Livres
569 080
Membres
624 452

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sabaa Tahir

Auteur

2 984 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par sous-le-signe-de-la-lune 2015-03-06T22:34:31+01:00
de

Biographie

"Sabaa Tahir grew up in California’s Mojave Desert at her family’s 18-room motel. There, she spent her time devouring fantasy novels, raiding her brother’s comic book stash and playing guitar badly. She began writing An Ember in the Ashes while working nights as a newspaper editor. She likes thunderous indie rock, garish socks and all things nerd. Sabaa currently lives in the San Francisco Bay Area with her family."

(Source: http://sabaatahir.com/)

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 940 lecteurs
Or
1 640 lecteurs
Argent
659 lecteurs
Bronze
279 lecteurs
Lu aussi
291 lecteurs
Envies
4 047 lecteurs
En train de lire
137 lecteurs
Pas apprécié
47 lecteurs
PAL
1 964 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.58/10
Nombre d'évaluations : 1 760

1 Citations 661 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Sabaa Tahir

Sortie France/Français : 2018-11-22

Sortie USA/English : 2018-05-21

Les derniers commentaires sur ses livres

Une braise sous la cendre, Tome 3 : Le Prix du sang

Je suis contente d'avoir pu lire ce troisième tome, même si je dois admettre que je ne l'ai pas autant aimé que le premier. C'était quand même plutôt bien, et il y avait de l'action.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kellodie 2021-08-31T09:06:31+02:00
Une braise sous la cendre, Tome 4

Je suis contente d'avoir pu finir cette saga

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fanynouj68 2021-09-02T11:53:31+02:00
Une braise sous la cendre

Alors je suis vraiment surprise au vu du nombres de commentaires positifs d'avoir aussi peu apprécié ce livre. Comme quoi parfois il ne faut vraiment pas se fier aux autres et se faire son propre avis.

J'ai failli lâcher au bout des 3 quarts tellement les personnages sont fades et l'histoire qui tire en longueur. Ca manquait énormément de rebondissements.

Et puis Spoiler(cliquez pour révéler)"la rencontre" entre Elias et Laia qui tombe un peu comme un cheveux sur la soupe. Il l'a vu l'a trouvé belle blabla c'est passez approfondi à mon goût, sans parler également de la relation entre Keenan et Laia où on ressent rien

Pour ma part je ne continuerais malheureusement pas le reste de la série

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LahoLoui 2021-09-02T12:12:09+02:00
Une braise sous la cendre

Il faut vraiment que je fasse une croix sur le Young Adult étant donné que cela ne marche pas avec moi, ou plutôt ne marche plus.

Je n'en attendais pas grand chose; or, je suis quand-même déçue. Les quelques centaines de pages lues me suffisent amplement pour en faire un avis. D'une, je n'ai pas adhéré à l'écriture qui me parait d'une allure enfantine où l'en trouvent des points de vues alternatives des protagonistes. De deux, en dépit des sacrifices et actes violents présents dans le livre, on n'y croit pas une seule seconde tellement c'est raconté d'une fade et banale façon. Concernant l'intrigue et l'univers; la première est bien construite sauf que le dernier manque de passages descriptifs servant à mieux le comprendre. Et enfin pour les personnages; ils sont tout simplement... adolescents.

Pour les amateurs du Young Adult ce livre vous plaira très certainement mais pour les autres il vaudrait mieux passer votre chemin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Frentis 2021-09-02T20:55:12+02:00
Une braise sous la cendre

Cet ouvrage m'a tenu en halène du début à la fin, l'auteur écrit au présent ce qui rend la lecture très fluide… Les protagonistes sont attachants, j'aime ces histoires, bien que l’univers soit sombre et cruel il reste de l'humanité…. Je recommande vraiment cette saga .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par darkness 2021-10-08T10:26:21+02:00
Une braise sous la cendre

J'ai eu un peu de mal à me mettre dans l'histoire les premiers chapitres puis d'un coup j'ai été aspiré dans une spirale où je ne pouvais plus lâcher le livre. J'ai adoré l'univers, la complexité des personnages et quel suspens, quelle tension nous fait vivre l'autrice ! On a peur pour chaque personnage, on ne sait pas quoi va leur tomber dessus à tout moment, ils sont sur leurs gardes à tout moment. J'ai hâte de découvrir la suite de cette saga !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mona2479 2021-10-08T15:26:08+02:00
Une braise sous la cendre

j'ai vraiment adorée un vraie chef d'œuvre je me suis régalée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Okimehop 2021-10-14T08:24:15+02:00
Une braise sous la cendre, Tome 4

L’auteure a vraiment réussi à me faire plonger dans cet univers qu’elle a créée. Un pays en guerre. Une guerre qui était simplement une guerre entre Érudits et Martiaux, a pris des proportions de plus en plus vastes. C’est devenu une guerre où Tribus, Érudits, Martiaux et créatures magiques ont été impliquées. Il y’a eu tant de morts, tant de douleurs, tout cela à cause des plans diabolique du Semeur de nuit et de son obsession à la vengeance.

Les 3 personnages principaux : Laia, Elias et Hélène, n’ont aucun répit du début à la fin, et on les fait voir de toutes les couleurs.

Laia qui perd presque toute sa famille, mais elle est prête à tout pour sauver le seul frère qui lui reste ou pour sauver son peuple. Elle a beaucoup évoluée tout au long de l’histoire. De la fille apeurée et pas sûr d’elle, elle est devenue la meneuse de la rébellion Érudit , celle qui doit vaincre le Semeur de nuit, la courageuse Fille de la Lionne.

Hélène n’est pas épargnée elle non plus. Elle doit tout laisser de côté ( amour, famille, amis ) car en tant que Pie de Sang, elle doit mettre le devoir et l’Empire avant tout. Elle souffre, elle aussi énormément. Toute sa famille est tuée et quand elle se permet enfin de tomber amoureuse, elle le perd lui aussi. Je l’admire parce qu’en tant que cheffe des Martiaux, elle a toujours su contrôler ses émotions. Toujours l’Empire avant tout et loyale jusqu’à la mort.

Elias a été mon personnage préféré. Il est destiné à verser beaucoup de sang, mais ça le répugne plus que tout. Il ne supporte pas de prendre une vie, mais il a dû beaucoup tuer. Par obligation, pour sauver ceux qu’il aime ou pour ce défendre. Et tous ces morts n’arrêtent pas de le hanter. Il est persuadé d’être mauvais, et avoir pour mère la cruelle et sans cœur Commandante ne l’aide pas beaucoup. Il a renoncé à sa liberté pour sauver Darin, le frère de Laia. En devenant l’Attrappeur d’Âme, il fallait qu’il renonce à tout ce qui était lié au vivant. Et donc, oublier Laia. Petit à petit , il a réellement commencé à oublier qui il était. Il n’était plus Elias, mais l’Attrappeur d’Âme. Mais Laia n’a pas abandonné. Elle était bien décidée à lui rappeler combien il l’aimait et combien elle l’aime. Parfois, Elias est tellement têtu que ça me donne envie de lui donner des claques. Il n’a pas envie de se souvenir, parce qu’il sait que s’il se souvient, la culpabilité va recommencer à l’assaillir. Ce qui me touche, c’est qu’en vrai, tout au fond de lui, il n’a jamais oublié Laia. Pas étonnant puisqu’elle ne manque aucune occasion de le rendre fou en le séduisant et en le provoquant. Spoiler(cliquez pour révéler)Finalement il a pu être libéré de son sermon et finir sa vie avec elle.

J’ai été satisfaite de la fin. La fin qu’ils ont tous les 3 mérité.

Pour moi, cette série ressemble à une bonne soupe. L’auteure a su mettre les bons ingrédients pour rendre les personnages et l’histoire attachante. Amour, haine, trahison, amitié, guerre, créatures fantastiques, tout ça dans un univers oriental. Résultat : potion magique 100% réussi.

PS: J’ai lu ce dernier tome en VO parce qu’il n’est pas encore sorti en français et que c’est trop de la torture de s’arrêter en plein milieu sans savoir comment tout ça va se terminer. Mais c’est vrai que c’est dommage qu’il n’y ai pas de traduction française. J’aurais beaucoup plus apprécié si je n’avais pas à relire 3 fois la même phrase pour comprendre sa signification, ou m’arrêter toute les 15 minutes pour vérifier des mots dans un dictionnaire.

Afficher en entier
Une braise sous la cendre

J'ai attendu quelques jours pour faire mon commentaire, j'ai tellement été prise dans le tourbillon de cette histoire, tellement d'émotions qu'il valait mieux que je patiente pour remettre un peu tout cela à plat. Autrement, en quelques mots j'ai adoré, j'ai été totalement subjuguée par ce livre alors qu'au départ ce n'était pas gagnée. Bien qu'ayant lu quelques livres de dystopie, ce n'était, selon moi pas mon genre de prédilection, j'ai eu quelques déceptions, des idées toutes faites que je mélange avec la science-fiction, ce qui fait que je n'étais pas dans de bonnes dispositions pour aimer ce livre. D'autant qu'en voyant les 500 pages j'avais peur, au pire de m'ennuyer, au mieux de me perdre dans le fil de l'histoire à cause de contrées et personnages aux noms trop originaux pour que je les retiennent tous. Alors je l'ai commencé avec un peu d'appréhension, sans me rendre compte que plus j'avançais et plus les pages défilaient sans que je ne m'en rende compte. Et puis j'ai eu une nette préférence pour le point de vue de Elias, j'attendais impatiemment que ce soit sa partie qui arrive, parce que les Masks m'ont tout de suite intriguée. Je trouve que ses convictions sont particulièrement juste et l'idée qu'il se révolte un peu contre l'école que dirige sa mère est louable et c'est aussi ce qui fait son charme. On veut en savoir davantage sur lui, sur les raisons qui le pousse à vouloir déserter. Il y a évidemment Laia, qui est touchante parce qu'elle se sacrifie pour sauver son frère et l'on apprend au fil du roman ce que sa famille lui a inculqué, toutes ces valeurs qui étaient au fond d'elle et qu'elle finit par exploiter, par amour et par la conviction chevillée au corps qu'elle réussira coûte que coûte à terminer sa mission, malgré tous les obstacles qui se mettent sur sa route. Par la suite quand le monde de Blackliff unit les deux héros cela m'a paru plus passionnant encore et bien que – où grâce justement ? - à la romance qui n'est pas la toile de fond, on se prend à frissonner, à avoir peur tout ayant ce courage immense pour continuer l'aventure malgré les péripéties sanglantes qui émaillent le roman. Et c'est justement, je crois, cette authenticité dans le récit, le fait qu'ils doivent se battre comme des guerriers et parfois même tuer de sang froid qui est passionnant : parce que nous avons tous très certainement cet instinct de survie, du besoin de protéger ceux que l'on aime, qui nous pousse à trahir, blesser – psychologiquement – voire tuer pour s'en sortir. Malgré la morale et les conventions, c'est une toute nouvelle dictature que représentent les Masks, cette absence d'émotion, ce sang tellement froid qu'il en est glacé, nous prouve, tout autant que les Rebelles de la Résistance, que la bataille de chacun est à l'intérieur de nous. Peu importe les raisons qui nous poussent à conserver nos idéaux, c'est notre foi qui nous guide, qu'elle soit en faveur de l'humanité, de la morale ou de la vengeance, il y a toujours une main invisible qui nous donne la force d'avancer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EnjeruChan 2021-10-23T01:57:44+02:00
Une braise sous la cendre

J'ai adoré cette lecture, qui m'a tenue en haleine tout du long.

J'aime que les personnages principaux ne soient pas tout blancs, fassent des erreurs, aient des regrets et des doutes, et qu'ils paraissent donc plus réels que dans beaucoup de romans.

J'ai hâte de lire la suite, et je n'ai pas l'impression comme avec beaucoup de séries de livres d'entamer une nouvelle histoire, indépendante de la première !

Afficher en entier

Dédicaces de Sabaa Tahir
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Pocket jeunesse : 4 livres

Razorbill : 3 livres

Harper Voyager : 2 livres

HarperCollins : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array