Livres
443 672
Membres
379 533

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Camille Brissot

179 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

Biographie

Née le 5 octobre 1988 à Romans – heureux hasard – Camille a grandi dans la Drôme, entre les vignes et les vergers.

Publiée pour la première fois à la suite d’un concours de nouvelles, elle est encore lycéenne lorsque parait son premier roman, Les héritiers de Mantefaule. Le bac en poche, elle intègre ensuite l’Institut d’Etudes Politiques de Lyon, où elle suit en parallèle un cursus sur les civilisations asiatiques.

Camille vit à présent à Paris et travaille dans la communication.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.53/10
Nombre d'évaluations : 70

0 Citations 52 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Camille Brissot

Sortie France/Français : 2019-01-10

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par AccroV 2018-02-26T10:50:26+01:00
La Maison des reflets

Un livre magnifique qui aborde dans un univers pas si lointain la mort, la vie, l'adolescence, la famille et aussi l'amour. La maison des reflets, ce n'est pas une maison de fantômes mais une maison de technologie où les morts reviennent. Je me suis vraiment laissée entrainer dans cet univers où la plume de l'autrice est fluide.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ldeor 2018-04-12T11:12:43+02:00
La Maison des reflets

Un bon livre qui nous emporte facilement, mais un manque d'originalité et une trop grande prévisibilité. En effet l'idée de deux soeurs jumelles totalement opposées, l'une étant le jour et l'autre la nuit a déjà été exploré de nombreuses fois. Spoiler(cliquez pour révéler)D'autant plus qu'il était évident, que le héros finirait avec Esther et que Violette mourrait, c'est toujours la soeur sombre et froide en apparence qui fini par charmer le héros, tandis que la soeur lumineuse meurt ou se révèle être une méchante

De même, le rôle d'Esther dans la correspondance que Violette et Daniel échange n'a rien d'étonnant, et pour ma part je l'ai deviné assez rapidement. Pareil, pour la journaliste Daphné Maris Spoiler(cliquez pour révéler)qui finit par être en couple avec le père de Daniel.

Seules choses m'ayant surprise : les révélation de la gouvernante sur le grand-père Edelweiss, et la "découverte" que Daniel fait à propos de l'intelligence artificiel qui règne sur la maison.

Malgré tout, cela reste une lecture agréable que je recommande si vous cherchez un lecture légère.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par poudlardette51 2018-05-09T16:44:16+02:00
La Maison des reflets

Ce livre est vraiment pas mal malgré le manque d'action, il y a énormément d'intrigue et de suspens et la couverture est vraiment magnifique!!!

Spoiler(cliquez pour révéler)Le fait que ce soit Esther qui ai répondu a la place de Violette est une idée surprenante!!!!

Une bonne lecture!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ocanlers 2018-06-25T15:35:37+02:00
La Maison des reflets

J'ai lu ce livre à l'occasion du Ruralivre de mon collège et je me suis vite jetée dans l'histoire mêlant la science-fiction, la romance, la mort, etc... J'ai bien aimé le côté fort avancé dans la technologie avec les salons aux différents décors... Mais depuis le tout début de l'histoire, je m'étais accrochée à l'espoir de revoir Violette et Daniel ensemble, et peut-être de les voir vivre un amour tous les deux.Spoiler(cliquez pour révéler) Et j'ai donc étais étonnée et un peu déstabilisée quand j'ai appris que Violette était morte depuis peu après sa rencontre avec Daniel. Le fait que ce soit donc Esther la sœur de la défunte qui lui avait écrit toutes ces lettres m'a aussi beaucoup surprise. J'aurai peut-être préféré cette vérité si on avait pu découvrir un peu l'avenir de Daniel et d'Esther au lieu de s'imaginer la suite tout seul. Je recommande toutefois ce livre, qui est très facile à lire, sans grande complication.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Zelina 2018-07-10T14:22:14+02:00
La Maison des reflets

Une histoire très touchante !

Imaginez, dans quelques années, la fondation d'un établissement capable de reproduire les images des défunts. Vous pourriez alors revoir, en hologramme, vos enfants, vos amis, vos parents morts trop vite, vous pourriez leur dire tout ce dont vous n'avez pas eu le temps de leur confier.

C'est dans un tel établissement, une Maison des Reflets, que Daniel a grandi. Il n'a jamais fréquenté d'autres enfants que les reflets créés par son père pour ses clients, fantômes de personnes décédées, pourtant dotées d'une personnalité tellement élaborées qu'ils n'ont rien à envier aux personnes de chair.

La vie de Daniel bascule le jour où il sort de chez lui et visite une fête foraine. Il y rencontre Violette, la fille de forains. C'est le coup de foudre ! Mais Violette doit suivre ses parents et sa soeur Esther sur les routes, de villes en villes. Daniel, lui, doit rester auprès des reflets.

Cependant, il ne cesse pas de penser à Violette et s'arrange pour lui faire parvenir des lettres. Pour la première fois, Daniel s'attache à quelqu'un de bien réel, commençant même à douter du bien-fondé de l'entreprise familiale : un reflet peut-il remplacer un être vivant ? S'attacher à un fantôme, n'est-ce pas renoncer à la vie réelle ?

Spoiler(cliquez pour révéler)Violette, qui souffre d'un souffle au coeur, meurt et sa c'est sa soeur qui continue à correspondre avec Daniel en continuant à se faire passer pour sa jumelle. Quand Daniel le découvre, il veut recréer un reflet de Violette, mais Esther le prend mal. le garçon se rend alors compte que c'est d'Esther qu'il est tombé amoureux, à travers ces lettres. Il décide de laisser partir Violette pour se consacrer à la jumelle qui, elle, est toujours de ce monde.

Une histoire bien écrite, qui nous entraîne du côté du rêve et de la science fiction... Car qui n'a jamais rêvé de pouvoir revoir un proche défunt ?

Une lecture touchante, bien agréable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par revesurpapier 2018-07-18T11:06:16+02:00
Ceux des limbes

https://revesurpapier.blog4ever.com/ceux-des-limbes-de-camille-brissot

Après l'épidémie limbe, des survivants ont trouvé refuge dans le Mont Survie. Plus d'un siècle plus tard, on découvre dans cette montagne une communauté isolée qui se protège des dangers de la forêt qui l'entoure, et en particulier des humains infectés qui y rôdent toujours. Otolan est né dans les cercles inférieurs du Mont. Suite à un drame, il obtient quelques privilèges, comme celui d'échapper à l'épreuve de la Sortie, épreuve de survie. Mais lorsqu'il découvre que sa petite amie Naha fait partie du prochain périple en forêt, Otolan ne peut se résoudre à la laisser partir seule. Il décide alors de la suivre pour la protéger, malgré l'interdiction...

La première partie du récit est centrée sur la découverte de ce monde dévasté par une terrible épidémie. L'auteure nous décrit alors une communauté qui s'est adaptée à la nature sauvage qui l'entoure et qui mène une vie simple, dans le seul but de survivre. Comme dans tous les romans d'anticipation, c'est une partie pour laquelle j'ai beaucoup d'intérêt. Peu à peu, on comprend comment cette société s'organise, comment elle s'est finalement adaptée au chaos, et aussi comment se présente la hiérarchie au sein du Mont.

C'est dans ces premiers chapitres que nous prenons le temps de découvrir l'histoire de notre héros, Otolan. Un jeune personnage qui n'a pas tardé à me convaincre. Son passé nous touche et on s'attache d'autant plus rapidement à lui. Mais ce sont ces choix qui ont fait pencher la balance. Dans le Mont Survie, il nous surprend par ses choix de vie. A l'extérieur, il nous surprend par son courage, lui qui n'a rien d'un guerrier. C'est un personnage juste, guidé par l'amour. Un personnage profondément humain, qui n'est pas invulnérable. Et j'ai également aimé que l'auteure nous présente des adolescents matures (je pense que le contexte y est pour beaucoup).

Tout comme Otolan, on se questionne sur ce qui nous attend et sur l'issue de ce voyage. Que va t-il se passer dehors? Quel genre de rencontre vont-ils être amenés à faire? Plus on s'éloigne du Mont Survie, plus on est prudent. Je me suis vraiment sentie proche des personnages, de leur aventure. Tout peut arriver et on s'accroche à la lecture. La nature a repris ses droits et on se laisse émerveiller par les descriptions. Mais la forêt n'est pas pour autant un lieu chaleureux et on continue de se méfier. Les personnages sont d'ailleurs confrontés à de nombreuses épreuves. Des épreuves qui apportent des réponses sur leur mode de vie, de survie, un peu d'espoir aussi.

Verdict : J'ai déjà lu quelques romans de l'auteure et je ne suis jamais déçue. Je suis même chaque fois agréablement surprise par sa façon d'aborder les choses. Ceux des Limbes est un roman d'aventures qui m'a transporté pendant quelques heures dans une forêt aussi belle qu'effrayante. C'est particulièrement bien écrit et on s'imprègne de l'ambiance en quelques pages seulement. On découvre un récit prenant, porté par des jeunes personnages courageux et persévérants. Si vous aimez le post-apocalypse et les zombies, foncez !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesFantasydAmanda 2018-10-02T11:00:58+02:00
Ceux des limbes

Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

---------------------------------------------------------

--- Lentement, mais sûrement ---

En débutant Ceux des limbes, je m’attendais à une lecture jeunesse trépidante. Camille Brissot prend cependant le temps de creuser son univers avant de se lancer dans une chasse aux zombies. J’ai donc pu reconstituer le puzzle d’un monde dévasté par un mal étrange. En réponse à ce dernier, la communauté d’Oto (notre héros) a en effet bâti le Mont-Survie, espérant ainsi tenir le virus à distance.

Et bien que surprise par ce rythme tranquille, je me suis laissé emporter par les explications de l’auteure. Du moins, durant les 100 premières pages. Arrivée à ce stade, j’étais impatiente de voir l’action – ce qui était annoncé dans la quatrième de couverture ! – se dérouler. Or, cela ne s’est pas produit tout de suite, ce qui m’amène à souligner quelques lenteurs, mais rien de grave, heureusement !

--- Une histoire de zombies qui ne renouvelle pas le genre, et pourtant… ---

…je n’ai eu aucun mal à rentrer dans l’histoire. Certes, Camille Brissot ne fait pas dans l’originalité, mais elle ne s’encombre pas de clichés pour autant. Mieux encore, elle est parvenue à adapter ce classique de la science-fiction à un jeune lectorat, notamment grâce à des mots simples et à une plume délicate.

À partir du moment où Oto et Naha ont pénétré dans la forêt, mon intérêt ne s’est pas relâché. C’est donc avec un certain enthousiasme que j’ai suivi leurs aventures.

--- Des personnages attachants ---

Là encore, Camille Brissot ne sort pas des sentiers battus. Pour preuve, Oto a perdu la mémoire suite à un traumatisme lié à son enfance et tente désespérément de la retrouver. Mais plus qu’une histoire de zombies, Ceux des limbes raconte le parcours initiatique d’un adolescent naïf et amoureux qui souhaite s’affranchir de l’autorité, un brin étouffante, d’un père de substitution. Le point fort de ce one-shot, ce n’est donc pas la manière dont est envisagée l’épidémie, mais l’humanité qui se dégage de ses personnages.

De plus, si l’auteure a intégré une romance dans son récit, elle n’est pas tombée dans les stéréotypes propres à la jeunesse. En effet, Oto et Naha s’aiment déjà et forment un couple comme seuls deux enfants peuvent le faire. On évite donc la rencontre niaise au possible et les premiers émois qui me font souvent grimacer, car complètement surréalistes.

--- Un final explosif ---

Comme dans toute histoire de zombies qui se respecte, le rythme va crescendo. À un point tel que j’ai fini par m’oublier entre les lignes. D’ailleurs, si vous vous êtes déjà agrippé à un livre de toutes vos forces, le coeur battant et les lèvres presque en sang tant l’intensité du dénouement vous a saisi, eh bien… vous savez ce que j’ai ressenti en terminant Ceux des limbes.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai littéralement dévoré les 100 dernières pages !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LOANDRE 2018-10-10T16:17:52+02:00
Dresseur de Fantômes

Une jolie récréation que ce petit roman. Un contexte, une intrigue, des personnages riches, qui auraient mérités plus de pages.Mais l'intrigue est bien menée, il y a du rebondissement et beaucoup d'aventures. C'est fluide, simple mais efficace. L'univers est fantasmagorique, très visuel et fort intéressant. On a envie d'y plonger.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elerinna2 2018-10-14T15:14:15+02:00
La Maison des reflets

Bien qu'assez prévisible on a ici un roman assez sympathique. Le concept de la maison aux reflets est génial et j'aurais aimé que ce soit encore d'avantage exploité, qu'on est vraiment l'impression que Daniel hésite entre le monde des reflets et celui des vivants. Mais les réflexions soulevés sont intéressantes et l'histoire très charmante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par maevapirlet 2018-10-24T19:55:39+02:00
La Maison des reflets

J'ai adoré ce livre. Je ne peux pas dire du début à la fin puisque je n'ai pas aimé la fin. Je trouve que toute l'histoire et bien détaillé etc mais la fin est bâclé. On nous donne plein d'information (la mère....) Mais on n'approfondit en aucune manière et je trouve ça dommage. Ça ma pour ma part dérangé. Mais sinon j'ai adoré l'histoire je me suis pas mal attache au personnage.

Afficher en entier

Dédicaces de Camille Brissot
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Rageot : 5 livres

L'Atalante : 3 livres

Syros : 3 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode