Livres
595 830
Membres
674 266

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Iléana Métivier

Auteur

41 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par
de

Biographie

Classement dans les bibliothèques

Diamant
15 lecteurs
Or
38 lecteurs
Argent
24 lecteurs
Bronze
3 lecteurs
Lu aussi
4 lecteurs
Envies
23 lecteurs
En train de lire
0 lecteurs
Pas apprécié
1 lecteurs
PAL
10 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.45/10
Nombre d'évaluations : 47

0 Citations 82 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Iléana Métivier

Sortie France/Français : 2022-01-22

Les derniers commentaires sur ses livres

Terre noyée, Tome 3 : Les Rosaliens

Je tiens un compte instagram sur lequel je publie mes chroniques : labibliothequedepam

Ce troisième tome marque la rencontre entre Annaëlle, ses compagnons et les Rosaliens. Les Capitalians se croyaient les derniers survivants de la catastrophe planétaire qui a laissé la Terre totalement immergée mais ils ont découvert dans le deuxième tome qu’ils se trompaient. C’est l’occasion d’en découvrir davantage sur ce nouveau peuple, sur ses us et coutumes, sur l’organisation politique et judiciaire mise en place qui contraste évidemment avec celle dont nos protagonistes avaient l’habitude. C’est aussi ingénieux de la part de l’autrice d’en profiter, par effet de comparaison, de nous en apprendre davantage sur la vie à Capitalia, sur la culture et l’éducation. Le Mont-Rose offre de nouvelles perspectives et un espoir à nos personnages, même si Annaëlle – et on la comprend – reste très méfiante vis-à-vis des intentions des Rosaliens. J’ai l’habitude de lire des dystopies, donc moi-même je m’attendais à ce qu’il y ait un retournement de situation, voir par exemple que la vie au Mont-Rose n’était pas si idyllique que le tableau ne le laissait penser.

S’agissant d’un troisième tome, on s’attend évidemment à beaucoup d’action, de rebondissements et de drames – et de ce côté-là, l’émotion n’a pas manqué – étant donné qu’Annaëlle et ses camardes préparent un coup d’État pour renverser l’autorité mise en place par les membres de l’Élite. Mais de manière surprenante, Iléana Métivier a préféré rester dans la sobriété, elle explique les raisons de ce choix dans les remerciements et cela ne m’a pas plus dérangée que ça, j’ai d’ailleurs trouvé la manière dont se sont déroulés les événements beaucoup plus réalistes d’un point de vue diplomatique.En somme, ce troisième tome, sans aller jusqu’à le qualifier d’ennuyeux, m’a moins embarquée que le deuxième que j’avais trouvé très haletant. Néanmoins, je trouve la fin donnée à cette histoire très pertinente, Iléana en profite pour explorer la psychologie des personnages, la plume est de qualité et le plus réussi est la description des sentiments et émotions de chacun, notamment face au drame. J’ai eu un peu peur à la fin du tome mais Iléana ne m’a pas déçue. J’ai un peu regretté l’éloignement entre Anna et Adrian qui selon moi prenait une trop grande place dans ce tome, j’aurais aimé profiter davantage de ce couple.

S’il y avait un mot pour décrire cette trilogie, ce serait « originale », le mélange des genres – fantastique, dystopique, urgence climatique – m’a beaucoup plu, c’était un pari risqué mais réussi. Les personnages sont attachants et la plume de l’autrice nous embarque dans son univers qu’elle exploite dans les moindres détails.

Afficher en entier
Terre noyée, Tome 3 : Les Rosaliens

Fin des aventures d’Annaëlle avec le dernier tome de Terre Noyée - Les Rosaliens par Iléana Métivier.

L'histoire est toujours aussi prenante et addictive bien que moins qu’il y est moins d’action que dans les deux tomes précédents. Iléana sait nous plonger dès le début cette l'histoire qui est vraiment bien écrite. On ne s’ennuie pas une seconde.

Dans ce tome Annaëlle et ses amis découvrent une autre civilisation rescaper des Grandes Catastrophes, une société qui vit et s’organise complètement différemment de Capitalia. Annaëlle va devoir apprendre à se réadapter à cette façon de vivre et aux nouvelles vérités apprises.

Et le moins que l’on puisse dire c’est qu'Ileana ne va pas épargner nos héros et en particulier notre héroïne. Mais pourquoi lui avoir fait ça à la fin ? ????? Elle n’avait déjà pas assez souffert ? Je ne m’en suis toujours pas remise

En tout cas j’ai vraiment apprécié la fin des aventures de Terre Noyée. L’auteure à une plume fluide et très agréable à lire.

Afficher en entier
Terre noyée, Tome 3 : Les Rosaliens

Iléana Métivier nous délivre un final à la hauteur de mes espérances. Un final terriblement humain pour une trilogie ouverte sur une utopie alarmante et bienveillante.

Un monde englouti par les eaux. Des survivants réfugiés sur les plus hautes montagnes devenues des îlots de vie. Capitalia est dirigée d’une main de maîtres par des dignitaires aux sombres secrets. Annaëlle aspire a une autre vie et ses découvertes la réconfortent dans son idéal. Ralliés par Zéa, Adrian, Matt, Mattew et les veilleurs, Annaëlle va devenir l’instigatrice d’un nouveau monde. Entre temps ils découvrent le Mont-Rose qui, in-extremis, les sauve de la mort. Les quatre amis sont ébahis par les Rosaliens. Leur monde, leur quotidien, leur us et coutumes sont tout autre, désarmants, enchanteurs, déstabilisants. Ils apprennent énormément pendant des longs mois où une stratégie pour une nouvelle Capitalia voit le jour. Jusqu’où seront-ils prêts pour un nouveau monde ?

Ce dernier tome est contexte le meilleur de cette saga. Les personnages prennent en maturité et doivent surmonter leurs propres faiblesses, désirs et questions. En rendant ses personnages d’une humanité touchante et bouleversante, Iléana Métivier prouve que le renouveau peut passer par la jeunesse laquelle a la capacité d’innover, de créer et d’espérer un monde meilleur en adéquation avec la nature et les aspirations personnelles. Une trilogie qui repose sur des thèmes conséquents comme l’écologie, le totalitarisme, la tolérance, l’acceptation de la différence et le partage. L’auteure a choisi pour ce dernier tome de ne pas céder à la facilité. D’oser l’invraisemblable, de façonner des personnages terriblement attachants et blessés et qui vont puiser une force incommensurable pour bâtir une futur radieux et bienveillant.

Une trilogie tout simplement parfaite. Chaque tome a sa particularité mais qui s’harmonise avec l’intrigue principale. Une trilogie qui mélange les genres entre fantastique, romance, anticipation. Et c’est une réussite. Une plume captivante et qui m’a fait vivre chaque rebondissement avec une belle intensité !

En bref :

* Une trilogie d’enfer

* Un final qui ne cède pas à la facilité et qui explore les confis de l’humanité

* des personnages charismatique et humains

* Un thème particulièrement intéressant.

Afficher en entier
Terre noyée, Tome 2 : Les Veilleurs

De retour à Capitalia après une fuite mouvementée en compagnie des créatures magiques pour échapper à l’Élite, voilà notre Annaëlle à nouveau bien perdue.

Elle va trouver refuge chez Andrew et décider quelle attitude adopter. Rien n’est simple car Capitalia est sous haute surveillance, trouver les Veilleurs va s’avérer délicat et informer les Capitaliens de ce qu’ils ignorent peut s’avérer très dangereux mais nos amis sont pleins de ressource.

Les Veilleurs vont faire preuve de défiance vis-à-vis des amis d’Annaëlle. Ces derniers sont très en colère après leurs parents et leurs cachotteries. La réciproque se produit avec les enfants des Veilleurs qui leur reprochent de garder les livres et les bibelots secrets.

L’Élite va se retrouver impuissante, et inonder les Capitaliens de mensonges. Pendant ce temps nos amis se rendent comptent que l’étau se resserre et vont tenter de trouver d’autres survivants. Vont-ils réussir ? Vont-ils échapper à l’Élite ?

Dans cette seconde partie, il sera surtout question d’information, de désinformation, de méfiance et de délation. La question d’un savoir non partagé se pose.

Une seconde partie menée tambour battant par Iléana Métivier qui ne lésine pas sur le suspense et l’action avec une fin ne ménage pas le lecteur. Il ne me reste plus qu’à lire la suite de «Terre noyée».

Merci pour ce SP via Simplement pro.

Afficher en entier
Terre noyée, Tome 1 : L'élite

Quand le dernier bastion qui reste sur la Terre rencontrera les créatures fantastiques...

Nous sommes en 2182, la Terre a été ravagée par tout les éléments météorologiques possibles ainsi que par l'égoïsme des Humains. Capitalia est le dernier bastion de l'humanité qu'il reste, une petite centaines de personnes sont sur une île où leur quotidien est rythmé par le bourrage de crâne que leur impose l'Élite. En effet, ce groupe qui dirige d'une main de fer veut éviter une nouvelle catastrophe.

Annaëlle est une jeune femme de 21 ans qui remets tout en question, qui espère faire plus de sa vie que se faire bourrer le crâne. Quand l'Élite lui demande de venir intégrer leur école et ainsi rencontrer des jeunes jeunes comme elle, assez intelligents pour voir plus loin, elle n'hésite pas une seconde. Sauf qu'elle ne sais pas dans quoi elle s'est embarquée. Mais quels sont ces bruits étranges qu'elle entends tout les soirs, et surtout à qui appartient ce souffle derrière sa porte? À travers ses premiers émois amoureux, elle va vite se rendre compte que l'Élite n'est peut-être pas si blanche que ça et surtout cache tout à ses habitants

J'ai été agréablement par ce roman auto-édité qui mélange fantastique et dystopie. Je ne m'attendais qu'à un SF, j'avoue que je n'ai pas trop lu le résumé, mais cela m'a permis de ne pas partir sur un préjugé et c'est tant mieux.

L'intrigue est très intéressante, très bien menée. D'un côté nous avons des jeunes qui essayent de comprendre ce qui s'est passe dans le passé, pourquoi la Terre en est arrivée là et d'un autre, nous avons une école qui essaye de cacher des créatures qui ne sont pas censées exister.

Et ce dernier point je l'ai adoré, on retrouve toutes les créatures fantastiques possibles.

Côté personnages je les ai trouvés fades, sans réellement de personnalité. En effet, nous avons à faire ici à des jeunes adultes avec des comportements d'adolescents. Les premiers émois amoureux sont niais à souhait mais en ce moment j'avoue que ça fais du bien. J'ai eu l'impression d'être de retour dans Vampire Diaires ou bien Twilight avec les relations amoureuses compliquées.

Je peux comprendre que ces jeunes n'ai rien connu au final, sur Capitalia c'est l'Élite qui gère tout, jusqu'au relation amoureuses.

Après j'ai tout de même aimé la ténacité d'Annaëlle, qui malgré les bruits et faits étranges qu'elle peut voir et entendre, reste dans l'école et travaille d'arrache pied jusqu'au moment fatidique où tout va basculer. Le fait que l'autrice fasse référence à des œuvres littéraires déjà existantes m'a beaucoup plu, et j'aurai aimé qu'Annaëlle les lises pour nous faire part de ses impressions sur les Humains d'avant.

Ce roman est aussi une façon de nous démontrer que nous courrons à notre perte, on y parle d'écologie, de catastrophes naturelles, d'environnement. Cela fait réfléchir, mais les réactions que peuvent avoir nos protagonistes sont vraiment réelles. Je pense que ce sont nos réflexions qui se reflètent à travers eux.

Concernant la plume de l'autrice, elle est fluide, sans chichis, on y prends goût. Elle est entraînante, ici pas de temps mort, on a de l'action tout le long.

Je lirai la suite avec certitude tellement j'ai été absorbée par ma lecture et la plume de l'autrice.

En bref, un très bon YA fantastique dystopique avec des personnages niais mais qui font du bien.

Afficher en entier
Terre noyée, Tome 3 : Les Rosaliens

J’ai retrouvé avec plaisir l’univers de Terre Noyée, avec la découverte d’une nouvelle société : Les Rosaliens.

Le Mont-Rose a des allures d’utopie, pourtant lui aussi fait face à une crise interne. L’auteure mêle toujours aussi efficacement l’écologie, la société et la fantasy. 


La plume est fluide, adapté au style Young-Adult, sur un rythme alternant actions et d’émotions.
Si le dénouement m’a laissée un peu perplexe sur quelques détails (au passage je suis super triste pour le sort d’un personnage que j’aimais particulièrement), j’ai apprécié néanmoins la phase de reconstruction d’Anaëlle, dont je me suis sentie plus proche.


Cette série s’achève sur une note d’humilité par rapport à notre place sur Terre, et nous offre malgré tout une lueur d’espoir.



Merci à l’auteure pour sa confiance avec ce service presse, c’est une trilogie que j’ai pris plaisir à parcourir !

=> https://sentiersdelebora.fr/2022/03/14/terre-noyee-les-rosaliens-tome-3/

Afficher en entier
Terre noyée, Tome 3 : Les Rosaliens

Les Rosaliens, c’est un troisième tome qui vient conclure à merveille cette trilogie, qui lui apporte toutes les réponses que nous en attendions, même si les vérités énoncées seront parfois insupportables, elles nous offriront également une vision plus lumineuse, qui saura apporter cet espoir d’un monde meilleur, celui tant mérité, après la difficulté des épreuves traversées !

Avis complet : https://elodit.fr/2022/03/18/terre-noyee-tome-3-les-rosaliens-ileana-metivier/

Afficher en entier
Terre noyée, Tome 1 : L'élite

Annaëlle est le personnage principal. Son comportement est celui d’une ado, dans ses réactions, ses pensées. Elle n’est pas « attardée », c’est l’éducation qui veut ça. Tous les jeunes sont logés à la même enseigne. Tout est tellement guidé et contrôlé que l’individualité s’éteint, la curiosité est devenue inexistante. En intégrant cette école, Annaëlle va devoir balayer tout ça, mais pour découvrir quoi ?

C’est un personnage attachant, volontaire et déterminé que l’on prend plaisir à suivre. L’écriture est fluide, ce qui fait qu’on se laisse emporter dans l’histoire. J’ai passé un bon moment de lecture, et je pense que le public cible appréciera encore plus.

L’univers est bien pensé, les questions que je me posais ont trouvé une certaine forme de réponse. Et ce n’est pas fini puisqu’il s’agit d’un premier tome… Qui d’ailleurs se termine de façon à donner envie d’avoir la suite.

A travers ce livre, l’auteure nous délivre un message sur l’écologie, la force de l’amitié, la tolérance et le respect. Un premier tome prometteur pour la suite.

Afficher en entier
Terre noyée, Tome 2 : Les Veilleurs

On retrouve les héros exactement là où on les avait laissés à la fin du tome 1. D’autres vont faire leur apparition, de nouveaux questionnements aussi. Comment je pourrais vous parler de cette suite autrement que comme ceci : Nos amis vont devoir faire des choix s’ils veulent rester en vie, peut-être même révéler certaines choses. Et ces Veilleurs ? Qui sont-ils ? Peut-on leur faire confiance ? Ne seraient-ils pas comme l’élite ? Quel est leur but ?

C’est toujours difficile de faire un retour sur un tome 2. On connaît déjà les personnages et le contexte, comme si on ne les avait jamais quittés.

Mon ressenti sera presque le même que pour le premier livre. Et c’est un très bon signe puisque j’avais bien aimé. Il arrive parfois dans les suites que le plaisir s’estompe un peu, mais Iléana a su maintenir l’attention en dévoilant un autre mystère de ce monde, les Veilleurs. Les personnages sont attachants et on prend plaisir à les retrouver.

L’auteur continue de nous promener dans son univers. Action et découvertes sont au programme de ce tome qui nous réserve des surprises. L’aventure se poursuit, les révélations aussi…

Les deux livres sont parus à un an d’intervalle. La seule chose qui manque peut-être à celui-ci est un bref rappel de l’histoire en début d’ouvrage.

Un livre plutôt ciblé grands ados et jeunes adultes. Les personnages ont grandi, tout en gardant une certaine forme de spontanéité comme dans le tome 1. L’aventure est au rendez-vous, l’amour aussi. Le tout servi par une écriture toujours aussi agréable à lire. Que demander de plus ?

Afficher en entier
Terre noyée, Tome 3 : Les Rosaliens

J’ai apprécié de repartir à l’aventure avec Annaëlle et les autres. Ils ont encore grandi, mûri. C’est agréable de les voir évoluer au fil des tomes, de sentir une différence entre ce qu’ils étaient dans le tome 1 et maintenant. Cela les rend très vrais, très humains.

Encore une fois, ils vont devoir surmonter leurs faiblesses, leurs blessures. Ils vont gagner, mais perdre aussi. Ils vont apprendre, encore. Mais sauront-ils prendre les bonnes décisions ?

Un dernier tome qui nous apporte les réponses aux questions que l’on se posait et qui termine cette trilogie très agréable à lire, tant par son déroulé que par le style de l’auteure. C’est avec une pointe de regret que j’ai tourné la dernière page.

Afficher en entier

Dédicaces de Iléana Métivier
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Auto-Edition : 1 livre

Éditions Guinet : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode