Livres
550 128
Membres
590 464

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sabaa Tahir

Auteur

2 839 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par sous-le-signe-de-la-lune 2015-03-06T22:34:31+01:00
de

Biographie

"Sabaa Tahir grew up in California’s Mojave Desert at her family’s 18-room motel. There, she spent her time devouring fantasy novels, raiding her brother’s comic book stash and playing guitar badly. She began writing An Ember in the Ashes while working nights as a newspaper editor. She likes thunderous indie rock, garish socks and all things nerd. Sabaa currently lives in the San Francisco Bay Area with her family."

(Source: http://sabaatahir.com/)

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 876 lecteurs
Or
1 521 lecteurs
Argent
612 lecteurs
Bronze
261 lecteurs
Lu aussi
262 lecteurs
Envies
3 848 lecteurs
En train de lire
138 lecteurs
Pas apprécié
44 lecteurs
PAL
1 810 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.61/10
Nombre d'évaluations : 1 635

1 Citations 619 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Sabaa Tahir

Sortie France/Français : 2018-11-22

Sortie USA/English : 2018-05-21

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par TsuYuuki 2021-04-21T11:12:11+02:00
Une braise sous la cendre

J'ai adoré lire ce livre, pour preuve, je n'ai pas pu m'empêcher de l'acheter après avoir lu le résumé à 18h, puis l'ai fini vers 1h du matin... La plume de l'auteure est tellement addictive, ses personnages sont bons et assez bien développés, mais je les aimerais un peu plus "attachants".

En bref, un excellent ouvrage qui regroupe suspens, révolution, (amour ?), mère totalement dingue, et magie !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elyssaa 2021-04-26T15:56:24+02:00
Une braise sous la cendre

Une excellente saga fantasy, originale, adoptant le cadre sociologique et militaire de l'Empire romain (dans les très grandes lignes : plébéiens/patriciens, l'esclavage, la nomenclature militaire...), et empruntant à la mythologie du moyen-orient : djinns, efrits, spectres... L'univers est riche, magique, et cohérent. Le rythme est agréable et régulier, ni trop lent ni trop rapide, les tomes égaux dans la qualité/quantité d'action et dans la progression de l'histoire générale, qui est vraiment très bien menée, créative, et complexe.

Tous les personnages sont excellents, leurs psychologies bien exploitées, dans la nuance, pour les héros comme pour leurs adversaires.

Le style est agréable et facile pour la VO, avec de jolies formulations.

On commence avec un premier tome qui alterne entre les points de vue à la première personne de Laia, 17 ans, qui appartient au peuple oppressé, et Elias, 20 ans, qui appartient au peuple oppresseur. Ces deux-là vont énormément évoluer, et sont plutôt dans la posture "je ne veux pas de mon destin grandiose". Laia est une jeune fille comme les autres, qui veut éviter les ennuis, Elias est un élève exceptionnel de l'Académie martiale de l'Empire, l'élite de l'élite, mais désire s'enfuir et vivre une vie normale. Le destin, mis en lumière ponctuellement par les Augures, leurs paroles énigmatiques et leurs prophéties, en a évidemment décidé autrement, et leur fait subir de nombreuses épreuves. Cette histoire est marquée par la mort (vraiment beaucoup !), la violence (qui n'est pas banalisée, au contraire), le deuil, la fragilité et l'importance de l'espoir dans la tragédie. Mais aussi par l'amour, familial, amical, pour sa patrie et pour son peuple, et aussi un peu de romance (non explicite).

Ce premier tome se déroule essentiellement dans cette Académie militaire, rigide et aux moeurs et à l'enseignement violents. Au niveau de l'action, cela se concentre sur un tournoi, avec 4 épreuves bien intenses et mortelles, et de nombreux rebondissements.

Afficher en entier
Une braise sous la cendre, Tome 2 : Une flamme dans la nuit

Une excellente suite, qui varie bien avec le premier tome. Ici nous suivons en plus de Laia et d'Elias Hélène, nous permettant également de suivre le "camp" des Martiaux. L'histoire est celle d'une quête, délivrer Darin, le frère de Laia, de la prison de Kauf, ce qui entraine les personnages à voyager, à traverser l'Empire, et à rencontrer un nouveau peuple, celui des Tribus. Cette quête est aussi une course, car Laia et Elias sont des fugitifs. Nous vivons donc également une poursuite, bien intense, et truffée de rebondissements. Les personnages secondaires sont toujours aussi bien exploités, et les différents pans de l'histoire sont entrecroisés par l'auteur avec adresse.

Ce tome est à la fois plus léger, avec le développement d'une certaine camaraderie, tous sortis de l'atmosphère liberticide de Blackcliff, mais aussi plus terrible, car les personnages ressortent tout sauf indemnes de leurs périls.

Quelles épreuves pour les trois héros...! Que de frustration et de désespoir pour le lecteur ! et de palpitations !

La romance est un peu plus présente que dans le tome précédent, mais on ne peut pas dire qu'elle vient éclaircir tout le reste... Vous verrez... argh ! Et le paranormal, le magique, se développe, avec notamment la découverte d'une nouvelle dimension : "The Waiting Place", lieu de transition entre la vie et la mort pour les âmes.

Afficher en entier
Une braise sous la cendre, Tome 3 : Le Prix du sang

Toujours excellent du point de vue du scénario et du développement de la psychologie des personnages, de leurs interactions et de leurs évolutions.

Du très bon épique et du très grand tragique. Les héros se démènent avec grandeur contre leur destin, et rivalisent pour le titre de celui qui a la vie la plus horrible...

Et oui, si peu de répit pour le lecteur. Dans cet univers les rares victoires ne sont jamais jouissives, car la lutte a déjà trop couté, quelle qu'en soit l'issue.

Nous découvrons le peuple de Marinn, sa capitale océanique, et le personnage de Musa, qui apporte un peu de légèreté à cette histoire somme toute bien lugubre, indubitablement baignée dans la souffrance.

Laia gagne en détermination, focus sur son nouvel objectif : anéantir The Nightbringer. On en apprend un peu plus sur celui-ci, et vraiment je trouve que c'est un personnage antagoniste excellent, bien intense, complexe, plein de paradoxes. On s'enfonce encore un peu plus dans le surnaturel.

Elias, devenu The Soul Catcher, est toujours dans ses combats intérieurs, déchiré entre ses désirs et son devoir, entre ses talents de tueur et son instinct à la compassion...

Hélène, du côté de l'Empire, fait de son mieux pour être plus maline que Keris, Vraiment un personnage qui force le respect et qui inspire à la grandeur : c'est l'ultime guerrière. Son arc est à mon avis le plus trépident en terme d'action, grâce aux manœuvres et complots de Keris.

L'auteur sait vraiment donner vie à ses personnages, leurs images et leurs caractères sont vivaces dans mon esprit. Et nous avons droit à de bonnes batailles.

Afficher en entier
Une braise sous la cendre, Tome 4

Encore une fois remercions une maison d'édition prenant ses lecteurs pour des pigeons. En effet, PKJ a apparemment décidé par manque de ventes du tome précédent qu'elle ne publierait pas le tome n°4 et FINAL de cette saga suivie par un grand nombre de lecteurs francophones par forcément en mesure de lire l'anglais comme il se doit.

Cela en devient irritant et lassant car c'est une pratique qui se reproduit de plus en plus souvent je trouve et dénote un irrespect de la part des ME pour les lecteurs/acheteurs qui les font tourner depuis un certain nombre d'années maintenant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elyssaa 2021-05-03T13:06:06+02:00
Une braise sous la cendre, Tome 4

"This tale is the gibbet in the square," I say. "The blood on the cobblestones. It is the K carved into a Scholar girl's skin. The mother who waited thirty years for her child. The agony of a family destroyed. This tale is a warning. And it is a promise kept."

"Then it must be told."

--> " - C'est l'histoire du gibet sur la place publique, lui dis-je. Du sang sur les pavés. C'est le K tailladé dans la peau d'une jeune fille Erudite. La mère qui pendant trente ans a attendu son enfant. L'agonie d'une famille détruite. Cette histoire est un avertissement. Et une promesse tenue.

- Elle doit donc être racontée."

Une fin de saga qui tient absolument ses promesses. Encore une fois, le récit nous emporte, et l'action est au rendez-vous. Tout se décide et se dénoue, aucune intrigue n'est laissée de côté ou traitée légèrement. Les histoires parallèles se concordent adroitement pour le denouement de l'histoire principale, et l'histoire prend l'allure cyclique du conte, avec toujours un traitement des psychologies des personnages d'aussi bonne qualité.

Une lecture toujours aussi forte en émotion, mais dans la tendance des "bittersweet ends", des fins aigre-douces, à la GOT. Plus de chagrin que de plaisir donc, ainsi que les autres tomes nous ont préparé, et au moins pas de facilité. On se console en effet par la beauté de la construction du récit (contrairement à GOT, la fin de la série TV j'entends), par le respect de sa logique intrinsèque. L'auteure nous a construit un véritable mythe fondateur, où les valeurs héroïques s'élèvent de la tragédie, où les leçons apprises seront d'autant plus retenues qu'elles ont été forgées par la violence, et où veille la sagesse orientale de l'équilibre.

J'avoue que j'ai mis un peu de temps à me remettre de cette histoire qui m'a rendue un peu mélancolique ^^'. Mais c'est quand même une superbe épopée de fantasy orientale, qui "doit être racontée", et qu'on ne regrette pas d'avoir lue.

Cela m'a fait penser à la litanie d'un moine bouddhiste lors d'une cérémonie : "sans la mort, il n'y aurait pas de vie, sans la mort, il n'y aurait pas de vie..."

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Adèle 2021-05-06T10:23:26+02:00
Une braise sous la cendre

Une histoire écrite à 2 voix, celles de Laia et d'Elias, tous les 2 dans des camps opposés mais tous les 2 aspirant à la liberté.

Un premier tome où se mélangent trahisons, complots et souffrances.

Une très bonne lecture fantasy.

Afficher en entier
Une braise sous la cendre, Tome 2 : Une flamme dans la nuit

Je ne sais que dire, l’auteur a réellement un don pour faire espérer juste ce qu’il faut avant de tout détruire. Peut être que c’est simplement moi qui croyais encore que de la douceur et de la joie pouvait émerger.

Et bien non la cruauté, et la douleur sont les maîtres mots de ce monde.

Pourtant j’y crois encore à cette lueur, à cette étincelle qui viendra embraser ces cendres d’un empire ne vivant plus que par la peur.

Ajoutons à cela de la magie et du mystère...

Ce fut une bonne lecture bien que je ne fus pas autant emballée que lors de ma lecture du premier tome. Je continuerai néanmoins avec grand plaisir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CelineDH 2021-05-08T20:00:09+02:00
Une braise sous la cendre

Mon avis lecture : ce livre traînait dans ma P.A.L. depuis un peu plus d'un an, j'ai hésité plusieurs fois à le lire sachant que j'ai également le tome 2 en ma possession, mais souvent une suite d'une série littéraire que j'attendais sortais à ce moment-là et je le remettais à plus tard. Ce week-end (le dimanche 2 mai), j'ai demandé à mon homme de me choisir une lecture au hasard parce que je ne savais pas quoi lire et son dévolu s'est posé sur celui-là. Je l'en remercie grandement de l'avoir pris parce que cette lecture m'a envoûtée, subjuguée et fascinée ! Ce récit est d'une telle férocité, d'une grande obscurité ainsi que très sanguinaire mais il a aussi sa dose d'espoir et de combativité qui le rend entièrement addictif ! J'ai eu un gros coup de coeur littéraire pour ce premier tome, il m'a touché et ensorcelé du début à la fin et je me demande ce que la suite va donner, parce que l'auteure a vraiment envoyé du lourd dès le commencement. Cette histoire d'une érudite et d'un Mask que tout oppose est fabuleuse à souhait. Je vais de ce pas entamer le second tome !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tees 2021-05-09T08:47:18+02:00
Une braise sous la cendre

Très bonne lecture !

L’intrigue m’a tout de suite intéressé et elle commence rapidement. Les personnages sont tous intrigants à leur façon et je me suis très attachée à certains.

L’écriture est fluide et assez agréable à lire.

Je le recommande vivement et j’ai hâte de lire la suite.

Afficher en entier

Dédicaces de Sabaa Tahir
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Pocket jeunesse : 4 livres

Razorbill : 3 livres

Harper Voyager : 2 livres

HarperCollins : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array