Livres
553 921
Membres
598 597

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Karine Giebel

Auteur

Né(e) le 1971-06-06 ( 50 ans )
3 463 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Underworld 2021-05-26T17:03:41+02:00

Biographie

Karine Giébel est née en 1971 dans le Var, où elle vit toujours. Son premier roman, Terminus Elicius (Éditions la Vie du rail, 2004) a reçu le Prix Marseillais du Polar en 2005. Suivront Meurtres pour rédemption (la Vie du rail, 2006, et réédité au Fleuve Noir en 2010) qui a été sélectionné pour le Prix Polar Cognac, Les Morsures de l'ombre (Fleuve Noir, 2007) tour à tour lauréat du prix Intramuros, du Prix SNCF 2009 et du Prix Derrière les murs, Chiens de sang (Fleuve Noir, 2008) et Jusqu'à ce que la mort nous unisse (Fleuve Noir, 2009), lauréat du Prix des Lecteurs au Festival Polar de Cognac. Juste une ombre (Fleuve Noir, 2012) a reçu le Prix Marseillais du Polar et le Prix Polar de Cognac. Purgatoire des Innocents, paru au Fleuve Noir en 2013, a reçu le prix des lecteurs du Var 2014. Satan était un ange est son septième roman, paru chez Fleuve Éditions.

(Source : https://www.amazon.fr)

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
2 464 lecteurs
Or
2 634 lecteurs
Argent
1 689 lecteurs
Bronze
961 lecteurs
Lu aussi
1 280 lecteurs
Envies
3 660 lecteurs
En train de lire
134 lecteurs
Pas apprécié
180 lecteurs
PAL
3 172 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.11/10
Nombre d'évaluations : 3 112

1 Citations 1 831 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Karine Giebel

Sortie France/Français : 2020-11-05

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Valeriegeorge 2021-05-23T15:19:06+02:00
Juste une ombre

Jamais déçue quand je lis un Giebel, cette écrivaine est incroyable, elle nous transporte littéralement dans son histoire, les personnages les dialogues les lieux tout est magnifiquement décrit, l'intrigue est bien tenue et la fin n'est pas "bâclée" en deux temps trois mouvements, merci Karine Giebel pour ce chef d'œuvre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RavenAtlas 2021-05-24T22:48:51+02:00
Juste une ombre

J'ai eu du mal à entrer dans l'histoire, mais une fois le premier quart passé, je ne pouvais plus lâcher ce livre pour aller dormir, j'ai dû me faire violence ! L'auteure a ficelé son scénario presque à la perfection. Je dis "presque" parce que j'ai trouvé la fin assez prévisible, et trop logique ou trop parfaite par rapport à l'histoire. Mais c'est purement subjectif.

Par contre, l'épilogue est génial : ni trop, ni pas assez, exactement les informations que je souhaitais comme conclusion. Rien à redire.

En ce qui concerne les personnages, je les ai trouvés bien travaillés. On comprend leur caractère, leur manière de fonctionner, et on s'attache à eux malgré leurs défauts. J'ai adoré Laval - qu'on voit pourtant peu souvent - je pense qu'il me marquera longtemps.

L'écriture est très bien, mais j'aurais aimé plus de détails, des descriptions plus crues peut-être, quelque chose qui aurait fait que j'aurais ressentie cette peur qui devrait être omniprésente. L'auteure a choisi de rester sobre et en surface, et je comprends ce choix même si j'aurais préféré autre chose.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manueblue 2021-05-25T07:53:07+02:00
Juste une ombre

Au début, c'est un thriller classique, bien ficelé.

Mais le dénouement a dépassé toutes les suppositions que j'ai pu faire au cours de ma lecture. Un chef-d'oeuvre.

Pour tous ceux qui n'ont pas peur de l'ombre...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Thalymarsou 2021-05-26T22:41:01+02:00
D'ombre et de silence

9 nouvelles sur des thèmes qui n'ont pas de limitation temporelle. Addictif. Chaque nouvelle est plaisante et revele un pan noir de l'Humanite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sabine08 2021-05-29T09:38:31+02:00
Chambres noires

Des nouvelles faciles à lire mais sans grande originalité. Assez émouvante pour certaine mais je reste sur ma fin dommage

Afficher en entier
Commentaire ajouté par at_books 2021-06-04T14:56:01+02:00
Terminus Elicius

J'ai l'habitude du style de Karine Giebel, et je m'attends toujours au pire avec elle. Alors là, quand j'ai vu "thriller psychologique", je me suis dit qu'il allait être encore corsé...

J'ai finalement un avis très mitigé sur ce roman. Il ne figurera pas dans mon palmarès des livres de Giebel. Je l'ai trouvé un cran en dessous par rapport à ce que j'ai pu lire précédemment. Le suspens est bien là, mais j'ai trouvé que finalement, en peu de pages, on tournait quand même beaucoup en rond. Il y a peu de profondeur dans son récit.

Nous retrouvons ici Jeanne, qui est secrétaire au commissariat de police de Marseille. Prenant le train tous les jours pour relier Istres à Marseille, elle s'assoit toujours à la même place. Un jour, elle y trouve une lettre qui lui est adressée et apprend que l'homme qui lui écrit est celui que la police recherche. Il en est alors à son deuxième meurtre.

Jeanne est une jeune femme qui semble plutôt dérangée au premier abord. Karine nous décrit bien son état d'esprit, sa timidité maladive et ses petites manies. C'est le capitaine Esposito qui va être chargé de l'enquête. Esposito est un personnage que j'ai beaucoup aimé. Il est brut, il est honnête et va droit au but.

Plus on avance dans ce roman, plus on comprend qu'Elicius (le fameux tueur en série et auteur des lettres) est en fait une "victime". L'auteure a toujours eu cette façon de transformer un bourreau en victime, même si au fond, il reste bien bourreau...

Le doute s'installe au fil des pages, mais l'intrigue est trop longue à démarrer en mon sens. L'enquête piétine, les indices tardent à arriver, et c'est vers la moitié du roman que tout commence à enfin bouger.

Trop long donc pour moi.

Quant à la chute... je ne suis pas sure de l'avoir réellement comprise, et ça m'a un peu gâché mon moment de lecture. Un peu tiré par les cheveux en mon sens, ou alors, une fin plutôt basique et à laquelle on s'attend facilement... Mon cœur balance !

Il ne faut pas oublier que cet ouvrage était le premier de Karine Giebel, et qu'elle s'est nettement améliorée depuis, même si pour un premier titre, la plume est déjà bien prenante... :-)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chaimaaaa 2021-06-04T17:18:02+02:00
Meurtres pour rédemption

Comment dire… Je trouve ce roman relativement mauvais.

Les personnages sont exaspérant. J'aimais bien Marianne au début, mais au fur et à mesure que l'histoire avançait je ne la supportais plus.

L'écriture est vraiment très simple. Tout est vu et revu et le livre n'a pas de personnalité.

Les comportements et remarques sexistes sont horripilant. Et j'ai eu beau chercher dans les commentaires, je n'ai trouver grand monde qui en parle.

Comment cela se fait-il que presque personne ne parle du fait que Daniel viole Marianne, et qu'il lui sorte cette phrase le lendemain : "J'aurais préférer ne pas être obligé de te blesser" ? Que Franck interrompe une partie de jambe en l'air, vire le mec, plaque Marianne au mur et mette une main entre ses jambe pour, vérifier qu'elle soit exciter pendant son rapport ? Que Frank profite du fait que Marianne ne soit pas en état de réfléchir normalement pour se glisser dans son lit et de la ba*ser ?! (pardonnez mes mots crus) Et qu'ensuite il se défende en disant un truc du genre "oui mais tu as aimé" ?

Je suis outrée aussi de la manière dont l'auteure banalise tout ca ! A aucun moment ces personnes ne sont remis en question sur leurs agissements, comme si c'était tout à fait normal !

Le roman fait 1000 pages et c'est comme ça pratiquement tout du long ! La lecture en devient pénible et il n'est même plus possible d'apprécier l'histoire qui pourtant pourrait être un thriller très intéressant …

Décevant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Priscilla-24 2021-06-09T14:06:34+02:00
Ce que tu as fait de moi

Ce que tu as fait de moi | Karine Giebel

Coup de poing !

La plume de Giebel soit elle me laisse complètement de marbre ou bien elle me fascine, selon le livre. Ici j'ai pris une bonne claque. 

Je ne m'attendais à rien puisque comme souvent je n'avais pas lu le synopsis. L'ayant lu depuis je me rends compte qu'il ne m'aura pas plus éclairé sur ce qui m'attendait au fil des pages.Et c'est tant mieux car vraiment ce qui rend ce livre très addictif.

D'ailleurs je trouve qu'on ne peut quasiment rien dire de l'intrigue sans en dévoiler un peu trop sur l'histoire et les personnages, et ça serait tellement dommage...Je me suis souvent demandé où l'auteure allait m'emmener et quel tour allait prendre l'histoire... et je dois dire que j'ai adoré voir le livre prendre un tournant totalement inattendu !

Malsain. Machiavélique. Oppressant. Diabolique...le tout sous le signe de la passion. De celle qui rend incontrôlable. 

Les personnages sont comme j'aime: imprévisibles et complexes.

Un pur thriller, bien angoissant et foudroyant. Une réussite ! 

Afficher en entier
Commentaire ajouté par vampiredelivres 2021-06-13T10:12:21+02:00
Ce que tu as fait de moi

« Ta voix n’est plus qu’un long et pathétique requiem. Un requiem que j’ai composé pour toi, pour elle.

Requielle… »

J’ai du mal à en dire un peu sans en dire trop. Ce roman m’a salement retournée quand même, surtout au début. Bon, c’est du Karine Giebel, donc j’ai envie de dire que je m’y attendais, mais j’en suis quand même arrivée à un stade où j’ai dû poser le livre tant j’avais la nausée, me prendre une semaine sans y toucher, juste pour digérer ce qui était en train de se passer. Alors il est bon, je ne vais pas dire le contraire. Mais en termes de personnages à la morale discutable, ça faisait longtemps que je n’avais pas plongé aussi loin, que je n’avais pas ressenti un malaise aussi profond.

Récapitulons rapidement. On rencontre Laëtitia Graminsky et Richard Ménainville. Laëtitia et Richard, c’est une histoire… j’aurais envie de dire compliquée, mais ce n’est pas le bon mot. Dérangeante. Effrayante. Malaisante. Une attirance destructrice, violente. Et ce que j’ai cru être l’enfer au début n’était que le premier pas sur le chemin.

Les points de vue alternent entre Laëtitia et Richard, maintenant la tension, et plus d’une fois, les deux perspectives diamétralement opposées sur un même évènement m’ont retourné l’estomac. Ce que tu as fait de moi, c’est une jolie descente aux enfers de chantage, d’abus physiques et de torture psychologique, qui vire à une sorte de semi-romance toxique, destructrice et dérangée un peu plus tard.

Le cheminement moral des personnages est bien amené, même si j’avoue que le compas moral de Richard a fait une triple pirouette suivie d’un double salto arrière à certains moments. Mais c’est la veine du personnage, c’est « justifié ». Je crois que, au fond, c’est ça qui m’a autant dérangée, c’est de voir comment ça pouvait se justifier facilement. D’ailleurs, dans cette justification, Olivier est vraiment le pire, parce que pour lui, c’était un jeu. Sauf que ça a déraillé. Trop vite, trop loin.

Je n’en dirai pas plus, c’est un bon roman. Bizarrement, je me sens incapable de le monter à quatre étoiles ; je crois que c’est le message de la fin, le sous-texte. L’horreur de cette relation abusive et toxique.

Bref.

Âmes sensibles s’abstenir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sylvie92 2021-06-13T15:05:41+02:00
13 à table ! 2020

J'achète presque toutes les éditions de 13 à table pour soutenir l'heure de Coluche...Souvent tentée ( et horriblement déçue) de retrouver des textes d'auteurs que j'aime...Fourvoyés ( pour la bonne cause ) dans cette aventure annuelle...

Afficher en entier

On parle de Karine Giebel ici :

Le Polar Sncf 2020 est...
2020-06-29T01:24:30+02:00

Dédicaces de Karine Giebel
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Pocket : 24 livres

Fleuve Noir : 10 livres

Belfond : 9 livres

France Loisirs : 5 livres

Lizzie - Univers audio : 4 livres

12-21 : 3 livres

La Vie du Rail : 2 livres

Audible studios : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array