Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Dédicaces de Bernard Werber et autres évènements

Ajouter une dédicace ou un évènement pour Bernard Werber
Auteurs aux thèmes similaires
Evaluations moyenne de ses livres
Critère Note Visuel
Globale 8
Scénario 7.8
Ecriture 7.8
Suspense 7.2
Originalité 8.3
Addictivité 7.5
Pédagogie 7.7
Créativité 7.9
Personnages 7.3
Humour 6.2

Bernard Werber

Nom de naissance

Prix et distinctions

Naissance

  • Date : 18 Septembre 1961 (56 ans)
  • Lieu : France

Décès

  • Date : (à 56 ans)
  • Lieu : Non disponible

Editeurs

LGF - Le Livre de Poche : 52 livres
Albin Michel : 35 livres
France Loisirs : 10 livres
Livraphone : 3 livres

Les chiffres

Présent dans : 9 673 biblio
Note moyenne : 7.98 / 10
Nombre d'évaluations : 5018
Position top auteur : 61

Dans les biblio des Booknautes

Liste

Dans le top auteur

Position
[["5 sep","61"],["12 sep","61"],["19 sep","61"]]

Ajouts par semaine

Ajout
[["Sem 27",114],["Sem 28",119],["Sem 29",106],["Sem 30",106],["Sem 31",111],["Sem 32",101],["Sem 33",100],["Sem 34",110],["Sem 35",145],["Sem 36",98],["Sem 37",81]]

Evaluation moyenne

Note
[["nov",7.655],["d\u00e9c",7.667],["jan",7.308],["f\u00e9v",7.047],["mar",7.425],["avr",7.487],["mai",7.366],["jui",7.046],["jui",7.268],["ao\u00fb",7.494],["sep",7.12]]

Biographie de Bernard Werber

Ajouté par 21la le 6 Juin 2012
Après des études de criminologie, Bernard Werber intègre une école de journalisme à Paris. Il fait d'abord ses preuves dans la presse locale de Cambrai, puis devient un collaborateur régulier du Nouvel Observateur. En 1991, il publie son premier roman, 'Les Fourmis', et l'ouvrage fait une irruption remarquée sur la scène littéraire. Le roman suivant, 'Le Jour des fourmis' est traduit en vingt-deux langues. Il obtient le Prix des lectrices de Elle et se retrouve propulsé sur le pupitre des lycéens. Ce succès est en partie dû au fait que Werber a repris un genre ignoré en France mais dans lequel excellent les Anglo-Saxons, celui du roman scientifique, auquel l'auteur ajoute des considérations plus philosophiques portant sur l'organisation de nos sociétés humaines. Werber s'est également fait un nom dans le cinéma, avec la réalisation de 'La Reine de nacre'. En 2006, il sort son premier long métrage, 'Nos amis les Terriens'. Capable de se renouveler sans cesse, il propose aussi pour la rentrée littéraire un nouveau roman très attendu, 'Le Papillon des étoiles' (3 octobre 2006). Ecrivain talentueux, il a su imposer son style avec audace et détermination
Voir les biographies de Bernard Werber

Interviews de Bernard Werber


Citations de Bernard Werber

Ajouté par chatelna le 22 Décembre 2012
"Le monde se divise en deux catégories de gens : ceux qui lisent des livres et ceux qui écoutent ceux qui ont lu des livres."
Ajouté par chatelna le 22 Décembre 2012
"Seuls vos vrais amis savent où vous frapper pour que ça fasse mal."
Ajouté par Gwen77 le 5 Juillet 2011
« Allons jusqu'au bout de nos erreurs sinon nous ne saurons jamais pourquoi il ne fallait pas les commettre. »

« Parent c'est un métier dans lequel il est impossible de réussir, il faut se contenter de faire le moins mal possible. »

« Quand on a peur dans la vie, c'est parce qu'on se sait pas quelle décision prendre. »

« Quand on ne sait pas, on ne se pose pas trop de questions, mais quand on commence à disposer d'un début d'explication, on veut à tout prix tout savoir, tout comprendre. »

« La vraie justice, c'est peut-être ça : être capable de dire merci à ceux qui vous ont fait du bien et de ne pas lécher la main de ceux qui vous ont nui. »

« La beauté, c'est aussi la musique. »

« Le discours traduisant une expérience est souvent plus important que l'expérience elle-même. »

« L'amour pour épée, L'humour pour bouclier. »

« Beaucoup d'humains sont prêts à se battre bec et ongles pour qu'on ne leur ôte pas leurs chaînes. »

« Il vaut mieux fortifier ses points forts que combler ses points faibles. »

« Les hommes ne veulent pas construire leur bonheur, ils veulent seulement réduire leur malheur. »

« Le libre arbitre des hommes consiste à choisir la femme qui décidera à leur place. »

« Des événements n'ont survécu que par la volonté d'un seul ou de quelques-uns de les rendre historiques. Qui connaîtrait Socrate sans Platon ? »

« Avis aux grands de ce monde : peu importe ce que vous accomplirez, la seule façon de vous inscrire dans l'Histoire, c'est de vous trouver un bon biographe. »

« Pour bâtir un couple, il faut être quatre : un homme plus sa part de féminité, une femme plus sa part de virilité. »

« L'homme est en permanence conditionné par autrui. Tant qu'il se croit heureux, il ne remet pas en cause ce conditionnement. »

« L'homme ne s'aperçoit pas qu'on l'étouffe, mais en plus il revendique sa famille, son travail, son système politique et la plupart de ses prisons comme autant de formes "d'expression de sa personnalité". »

« L'équilibre est à mi-chemin entre les deux extrêmes. »

« Dans la vie, il y a trois facteurs : le talent, la chance, le travail. Avec deux de ces facteurs, on peut réussir. Mais l'idéal est de disposer des trois. »

« Se suicider constitue la pire des ingratitudes. Se suicider, c'est se reconnaître incapable d'assumer le cadeau de la vie. »

« L'important dans une vie n'est pas ce qui a été accompli mais ce qu'en rapporteront les biographes. »

« Croire ou ne pas croire, cela n'a aucune importance. Ce qui est intéressant, c'est de se poser de plus en plus de questions. »

« Une langue contient non seulement une forme d'éducation, de culture, mais aussi des éléments constitutifs d'une société : gestion des émotions, code de politesse. »

« C'est formidable le poker. Ce qui compte, ce n'est pas de disposer de bonnes ou de mauvaises cartes mais de savoir jouer avec les mauvaises. »

« Ce n'est pas en brimant les riches que l'on rend les pauvres plus heureux. »

« Parfois on se trompe dans l'analyse d'un événement parce qu'on reste figé dans le seul point de vue qui nous semble évident. »

« Pour comprendre un système, il faut... s'en extraire. »

« "L'envie de savoir" est le plus puissant moteur humain. »
« La société a besoin de transgresseurs. Elle établit des lois pour qu'elles soient dépassées. Si tout un chacun respecte les règles en vigueur et se plie aux normes, c'est toute la société qui se retrouve "normale" et qui stagne. »

« Il ne faut aider que des gens qui sont à même de le supporter sans vous le reprocher par la suite. Et ils ne sont pas nombreux. »

« Au combat, il se passe un temps infini entre l'instant où l'adversaire a décidé de frapper et celui où le coup vous atteint. »

« La langue que nous utilisons influe sur notre manière de penser. »

« Au poker, ce qui compte, ce n'est pas le jeu que tu as en main mais le jeu que ton adversaire se figure que tu as. »

« Ne comprennent que ceux qui ont envie de comprendre. »

« Les réincarnations, c'est comme le bac au lycée. Quand on échoue, on redouble. »

« Les idées sont comme les êtres vivants. Elles naissent, elles croissent, elles prolifèrent, elles sont confrontées à d'autres idées et elles finissent par mourir. »

« Pour retrouver une aiguille dans une botte de foin, il suffit d'y mettre le feu puis de fouiller les cendres avec un aimant. »

« Là réside le sens de notre existence : Naître. Manger. S'agiter. Se reproduire. Crever. »

« La mort d'un être vivant n'est que de l'énergie qui se transforme. »

« C'est à force de chasser pour obtenir de la nourriture que l'homme a éprouvé l'envie d'étendre son territoire tant et si bien qu'il a fini par fabriquer et envoyer des fusées au-delà de la planète. »

« On peut "ne plus être" et "penser encore." »

« Le sens de la vie : le but de tout est d'évoluer. »

« Il suffit qu'une âme s'élève pour que s'élève l'ensemble de l'humanité. »

« Pour connaître la valeur d'une minute, interroge l'homme pressé qui vient de rater son autobus. Pour connaître la valeur d'un millième de seconde, interroge le médaillé d'argent d'une finale olympique. »

« Il ne suffit pas de réussir, il faut également jouir du plaisir de voir les autres échouer. »

« Dans une langue, la quantité de synonymes aux mots "aimer", "toi", "bonheur", "guerre", "ennemi", "devoir", "nature" est révélatrice des valeurs d'une nation. »

« Lorsqu'un problème n'a pas été résolu dans une vie, il est automatiquement reposé dans la suivante. »

« On peut pardonner beaucoup à autrui, sauf de vous avoir aidé. »

« La mort c'est un laisser-aller de trop. »

« Si l'humanité ne se charge pas de s'autodétruire elle-même, d'ici quelques siècles, les humains deviendront de véritables humains. »

« Nous ne sommes que des grains de sable mais nous sommes ensemble. Nous sommes comme les grains de sable sur la plage, mais sans les grains de sable la plage n'existerait pas. »

« Regarde où l'ennemi t'attaque : c'est souvent son propre point faible. »

« L'humour et les blagues peuvent non seulement avoir un effet thérapeutique à court terme mais aussi sauver des civilisations tout entières. »

« L'humour et les blagues peuvent non seulement avoir un effet thérapeutique à court terme mais aussi sauver des civilisations tout entières. »

« Rien n'est plus agaçant que le bonheur des autres. Surtout quand il sert de jauge à votre propre déconfiture... »

« Seuls vos vrais amis savent où vous frapper pour que ça fasse mal. »

« Les plus silencieux s'avèrent souvent les meilleurs orateurs dès qu'on leur en donne l'occasion. »

« La justice est une illusion. »

« Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant. »

« Le secret de la liberté, c'est la librairie. »

« Un homme heureux en ménage dégage toujours une sorte d'aura qui le rend encore plus séduisant auprès des autres femmes. »

« Le monde se divise en deux catégories de gens : ceux qui lisent des livres et ceux qui écoutent ceux qui ont lu des livres. »

_Le cycle des Anges (Les Thanatonautes; L'Empire des Anges)
Ajouté par Seni le 4 Mai 2013
« La justice est une illusion.»

« On ne perçoit du monde que ce qu'on est préparé à en percevoir. »

« Aime tes ennemis. C'est le meilleur moyen de leur porter sur les nerfs. »

« Les réincarnations, c'est comme le bac au lycée. Quand on échoue, on redouble. »
Ajouté par MinuitEnsanglante le 27 Octobre 2012
"En fait, la plupart des gens "pré-sentent" le futur. C'est une certaine forme d'attention. Le problème est juste qu'ils ne croient pas à leurs propres prévisions, donc ils n'en tiennent pas compte. Et, quand le problème arrive, ils affichent un air surpris comme s'ils ignoraient que cela allait de produire."
Le Miroir de Cassandre, chapitre 13, page 29
Voir les citations de Bernard Werber

Informations diverses

Ajouté par miracl le 7 Septembre 2009
L'Arbre des Possibles est un projet initié par Bernard Werber pour rechercher ou imaginer les futurs possibles de l'humanité. Futurs pessimistes, neutres ou optimistes, à court-terme ou à plus long-terme...

http://www.arbredespossibles.com/
Ajouté par vadibe-vasa le 2 Juin 2011
Le site officiel de Bernard WERBER.
Site regroupant toutes ses news, ses interviews et son agenda de dédicaces.
http://www.bernardwerber.com/intro_fr.html

La page officielle Facebook de Bernard WERBER. La seule qu'il gère, lui même.
http://www.facebook.com/pages/BERNARD-WERBER-OFFICIEL/113890368647890?ref=mf&v=wall
Ajouter / Voir plus