Livres
476 043
Membres
454 759

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par MilianaBaker 2016-12-25T22:33:36+01:00

Version Originale :

"She’s still gripping my wrist as I try to walk away. When she refuses to let go, I lift her fingers from around my wrist, releasing her. I watch as her arm falls limp to her side. Having to walk away from her like this is nothing short of devastating.

It’s tragic.

And that’s where love finds you…in the tragedies."

Version Française :

"Elle s'accroche toujours à mon poignet alors que j'essaye de m'en aller. Quand elle refuse de me laisser partir, je retire ses doigts qui agrippe mon poignet, la libérant ainsi. Je l'observe tandis que ses bras tombent mollement de part et d'autre de son corps. Devoir la laisser dans cet état est pire que dévastateur.

C'est tragique.

Et c'est là que l'amour vous trouve... dans les tragédies."

Afficher en entier
Extrait ajouté par leslecturessucrees 2018-05-27T21:20:27+02:00

La beauté physique n'a rien à voir avec l'amour. Il ne naît pas de l'attirance qu'on ressent l'un pour l'autre. L'amour ne naît pas des rires qu'on partage. L'amour ne naît même pas de ce qu'on peut avoir en commun. De toute façon l'amour ne se définit pas plus qu'il ne se trouve, d'une manière ou d'une autre, dans le bonheur qu'il apporte. L'amour ne se trouve pas. Il vous trouve.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MilianaBaker 2016-12-25T22:27:33+01:00

Version Originale :

"My mouth finds hers again and I kiss her the way she deserves to be kissed. With conviction. With respect. With feeling.

She begins to move on top of me and she’s all I see.

I close my eyes and she’s all I fucking see."

Version Française :

"Ma bouche trouve la sienne encore une fois et je l'embrasse comme elle mérite d'être embrassé. Avec conviction. Avec respect. Avec amour.

Elle se mit à bouger au dessus de moi et elle est tout ce que je vois. Je ferme mes yeux et putain, elle est tout ce que je vois."

Afficher en entier
Extrait ajouté par leslecturessucrees 2018-05-27T21:16:39+02:00

Personne ne devrait passer toute sa vie sans s'être senti choyé un jour ou l'autre, ne serait-ce que par ses parents.

Afficher en entier
Extrait ajouté par bagheera 2016-08-15T21:58:00+02:00

"J'ai besoin de me ressaisir, de me concentrer sur ce que disent les autres. Il me faut juste quelques minutes de solitudes avant d'y parvenir. Certaines personnes rechargent les accus grâce à l'énergie des gens qui les entourent.

Pas moi.

Je suppose que la différence qui existe entre les extravertis et introvertis ne réside pas dans la structure d'un groupe mais dans la façon dont ce groupe vous donne de l'énergie ou vous en pompe. Un introverti peut ainsi passer pour extraverti et vice-versa. Tout se joue dans la façon dont ces interactions vous influencent profondément.

Je suis complètement introverti, car les gens m'épuisent. Et j'ai besoin de silence pour me recharger."

Afficher en entier
Extrait ajouté par America 2018-06-08T18:44:37+02:00

J’ai pleuré tout le temps qu’il est resté sur moi, à me baiser comme s’il n’en avait rien à faire de savoir qui au juste se trouvait sous lui, du moment qu’il y avait quelqu’un… Quand il a eu terminé, il s’est couché de son côté du lit et s’est endormi sans un mot. Ni excuse, ni merci, pas un je t’aime. Il m’a juste tourné le dos, et j’en ai fait autant, sans cesser de pleurer.

Je pleurais car je m’en voulais de le laisser faire. Je pleurais car je me rendais compte que je n’avais pas le choix. Je pleurais car je suis toujours avec lui malgré ce qu’il est devenu. Je pleurais car je n’ai aucun moyen d’en sortir malgré mon désir. Je pleurais car j’ai beau trouver Asa infect, j’étais malade d’inquiétude quand il ne rentrait pas. Je pleurais car je me rendais compte qu’une part de moi aime encore le salaud qu’il est devenu… car je ne sais pas comment ne plus l’aimer.

Afficher en entier
Extrait ajouté par jOOh 2018-05-19T23:48:28+02:00

Il sourit, me passe la bague au doigt. Je la regarde à la lumière.

Je ne savais pas que l'enfer scintillait comme ça.

Afficher en entier
Extrait ajouté par FiftyShadesDarker 2018-05-11T11:56:51+02:00

Ce qui... par définition... fait de moi une putain.

Sa putain.

Et son regard possessif me confirme que c'est tout ce qu'il attend de moi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MilianaBaker 2016-12-25T22:11:51+01:00

Version Originale :

"I breathe in through my nose and out my mouth, wondering why it’s just now hitting me.

She didn’t say harder.

She fucking said Carter!

"Fucking whore!” "

Version française :

"J'inspire par le nez et expire par la bouche, me demandant pourquoi c'est maintenant que ça me frappe.

Elle n'a pas dit plus fort.

Putain, elle a dit Carter !

- Sale Pute! "

Afficher en entier
Extrait ajouté par Bibounine 2019-02-11T16:50:19+01:00

Le monde ne nous doit rien. On prend ce qu’on recoit et on essaye de faire au mieux.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode