Livres
463 982
Membres
423 943

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Angela Marsons

51 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par MARQUISE66 2017-10-14T17:55:32+02:00

Biographie

Angela Marsons

Angela Marsons est une romancière de polars anglaise. Elle vit dans les West Midlands avec sa compagne, un labrador bondissant et un perroquet bavard. Elle a vendu plus d’un million d’exemplaires de son premier thriller, Le Pensionnat des innocentes.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
6 lecteurs
Or
16 lecteurs
Argent
11 lecteurs
Bronze
10 lecteurs
Lu aussi
5 lecteurs
Envies
49 lecteurs
En train de lire
2 lecteurs
Pas apprécié
1 lecteurs
PAL
27 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.68/10
Nombre d'évaluations : 31

0 Citations 15 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Angela Marsons

Sortie Poche France/Français : 2018-05-16

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Katiecat 2018-05-25T18:41:26+02:00
Le Pensionnat des innocentes

C’est un de mes premiers thriller et je dois dire que j’ai vraiment aimé cette lecture sombre. On nous entraîne dans une affaire de meurtres en série, reliés à d’étranges disparitions qui ont eu lieu une dizaine d’années plus tôt.Comme l’indique le résumé l’histoire se porte essentiellement sur Crestwood, ancien pensionnat pour « jeunes filles à problèmes », lorsque des fouilles archéologiques débutent près de l’ancien pensionnat diverses menaces vont arriver.

On suit le récit qui nous tient en haleine du début à la fin, le suspense est à son maximum et pour ma part je n’ai compris que peu de temps avant le dénouement qui était l’assassin. D’ailleurs ce côté il y a aussi des rebondissements auxquels je ne m’y attendais pas.

Pour situer géographiquement l’histoire on se trouve au Royaume-Uni, dans le Black Country (Le Pays Noir), plutôt dans l’ouest de l’Angleterre. L’ambiance y est lourde, morose et sombre, parfait endroit pour des crimes atroces !

J’ai donc bien aimé cette histoire et l’enquête menée par l’inspectrice mais, car oui il y a un « mais », le personnage de Kim Stone m’a agacé pendant une partie de l’histoire. Ce n’est pas du tout un personnage appréciable à mon goût, trop cynique et antipathique, après peut-être était-ce le but de l’auteur avec ce personnage. Les protagonistes secondaires sont assez bien travaillés, les collègues de l’inspectrice sont peu présents par rapport à elle. On a, au long du récit, des changements de narrateur et ça m’a plutôt plu ces changements. J’aurai aimé en apprendre davantage sur certains personnages mis en second plan.

Pour résumé, malgré ma petite altercation avec l’inspectrice Stone, je trouve que c’est un très bon roman, qui nous met dans l’ambiance du Pays Noir et de ses mystères. Une écriture fluide et facile à lire, on lit le roman sans se rendre compte que les pages se tournent vite.

https://lerepertoiredesmordusdelecture.wordpress.com/2018/05/25/le-pensionnat-des-innocentes/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ginfiz 2018-05-31T14:08:09+02:00
Le Pensionnat des innocentes

Excellent polar, on se fait bien balader avec les suspects potentiels, la flic est excellente, le personnage est attachant. A Lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2018-06-04T10:00:43+02:00
Le Pensionnat des innocentes

Un polar lu d’une seule traite tant j’ai été prise dans l’action, le suspense et l’intrigue. J’ai particulièrement apprécié le couple d’enquêteur Kim Stone et son adjoint Bryant, très attachant touts les deux. Il y a un bel équilibre entre vie professionnelle pourtant dévorante et vie privée bien dosée qui nous permet d’en apprendre un peu plus sur leur caractère et leur vécu. La description du lieu a aussi toute son importance, nous sommes en Angleterre dans le Pays Noir, noir du charbon et de l’industrialisation qui a laissé depuis longtemps la place au chômage et à la paupérisation. C’est dans cette ambiance et par un froid hivernal que débute l’enquête qui va nous amener vers un pensionnat de jeunes filles fermé aujourd’hui mais où il y a eu des disparitions et des meurtres puisque la découverte macabre d’un squelette va mettre en route une série de crime. Le passé et le présent d’entremêle. Kim est le personnage central, c’est une jeune femme battante et pleine de dynamisme, elle prend cette enquête à bras le corps et ira jusqu’au bout, certainement parce qu’elle se sent proche des victimes et qu’elle est elle-même une survivante. Elle n’est pas douée en relations humaines et cela va créer des situations tendues, les dialogues sont piquants mais il y a toujours une pointe d’humour pour faire passer son côté sombre. Les pages se tournent toutes seules même si les thèmes abordés ne sont souvent douloureux (abandon, maltraitance, violence). Nous suivons les avancées de l’enquête en même temps que la police et pourtant je n’ai compris qui était le meurtrier qu’à la fin et jamais je n’aurai pu deviner le fin mot de l’histoire. Les deux twist finaux m’ont laissé pantoise, un bon polar à découvrir. Je suis ravie de savoir qu’il y aura une suite et que nous pourrons retrouver l’incroyable et très douée enquêtrice Kim. Bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilith86 2018-06-10T22:20:15+02:00
Le Pensionnat des innocentes

J'ai eu du mal à entrer dans l'histoire et à m'attacher au duo d'enquêteur. J'ai l'impression d'être restée en surface. Le mystere est bien développé et m'a tenu en haleine, et pour une fois je n'ai rien vu venir, mais je ne pense pas que ce livre me laissera un grand souvenirs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Root 2018-06-15T23:31:46+02:00
Le Pensionnat des innocentes

Ils étaient 5 à connaître la vérité, 5 à avoir juré de ne jamais avouer l’inavouable. Ils ne sont désormais plus que 4. Le passé semble décidé à leur sauter à la gorge, et Teresa Wyatt a été la première à en faire les frais.

Lorsque les ossements d’une jeune fille sont retrouvés près de Crestwood, pas de doute possible pour Kim Stone : la mère Wyatt n’était pas toute claire. Pourquoi diable a–t-elle mis son nez dans les fouilles archéologiques menées du côté du pensionnat ? Kim ne sait que trop bien ce que cachent les taules comme celle-ci. C’est là qu’elle a échoué, à l’âge de 6 ans, lorsque sa mère a été internée en psychiatrie. Des années malheureuses, qui lui ont laissé pas mal de cicatrices. Cette enquête, elle en fait une affaire personnelle. Rapidement, la liste des victimes s’allonge, dans les deux camps. Aussi grande gueule qu’elle peut-être renfrognée, l’inspectrice doit trouver quelque chose à se mettre la dent, quitte à prendre quelques libertés avec les procédures, au grand dam de sa hiérarchie.

Rien que du très classique, me direz-vous. Mais l’auteur vient vous cueillir là où vous ne vous y attendiez peut-être pas : elle vous émeut.

Comment ne pas avoir de peine pour ces gamines qui n’étaient que des numéros de dossier et des emplacements de dortoir pour l’assistance publique ? Cloitrées entre 4 murs de violences physiques et psychologiques, on ne leur a jamais laissé le temps pour l’espoir. Pour porter ce triste secret de polichinelle, Angela Marsons a choisi le Pays Noir, dans l’ouest de l’Angleterre. Une ancienne région minière où le chômage le dispute à la délinquance. Une véritable décharge sociale.

L’ambiance est morose, écrasante. À mesure qu’on avance dans le roman et que tombent les premières révélations, on se sent gagné par la morosité des lieux et des personnages. On sait que malgré le dénouement, justice ne sera pas jamais tout à fait rendue. Un dénouement surprenant et tout en noirceur, tel que je l’attendais.

Merci aux éditions Belfond pour leur confiance.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Avalon 2018-07-10T12:56:10+02:00
Le Pensionnat des innocentes

L'intrigue est déjà vue et revue mais malgré cela j'ai passé un bon moment de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dan-1 2018-08-07T17:06:13+02:00
Le Pensionnat des innocentes

Une découverte avec cet auteur, et, j'ai apprécié le rythme de l'intrigue, les différents personnages, le suspens qui est maintenu jusque pratiquement au dernier chapitre du livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nescargotte 2018-08-18T11:51:46+02:00
Le Pensionnat des innocentes

Un très bon livre, très bien écrit, j'ai adoré ! Suspense garanti. On s'attache rapidement aux personnages, l'intrigue est prenante et le dénouement réussi. J'attends les prochains romans de cette auteure avec impatience.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Do 2018-08-31T22:54:56+02:00
Le Pensionnat des innocentes

Un premier roman -policier- de facture plutôt « classique » mais bien maîtrisé qui se déroule dans le « Pays noir », région désolée d’Angleterre et dont A. Marsons aborde ici également la problématique sociale.

L’inspectrice motarde, Kim Stone, au caractère fort et impétueux (et parfois franchement désagréable), n’hésitant pas à suivre son instinct en bafouant les règles et désobéissant souvent aux ordres de sa hiérarchie, a connu une enfance difficile... à l’instar de ces victimes déterrées dans un terrain vague à côté d’un foyer d’accueil pour jeunes filles abandonnées par leurs familles.

Les anciens responsables et quelques ex-membres du personnel de ce « pensionnat des innocentes » ont un secret à cacher... secret qui va leur coûter la vie.

Cette première brochette de cadavres est un vrai casse-tête pour Kim et son équipe, mais c’est la deuxième « fournée » qui ramènera l’inspectrice à son consternant passé et révélera la vraie nature de cette femme renfermée et asociale.

Un autre personnage marquant est Bryant, l’assistant plus âgé de Kim, qui -mine de rien- veille sur elle et à qui on s’attache sans réserve (surtout après l’anecdote avec les chiots).

L’intrigue aux nombreux rebondissements devient de plus en plus complexe au fil des pages et les cliffhanger à la fin des chapitres (qui défilent tout seuls), font qu’on n’a qu’une seule (irrépressible) envie : vouloir connaître au plus vite le véritable responsable de ces assassinats.

S’il y a -bien évidemment- un très vil dans cette histoire noire, il reste aussi des « innocentes »...

Je suis une lectrice confirmée de polars mais l’auteure a su me surprendre. Et j’aime ça !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Liliaza 2019-01-09T20:17:42+01:00
Le Pensionnat des innocentes

Nous sommes directement happé par le prologue. Rien qu’en lisant le premier paragraphe (ci-dessus), j’étais conquise. Un meurtre, un groupe de personnes impliquées, une enquête après des squelettes retrouvés. Bref tout ce qui fait un bon thriller. Et ce qui fait un bon thriller c’est surtout sa fin qui est vraiment bien trouvée. Je ne dirais rien de plus là-dessus.

Petit à petit, nous découvrons les membres de la brigade. J’avoue avoir eu du mal à retenir les noms de tous les personnages et a bien les associer. Parfois je me suis complètement mélangé les pinceaux entre tous et ça a un peu gêné ma lecture. Mais le personnage de Kim éclipse tous les autres par son charisme et surtout son caractère. Je l’ai vraiment beaucoup aimé. Le fait que Kim a été placé dans un pensionnat ajoute une touche spéciale à ce livre, une touche d’émotions qu’on ressent rarement dans les polars. Et ne parlons pas de William et Lucy. Je vous laisse découvrir pourquoi mais ce livre m’a énormément touchée. Il est à la fois horrible et beau.

Afficher en entier

Dédicaces de Angela Marsons
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

France Loisirs : 1 livre

Belfond : 1 livre

Ookilus éditions : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode