Livres
443 529
Membres
379 196

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jonas Jonasson

2 444 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par basketeuse 2011-06-29T12:45:01+02:00

Biographie

Né en 1961 à Växjö, il est de nationalité suédoise

Avant de devenir écrivain, Jonas Jonasson a longtemps travaillé comme journaliste, consultant dans les médias puis producteur de télé.

Décidant de commencer une nouvelle vie, il se met à la rédaction d'un manuscrit, vend tout ce qu'il possède en Suède et part s'installer dans une village suisse, près de la frontière italienne (dans le canton du Tessin).

En 2009, son manuscrit est publié. En France, il paraît aux Presses de la cité en mars 2011, sous le titre Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et se fit la malle.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.54/10
Nombre d'évaluations : 568

1 Citations 450 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Jonas Jonasson

Sortie France/Français : 2018-10-11

Les derniers commentaires sur ses livres

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

https://jukeboxcornerblog.wordpress.com/

Après avoir offert Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire à sa sortie et en avoir reçu de très bons retours de la part des destinataires, il était grand temps que je me décide à me faire ma propre opinion dessus. Le choix du livre pour une lecture commune durant l'été s'est avéré l'occasion toute trouvée d'enfin franchir le pas.

Je ne sais pas trop à quoi je m'attendais dans l'immédiat mais certainement pas à de la déception. Je suis plutôt bon public habituellement: je sais être concentrée sur les lectures sérieuses et détendue pour celles à but uniquement distrayant. J'avais dores et déjà mis mon cerveau en veilleuse pour celle-ci et pourtant la mayonnaise n'a pas pris.

Avec un peu de recul je dirais que, dans mon cas, il y a plusieurs raisons qui ont abouti à ce résultat.

La première est probablement ce tableau d'ensemble composé par l'auteur où tout est tellement énorme et exagéré qu'il devient difficile d'accepter la surenchère continue de situations cocasses et de coïncidences heureuses, même pour le plus crédule des lecteurs.

Ce détail aurait pu être estompé grâce au style de l'auteur qui sait manier l'ironie. Mais, le problème, c'est qu'il en use trop à mon goût et tout devient vite caricatural, bien trop même. De fait, on rentre dans un registre singulier, une sorte de parodie historique qui n'est pas forcément du goût de tout le monde (j'ai pris la peine de compter. Exactement 0 rire pour ma part et 3 demi-sourires).

L'autre raison est probablement qu'avec sa particularité de raconter deux histoires en même temps, les événements en 2005 et le passé d'Allan jusqu'à ceux du présent, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire emprunte abondamment à une idée qui a eu du succès en son temps mais n'est plus très originale à présent: placer un personnage au coeur d'événements historiques et montrer son influence majeure, mais toujours involontaire, dans le déroulement que nous leur connaissons. Ça ne vous rappellerait pas un film de 1994, un certain Forrest Gump de Robert Zemeckis, lui même adapté du roman éponyme de 1986 de Winston Groom ? Pour ma part, je n'ai jamais lu le roman, mais je suis fan du film, alors je n'ai pas réussi à m'en détacher et encore moins à m'empêcher de comparer. Le postulat de Forrest Gump fonctionne en premier lieu parce que son personnage principal est extrêmement attachant. Allan Karlsson m'a laissée de marbre tout du long. Ensuite, il est bien plus facile de donner un peu de crédibilité à l'interaction du personnage avec l'Histoire en s'appuyant sur l'image, qui plus est de l'archive, même si cette dernière est clairement trafiquée. Avec son ton résolument parodique, Jonas Jonasson n'a pas réussi à me faire imaginer ses situations et projeter son personnage au milieu de tout ce qu'il décrit.

La dernière raison tient au fait de la répétition évidente du même schéma d'action et d'influence. Si, lecteur, vous n'avez pas oublié les dates des événements historiques et le sort de certaines personnalités, vous saurez exactement où tout cela mène.

Le pire, c'est que ces schémas s'appliquent aussi au présent. Arrivée à 200 pages du livre, alors qu'il m'en restait 300 autres à lire, j'étais déjà en train de me dire que si l'auteur ne chamboulait pas un peu tout ça, il serait fort éprouvant d'aller jusqu'au bout sans m'ennuyer ferme. Evidemment l'auteur n'a pas jugé utile de varier les plaisirs et il nous sort 500 pages du même régime.

Pour finir, je dirais que malgré ma déception prononcée j'ai pu trouver des qualités à ce roman. Pour toute personne peu versée dans l'histoire du 20ème siècle, il peut être une façon de l'aborder de façon originale. Ensuite, certaines tournures ironiques qui ne manquent pas d'éclabousser politique, religion, système judiciaire, presse, administrations... poussent à une morale de l'histoire déconcertante, presque sage: tenez vous éloigné de la politique et de la religion, en ne vous souciant que de passer du bon temps en bonne compagnie, et vous aurez plus de chances de vivre longtemps.

Mais c'est à peu près tout ce que j'y ai vu et c'est bien maigre pour 500 pages de roman.

Afficher en entier
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Il va sans dire qu'avec un titre pareil, je n'aurais jamais lu spontanément un bouquin de ce genre. Mais puisque c'était une lecture commune, je m'y suis pliée.

Que dire ? Dans l'ensemble, l'histoire n'est pas si mal, l'histoire dans le présent, j'entends. C'est très plat d'une manière générale, mais également très drôle et clairement, le présent a recoupé tout ce que j'ai préféré dans ce bouquin !

Mais que dire du passé d'Allan ? Bien sûr, il est important pour permettre de connaître l'histoire de ce centenaire... Mais... J'ai trouvé ça tellement absurde, tellement exagéré, et tellement LONG ! J'ai tenu jusqu'à Téhéran et après, j'ai sauté les chapitres où je supposais qu'il rencontrerait un énième chef d'état afin de lui donner la formule de la bombe atomique. C'est simple, sur ces moments de l'histoire, j'étais aussi atterrée, désespérée et dépassée que ne l'était le procureur à la fin, lorsqu'il cherchait à démêler le vrai du faux dans les affaires de meurtre !

Enfin bref... Ces interminables parenthèses dans le passé m'ont paru trop nombreuses et trop longues pour que je classe ce bouquin dans l'une quelconque des listes de bronze, argent, or ou diamant. L'absence de chute y contribue également, d'ailleurs, et constitue une déception supplémentaire.

Mais enfin, pour les quelques fous rires que j'ai eu (merci Mabelle, notamment), j'en garde quand même un bon souvenir !

Afficher en entier
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Que vous dire... je n'ai pas vraiment apprécié ce livre. Il est très original, certes, l'humour est désopilant pour ceux qui apprécient ce genre d'humour bien sûr; et il est vrai que j'ai parfois bien ri devant les péripéties d'Allan et ses compagnons de route.

Mais je me suis surtout ennuyée. Oh la la que c'était long ! Je n'ai pas une seule fois réussi à me mettre dedans, si bien que j'ai presque mis deux mois à le lire dans le cadre de la LC de juin. Ce qui m'a paru le plus ennuyeux, c'était surtout les passages dans le passé. Je suis une férue d'Histoire mais le XXIe siècle c'est vraiment pas ma période de prédilection alors... pas une seule fois je n'ai été accrochée ! Je dois toutefois reconnaître que l'auteur a fait un gros gros travail de recherche historique pour faire coïncider toutes les rencontres dans le temps, entre Allan et les éminents personnages de l'Histoire contemporaine.

En vérité, la seule chose que j'ai plutôt bien aimé, c'était la cavale d'Allan et de sa valise, j'étais même tentée de ne lire que ça et sauter les passages historiques, mais alors je n'aurais sans doute lu que 35% du roman. Je m'y suis forcée malgré tout... jusqu'au bout j'ai tenu bon et jusqu'au bout j'ai été déçue.

Non, ce roman n'est pas vraiment pour moi, malgré son humour et son originalité.

Afficher en entier
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Un roman génial, qui nous fait faire le tour du monde en même temps qu'il nous remémore les évènements importants du dernier siècle. Un personnage atypique, qui même à cent ans continue à vivre des aventures incroyables.

Afficher en entier
L'analphabète qui savait compter

J'ai adoré ! Un roman qui tire vers l'absurde, avec du l'humour, et des situations insolites ! J'adore ! Bonne Lecture !

Afficher en entier
Le vieux qui voulait sauver le monde

Cette suite du « vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire » est tout à fait réussi et nous offre, tout comme pour le premier livre, un super moment de lecture, hors du temps, par sa drôlerie, sa loufoquerie et ses situations absurdes, en continuant de nous faire voyager à travers le monde aux côtés d’Allan Karlson qui rencontre tout un tas de gens, plus ou moins connus. C’est donc une très belle suite des aventures du vieux, qui s’inscrit dans le même registre et dans la même continuité. Néanmoins, l’auteur a eu l’intelligence d’y incorporer de la modernité en incluant les nouvelles technologies dans la vie de son héros et en l’incluant lui, dans les problématiques de notre société moderne au travers des différentes politiques des pays du monde entier.

Afficher en entier
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

De toute évidence, ce livre n'était pas pour moi. Impossible de rentrer dans l'histoire, ce n'est pas mon humour, tout simplement.

Sinon, il est bien écrit, rien à redire là-dessus, mais je ne suis pas le bon public je pense. Dommage, je suis passée à côté alors que tout le monde m'en dit du bien.

Afficher en entier
Le vieux qui voulait sauver le monde

C'EST FRAIS, C'EST DRÔLE ET ÇA DÉTENDS

J'ai lu "le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" depuis quelques années maintenant et j'ai été plus qu'heureuse de découvrir que l'auteur ait décidé de remettre le couvert avec son vieux.

Je peux même dire que j'ai préféré "le vieux qui voulait sauver le monde" à son ancien roman. Je me demande si c'est parce que j'ai "grandi" ou bien parce que la qualité de ce livre était meilleure.

J'ai trouvé ce roman très actuel: on y parle politique mais de façon vraiment tordante mais néanmoins intelligente

(je vous laisse un extrait du livre pour comprendre les dénonciations qui y sont faites, toutes en subtilité):

"Pas étonnant, selon Allan, que les ours polaires aient mauvais caractère si leur sol leur fondait sous les pattes. A ce rythme, ils devraient se dépêcher de rejoindre la terre ferme. Le Canada car les Etats-Unis avaient changé de président, et le nouveau n'autorisait pas n'importe qui à franchir la frontière. Les ours polaires avaient beau être blancs, ils n'en restaient pas moins étrangers. Mieux valait donc ne pas trop espérer."

Ça donne envie non ? Dites vous que chaque dirigeant de chaque pays en prend un petit peu pour son grade (Macron, Merkel, Poutine, Jong-un). J'ai été très contente de comprendre chacun des piques lancés par l'auteur. Ce livre est très accessible et dénonce avec justesse l'actualité politique.

De plus, on voyage énormément de part tous les pays que nous visitons mais aussi grâce à toutes les rencontres que l'on fait au cours de ce roman.

Géographiquement, on fait le tour du monde en partant de Suède pour arriver en Corée du Nord pour ensuite partir aux Etats-Unis visiter l'Europe puis visiter encore un autre continent: l'Afrique.

La diversité des personnages est aussi très présente:

Allan, le vieux qui ne va pas cesser de nous alimenter de nouvelles sur le Monde grâce à son Ipad flambant neuf.

Julius son compagnon de magouille, déjà présent dans "le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" (j'ai apprécie l'évolution plus que positive de leur relation).

La gérante d'une boutique qui fait faillite, qui va rapidement devenir proche de ces deux compères.

Un nazi qui va rencontrer bons nombres de problèmes par la faute de cette petite bande.

Les chefs d'état les plus "importants" de cette année.

Et bien sûr une multitude de personnages qui vont rencontrer nos trois protagonistes.

Bien entendu, si vous connaissez un peu la plume de Jonas Jonasson vous savez qu'il faut lire ses livres d'un œil assez naïf. En effet, la plupart de ces situations sont dues à un amoncellement de coïncidences incroyables. Cela apporte une réelle richesse au livre et lorsqu'on le referme on a l'impression d'avoir vécu des milliers d'histoires tellement chaque situation est différente de l'autre et bien sûr parce qu'elles sont très nombreuses et s’enchaînent à une vitesse hallucinante. On a à peine le temps de clore une péripétie qu'une nouvelles fait déjà son apparition

Si vous voulez aussi vous faire mener par le bout du nez et en même temps ouvrir les yeux sur les absurdités politiques qui nous entourent alors je ne peux que vous recommander "le vieux qui voulait sauver le monde"

lien de ma chronique: https://lelapinquilit.blogspot.com/2018/12/le-vieux-qui-voulait-sauver-le-monde.html

Afficher en entier
Le vieux qui voulait sauver le monde

C'est pas mal du tout. Même si j'aurais préféré que ce soit plus court.

Les aventures d'Allan s'enchaînent à la vitesse d'un chapitre de moins de dix pages (j'ignore si ça veut dire quelque chose).

On doit intégrer beaucoup d'informations durant certains chapitres. Les autres sont plus simples et abordables.

Le livre se dévore en une journée.

Je ne sais pas s'il fallait lire "le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" avant d'aborder ce tome-ci ; mais je l'ai fait, et n'ai pas trouvé qu'il me manquait des informations importantes.

Afficher en entier
Le vieux qui voulait sauver le monde

Enchantée de ces nouvelles aventures du « vieux » !!! Un moment fort agréable de lecture et toujours autant d humour

Afficher en entier

Dédicaces de Jonas Jonasson
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Presses de la Cité : 7 livres

Pocket : 5 livres

France Loisirs : 2 livres

Audiolib : 1 livre

Libra Diffusio : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode