Livres
515 277
Membres
528 632

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Iléana Métivier

19 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par ileanamaboitedepandore 2017-03-29T17:20:50+02:00
de

Biographie

Respect, Amour, Tolérance, Espoir…

Voici mes valeurs, celles que je m’efforce de transmettre dans mes écrits. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je suis auteure, partager un message de Paix Universelle m’anime et m’inspire.

Si ces mots réveillent en vous une sensation positive, même infime, bienvenue dans mon univers !

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
10 lecteurs
Or
11 lecteurs
Argent
3 lecteurs
Bronze
1 lecteurs
Lu aussi
3 lecteurs
Envies
11 lecteurs
En train de lire
0 lecteurs
Pas apprécié
1 lecteurs
PAL
1 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 9.27/10
Nombre d'évaluations : 11

0 Citations 27 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Iléana Métivier

Sortie Poche France/Français : 2018-12-06

Les derniers commentaires sur ses livres

Des auteurs auto-édités se mobilisent contre le harcèlement de rue

Un immense merci à Deathcodevalid, une des autrices du recueil, pour ses sublimes photos ♥

Plus d'infos ici : https://www.facebook.com/recueilharcelementderue/posts/374880409935040

Afficher en entier
Des auteurs auto-édités se mobilisent contre le harcèlement de rue

Une fille pour un soir de Sam Castel

Une idée d’expérience à faire pour les hommes ! Vous tenez là votre prochain déguisement. ;-)

Table ronde d’Élie Crapson

Une de mes nouvelles favorites du recueil. Une très belle plume, des microrécits poignants et une chute parfaite.

Tous solidaires de Charlotte Blanchard

Une nouvelle bien écrite qui traite à la fois des préjugés et du harcèlement.

No smile de Matilda Milliau

Une histoire de la vie quotidienne racontée avec brio et émotions.

Je n’ai pas passé une bonne semaine de Fanny Méplomb

Un jour, un point de vue, une situation de harcèlement de rue mise en scène. Une jolie plume pour raconter tout ça !

Comédie réussie de Natalia Vikhalevsky

Si l’histoire commence bien, la suite m’a quelque peu surprise !

En colère de S. N. Lemoing

Une scène de harcèlement de rue trop courante, narrée avec soin grâce à une jolie écriture.

Une journée banale de Laura Pierre-Joseph

Une nouvelle à deux voix, pour deux journées bien différentes. Un troisième point de vue vient s’ajouter et éclaire judicieusement l’histoire.

Le bar de l’angoisse de Joëlle Laurencin

Une angoisse bien présente, mais je n’ai pas tout saisi de l’enchainement des évènements finaux.

Entrez dans la ronde de Guillaume Marin

Une autre de mes nouvelles préférées, qui invite le lecteur à se remettre en question. De simples situations brillamment décrites sans jugement.

Même pas peur d’Alexandra Estiot

Une magnifique nouvelle, tout en force. Un regard sans filtre sur une vie bien entamée et des interrogations posées avec colère et tristesse.

Affamé de Laetitia Mahy

Un début de nouvelle très prometteur, avec des émotions présentes. J’ai un peu moins accroché avec la fin.

Panique de Carine Petit

Une fois de plus, une situation devenue quotidienne dans le harcèlement de rue, mais très, très bien racontée.

C’était une mauvaise mère de DeathCodeValid

Une chute bouleversante et une belle découverte au niveau du style littéraire.

Quatre fois maudit-e d’Élie Bouët

Mon coup de cœur de ce recueil. Une plume saisissante, un texte (un témoignage) poignant.

Ninja de Marlie Miller

Pour finir sur une touche de self-defense !

Read more at http://ma-boite-de-pandore.e-monsite.com/pages/chroniques/nouvelles/des-auteurs-autoedites-se-mobilisent-contre-le-harcelement-de-rue.html#Ekc48eLCWFyFwfx6.99

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ajc2ht 2019-01-07T00:26:16+01:00
L'Éveil

Ce que je demande à un livre, c'est soit de m'éduquer, soit de me distraire. S'il parvient à faire les deux, comme "L’Éveil", d'Ileana Métivier, c'est encore mieux.

"L’Éveil" est un ouvrage qui allie la romance à un véritable manifeste pour le respect de la planète, de l'être humain et de la vie en général.

Aëlle, jeune femme engagée dans la mouvance altermondialiste, doit remplacer sa mère pour s'occuper du linge de la famille de Sloann. Pour ce jeune homme, dont le "glorieux" avenir est tout tracé, cette rencontre, de débat en débat, met le feu aux poudres d'une vie placée sous le signe du désespoir et du cynisme.

C'est tout le thème de cette œuvre généreuse : la recherche du bonheur.

Pour Aëlle, élevée dans le respect de ce qu'elle est et qui a appris à respecter son environnement, ce bonheur ne peut être recherché au détriment d'autrui - autrui étant compris dans une acception d'universalité.

Pour Sloann, "gosse de riche" tellement seul au sein d'une famille déchirée, les idées d'Aëlle sont gentiment utopiques et il commence par les réfuter avec un cynisme condescendant.

La relation entre les deux personnages commence donc par se construire sur un modèle conflictuel.

Mais Sloann est un jeune homme curieux, à l'esprit assez ouvert pour vérifier ce que lui apprend la fille de sa bonne. Quant à Aëlle, c'est une jeune femme bienveillante, capable de recul sur elle-même. Cette relation va leur permettre d'évoluer l'un et l'autre... jusqu'à l’Éveil.

Simple et dynamique, l'écriture d'Iléana Métivier apporte toute la fraîcheur nécessaire à ce roman qui parle de la fin de l'adolescence, de deux jeunes adultes en construction. Évidemment, en fonction de son expérience, on sera plus ou moins d'accord avec certaines réactions excessives de cette période de la vie. Il faut parfois être patient et se souvenir de ce que nous étions à cet âge... J'ai eu envie de parler d'histoires de paille et de poutre à Aëlle, tellement persuadée d'avoir raison sur tout... C'est bien une ado, tiens !

Il n'en demeure pas moins que j'ai aussi appris des choses. Sensible au thème abordé, je connaissais la plupart des références exposées par l'auteur. La plupart, pas toutes. "L’Éveil" m'a donc également permis d'approfondir certains sujets, pour mon plus grand profit.

En bref, sous prétexte de romance, Iléana Métivier nous fait passer des messages profonds qui devraient tomber entre toutes les mains. A lire et à relire.

Afficher en entier
Des auteurs auto-édités se mobilisent contre le harcèlement de rue

J'ai été très heureuse d'avoir pu découvrir ce recueil, ces 17 nouvelles et ces nombreuses plumes. C'est une très belle cause !

Toutes ces histoires, qui sont présentes dans ce recueil, ont plusieurs buts et sont réalistes.

Je me suis retrouvée confronter à la réalité de la vie, de la rue. Les auteurs nous font découvrir plusieurs formes de harcèlement.

Dans l'ensemble, les nouvelles sont : touchantes, dures, fortes, mais au plus juste. C'est la vérité vraie, sans artifices. C'est des textes forts, des expériences auxquelles on a tous et toutes un jour dû faire face.

On se rend compte aussi que l'on peut être autant victime que bourreau.

Est-ce qu'ils nous arrivent de nous moquer des personnes que nous rencontrons ?

Certaines histoires n'étaient pas faciles à lire. Tout ça m'a beaucoup fait réfléchir aux comportements que nous pouvons avoir dans notre vie de tous les jours.

Est-ce que nous aussi nous continuons à passer notre chemin lorsque nous sommes témoins d'un harcèlement ?

Ne pas s'arrêter et fermer les yeux, est-ce la bonne attitude à avoir ?

Extrait de la nouvelle « Baume au cœur » : Nous ne sommes pas fait pour regarder l'agression d'un être vivant. Nous sommes faits pour nous entraider.

Ce recueil est là pour éveiller les consciences, nous faire voir qu'une attitude qu'on pourrait en temps normal qualifier de « banale » est en vérité un harcèlement. Que ça soit « une agression verbale ou physique », « se moquer de quelqu'un », « faire une remarque déplacée sur autrui »... C'est du harcèlement !

Pour la personne qui le fait ça peut sembler « inoffensif », mais pour la personne qui le subie, cela peut être « destructeur ».

Rejeter quelqu'un parce qu'il est « différent », parce qu'il « aime une personne du même sexe », ce n'est pas la bonne attitude à avoir.

Dans notre quotidien, on voit de plus en plus des actes de ce type et nous devons nous battre contre ça.

Dans l'adversité, nous devons être solidaires et ne pas baisser les yeux vers le sol.

Cette phrase dans le texte d'Iléana Métivier est juste parfaite : « À plusieurs, on est plus fort ».

Je peux vous dire que dès la première nouvelle, j'ai été chamboulée et jusqu'à la dernière ligne, j'ai eu le cœur serré.

J'ai beaucoup aimé la nouvelle « Baume au cœur », j'ai adoré « Affamé », j'ai été très touchée par, « C'était une mauvaise mère ». « Une fille pour un soir » est une nouvelle très prenante et montre à quel point les préjugés sont présents. Ce n'est pas parce qu'une fille porte une jupe ou un tricot avec un décolleté que ça fait d'elle une allumeuse. Ce n'est pas non plus une invitation pour se faire peloter. Une femme n'est pas un morceau de viande !

« Quatre fois maudit-e » est un texte très fort. Puis, enfin, la dernière « Ninja » est très dure.

Toutes apportent une pierre à l’édifice et nous montre à quoi et à qui nous pouvons être confrontés.

Je vous conseille vivement de découvrir ce roman !

Afficher en entier
Des auteurs auto-édités se mobilisent contre le harcèlement de rue

Etant co-créatrice du recueil, je ne vais pas mettre de note.

Par contre, je peux dire que nous avons sélectionné ces nouvelles car elles étaient les meilleures, que chacune apportait un regard différent sur le harcèlement. Nous voulions aussi que de nombreux points soient abordés que ce soit du harcèlement à cause de la tenue, de la situation, que ce soit une agression violente ou "légère", une insulte. Parce que justement, le harcèlement dans les lieux publics existe sous diverses formes.

Et au niveau des plumes, des auteurs.rices, nous voulions aussi laisser s'exprimer des profils très divers.

Ce recueil rassemble donc des nouvelles de genres variés, aux tons variés et dénoncent des situations variées. A vous de trouver votre ou vos préférées ;)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ichmagbuecher 2019-03-09T14:04:50+01:00
Seconde Chance

J'ai accroché dès le premier chapitre à cette histoire. Un chapitre d'introduction qui explique rapidement et clairement le projet. On sait tout de suite le but et on attend avec impatience la rencontre des adolescents. Au départ, on ne connait que très peu leurs histoires personnelles, juste le minimum, comme les éducateurs. En effet, Gino et Sandrine ont décidé de ne pas lire les dossiers de leurs protégés pour ne pas partir avec des a priori. Ils sont tous vraiment différents les uns des autres et on craint un peu les clashs qui risquent d'éclater entre eux. Pour autant, l'entente est également là, même si ça leur prend du temps. Au début, ils tâtent le terrain, ils essaient d'en savoir un peu plus les uns sur les autres. Pour Nina, c'est visible tout de suite, au contraire Esteban garde tout pour lui. Des amitiés se forment, par forcément celles qu'on aurait crues au départ.

Le roman se déroule sur une année, période de temps où l'évolution des personnages est flagrante d'un bout à l'autre du livre, mais se fait progressivement. Les "problèmes" des jeunes sont diversifiés et couvrent pas mal de choses, le résultat étant un mal être intérieur. L'auteure s'est bien renseignée et maîtrise ses personnages d'un point de vue psychologique. Ce qui m'a énormément plu dans ce livre, c'est que les éducateurs sont bien sûr présents pour les aider et les soutenir, mais les jeunes avancent aussi et surtout par eux-mêmes et également entre eux. Ils n'en sont pas conscients, mais les adultes passent aussi à côté de certaines choses, ils ne peuvent pas tout voir et les ado ne veulent pas tout dévoiler. De plus, on est témoin aussi des difficultés rencontrées par les éducateurs. Pour mener à bien ce projet, ils ont renoncé à un an de leur vie privée, ce n'est pas évident.

J'ai dévoré ce livre en deux soirées. C'est addictif, j'étais pressée de voir leurs progrès. La narration est à la première personne du singulier et tout le monde y passe. Le changement de narrateur rend le récit très dynamique. L'écriture est adaptée aux personnages : le langage est plus familier quand les jeunes s'expriment. A la fin, j'étais triste de les quitter, mais ravie qu'ils se sentent mieux dans leur peau. Ce livre véhicule des valeurs et beaucoup d'émotions (positives et négatives). Il dénonce également les failles du système de l'Aide Sociale à l'Enfance.

C'était une très bonne lecture avec des passages un peu durs. On s'attache aux personnages et on comprend bien sûr que tout le monde a droit à une seconde chance.

Afficher en entier
Des auteurs auto-édités se mobilisent contre le harcèlement de rue

Ce recueil.

Déjà bravo aux auteurs, c'est une jolie initiative et un bon ouvrage. Je ne regrette pas de l'avoir acheté pare qu'il m'a permis : De me questionner sur le harcèlement, de prendre du recul ou encore d'envisager différents points de vue sur ce phénomène. J'ai prévu un retour beaucoup plus construit pour les auteurs en plusieurs pages, nouvelle par nouvelle, mais ici, je mettrais juste en avant celles qui m'ont le plus marquées.

Nouvelle 1 : Baume au coeur, Iléana Métivier.

Un jolie titre, une jolie histoire. Un peu comme un conte urbain raconté par une personne tout à fait normale. J'ai beaucoup apprécié le passage du casque (comprendront ceux qui liront) ainsi que la fin. L'auteur m'a fait une petite frayeur car j'ai imaginé deux fins à la nouvelle dont une tellement inadaptée... Bref, j'ai été enchantée par l'issue.

Nouvelle 2 : Une fille pour un soir, Sam Castel.

Géniale, en un mot. J'ai adoré le concept, l'idée loufoque, la situation improbable. J'ai ris en lisant, je me suis insurgée, j'ai été en colère, j'ai eu peur. Bref, l'auteur a réussi à composer avec un contexte dur et une situation loufoque, pour écrire un texte léger et agréable à lire. Bravo.

Nouvelle 6 : Je n'ai pas passé une bonne semaine, Fanny Méplomb.

Moi, je l'ai bien aimé cette semaine. Chaque jour était différent. Chaque jour avait son histoire. Les personnages étaient intéressants, ne se laissaient pas faire (et ça fait du bien de lire ça!). Bref, j'accepterai volontiers une seconde semaine.

Nouvelle 11 : Entrez dans la ronde, Guillaume Marin.

Cette nouvelle m'a fait réfléchir. Bien écrites, bien amenées, les situations étaient toutes plus criantes de vérité les unes que les autres, et je pense que chacun, avec un peu de recul, peut se sentir concerné par le propos qui y est tenu.

Je n'ai cité que quatre nouvelles, celles qui m'ont le plus marquées, mais d'autres aussi ne manquent pas d'intérêt. Simplement, sur 17, ça aurait été compliquées de toutes les évoquer ici.

En tout cas, bravo aux auteurs de vous être investi dans un tel sujet, c'était très enrichissant. Je ne saurais être d'accord avec chaque propos tenu, mais cette lecture m'a permis de réfléchir à la question du harcèlement et de prendre en compte d'autres points de vue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marie-Helene-7 2019-08-28T07:56:56+02:00
L'Éveil

Un livre fort, qui rappellera à tous ceux qui pensent que l’on ne peut rien faire, qu’il faut continuer de se battre pour ce monde et cette terre que nous aimons.

Un texte beau qui n’a rien de manichéen, bien au contraire !

Des thématiques qui touchent forcément : l’environnement, mais aussi l’éducation, la tolérance, l’amour, la différence, les milieux sociaux…

Ce roman tient du bildungsroman et c’est un véritable plus.

Merci à Ileana pour ce beau cadeau ! À lire sans modération !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mcd30 2019-09-14T18:19:53+02:00
L'Éveil

Tout d'abord à tout seigneur, tout honneur, je tiens à remercier un ami qui par sa critique a su susciter l'envie de lire ce roman.

C'est une belle histoire d'amour pleine de respect et de tolérance entre deux adolescents qui deviennent des adultes.

Aëlle vient d'une famille où l'on cultive la terre, le bonheur et la tolérance. Elle est libre de ses choix.

Sloann vit enfermé dans sa tour d'ivoire sait tout mais ne connaît rien. Sa vie est prévue, réglée, programmée. Une voie royale pour lui ? ou aux yeux de son père ?

Deux mondes complètement opposés : un milieu très aisé et un milieu écolo. Des conceptions et des attitudes différentes. C'est l'ouverture d'esprit d'Aëlle qui défend ses valeurs de façon calme qui va finir par intéresser Sloann et les amener à discuter quand elle travaille chez lui. A partir de leurs discussions, nous découvrons une nouvelle façon de gérer nos émotions et d'observer nos réactions. On y découvre une façon de vivre, de travailler et d'être scolarisé en suivant ses propres rythmes sans compétition en accord avec soi-même. On y voit à quel point la famille de Sloann qui vit dans les apparences et les non-dits peut souffrir mentalement.

Au fur et à mesure nous apprenons comment lâcher-prise peut modifier notre comportement et nous rendre conscient de ce qui est important à nos yeux. Ce livre m'a permis d'appréhender des thèmes déjà vus mais pas assez approfondis. Il nous concerne tous. Quelle est la cause de nos relations conflictuelles. Quelle blessure les provoquent ? Nous en avons tous même si nous ne voulons pas l'admettre. Sommes-nous sauveurs, bourreaux, victimes ou passons-nous de l'un à l'autre ?

Ileana Métivier, jeune auteur, nous amène par le biais d'une histoire d'amour à découvrir une autre façon de vivre et de penser qui même si vous êtes tentés d'en rire n'est pas si ridicule que ça.

Lisez son roman, pensez-y et peut-être que...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mcd30 2019-09-21T12:21:57+02:00
Perceptions

Gaïa, une toute jeune femme est encore sous le choc, son petit ami vient de mourir

En entrant au funérarium, elle est déstabilisée par l'impression qu'il est à côté d'elle et s'enfuit. Est-ce possible ? Très cartésienne Gaïa s'interroge. Est-ce son désir d'être avec lui qui se manifeste de cette façon ?

Avec Perceptions, Iléana Métivier aborde le douloureux problème du deuil, de l'acceptation de la perte, que chacun résout selon ses croyances. Comment dire adieu à l'être aimé. Peut-être en ayant la certitude que l'amour demeure.

Une très courte nouvelle, écrite dans un joli style, qui donne à réfléchir.

Afficher en entier

Dédicaces de Iléana Métivier
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Auto-Edition : 1 livre

Éditions Guinet : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array