Le premier est un jeune garçon de treize ans tout juste qui, malgré son âge, n’a toujours pas de magie. Il faut savoir que les enfants ne naissent pas avec ces incroyables capacités, elles viennent au fil du temps, en général autour de douze ans. Pour lui, apparemment, ça ne veut pas. Pourquoi ? Et si ses pouvoirs n’apparaissaient jamais ? En revanche, son frère Pillard peut pratiquer cet art. Il est beau, intelligent, très doué, a beaucoup d’amis.. et il le sait. Comme si notre héros n’avait pas suffisamment de pression chaque jour qui passe, il a fallu que son père soit Encanzon le Magnifique, le plus fort, le meilleur enchanteur du clan des magiciens. Le roi en personne ! Parce qu’il en a assez d’être celui qui ne sait rien faire, parce qu’il ne veut plus être puni, parce qu’il ne supporte pas de ne pas être aimé comme son aîné, Xar va se lancer dans une quête folle. Le deuxième protagoniste principal n’est autre que Souhait, une étrange enfant du même âge que le garçon. Elle vit depuis toujours dans la tribu des guerriers et sa mère est la reine Sychorax. Belle, forte, courageuse, c’est une souveraine qui déborde de charisme et de pouvoir, et qui inspire aussi bien la crainte que le respect. Sa fille, cependant, est loin de lui arriver à la cheville. Petite, frêle, les cheveux sans cesse en pagaille, un bandeau noir qui cache un œil, une patte folle.. elle n’a rien de la guerrière qu’elle devrait être. Un jour, elle trouvera une cuillère qui bouge toute seule et décidera de la prendre sous son aile. Seulement, toute forme de magie, quelle qu’elle soit, est formellement interdite au sein du clan. Quand elle se promènera une nuit avec Passe-Lacet, le remplaçant / adjoint de son garde du corps assistant, elle se fera poursuivre par une bien étrange créature. Et son chemin croisera rapidement celui de Xar, un ennemi.

Je ne pense pas être la seule dans ce cas, mais c’est la première de couverture qui m’a incitée à l’achat. Je trouvais qu’elle dégageait quelque chose de creepy, de parfait pour l’automne, voire halloween. Et si je réfléchis un peu, je crois même n’avoir jamais lu le résumé au dos. Alors, allez savoir pourquoi, j’avais quelques attentes. Pour moi, cette histoire allait être effrayante. Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant la vérité ! Je me suis beaucoup emballée — surtout si on prend en compte le fait que le livre est resté dans ma pile à lire deux longues années — et j’ai été déçue. Ma faute, je n’avais qu’à me renseigner. Toujours est-il que ce premier tome et moi, ça ne l’a pas fait. Je vous explique.

Pour commencer, parlons des personnages. Xar, le premier, m’a déplu dès le début. Il est capricieux, égoïste, désobéissant, orgueilleux, imbu de lui-même, vaniteux, malpoli, et j’en passe. Sa personnalité m’a refroidie. Il est jeune, ce qui peut excuser certaines actions, par contre, ça ne justifie pas tout. C’est un adolescent à présent, et sa façon de faire dans certaines situations m’a paru inadmissible. Au fil des pages on réalise qu’il fait tout ça pour une raison, et on se prend d’empathie pour lui.. mais pas longtemps. Souhait, en ce qui la concerne, est plus mature. Elle aussi peut faire des bêtises et se montrer butée, et heureusement, ça n’atteint pas le niveau de Xar. Elle est gentille, rusée, futée, pleine de ressources, et intrépide. Malheureusement, aucun des deux ne m’a particulièrement touchée. Si le premier m’a énervée, l’autre m’a laissée de marbre. Les autres protagonistes, nombreux, ne m’ont pas charmée plus que ça. Par contre, j’ai bien aimé les noms qui leur ont été attribués. Nous avons par exemple Passe-Lacet, Judefrouis, Bziberon, Temperdu, Charoi, et tant d’autres encore ! Et les créatures (chats des neiges, fous follets, broyeurs..) étaient plutôt originales.

L’histoire était prometteuse. J’ai beaucoup aimé l’intrigue et le principe de « magiciens, guerriers et sorciers qui sont ennemis ». C’était simple (rappelons que le public visé est très jeune et que j’ai vingt-quatre ans), bien ficelé, et mignon comme tout. On aurait dit un conte. De plus, le roman débordait d’illustrations qui suivaient le cours des évènements. Le coup de crayon est loin de représenter un style qui me plaît, néanmoins, je dois bien reconnaître que c’était sympathique et que, grâce à cela, l’immersion est plus facile. Il y a de l’action, des rebondissements, du rythme, et tout ce qui concerne les créatures féériques et fantastiques était bien amené. Malgré tout, la plume de l’autrice ne m’a pas emportée. Pire, après avoir passé quelques chapitres, j’y allais à reculons. En bref, ce livre n’a pas de morale, Xar ne retient rien de ses mésaventures, il est insupportable, et je ne pense pas lire un jour la suite. Finalement, cette œuvre qui ne m’a pas convaincue pourra certainement satisfaire les plus jeunes. À vous de voir si vous êtes tentés ou non.

Afficher en entier
Le Temps des Magiciens, Tome 2 : L'éveil des Sorciers

Un tome encore une fois génial, plein de surprise, de rebondissement et d'émotions ! J’aime toujours autant les personnages, qui ont chacun leurs caractères propres et très bien écrit.

Afficher en entier
Harold et les Dragons, Tome 1 : Comment dresser votre dragon ?

Le récit commence alors que les jeunes garçons de la tribu des Hooligans Hirsutes sont réunis pour passer la première épreuve du test qui fera d'eux de vrais vikings. Harold, qui fait le désespoir de son père, le chef Stoïk la Brute, est plus un intellectuel qu'un « vrai » viking et pense donc échouer totalement à l'épreuve : ramener un dragon.

Avec son ami Findus, pas très dégourdi, ils y parviennent pourtant, mais les ennuis commencent et le petit dragon d'Harold, Krokmou, n'est pas très aidant...

Si vous avez vu et apprécié les films animés Dragons, alors vous serez sûrement un peu déçu par ce livre. En effet, Harold et Krokmou sont tous les deux assez différents des personnages du film, le petit dragon est d'ailleurs loin d'être attachant dans le récit...

Cependant l'histoire, riche en rebondissements et ponctuée d'un humour un peu potache, ainsi que les nombreux crayonnés qui accompagnent le texte, plairont sûrement à de jeunes lecteurs.

Afficher en entier
Le Temps des Magiciens, Tome 1 : Le Magicien, la Guerrière et la Petite Cuillère

Un premier tome en demi-teinte qui narre l’histoire de deux personnages opposés…

J’ai découvert ce livre un peu par hasard. D’ailleurs, je ne pensais pas qu’il s’agissait d’une série, mais bien d’un roman en one-shot. Je commence à avoir beaucoup trop de séries en cours pour me permettre d’en commencer de nouvelles !

Je dois dire que j’ai été un peu trop chamboulé par le ton enfantin de cette histoire. Pour une histoire de cette envergure, je m’attendais à autre chose. Les personnages de Xar et de Souhait, les protagonistes principaux, m’ont paru à la fois détestables (c’est le cas pour Xar) et parfois inexistants (c’est le cas pour Souhait).

https://www.acaniel.fr/le-temps-des-magiciens-tome-1-le-magicien-de-cressida-cowell/

Afficher en entier
Harold et les Dragons, Tome 1 : Comment dresser votre dragon ?

Très bon souvenir, je l'ai lu avec ma fille, elle devait faire un dessin pour illustrer l'histoire.

Afficher en entier

Dédicaces de Cressida Cowell
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Casterman : 13 livres

Little, Brown Books for Young Readers : 6 livres

Hodder Children's Books : 5 livres

Hachette : 3 livres

Hachette Children's Books : 2 livres

Titan Books : 2 livres

LGF - Le Livre de Poche : 1 livre

J'ai lu : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array