Livres
455 270
Membres
404 707

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jeff Giles

85 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.68/10
Nombre d'évaluations : 25

0 Citations 20 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Jeff Giles

Sortie France/Français : 2018-08-29

Sortie USA/English : 2017-01-31

Sortie Poche USA/English : 2018-02-06

Les derniers commentaires sur ses livres

Les Âmes perdues, Tome 1 : Les Terres du bas

http://www.voluptueusementvotre.fr/2018/10/les-ames-perdues-1-les-terres-du-bas-jeff-giles/

Je viens tout juste de tourner la dernière page de ce roman et je dois dire que j’ai trouvé cette histoire bien sympathique. J’avais pourtant quelques appréhensions, notamment à cause de certains avis mitigés sur ce texte. Toutefois, j’ai pour ma part passé un bon moment en compagnie d’une multitude de personnages aussi intéressants les uns que les autres.

« Les Terres du Bas » est donc un premier opus qui pose les bases d’un récit empli de magie, de phénomènes inexpliqués, de créatures redoutables et d’être à part, pourtant l’auteur a fait en sorte de rendre tout ceci très réaliste. En effet, l’imaginaire se fond parfaitement dans la réalité de sorte que l’on se laisse facilement emporter.

J’ai ressenti un mélange de douceur et d’anxiété durant ma lecture. Certaines de mes émotions entrant en conflit au fil des pages. Il faut dire que si la rencontre entre Zoé et X change à jamais le cours de leur vie, l’évolution de leur relation est plutôt incertaine et laisse exploser des sentiments puissants et dévastateurs tels que la colère, la tristesse et la rancœur. De ce fait, je me suis sentie tiraillée de part et d’autre, avide de comprendre la situation au mieux et d’en connaître son dénouement.

Je me suis particulièrement attachée à la famille Bissel et son entourage. Il faut dire que Zoé est une adolescente assez impressionnante et qu’elle se montre obstinée, courageuse et volontaire. Jonah est un petit garçon particulièrement touchant pour lequel on se prend rapidement d’affection malgré ses petites bizarreries. J’ai pourtant un pincement au cœur en repensant à leur mère, car c’est une femme admirable, bien que rongée par la solitude.

Ce livre est divisé en plusieurs sections qui représentent chacune un pan de l’histoire. Tour à tour, elles apportent des précisions, un regard sur un événement, mais elles permettent surtout de s’immerger en profondeur dans ce monde et d’en tirer le meilleur parti possible.

De plus, au milieu de la peur, de l’appréhension et du chaos une jolie histoire prend forme entre nos deux jeunes héros et j’ai beaucoup aimé cette touche de romance qui les rend plus forts et leur permet d’avancer en ouvrant les yeux sur leurs dissemblances. J’ai hâte à présent de savoir comment leur amour va pouvoir se développer.

Premier tome des Âmes perdues, « Les Terres du Bas » a été pour moi une lecture très agréable qui a su me transporter dans son univers. Je suis tombée sous le charme du lien qui se crée entre les différents protagonistes, qu’il soit amical, familial ou amoureux. Je trouve que l’auteur a bien dosé son récit et qu’il a multiplié les rebondissements intéressants. Une sanction qui s’abat, des pensées qui s’entrechoquent et un dernier rebondissement inattendu m’ont laissée songeuse quant à la suite des événements. Il me tarde à présent de découvrir de quoi il en retourne.

Afficher en entier
Les Âmes perdues, Tome 1 : Les Terres du bas

[Jess] Avis + détaillé sur le blog : https://wp.me/p6618l-eRD

Très emballée par cette jolie couverture et le résumé, j’avais hâte de recevoir mon exemplaire pour découvrir ce roman ! L’ayant reçu un peu tardivement, j’ai vu passer des avis mitigés qui ont quelque peu douché mon enthousiasme. Soit ! J’y ai mis le temps mais j’ai finalement pris ma motivation à deux mains et je me suis lancée dans la lecture.. Qui n’a pas dépassé les 200 pages car je l’ai tout simplement abandonné.

Pour tout vous dire, j’ai dû mettre presque une semaine pour arriver à lire 200 pages, tant j’ai galéré à me plonger dans le livre. Une lecture en mode « escargot » pendant laquelle je me suis demandée à de nombreuses reprises pourquoi je continuais à lire ce roman. Non parce que, j’ai ramé dans la lenteur du récit et me suis noyée dans un désintérêt totale pour l’histoire et les personnages.. J’ai donc préféré m’arrêter.

Afficher en entier
Les Âmes perdues, Tome 1 : Les Terres du bas

Première fois pour moi un livre young adulte , je ne suis pas déçue vivement lire le tome 2

Afficher en entier
Les Âmes perdues, Tome 1 : Les Terres du bas

http://lire-une-passion.weebly.com/fantastiquelow-fantasy/les-ames-perdues-jeff-giles

"En résumé, un premier tome qui m'a beaucoup surprise, et dans le bon sens du terme ! J'ai adoré l'univers dépeint par l'auteur et le personnage de X était assez atypique pour le rendre réaliste à mes yeux. Il me tarde de lire le tome 2, car la fin me laisse avec encore plein de questions !"

Afficher en entier
Les Âmes perdues, Tome 1 : Les Terres du bas

Dans un style que j'affectionne, voici un premier tome que j'ai beaucoup apprécié. Original, avec des personnages intéressants surtout X, Jonah, Ripper... J'ai trouvé Zoé, quelque peu trop lisse par rapport aux autres personnages.

L'univers proposé par l'auteur est très bien construit.

Les Terres du bas referment des âmes perdues et torturées. X en provient et est amené sur les Terres du haut pour ramener une âme choisie par les Seigneurs du bas. Une âme noire de par les méfaits commis dans notre monde. Sa rencontre avec Zoé va complètement changer son destin...

Très prometteur, j'attends la suite avec impatience.

Afficher en entier
Les Âmes perdues, Tome 1 : Les Terres du bas

J’ai craqué sur ce roman pour sa magnifique couverture et son titre attractif. Pour être tout à fait sincère, je m’attendais à du lourd. Du très lourd. Mais il s’est avéré que Les Âmes Perdues n’a répondu à aucune de mes attentes. Je suis ressortie de ma lecture très déçue.

Nous suivons Zoé, une adolescente de dix-sept ans qui vit une période assez difficile. Cette même année, elle a perdu son père, mort dans un accident de spéléologie, et ses voisins qu’elle considérait presque comme des membres de sa famille ont disparu sans laisser de trace. Un soir, alors qu’une tempête de neige approche, elle et son petit frère se font agresser par un homme inquiétant. Ils sont sauvés in extremis par un jeune homme tout à fait singulier : X. La particularité de X, c’est qu’il n’est pas un garçon ordinaire. Il vient des terres du bas et son rôle consiste à conduire les âmes des criminels aux Enfers. Sa rencontre avec Zoé va changer tous ses plans.

Les Âmes Perdues est pour moi un roman qui recelait de très belles promesses. Sur le papier, ça marchait : une espèce de Faucheurs qui n’ont que pour seul but d’assassiner et conduire les criminels vers les Enfers… ça claque ! Le problème, c’est que tout cela n’a pas pris sur moi, et ce pour des raisons assez simples.

Dès le début, j’ai senti que quelque chose coinçait. Tout me paraissait chaotique. Il m’était impossible d’accrocher avec les personnages, je trouvais les dialogues téléphonés et les quelques tentatives d’humour complètement ratées. L’univers en lui-même promettait bon nombre de choses puisqu’on le devinait d’une grande envergure. L’ennui venait du fait qu’en ressortant de ce roman, j’avais le sentiment d’en avoir à peine effleuré la surface.

Ce premier tome aurait pu être plus largement exploité parce qu’il y avait de quoi faire (largement !). Mais Jeff Giles semble avoir voulu mettre l’accent sur la romance. Et là aussi, le bât blesse. Car aucun des personnages ne m’a paru avoir une grande consistance.

J’ai eu beaucoup de mal à croire en Zoé. Il y a un désir manifeste de la rendre originale et un peu fantasque, mais j’ai trouvé que ça se voyait trop, à tel point que tout le naturel en était chassé. Beaucoup de choses à son propos sont dites au lieu de nous être montrées. Ses réactions ne sauvent pas davantage ses traits de personnalité. Elle prend trop souvent des décisions aberrantes qui décrédibilisent tout ce qu’elle est censée représenter (quelle personne normalement constituée publie une photo d’une scène surnaturelle sur Instagram alors que sa vie est en danger ?) ; ses tendances autodestructrices m’ont tiré quelques haussements de sourcils ; ses « hoquets de cerveau » finissaient par devenir particulièrement déplacés et embarrassants. Bref, Zoé fait des choix inconsidérés, jusqu’à agir d’une manière qui frôle parfois la bêtise et la stupidité…

X aurait pu limiter la casse et rattraper un peu le coup, mais si on met de côté le contexte dans lequel il vit, j’ai été incapable de m’attacher à lui et à ressentir la moindre compassion à son égard. Il m’a cependant paru plus facile à saisir que les autres personnages (ce qui est un comble en sachant qu’il est censé être le plus mystérieux). Son langage précieux et sa manie d’être toujours à l’ouest ne l’ont, malheureusement, pas rendu plus intéressant. Il parle comme ces citations de coaching sur la pensée positive que l’on voit tourner sur internet. À l’instar de Zoé, il peut aussi avoir des réactions troublantes. Un exemple : il se serine à longueur de temps qu’il ne doit pas être vu par un habitant du monde du haut (au risque de le mettre en danger), mais il reste auprès de Zoé et sa famille, leur raconte même l’histoire de sa vie. Il ne cherche à s’en aller que bien tardivement au vu de l’urgence de la situation, du moins c’est ainsi que ça nous est présenté.

Quant à la romance, je me suis demandé si Jeff Giles n’avait pas eu dans l’intention de nous prouver que l’amour rendait stupide. Tout est rapide et sans grande profondeur. Les sentiments entre Zoé et X reposent sur peu de choses puisqu’ils se connaissent à peine. Ce n’est qu’une énième histoire d’amour basée sur une forte attirance physique. Malheureusement, ça non plus, ça ne prend plus chez moi…

Les personnages secondaires ne m’ont pas plus touchée puisque je les ai trouvés stéréotypés : la mère vegan et donc – par extension – baba cool, ou encore l’ex toujours amoureux (mais ça, l’héroïne est la seule au monde à ne pas s’en être aperçu) qui se comporte comme un petit garçon de primaire… Le seul personnage tout en justesse que j’ai su apprécier est Banger. Il est moins emprunté que les autres, plus profond et plus dans l’air du temps.

Jusqu’au bout, j’ai attendu que ça fasse « tilt », j’ai attendu que cette histoire m’embarque. Devant l’enchaînement de certaines scènes, je craignais parfois d’avoir raté certains passages. Parfois, ça allait trop vite. Parfois, trop longtemps. Le tout laisse une impression brouillonne, comme si l’histoire avait été construite à la manière d’un patchwork.

J’ai eu l’impression tout le long de louper le coche. D’une part à cause des personnages qui manquaient de charisme et de consistance, de l’autre à cause de la plume. Trop simple, décousue, un manque d’émotion, de nombreuses répétitions et même quelques maladresses de langage. Je m’attendais à une plus grande maîtrise de ce côté-là. J’ignore si tout cela provient de la traduction, mais ça a constitué un véritable problème à mes yeux. Un autre gros point noir qui est venu conclure mon impression d’être tombée sur un livre qui n’était pas pour moi : les incohérences et les comportements invraisemblables. Je n’ai pas pu m’ôter de l’esprit que Jeff Giles faisait partie de ces personnes qui ne côtoient les adolescents que de très loin.

En résumé, Les Âmes perdues est une franche déception. J’ai la désagréable impression d’être passée à peu près à côté de tout ce que Jeff Giles cherchait à transmettre. Je l’ai lu jusqu’au bout, dans l’espoir de trouver de l’intérêt dans cette histoire, mais ça n’a pas été le cas. Bien qu’il se lise relativement vite, ce roman n’a fait naître chez moi qu’une sensation d’ennui. Je n’ai ni accroché avec la plume – trop superficielle à mon goût – ni avec les personnages. La suite de l’aventure se fera sans moi, j’en ai peur…

Ma chronique : https://april-the-seven.weebly.com/paranormale/les-ames-perdues-jeff-giles

Afficher en entier
Les Âmes perdues, Tome 1 : Les Terres du bas

Actuellement je suis en train de lire ce livre et je suis au chapitre 5. Pour l'instant le livre me plaît mais j'ai vu beaucoup de commentaires négatifs à propos de la scène avec Stan et les chiens. Selon moi l'auteur a voulu être différent des autres, je pense qu'il a voulu faire ressortir à Zoé son côté complètement inconscient complètement absurde et débile. j'ai l'habitude souvent de voir comme personnage principal une fille dont ton rêve d'avoir sa place car elle est courageuse et exemplaire etc ... donc je pense que l'auteur a fait exprès de se démarquer des autres. Même si cette scène m'a totalement dégoûté de l'attitude de Zoé je vais continuer la lecture pour voir comment ça se déroule. Mais il faut surtout prendre en compte que Zoé est une adolescente de 17 ans qui est très protectrice envers son frère mais qui est très curieuse. Dans le livre on peut très bien s'apercevoir de la torture que ça lui fait de ne pas pouvoir réagir car son frère ne veux pas qu'elle bouge. Mais elle va finalement quand même bouger dès que son frère sera endormi. Il faut donc prendre quand même ce passage en compte car on apprend donc que Zoé n'est pas totalement inconsciente et débile . D'ailleurs le moment où elle prend en photo X montre que c'est bien une adolescente qui ne pense qua se faire remarquer . enfin je trouve dans un livre une fille qui a des qualités mais surtout des défauts car j'en ai marre de voir dans les autres livres la fille parfaite dont ton rêve de prendre la place. Ça change !

Afficher en entier
Les Âmes perdues, Tome 1 : Les Terres du bas

Cette histoire a du potentiel. C'est un premier tome intéressant qui nous plonge dans un univers différent avec ses propres règles et surtout beaucoup de secrets... Les personnages manquent encore un peu de profondeur mais j'espère qu'ils vont se préciser par la suite.

Donc vous l'aurez compris c'est pas un coup de coeur mais qui a tout de même piqué mon attention. Je lirai la suite...

Afficher en entier
Les Âmes perdues, Tome 1 : Les Terres du bas

Parfois un peu long, parfois super entraînant; je sors un peu mitigée de cette lecture.

L'histoire en elle même est géniale pourtant il y a ce petit quelque chose qui fait que parfois j'avais envie d'abandonner ma lecture.

Le personnage de Zoé est assez dur à suivre, elle ne fait que changer d'avis (surtout à la fin) et cela devient assez vite insupportable.

Malgré tout je lirai le 2e tome juste pour savoir ce qu'il advient de cette histoire d'amour impossible.

Afficher en entier
Les Âmes perdues, Tome 1 : Les Terres du bas

Un premier tome qui m'a laissé vraiment... très perplexe. J'ai pas accroché avec les personnages, et je trouve que l'intrigue est un peu trop effacé au profit de l'histoire d'amour qui débute au bout de deux phrases échangées entre nos deux personnages.

Je dois avouer que je ne sais pas encore si je vais lire la suite, car ce tome-ci ne m'a vraiment pas passionné des masses. Surtout qu'il y avait pas mal de moments totalement incohérent et what the fuck où on avait qu'une envie : secouer l'héroine dans tous les sens.

Afficher en entier

Dédicaces de Jeff Giles
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Bloomsbury : 3 livres

Bloomsbury U.S.A. : 2 livres

Bayard Jeunesse : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode