Livres
606 613
Membres
697 897

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Nancy Guilbert

Auteur

141 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par
de

Biographie

Classement dans les bibliothèques

Diamant
37 lecteurs
Or
42 lecteurs
Argent
26 lecteurs
Bronze
16 lecteurs
Lu aussi
29 lecteurs
Envies
102 lecteurs
En train de lire
1 lecteurs
Pas apprécié
0 lecteurs
PAL
31 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.9/10
Nombre d'évaluations : 69

0 Citations 42 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Nancy Guilbert

Sortie France/Français : 2021-09-09

Les derniers commentaires sur ses livres

Lili Pirouli, Tome 5 : C'est moi la cheffe !

Voici le tome 5 d'une petite série jeunesse que je ne connaissais pas. La cible de cette série serait plutôt les jeunes enfants de l'école primaire (de CP à CE2).

Huit petits épisodes de la vie trépidante de cette chipie de Lili Pirouli sont donc ici joliment illustrés, agrémentés d'un certain humour potache totalement adapté à nos bambins.

Le scénario de Nancy Guilbert:

Huit historiettes fortement singulières représentants des épisodes de la vie de tous les jours.

Les auteurs jouent donc sur la naïveté et l'innocence de la petite Lili pour tourner en dérision des étapes communes de la vie d'un(e) enfant...

Et quel parent, ou grand parent, n'a jamais connu une de ces situations ?

On a tous plus ou moins déjà vécu une histoire avec un enfant mauvais perdant ou mauvais joueur, une môme effrayée par un médecin ou un dentiste puis venir se vanter de ses extraordinaires exploits après opération, un gosse usant de grands stratagèmes pour assouvir sa gourmandise etc...

Autant dire que si Nacy Guilbert observe bien les chérubins, un bon nombre de situations rigolotes et inattendues peut surgir. Son terrain de jeux en est donc presque illimité, d'où le succès de cette adorable série.

Mais outre ces amusantes comparaisons adressées aux adultes, les petits récits sont aussi et surtout adaptés à nos loupiots.

Bien écrit et facilement lisibles, ils aident nos galopins à se projeter et à se reconnaitre dans ces contextes, par analogie à leur court vécu.

Bref cette petite saga BD humoristique, et très positive, encourage nos pitchouns à croquer la vie à pleine dent !

Alors ne les privons pas !

Le dessin d'Armelle Modéré:

Le dessin d'Armelle Modéré est aéré, simple et touchant, et surtout très jovial.

Le trait léger, fluide et arrondi apporte du dynamisme et du mouvement, le tout avec une petite touche d'humour et de réalisme.

Les vignettes sont très colorées, sur des tons plutôt pastel et clairs, évoquant de l'enthousiasme, de la joie de vivre et du bien-être.

Les bulles colorées et les bordures rognées sont des artifices pouvant paraître parfois ordinaires mais exploités avec la manière et le talent de cette dessinatrice, cela devient du plus élégant, beau, familier et chaleureux.

Les mises en scène et effets sont bien réfléchis, peu complexe, à la juste hauteur et avec la fantaisie adéquate pour nos aventuriers en herbes et nos cheffes en jupon.

Bref, l'idéal pour éveiller la curiosité et l'exaltation de nos jeunes friponnes et filous et, à la lecture de ce livre, ils auront tous l'oeil pétillant de malice et l'esprit songeur.

Ces ouvrages sont particulièrement bien adaptés pour nos enfants.

Et cette lecture fraiche et amusante tombe à pic en cette période estivale !

Voilà un joli cadeau à faire, pensez-y !

https://www.7bd.fr/2019/07/lili-pirouli-tome-5-cest-moi-la-cheffe.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Moii_xD 2022-02-06T19:06:26+01:00
Et derriere nous, le silence

Acheté au Salon de Montreuil, j’ai eu l’occasion de découvrir ce livre en avant-première… Et quelle découverte ! Un thriller haletant, poignant, renversant, qui ne m’a pas laissée de marbre.

Nancy Guilbert, que j’ai eu l’occasion de rencontrer au salon, est une auteure adorable. De ce fait, je suis particulièrement heureuse d’avoir autant aimé son livre et de pouvoir faire un retour qui j’espère vous donnera très envie de découvrir ce roman.

Et derrière-nous, le silence est un roman est devrait plaire aux fans de thrillers psychologiques. Il y a beaucoup de mystère mais également de tension. On meurt d’envie de découvrir le fin mot de l’histoire, tout en ayant peur de ce que l’on va trouver…

Les thématiques évoquées sont particulièrement sensibles : on y parle de séquestration, de manipulation, d’abus, de suicide... De ce fait, ce livre ne conviendra pas forcément à tout le monde. Il faut vraiment s’accrocher pour lire ce livre car même s’il est très beau, il est aussi très fort et dur à lire.

J’ai été très touchée par les personnages que nous découvrons grâce à un effet de chorale. Chacun a quelque chose à nous dire sur différentes formes de violence et leur histoire m’a beaucoup touchée.

L’histoire est menée d’une main de maître : il y a beaucoup de suspense et tout est ficelé d’une manière très pertinente et inattendue.

Un grand bravo à l’auteure pour cette belle prouesse littéraire. Je n’hésiterai pas à me plonger dans ses autres romans et je suis très heureuse d’avoir pu découvrir sa plume en ce début d’année.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kaaylee 2022-02-08T09:05:48+01:00
Et derriere nous, le silence

Je remercie les éditions Gulfstream pour l'envoi de ce roman.

Pour commencer, ce roman est un gros COUP DE COEUR ♡

Il est juste génial, je n'ai rien à redire dessus. Il s'agit du 2ème livre de la collection Echoes que je lis et j'ai maintenant très d'en découvrir d'autres ! J'avais déjà eu un énorme coup de cœur avec l'Enfant Pan, et maintenant avec celui-ci. Et je peux dire que c'est mon premier coup de cœur de l'année 2022.

Cette lecture m'a bouleversé et il m'a fallu un peu de temps pour me remettre de mes émotions, et je dois dire que j'ai même lâché quelques larmes. J'ai vraiment été très touchée par cette histoire, et je comprenais/partageais certaines choses que je ressens moi-même. C'était donc une lecture très émotive pour ma part, et je suis sûre que ça le sera pour beaucoup d'autres.

Cette histoire traite de sujets sensibles et d'actualités, comme la violence intrafamiliale et son impact, mais également le harcèlement psychologique et sexuel, la violence, l'anorexie, le deuil ou encore le suicide. Des sujets durs et difficiles, c'est une histoire très psychologique mais la plume de Nancy Guilbert est belle et poétique. Elle nous fait passer les émotions très facilement et j'ai été totalement embarqué dans cette histoire à 3 voix et destins liés.

Car oui nous avons 3 personnages différents avec chacun son histoire. Nous suivons Ellie, Stefan et Yüna, 3 adolescents avec une vie difficile. C'est terriblement bien écrit et mené, j'ai adoré comment l'histoire a évoluée et c'est construit au fil des pages. Je ne peux pas trop en dire sans spoiler mais vraiment en plus d'être une lecture addictive et fluide, le fil de l'histoire est génial. C'est un véritable page-turner.

Alors oui j'ai eu le cœur brisé, mais ce que je retiens également c'est la note d'espoir qu'on retrouve dans cette histoire, ce n'est pas juste triste et émouvant. Le souhait d'une vie meilleure et de bonheur. Et c'est aussi, et surtout, un roman à messages à transmette et partager.

J'ai adoré nos 3 personnages, et je pense qu'Ellie est celle qui m'a le plus touché (même si c'était le cas pour tous). Ils sont tous les 3 attachants et aussi ont un fort mental.

C'est donc un sans fautes pour moi. J'adore la mise en page et les détails dans le livre, les différentes citations (d'auteurs, de poètes et de musiciens), la couverture, l'écriture et bien sûr l'histoire.

Un roman que je recommande à tout le monde. Je pense qu'il est important de le lire pour comprendre et faire passer ce message, car comme le dit l'auteure "La famille devrait être un lieu de protection et pourtant pour beaucoup d'enfants et d'adolescents, elle ne l'est pas."

Donc si vous vous sentez de lire ce genre d'histoire, foncez découvrir ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jenna95 2022-02-21T15:08:03+01:00
Old soul

Enorme coup de coeur pour ce roman.

Le début n'a pourtant pas été évident avec une histoire racontée sous quatre points de vue qui ne semblent avoir aucun rapport les uns avec les autres.

D'un côté, Brindille, une ado qui subit, avec son frère aveugle, les maltraitances de son beau-père et de son beau-frère. Beaucoup de violences auxquelles sa mère ne les défend pas. C'est un récit très dur, et en même temps très poignant (même si les personnages du beau-père et son fils manquent sans doute un peu de nuances et manquent franchement d'humanité).

Et pour le coup, j'étais un peu déçue au début que l'histoire ne se centre pas sur ce point de vue. Que tous ces autres points de vue, qui abordaient aussi des sujets graves, c'était peut-être trop.

D'autant que les points de vue de Mahikan, amérindien qui a fui sont pensionnat pour garder sa culture et ses traditions, et Emâ, blogueuse qui travaillent dans la protection des loups, qui porte un lourd secret mais qu'on ne connaîtra pas avant la fin, ne m'ont que moyennement intéressée (voire pas du tout). Les articles de blog notamment faisaient perdre du rythme à l'histoire.

Dernier point de vue, celui de Will, infirmier à l'hôpital, qui a été abandonné par sa mère, et qui s'attache, inévitablement à un bébé, lui aussi abandonné. Au vu de son passif, bien évidemment, il cherche à savoir qui est sa mère et la retrouver.

Et au fil des pages, le lien entre ces personnages se révèlent. La construction narrative est vraiment bien pensée, et j'ai été vraiment surprise par le dénouement de l'histoire.

Une fin vraiment bluffante mais très touchante et émouvante. Une histoire très bien maîtrisée qui joue vraiment sur les émotions du lecteur. Très bonne découverte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AmandineStuart 2022-03-03T19:35:12+01:00
L'ourse bleue

J'ai beaucoup aimé l'histoire et les textes en eux-mêmes, bien que cela ressemble un peu trop au dessein animé "L'Age de Glace" pour moi. En revanche, les illustrations ne m'ont pas vraiment touchée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marriiiee 2022-04-21T21:56:13+02:00
Deux secondes en moins

j'ai adoré

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shaynning 2022-04-29T03:06:46+02:00
Et derriere nous, le silence

Incontournable Avril 2022

"Et derrière nous, le silence", c'est un roman coup de poing, ni plus ni moins. le genre clairement pas conçu pour être une balade de santé, mais plutôt un outil d'éveil de conscience. Ça n'a donc rien de joyeux, peu s'en faut, mais ça ne veut pas dire que ce genre de roman soit moins pertinent, au contraire! Ils sont très pertinents, c'est même leur grande qualité. Les livres sont de parfaits médiums pour aborder les tabous de la société et offrir des pistes de compréhension. Je peux vous affirmer que ce genre de lecture ne laisse pas indifférent et ne laisse aucuns lecteurs indemnes.

Roman chorale sur trois fronts, nous suivons donc trois ados, avec chacun leur enjeu relationnel toxique et violent.

Pour Éllie, dont la mère est atteinte de la sclérose en plaque, être une ado ordinaire n'est pratiquement pas possible. Entre les soins, les crises, les inquiétudes et la routine articulée autours de la malade, Ellie trouve donc un certain échappatoire en la personne de Lola, sa cousine, extravertie, pimpante, bavarde, carte-de-mode et drôle, avec qui elle fait des "trucs d'ado". Néanmoins, Lola s'emploie a utiliser sa cousine pour avoir des objets neufs et de l'attention malsaine, utilisant abondamment le chantage émotif, la manipulation, le "gaslighting" (ou "détournement cognitif")**, la communication passive-agressive et même des larmes de crocodiles. Une vraie actrice. Une personne profondément égocentrique et toxique, qui va mener Éllie vers un trouble alimentaire, un rejet social et même de l'intimidation. Pour avoir de l'attention et construire leur estime, certaines personnes comme Lola sont prêtes à tout, incluant démolir une tierce personne pour se hisser plus haut. Éllie cherchait son approbation au début, mais vers la fin, elle ne sait pas comment fuir l'emprise de Lola sur elle.Un cauchemar qui est d'autant plus difficile à vivre que son état est banalisé par ses propres parents.

Jeff, pour sa part, est également une victime d'un manipulateur, mais de manière collatérale, et d'un manipulateur du genre "prédateur". Stefan a des allures psychopathes, avec son côté "parfait petit prodige serviable et aimable" contre son côté totalement dénué d'empathie, de compassion et d'estime pour les autres humains. Pour Stefan, semble-t-il, il n'y a pas d'humain qu'il ne saurait soumettre, surtout quand il décide de baiser une fille. Son désir devient littéralement une obsession et tout les moyens sont bons pour humilier, violenter et maltraiter sa proie. C'est ce qui est arrivé à Lou, jeune femme qui a connu une fin malheureuse, précisément parce qu'elle refusait ses avances. Stefan a dès lors tout fait pour lui mettre la pression, dont des agressions sexuelles de diverses formes ( attouchements surtout), avec l'appuie de son entourage, aveuglé par son charme et englué dans la masculinité toxique. Jeff aimait Lou. Sa disparition le ronge par en-dedans et le pousse vers la vengeance. Cela-dit, alors qu'il accompagne son frère et d'autres futurs experts en expédition en montagne, Jeff se demande s'il parviendra a réaliser son projet. Surtout que son attitude est suspecte et qu'une certaine personne semble l'avoir à l'oeil.

Yüna, enfin, voit sa famille éclater en raison de son père violent. Après le divorce, ce dernier n'accepte pas cette situation et rend sa conjointe responsable de son malheur. Il kidnappe son aînée à la sortie de l'école et la cloître dans un lieu inconnu, dans une réplique conforme de sa chambre. S'il débute avec une opération charme avec des cadeaux, sa nature violente et contrôlante prend le pas peu à peu. Il impose sa vision des choses, se déresponsabilise et pratique du chantage émotif. La violence n'est pas que physique, elle est verbale et psychologique. Parviendra-t-elle à fuir?

Swann apparait quelque part au 2/3 du roman et cette intervenante va jouer un rôle phare dans la réappropriation du pouvoir d'agir et de la santé mental des deux premiers personnages. Art thérapeute utilisant un medium d'art japonais, le kintsugi, qui consiste à briser de la vaisselle pour la reconstruire ensuite avec de la poudre d'or pour colmater les fissures. Comme ce filon jaune qui traverse les trois visages sur la couverture du roman. Un art tout à propos pour reconstruire ces jeunes malmenés. Car, voyez-vous, ce genre de roman ne se contente pas de refléter certaines formes de violence faites aux adolescents, elle porte aussi sur la résilience, sur la reprise des rênes de sa vie et sur la capacité à surmonter les émotions négatifs qui peuvent les étouffer.

Comme le mentionne l'autrice, la famille est supposé être le nid douillet, le sanctuaire protecteur des enfants et des adolescents, mais un certain nombre d'entre eux n'ont pas cette chance. Pour eux, le domicile familial est compromis, l'harmonie familiale toxique ou absente, leur sécurité et leur santé en péril. Pour certains ados, les parents, que ce soit par leur éducation ou leur désintérêt, ne savent pas être des parents. Il est vrai que c'est encore tabou en société de traiter de ces cellules familiales dysfonctionnelles ou néfastes. À une époque, au Québec, c'était la règle: "ce qui se passe chez le voisin ne concerne que le voisin". Résultat, on ne dénonçait pas la violence fait aux enfants et aux adolescents. On n'en parlait pas.

Ça me fait donc toujours un velours, en tant que libraire jeunesse, de voir les tabous mit en lumière, aussi moches et confrontants soient-ils, parce que ça donne une occasion d'en parler et de développer notre empathie face à ces situations révoltantes et pathétiques. Pas seulement pour traiter des maltraitances en elle-même, mais pour traiter aussi des solutions, de la prévention et de la reconstruction psychologique. Swann en est un bel exemple. Certaines personnes comme elles sont de vrais facteurs de résiliences, des personnes phares qui croient au pouvoir d'adaptation des jeunes, de leur faculté à se rebâtir et sont présentes, mobilisées pour eux. Avoir "foi" en eux, en quelque sorte. Il en faut, surtout dans ces contexte où les parents ne peuvent pas tenir ce rôle de facteur de résilience pour leurs propres enfants.

Le texte, sans surprise, est très chargé émotionnellement, ça peut remuer beaucoup de sentiments et peut-être vous tirer quelques larmes. Ce fut mon cas. On peut dire que l'autrice a su mettre les bons mots. Elle a bâti le roman en "thriller psychologique", donc on apprendra certains détails progressivement, comme l'histoire du personnage de Lou. Les chapitres s'alternent rapidement, ils sont courts et change de narrateur chaque fois.

Je réitère que les romans sont de formidables outils à mettre dans son coffre de vie. Ce sont également, quand il sont bien faits, des fenêtres intéressantes sur des situations avec lesquelles nous sommes peu familiers. Reconnaître un enjeu social commence avec la prise de conscience de cet enjeu, après tout. Ce roman vient donc s'inscrire dans cette logique. Ce n'est pas tendre, mais ça s'ouvre sur l'espoir.

Pour un lectorat Jeune Adulte, 17 ans+.

**Def. "Détournement cognitif" [ gaslighting]: est une forme d'abus mental dans lequel l'information est déformée ou présentée sous un autre jour, omise sélectivement pour favoriser l'abuseur, ou faussée dans le but de faire douter la victime de sa mémoire, de sa perception et de sa santé mentale. Source: Office québecois de la langue française.

Pour les bibliothécaires et profs: Certains passages sont percutants, certains propos aussi. Il n'y a pas de scènes sexuelles et de violence particulièrement outrancière, mais on parle de sévices psychologiques et de déshumanisation à plusieurs degrés, ainsi que des attouchements, de la violence sexuelle verbale et beaucoup de "gaslighting"( Détournement cognitif). La violence psychologique est très présente et on a de la maltraitance par négligence de la part de deux couples de parents. Bref, un roman plus à propos pour les ados plus matures et jeunes adultes, avec des concepts plutôt méconnus ( mais très pertinents!). N'oublions pas cependant que le but de ce genre de roman est de conscientiser et informer, c'est donc voulu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaevaCerise 2022-05-03T21:46:26+02:00
Mon autre réalité

Histoire qui se veut intéressante et courte pour parler du harcèlement avec le harceleur prenant la place d'une de ses victimes et pouvant réaliser le mal que ses actions produisent. Pas trop mal ça pourrait être pire. Facile à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kiitos_productions 2022-07-23T10:52:46+02:00
Old soul

"Old Soul" est un roman qui retrace le destin de 4 personnages, tous intimement liés les uns aux autres. Chacun d'entre eux a un caractère et des ambitions propres. Les changements de point de vue nous interrogent au début, mais, petit à petit, on comprend pourquoi ces personnages-ci ont été choisis et comment ils sont reliés. Le passé, l'acceptation et le pardon sont des notions beaucoup abordées dans ce livre (Trigger warning pour violences domestiques et dépression). Ce livre paraît anodin jusqu'au dernier chapitre, qui nous dévoile l'essence-même qu'a voulu nous faire passer l'auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BooksFan-ny 2022-07-26T23:17:51+02:00
Un mur si haut

J'avais emprunté, il y a déjà un certain temps, ce bel album pour mon cadet. Un peu trop jeune pour en comprendre toutes les subtilités à ce moment-là, je l'ai retenté cette semaine en lecture du soir, mais c'est encore bien trop tôt pour qu'il en comprenne le message véhiculé.

Plume et Timy appartiennent à deux clans différents, l'un dirigé par le Roi Bleu, l'autre par le Roi Blanc. Plume et Timy sont amis depuis toujours. Inséparables, ils partagent tout leur temps libre ensemble. Un jour, le Roi Bleu et le Roi Blanc, pourtant très complices jusque-là, se disputent un territoire. Ne voulant plus entendre parler l'un de l'autre, ils font ériger un mur séparant les deux peuples. Et il n'y aura pas que pour Plume et Timy que la séparation sera très dure et douloureuse, il en va pour chaque habitant des deux villages, exceptés les deux rois. Mais l'un d'eux tombe malade, et le seul remède se trouve dans le village ennemi. Têtu comme une bourrique, ce dernier préfère mourir que de solliciter l'aide de son ancien comparse. Il est temps pour les villageois des Blancs comme des Bleus de mettre fin à cette mascarade.

Il me faut d'abord parler des superbes dessins de Stéphanie Augusseau, à la fois doux et sombres. Sans trop d'éléments, très aérés, ils évoquent à merveille les évènements-clés de l'histoire. Tout en nuances de marron, agrémentées de quelques touches de blanc et de bleu ici et là, on perçoit sur chaque double page les diverses émotions que Nancy Guilbert tente de nous transmettre. Je souligne la très belle et dernière double page, qui se démarque des autres par le grand ciel bleu, signe d'une fin heureuse, où l'on peut observer Plume et Timy sur le lopin de terre responsable du conflit entre les deux rois.

L'histoire, quant à elle, est bien triste. Résonne en nous, les grands, l'Histoire avec un grand H. On ne peut que faire le rapprochement avec le Mur de Berlin, ou plus globalement avec toutes ces frontières entre les pays, avec tous les murs, symboliques et invisibles, érigés entre chaque communauté. On ne peut que penser à tous ces conflits actuels, pour un territoire, pour des croyances divergentes.

Cet album est conseillé à partir de 4 ans, mais je suis très sceptique là-dessus. Pour moi, il faut être bien plus grand pour vraiment comprendre toute l'histoire. D'autant plus qu'elle est dans son ensemble assez morose, et donc très peu adaptée et attirante pour un trop jeune public.

Mais pour les plus grands, il est en revanche très beau et très intéressant, tout en sensibilité. Porteur d'une belle leçon de vie sur la tolérance et le respect de chacun, il véhicule un message plein d'espoir sur la nature humaine...

Afficher en entier

Dédicaces de Nancy Guilbert
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Des Ronds dans l'o : 7 livres

Editions courtes et longues : 3 livres

Ravet-Anceau : 2 livres

Oskar Editions : 2 livres

Les P'tits bérets : 1 livre

Limonade : 1 livre

Des Ronds dans l'O Jeunesse : 1 livre

Magnard jeunesse : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode