Livres
429 385
Membres
351 080

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Angel Arekin

Activité et points forts

ajouté par Sorcier 2017-01-14T19:44:01+01:00

Biographie

Née en 1981 à Brive-la-Gaillarde, Angel Arekin partage sa vie avec sa famille, son boulot, la littérature, le cinéma, les mangas, le web, les amis, et si cela ne suffit pas, avec ses pages d’ordinateur sur lesquelles se dessinent de nouveaux mondes, peuplés de créatures étranges. Passionnée de fantasy depuis sa découverte du Seigneur des Anneaux, diplômée en histoire médiévale et inspirée par les collines verdoyantes de Corrèze, Angel bâtit une épopée fantasy à l’âge de 20 ans qui occupera 15 ans de sa vie. Le Porteur de Mort est né, et à travers lui, de nouvelles histoires brûlent déjà d’être couchées sur le papier.

Retrouvez la sur sa page Facebook : Angel Arekin – Auteur

Source : http://plumeblanche-editions.fr/?page_id=351

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
944 ajouts
Or
1 132 ajouts
Argent
540 ajouts
Bronze
244 ajouts
Lu aussi
375 ajouts
Envies
1 350 ajouts
PAL
1 374 ajouts

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.11/10
Nombre d'évaluations : 408

0 Citations 450 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de Angel Arekin

Sortie France/Français : 2019-05-07

Dernier livre
de Angel Arekin

Sortie France/Français : 2018-05-25

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Gwendolynee 2018-08-07T15:28:06+02:00

Angel Arekin a ce talent de nous donner des personnages troublants, des intrigues désarmantes, qui font que je n'arrive pas à lâcher ma lecture.

Encore ici, le personnage masculin de Ciarán est magnifique, j'avais tellement envie de rentrer dans sa tête pour comprendre sa nature profonde, j'en étais frustrée de ne pas avoir une lecture à deux voix pour avoir son point de vue et en même temps je me complaisais dans dans ce manque de point de vue tellement j'étais fascinée par ce personnage masculin, cette énigme à l'état brut.

C'est un livre intense, l'intrigue n'est pas transcendante, c'est un fait, mais ce n'est pas ça qui intéresse, ici on parle d'un sujet compliqué avec les troubles de personnalité, les émotions, les sentiments.

Ce personnage est horrible par son langage, par son comportement mais impossible de le détester.

Abigael, est une personne fragile qui n'a pas du tout confiance en elle et qui fait tout pour être aimer, pour exister à travers les autres. Elle se retrouve piégée par ses sentiments. On pourrait la croire soumise mais là encore on sous-estimerais le talent de l'auteure. Elle est intelligente et au fur et à mesure de ma lecture , elle m'a surpris par sa force et sa détermination à s'imposer sans se retrouver acculer comme une petite chose fragile malgré ses sentiments.

Bref un jeu s'installe entre ces différents personnages, un jeu dangereux, mais faut-il vraiment un vainqueur?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gwendolynee 2018-08-08T05:47:30+02:00

C'était un plaisir de se retrouver dans la tête de Ciarán, dans ses pensées les plus sombres.

C'est un personnage énigmatique, froid, manipulateur. Il est blessant, mordant. L'auteure nous décrit parfaitement le sociopathe qu'il est.

Dès le début de ma lecture j'étais plongée dans un malaise, une gêne de découvrir ses pensées violentes, ce besoin de faire du mal qui le domine, ce détachement émotionnel qui met mal à l'aise.

Je me suis demandée comment l'auteure allait conclure cette histoire. Et je ne suis pas déçue.

C'est un final qui "boucle la boucle" et qui m'a fait sourire, Abigael est surprenante.

Abigael, est plus mature, plus réfléchit, elle s'est parfaitement fondue dans le clan Mordret et s'adapte parfaitement à la personnalité complexe de Ciarán.

Au départ, cela m'a chagriné de ne pas avoir également le point de vue des deux personnages puis finalement, on se retrouve aussi frustré que Ciarán, nous n'avons pas toutes les cartes en main, on décortique chaque mot, chaque geste avec lui pour comprendre ce qu'ils ressentent.

Pour les personnages secondaires j'ai apprécié la présence de Declan, c'est un personnage intriguant et plaisant, je ne dirais pas non pour un livre avec lui. Il se révèle ici, avec plus de sentiments, il se montre attentif au besoin de son frère .

C'était encore une fois une lecture plaisante, fluide et addictive.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emma-25 2018-08-10T12:26:40+02:00

Je ferme à l'instant " Jeu Vesperal ", ce chef d'oeuvre littéraire signé de la main talentueuse de Léni-Angel Arekin.

Quel bouleversement pour moi de replonger dans ce 18 ème, grand siècle du libertinage, que je chéris tant et que je n'avais pas retrouvé depuis mon adolescence !

J'ai pu renouer avec cette philosophie que j'aime tant, servie avec brio dans cette histoire hors du commun.

De Socrate à Diderot, Léni sublime les concepts du vice et de la vertu, du plaisir et du désir. Elle expose les préceptes du marquis de Sade, sans que jamais le beau ne soit bien loin du laid.

En fait, tout est beau dans cette oeuvre.

De la perversité à l'amour, de cette écriture ô combien somptueuse, de la prestance de nos héros pour lesquels on souffre.

Léni parvient d'une main de maître à briser nos barrières de ce qui est bien ou mal.

On plonge dans une vraie dichotomie du coeur et de la morale. On s'attache parfois même à qui il ne faudrait pas...

Les thèmes sont durs, mais jamais exposés avec facilité ni voyeurisme.

Je pourrais écrire durant des heures sur cette histoire, car dieu m'est témoin que j'ai aimé. Mais je ne suis même pas certaine de parvenir à lui rendre hommage.

Je conclurai en vous conjurant de lire cette histoire. Elle n'est ni facile dans sa forme, car la plume est d'un niveau très rarement utilisé en romance, ni dans son fond, les thèmes abordés étant durs, parfois violents. Mais au fond, il n'est question que d'amour. Toujours.

Une dernière chose. Jeu Vesperal va briser la règle que je me suis jusqu'à présent fixée et devenir le premier livre que je relirai sans hésitation.

Merci du fond du coeur Léni pour cette oeuvre que j'ai quittée à grand regret, mes larmes en témoignant.

Je te "gémis" le paisir j'ai pris à te lire. ❤

Afficher en entier
Commentaire ajouté par La_romance_des_Anges 2018-08-13T20:24:09+02:00

Angel Arekin est une auteure que j'aime beaucoup, j'ai toujours plaisir à découvrir ses histoires et ses héros torturés mais ce que j'apprécie par dessus tout, c'est le travail des personnages: leurs caractères et la psychologie.

Hot Blood, ne déroge pas à la règle avec des héros tourmentés et une histoire qui sent le soufre à plein nez !

On fait ici la connaissance de Siana une jeune femme au fort caractère qui sait ce qu'elle veut et qui l'obtient et de Morgan un jeune homme au fort caractère qui sait ce qu'il veut et qui l'obtient... Hé ouais, on peut dire qu'ils sont taillés pareil. Dés l'adolescence, leur relation va être passionnelle et totalement fusionnelle sauf que tout va déraper. 10 ans plus tard Siana est de retour dans sa ville natale et elle va mettre le feu aux poudres dans cette petite ville du Nevada devenue le fief de Morgan.

Dans Hot Blood, on va souffrir avec les personnages, toutes les émotions vont être exacerbées par la haine, la rancune, aucun pardon ne sera accordé tant que l'adversaire ne sera pas à terre. Comme toujours avec Angel Arekin c'est compliqué, rien n'est simple dans cette relation entre les mensonges et les non-dits. Il n'y aura pas de répit tant que tout n'aura pas été détruit.

J'ai aimé la fougue et le tempérament de Siana mais en même temps je l'ai trouvé un peu trop "brut", j'ai beaucoup aimé l'histoire mais il y a ce "je ne sais quoi" qui fait que parfois j'ai eu du mal, probablement leurs fichu caractères et leurs orgueils, ils sont tellement enfermés dans leur haine irraisonnable qu'il est impossible de communiquer, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre.

La structure du livre permet de comprendre chaque personnage et les chapitres dans le passé nous permettent de comprendre les tenants et aboutissants de cette histoire hors du commun. C'est bien écrit avec une plume toujours aussi incisive et sans filtre.

Hot Blood ne vous laissera pas indifférente. l'histoire d'une lutte de pouvoir intense et redoutable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ge39 2018-08-18T14:41:10+02:00

J'aime beaucoup l'écriture d'Angel Arekin. Elle est très douée pour doter ses personnages d'une personnalité complexe, aux âmes torturées.

J'ai aimé tout d'abord le caractère de Siana, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et n'hésite pas à dire (plutôt à balancer) ce qu'elle pense.

Morgan a également du tempérament et prend plaisir à provoquer Siana.

Entre eux c'est : je t'aime mais je te déteste.

Chacun va souffler le chaud et le froid, chacun souffrira à nouveau, mais impossible de vivre l'un sans l'autre.

Angel Arekin nous fait passer par toutes les émotions, en nous faisant découvrir petit à petit les secrets des personnages.

J'ai juste trouvé quelques longueurs dans le fait qu'ils se tournent en rond sans vraiment se dire les choses.

C'est intense, c'est addictif, j'ai encore pris plaisir à lire la plume d'Angel Arekin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jonatjackson 2018-08-22T19:09:23+02:00

Ce que j'ai aimé

Le livre objet pour commencer. Une belle couverture signée Nicolas Jamonneau, un design de début de chapitre élégant, des intermèdes de 2-3 pages noires à lettres blanches,... Bref, merci les Éditions Plume Blanche.

Il est de plus en plus fréquent que l'on lise des romans SFFF écrits par le beau sexe, que cela soit au niveau international que francophone. J'avoue ne pas en posséder beaucoup (plus par coïncidence que par choix) mais celui d'Angel Arekin en fait partie et mérite carrément sa place dans la bibliothèque Fantasy.

À mon avis, c'est LE gros point fort du livre : sa mythologie et son univers. On sent qu'Angel maîtrise sa création et arrive à distiller les informations avec justesse. Tout n'est pas forcément clair car l'on entre dans ce monde comme-ci nous le connaissions, mais au fur et à mesure, tout devient plus limpide. L'approche de l'art japonais, remanié pour coller avec l'aspect Fantasy, distillé également avec soin tout au long du livre peut surprendre de prime abord, mais apporte une véritable touche d'originalité à l'ensemble.

Comme expliqué plus haut, la plume est belle, presque poétique. En deux pages, vous avez déjà compris vers quoi votre lecture s'orientera et que le voyage sera vraiment sympa niveau musicalité des phrases. Angel ne badine pas non plus lorsqu'il s'agit d'utiliser un vocabulaire plus cru en fonction des circonstances, et quand en plus cela reste classe et élégant, c'est top <3

Pas mal de personnages, et comme mentionné plus haut, tous aussi bien travaillés les uns que les autres. Aucune psychologie fade, même si l'on peut anticiper les réactions de l'un ou l'autre personnage, et l'on sent que c'est l'une des missions de l'autrice, de vraiment faire ressentir les émotions à travers ces personnes qu'elle a créées.

La fin proposée est si inattendue que l'on se doute que cela va bouger dans le tome 2. On a envie de se projeter dans la suite et c'est un très bon point.

Ce que j'aurai aimé, ce qui m'a dérangé

Bah, je suis un lecteur qui aime les romans nerveux, où l'action peut prédominer, et s'il n'y en a pas, que les intrigues prennent le dessus pour que mon esprit évite l'ennui. Dans ce livre, il y a peu d'action, et peu d'intrigue. Heureusement, la plume d'Angel et le travail psychologique des personnages m'ont empêché d'arriver au stade de l'ennui. Mais oui, je n'aurai certainement pas craché sur un peu plus d'action, que les choses s’accélérèrent parfois un peu plus.

Seïs, ce trou du c... fini qui n'est jamais content que lorsqu'il peut foutre sa vie en l'air. Ma foi, si l'idée de l'autrice était d’annihiler toute empathie pour son personnage (et je pense que c'est le cas), elle a plutôt bien réussi. Heureusement, le personnage évolue, surtout sur la fin, mais il est parfois un peu pénible avec sa culpabilité qu'il traîne sans cesse et ce besoin de défier l'autorité. Mais cela n'enlève rien à la qualité du personnage créé qui sort clairement des sentiers battus. Il faut être patient avec ce garçon ^^

Dans son écriture, l'autrice utilise, surtout lorsqu'il s'agit de dispute entre Seïs et son père par exemple, trop souvent le même schéma narratif. Seïs fait une connerie, son père l'engueule, Seïs tente une bravade, son père dit un truc de ouf, Seïs est surpris mais reprend de plus belle, tout le monde est fâché, demain est un autre jour. Voilà, et c'est souvent comme cela sur les 100 premières pages. Ou même plus tard dans d'autres circonstances (avec Tel-Chire notamment). J'exagère sans doute mais j'avais parfois l'impression de relire de temps à autre les mêmes scènes.

Points neutres, interrogations

Comme mentionné, il faut pouvoir franchir le pas du Young Adult, du récit initiatique et du 1er tome qui prend son temps pour poser les bases d'un univers riche.

In fine, on ne connaît pas réellement les capacités de Seïs. Je suppose qu'elles seront dévoilées sur le tome 2 ou 3, mais j'ai trouvé cela étrange qu'à la fin, ben on n'en savait pas vraiment plus sur ce qu'il avait acquit (hormis un peu de maturité).

Les Astories, ou pierres de pouvoir, font franchement penser aux Anneaux de pouvoir du Seigneur des Anneaux. Tout comme la Geste fait penser à la Force dans Star Wars ^^

Quelques pages en plus pour connaître la vie en communauté au sein de  Mantaore n'auraient pas été superflues. J'aurai aimé connaître les relations entre les différents élèves ou avec les maîtres. Ou que l'on dévoile un peu plus les autres exercices et épreuves des apprentis.

Conclusion

Un premier tome qui jette les bases d'un univers riche et prometteur. Un récit initiatique où l'action n'est pas franchement présente, où le personnage principal ne dégage pas d'empathie et où tout reste à découvrir en ce qui concerne les intrigues. Et c'est peut-être là que l'autrice a réussi, c'est de poser lentement les bases de quelque chose de beaucoup plus grand, où les intrigues et les prophéties vont seulement entrer en jeu, le tout dans un univers où la mythologie et les quelques touches japonaises sont maîtrisées et mises en valeur par une très belle plume et des personnages à la psychologie bien travaillée. En plus d'un objet livre agréable à regarder et à prendre en main, Angel Arekin a réalisé un gros travail préparatoire qui donne clairement envie de se lancer dans le tome 2. Même s'il y a, à mon sens, l'un ou l'autre petit point négatif, ils ne pèsent pas bien lourd dans la balance de la lecture générale, et tout en gardant à l'esprit qu'il ne s'agit que du 1er tome, donc temps de mise en place,... Moi qui suis généralement plus porté vers les lectures nerveuses, je me suis laissé emporter par l'univers et les propositions de l'autrice, et j'attends au tournant cette suite porteuse de nombreuses promesses.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gwen0431O 2018-08-25T20:10:49+02:00

J'ai eu beaucoup de mal à accrocher. L'histoire est assez originale mais... il y a trop d'exagération à mon goût dans les insultes et autres insanités que les personnages échangent constamment. Un peu ça va mais trop... c'est trop !

La plume d'Angel Arekin est superbe ceci dit si on écarte cet aspect. Elle fait de magnifiques formulations et de belles descriptions.

J'ai aussi été un peu sceptique par rapport à certains aspects de l'histoire notamment l'élément à l'origine de la "haine" entre Siana et Morgan. La fin aussi qui traine en longueur m'a laissée perplexe. Je n'ai pas compris cet épilogue et du coup je suis resté sur un arrière gout négatif

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kwetche 2018-08-28T17:03:02+02:00

Un pur livre de fantasy avec une intrigue bien construite et même complexe, des personnages aboutis et des décors parfaitement détaillées. L'ensemble m'a donné l'impression de réellement plongé en Asclépion pour suivre les aventures de Naïs et Seïs.

Mais ce premier tome est aussi un peu frustrant parce qu'il pose, tout le long du roman, de nombreux éléments qui ne trouvent pas de suite à la fin du premier tome et incitent donc à lire très rapidement la suite !

Un excellent moment de lecture, dans un genre totalement différent de ce que j'avais déjà lu de Angel Arekin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BCM65 2018-09-01T22:26:12+02:00

le style décapant de l'auteur colle parfaitement à la peau des personnages, et l'intrigue rend le roman addictif.

À lire ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laetitia-155 2018-09-02T08:52:48+02:00

Du grand Léni Angel Arekin ! Déjà fan de sa plume, je me suis plongée dans cette histoire très rapidement ! C'est beau, c'est hot, c'est intense, c'est dur !!!! Les personnages sont hauts en couleurs ! Vivement le spin off !

Afficher en entier

Dédicaces de Angel Arekin
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Nisha Editions : 20 livres

Nisha's Secret : 5 livres

BMR : 4 livres

Hachette : 3 livres

Editions Plume Blanche : 2 livres

AdA : 2 livres

La Plume noire : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode