Livres
595 905
Membres
674 512

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Christian Guillerme

Auteur

66 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par
de

Biographie

Classement dans les bibliothèques

Diamant
14 lecteurs
Or
26 lecteurs
Argent
23 lecteurs
Bronze
14 lecteurs
Lu aussi
9 lecteurs
Envies
35 lecteurs
En train de lire
0 lecteurs
Pas apprécié
2 lecteurs
PAL
23 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.22/10
Nombre d'évaluations : 50

0 Citations 60 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Christian Guillerme

Sortie Poche France/Français : 2021-09-09

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par annick69 2021-09-29T10:00:34+02:00
Transaction

Second roman de cet auteur que je lis, je remercie vivement les éditions Taurnada de me l'avoir proposé. Ce sera malheureusement un retour en demi-teinte. Un roman noir, dramatique mais pour moi pas un thriller.

Et effectivement, aussi, comme pour le premier livre lu "Urbex Sed Lex", j'attends d'être à 50% du livre pour qu'enfin il se passe quelque chose qui sera finalement trop fort. Comme un pavé dans la mare… L'auteur nous décrit la petite vie de trois personnages, à qui je n'ai pas su donner d'âges. L'histoire en soit est assez machiavélique et tortueuse. J'attends d'un thriller qu'il me percute dès le début et que la suite parte en cascade dans le psychologique ou dans la terreur en nous dévoilant au fur et à mesure de la lecture des indices parcimonieusement.

Le titre est bien adapté, le thème peu ordinaire, bien écrit, est respecté. Les chapitres sont entrecoupés de flashbacks. Le résumé en accord sans trop en dire sur le livre. Voilà un retour bien personnel qui n'engage que moi. Certes, un roman noir, un roman dramatique mais qui peine dans la longueur. Dommage! Le sujet était intéressant et effectivement de nos jours tout ne se passe pas comme sur des roulettes. Notre société d'aujourd'hui et la relation entre les personnes devient de plus en plus difficile. Je suppose que c'est ceci que l'auteur veut nous démontrer ici. La montée en violence, en puissance assez rapide lors de déconvenues ou de mauvaises transactions…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LOANDRE 2021-10-11T16:04:28+02:00
Urbex Sed Lex

Le premier chapitre est percutant, ensuite, j'ai trouvé la mise en place un peu lente et les dialogues entre les 2 couples des personnages principaux, un peu niais. Mais une fois que la véritable "mission" commence, le suspense et la tension ne vous lâche plus et vous tiens en haleine jusqu'au bout. Cette 2ème partie est percutante et angoissante à souhait.

Personnellement, je ne connaissais pas cette activité d'Urbexter, et j'ai appris beaucoup sur le sujet. Je vous conseille d'aller voir les photos de cet ancien sanatorium de Dreux, exploré par nos protagonistes avant de lire le roman, cela vous donnera une idée de la "glauquitude" du lieu. Les chapitres courts apportent une tension supplémentaire et un rythme soutenu. Un roman noir et anxiogène qui m'ont fait passer un bon moment de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Goewin 2021-10-25T19:25:48+02:00
Transaction

Engrenage fatal.

Qui eût cru qu’une simple petite annonce puisse générer tant d’angoisse et déclencher une telle série de drames ? Certainement pas Alphonse et ses deux amis d’enfance Manal et Johan. Pour s’être fait avoir lors de l’achat d’une action cam sur un site de petites annonces, Alphonse se laisse convaincre par ses amis de revendre l’objet défectueux pour rentrer dans ses fonds. Au pire, pense-t-il, le nouvel acheteur fera comme lui et arnaquera quelqu’un à son tour. Malheureusement pour lui, il va tomber sur un dangereux prédateur qui n’entend pas le laisser s’en tirer comme ça.

Au fil des pages, nous découvrons la vie de nos trois amis, pas vraiment drôle, mais leur amitié réchauffe tout. L’ambiance est pesante. Et surtout, nous devenons les spectateurs impuissants du drame qui se met en place, inexorablement. On sent que cela va très mal finir, qu’il aurait fallu peu de chose pour que cela se passe autrement. Chaque acte que nous accomplissons, chaque décision que nous prenons, ont une conséquence et Alphonse, Manal et Johan accumulent les mauvais choix. Avec un diabolique savoir-faire, Christian Guillerme fait monter l’angoisse jusqu’à la fin que j’ai trouvée d’une ironie mordante.

Je remercie Joël ainsi que les Éditions Taurnada pour l’envoi de ce service presse. « Transaction » est le second livre que je lis de Christian Guillerme et je n’ai pas été déçue de ma lecture. Ses personnages nous ressemblent, nous pourrions tout-à-fait être Alphonse, Manal ou Johan ou bien ils pourraient être nos voisins. Rien de plus banal qu’une petite annonce et là encore, nous pouvons nous reconnaître dans cette situation. Et puis soudain, tout bascule. « Transaction » est un thriller qui se lit facilement, les chapitres sont courts, les pages se tournent toutes seules car je voulais absolument connaître la suite : un véritable page turner que je vous recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par leslecturesdEsmeralda 2021-10-26T14:00:42+02:00
Transaction

Aïe voici un avis qui va piquer ! Il m’arrive, parfois, de sortir de ma lecteur totalement mitigée et c’est ce qui s’est produit avec le dernier thriller de Christian Guillerme. La quatrième de couverture envoie du lourd mais c’est sans les paillettes dans les yeux que j’ai refermé le livre.

Décor, simple, basique, la citée-banlieue avec ses tours décrépies et toute la désolation que l’on peut y trouver. Trois potes qui se connaissent depuis les bancs du primaire : la meuf victime de violence conjugale, le blanc qui zone toute la journée à la recherche d’un emploi, et le troisième (en surpoids et de couleur) qui travaille dans la même entreprise que son père. Ce dernier s’est fait avoir en achetant un produit sur un site qui bien évident n’est absolument pas conforme à ses attends. Encouragé par ses deux autres potes, il met à vendre cet objet sur un site également dans le but de refourguer la mauvaise came à un autre pigeon. Et là, bingo ! Voilà que l’affaire se conclut. Oui mais le pigeon est un brin psychopathe !

L’idée est originale il n’y a pas de doute. Mais (oui il va en avoir plusieurs), malgré la plume totalement addictive de Christian Guillerme qui en met plein les yeux et qui accroche avec tout un tas de rebondissements, la magie n’a pas du tout opéré.

Dés le départ je me trouve projeter dans un début confus qui part dans tous les sens. L’entrée en matière est perturbante et j’ai quand même compris pourquoi après quelques chapitres. Christian Guillerme a choisi une manière atypique (quoique pas nouvelle) d’aborder son scénario. Pourquoi pas, je ne suis pas contre ce procédé du moment que cela fonctionne. Mais ce sentiment de confusion persiste et ça, ce n’est pas bon signe !

J’embraye, je passe la seconde et la c’est la Bérézina. Les personnages principaux sont d’une caricature affligeante. J’ai en face de moi un roman social qui va, tout de même dans une moindre mesure, détailler la vie dans la cité et tout le tralala. J’avoue que là, j’ai eu du mal, beaucoup de mal. Je conçois que cela permet de mieux discerner l’état d’esprit et leurs traits de caractères. Mais non, ça ne fonctionne pas !

Je suis dure aujourd’hui 😦

A la troisième vitesse, je suis face à un psychopathe, un vrai de vrai, qui enterre ses victimes dans son jardin. Sa montée en puissance fait flipper. Calculateur, manipulateur, sa vengeance est terrible et disproportionnée (oui mais c’est un psychopathe alors va donc … pour la terrible vengeance sanglante !)

Mon tout, fait un ensemble très bancal à mes yeux. Un thriller/roman social, c’est pas du tout ma came. Et malgré toutes les fois où je me suis refaite l’histoire (oui ça m’arrive tout le temps), je n’ai trouvé aucun élément auquel me rattacher et me dire « ah ouais, ça c’est top! ». J’avais beaucoup aimé Urbex Sed Lex et je lirai son prochain sans aucun doute. Je n’aime pas m’arrêter sur un avis aussi mitigé que celui d’aujourd’hui. Je n’étais pas au rendez-vous avec Transaction. Je ne peux toutefois que vous invitez à vous faire votre propre avis (surtout que tous les autres avis sont flatteurs). Vous apprécierez, sans doute, le rythme, les rebondissements et l’atmosphère angoissante qui s’égraine au fil des pages jusqu’à son apothéose.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alexia-71 2021-11-20T17:11:08+01:00
La corde de Mi

Voilà un roman qui ne fait pas de promesses en l’air.

Après un prologue et un premier chapitre gentillet, on entre dans le feu de l’action. Au sens figuré, n’est-ce pas, parce qu’en fait, l’action est psychologique. On en connaît les retombées mais on ne la voit pas. Dans ce chapitre, Christian œuvre chirurgicalement. Comme un sadique qui nous fait des entailles dans la peau avec un scalpel extrêmement bien affûté, comme un tatoueur qui laisse ses aiguilles glisser sur notre peau pour tracer cette ligne de contour du dessin, la douleur est là, précise, lancinante aiguë. Pourtant on s’y habitue et on veut qu’elle continue.

Et là, arrive un chapitre qui apaise tout ça pour nous apporter d’autres renseignements, j’avoue, c’est la chose qui m’a le plus déplu dans l’histoire. D’être totalement immergée dans cette scène, presque en apnée ou pour en être violemment extirpée. Mais ceci est purement personnel et ne gâche en rien la lecture. Il faut juste s’immerger dans la suite.

L’histoire est construite, réfléchie, travaillée, il y a juste un peu trop de détails « superflus » à mon goût mais que les amateurs de musique seront sûrement ravis de lire.

Cependant, malgré ces deux bémols, ma lecture m’a captivée. La psyché de l’Homme, complexe au possible, fait partie intégrante du récit et donne le rythme que l’action n’a pas réellement pendant une grande partie. Pourtant, et ceux qui me connaissent resteront sur le cul que je dise ça tant j’aime quand ça bouge, mais c’est tout une partie qui nous immerge totalement dans le décor.

Eh bien, la suite m’a récompensée ! Quel combat épique et quelle préparation !

Je ne donnerai pas plus d’infos sinon vous n’aurez rien à lire. Je dirai uniquement que beaucoup d’auteurs de fantasy galèrent pour décrire les scènes de combat. Christian réussi ce passage avec brio ! Réussissant à décrire autant les actes que les pensées des différents protagonistes sans perdre le lecteur. Et pour ça, monsieur Guillerme, BRAVO !

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé ma lecture. Et vous, oserez-vous sauter le pas et vous lancer dans cet univers sombre qu’est l’être humain ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chantal-28 2021-11-26T03:58:28+01:00
Transaction

Je remercie les éditions Taurnada pour ce service presse et m’excuse pour le retard de publication.

J'ai découvert Christian Guilleme dans Urbex Sed Lex un thriller en milieu hostile, dans une chasse à l'homme des plus terrifiantes

Tout commence par un prologue très curieux qui donne envie de savoir la suite.

Quelqu'un qui cherche à se venger, et qui ne fera pas dans la dentelle. Je me suis posée des questions, qui ? Pourquoi ? et j’adore ça !

Dans cette histoire, nous faisons face à une situation que tout le monde peut connaître : une arnaque en ligne, rien que ça !

Un appareil photo qui ne fonctionne pas, mais qu'on vend comme en excellent état.

L'histoire de ces trois meilleurs amis qui ont arnaqués la mauvaise personne et qui vont le payer cher. Alphonse, Johan et Manal vont en souffrir, leur vie va être chamboulée à tout jamais.

Un trio sont amis d'enfance, dans toutes les épreuves difficiles comme dans les moments de joie. Une belle relation faites pour durer. On ressent bien cette amitié le long de la lecture. Ils sont très liés les uns aux autres, ils ont un besoin de se voir souvent, c’est beau.

La vengeance va être terrible !

Ce thriller, c'est donc une chasse à l'homme, j’ai adoré car nous n’avons pas le temps de s'ennuyer. J'ai vraiment dévoré cette histoire, qui m’a bien remué le cerveau

Un très bon thriller que j'ai l'ai lu d'une traite. Un roman qui se dévore facilement, j'ai enchainé les chapitres, ce fût une belle surprise que je recommande.

Si vous aimez les thrillers qui vous fond flipper, je suis certaine qu'il vous plaira et qu'il vous fera réfléchir à deux fois avant de mettre en vente des objets dans un état moyen…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par maya-lectures 2021-12-01T20:53:24+01:00
La corde de Mi

Un crime odieux avait lieu dans un studio d'enregistrement de musique où tous les membres d un groupe de hard rock avaient été trouvés morts (massacrés) , malheureusement l'enquête sera classée sans suite.Après un saut temporel de quelques années ,on se retrouve dans un autre studio avec un autre groupe de rock ,une joyeuse bande d'amis qui est à la recherche du chanteur du groupe .Mais voilà lors des auditions un étrange candidat met mal à l'aise le groupe ,une sensation ,une atmosphère bizarre pire effrayante s installe .Intrigué Éric un membre du groupe décide de dénouer le mystère autour de ce personnage au regard vide et au visage figé dénué de toute expression ou d, émotions.De fils en aiguille le mystère se dénoue ,des découvertes qui font froid au dos ,glace le sang et aux conséquences que je vous invite à découvrir.Une écriture fluide des dialogues clairs et une description d'un réalisme effrayant ,l'auteur a su et pu de manière intelligente à happer ,me séquestrer dans un huis- clos passionnant que je vous conseille vivement et impérativement Vous allez être aspirés au fin fond des abbayes de la cruauté humaine mais paradoxalement découvrir la force et le pouvoir de la survie.

NB parfois quelques longueurs sont à souligner mais sérieusement elles sont là pour travailler le récit et la compréhension de certaines situations.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeMondeDeMarie 2021-12-22T06:17:38+01:00
La corde de Mi

Une exclusion… une tuerie plus que sanglante… et quelques années plus tard… tout est sur le point de recommencer.

Le tueur, un être qui n’a pas la moindre once d’empathie, qui n’exprime pas d'émotion. Plus qu’un physique impressionnant, c’est une voix étrange et repoussante. Un véritable psychopathe dont on va découvrir les pensées et la préparation du crime au fil des chapitres.

Un groupe de rock qui va voir surgir cet homme glaçant en fin de répétition, GADE. Une intrusion fugace qui va laisser des traces et à laquelle ils ne cesseront de penser tant cet homme hors normes leur aura laissé une impression dérangeante, un sentiment de peur.

Un membre du groupe ne pourra pas rester les bras ballants, il va instiguer et ce qu’il va découvrir n’aura rien pour le rassurer. Jusqu’à la nuit fatidique ou les révélations mais aussi l’affrontement vont avoir lieu. Une nuit barbare qui ne laissera que des victimes.

Un thriller très bien construit. Prenant, palpitant et où la fin se déroule sous très haute tension. La volonté de survivre est immense mais sera t’elle suffisante! Jusqu’à la toute fin tout est incertain. Un dénouement que l’on lit en retenant notre souffle tant on sait de quoi le mal est capable et toute sa détermination.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DesLivresEtMoi7 2022-01-08T13:48:12+01:00
Urbex Sed Lex

Si le soufflet est quelque peu retombé – sans doute en attendais-je trop d’avoir justement tant attendu -, je me suis volontiers laissée happer par cette intrigue prenante, particulièrement bien construite et rondement menée, qui se révèle assez facilement mais dont on ne peut empêcher la tension de nous gagner, de grimper crescendo jusqu’à un dénouement, certes un peu brusque mais tout à fait réussi.

Si l’intrigue aurait sans doute mérité quelques pages voire chapitres de plus pour répondre à l’ensemble de nos questions, force est de constater qu’elle ne connait aucun temps mort et se voit menée tambour battant par une poignée de personnages fort intéressants à côtoyer, que l’on suit sans hésiter jusque dans les méandres de ce sinistre sanatorium.

Porté par une plume fluide et attrayante, un style visuel particulièrement immersif et entraînant, ce roman est d’autant plus palpitant qu’il est aussi rythmé par des chapitres courts qui ne font qu’accentuer et accélérer notre lecture !

Chronique complète : https://deslivresetmoi7.fr/2022/01/chroniques-2022-urbex-sed-lex-de-christian-guillerme.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2022-02-03T12:19:06+01:00
Transaction

Je remercie Joël ainsi que la maison d'éditions Taurnada pour m'avoir envoyé cette lecture.

Ayant déjà eu l'occasion de découvrir l'auteur par un autre livre de la même maison d'éditions : Urbex Sed Lex qui avait été un sacré coup de cœur (vous pouvez lire mon avis ici) c'est tout naturellement que j'ai eu envie de découvrir ce qui se passe dans celui-ci. Transaction débute sur une scène finale et même si j'adore Colombo pour la façon dont nous savons qui est le tueur, ici il s'agit plutôt d'un suicide poussé par une transaction "mal faite". Les souvenirs affluent au moment de l'impact et nous retournons dans le passé pour mieux comprendre ce qui a bien pu se produire pour en arriver là.

Alphonse vient de se faire avoir monumentalement lors d'un achat sur la toile. Qui n'a jamais eu peur de se faire avoir en achetant par correspondance à un particulier ? Nous y sommes tous passés ce qui a eu pour but soit de passer par voie officielle, soit de faire très attention et de se dire que cela ira. Sauf que pour Alphonse, pas de bol, la caméra qu'il a acheté a un défaut : la batterie ne tient que quelques minutes. Il se plaint devant Manal et Johan, deux amis de longues dates sans savoir comment faire pour récupérer son argent. Après bien des discussions, il s'avère que Alphonse va revendre le bien... Pas bien ! Mais il ne peut pas récupérer son argent et porter plainte ? Est-ce que cela fonctionnera ? L'arnaqué devient arnaqueur à son tour. Un cercle vicieux qui pourrait ne jamais s'arrêter sauf si celui qui achète la caméra compte bien se faire rembourser d'une manière ou d'une autre. Et cette autre façon risque de déclencher un sacré cataclysme.

Manal est une jeune femme qui connait les deux compères depuis la petite école. Toujours ensemble, ils ont continué à le rester, même si leur vie diffère de bien des façons. L'attirance entre elle et Johan est perceptible, pourtant aucun des deux n'a jamais eu l'occasion de faire le premier pas. De plus elle vit avec un homme qu'elle aime. Cette partie de vie privée nous est dévoilée sous deux aspects et si la façade nous fait montrer un point qui pourrait être ignoble, en étant de l'autre côté du miroir nous nous rendons bien compte que son compagnon n'est pas celui que Johan et Alphonse pensaient. Je n'en dirais pas plus pour l'occasion et j'ai aimé la manière de montrer l'événement de deux manières bien distinctes qui nous font prendre conscience qu'il faut les deux côtés pour avoir la vérité. Les trois amis sont d'origines diverses et leur amitié fait chaud au cœur, au point que lorsque Alphonse hésite à aller voir le vendeur, c'est son ami Johan qui fait le trajet. Dès que l'argent change de main, nous savons que la suite ne sera pas de tout repos. L'acheteur va vite se rendre compte qu'il s'est fait avoir et va aller jusqu'à menacer par mail le vendeur.

Des mots sur un mail c'est quoi ? Rien, juste du vent, pas vrai ? Juste quelques lettres accrochées les unes aux autres pour former des mots insignifiants, au début. Et puis cela change vite de ton. 7 jours, comme la cassette qu'il ne faut absolument pas regarder ou la petite fille va sortir du téléviseur pour vous tuer. Il reste 7 jours à Alphonse pour prouver sa bonne fois, celle-là même qui la fait hésiter à rendre coup pour coup. Je vous laisse imaginer la façon dont l'acheteur se met en rogne, compte le retrouver, celui qui lui a fait ce sale coup pour déverser sa haine. Implacable, celui qui a sorti les billets va vite nous montrer son vrai visage : celui d'un psychopathe en manque de cachets ? Pourtant au vu de sa pharmacie et du fait qu'il semble, enfin tout n'est que faux semblants... De rage, de désespoir, ce personnage va tenter le tout pour le tout pour montrer qu'il y est vraiment. La froideur dont laquelle il se comporte, la manière de travailler ses muscles (j'espère qu'il use d'une bonne dose de nettoyant après ces entraînements), ses actes qui montent en puissance sans effort... Ce personnage montre de nombreuses capacités qui font froid dans le dos. Il a une sacrée culture aussi de savoir ce que l'on faisait aux femmes à l'époque. Il n'est absolument pas bête et va le démontrer... violemment.

J'ai beaucoup aimé suivre celui qui doit faire face à cette arnaque. Comment serions-nous si un jour nous sommes dans ce cas ? Tout comme l'auteur, nous aurions forcément envie de frapper dans quelque chose, d'être dédommagé, mais si nous étions plutôt comme Odin et que la rage prenait le pas sur notre conscience, jusqu'où pourrions-nous aller ? Concernant le trio je n'ai malheureusement pas ressenti une quelconque émotion pour eux, comme s'ils continuaient à vivre tranquillement jusqu'au grain de poussière qui se met dans l’œil. Je ne sais pas trop comment l'expliquer. Le livre se lit très facilement, la plume est toujours aussi bonne, c'est le côté thriller qui m'a fait faux bonds, je pense. Il y a une certaine tension du côté de celui qui s'est fait avoir et un peu avec Alphonse, mais autrement je suis restée sur ma faim. Je m'attendais à plus d'emprise pour en arriver au début du livre. Des chapitres courts qui indiquent qu'il va y avoir précipitation, que le stress va monter en flèche, sauf que les rebondissements arrivent et ce qui se produit est, je ne dirais pas couru d'avance, mais on sent bien ce qui va se produire. Je m'attendais à plus de confrontations, de défense aussi. Le passage avec Manal m'a beaucoup plu par contre, on sent la combattivité dans les personnages et ça c'est vraiment un super point !

Nous passons d'une vente à une traque. Alphonse est sympa, Johan est un bon protecteur, Manal une amie comme on voudrait, mais le choix qu'ils ont fait va mal tourner. L'acheteur est capable de tout, jusqu'à un point inimaginable. Il est évoqué la manière de gérer les suicides lorsque l'on voit un homme ou une femme se jeter sous les roues d'un métro, tout comme l'évocation de la violence au sein d'un couple, qu'elle soit verbale ou physique. Une situation qui aurait dû s'arrêter rapidement devient de plus en plus incontrôlable, surtout du coté de l'acheteur. Pour le vendeur, il stresse de recevoir ses mails sans pour autant se dire qu'il pourrait faire quelque chose, surtout si son ami lui a dis qu'il allait forcément lâcher l'affaire. Sauf que ce n'est pas le cas. la peur s'infiltre sournoisement dans les veines d'Alphonse, tandis que Johan n'a pas vraiment le temps de comprendre ce qui se passe. Quelques passages sont revus du point de vue de l'acheteur, les mêmes que nous avons eu la page précédente avec Johan par exemple. C'est dommage d'avoir repris les mêmes scènes en ajoutant juste les quelques réflexions de l'autre. Par contre, la fin nous laisse sur un moment terrifiant où nous comprenons que rien n'est fini, tout peut recommencer.

En conclusion, j'ai adoré certains points et d'autres m'ont laissé de marbre. Tout le côté de l'acheteur est surprenant, la violence qui monte rapidement tout en comprenant ce qui se produit en lui. Son état d'esprit qui se détériore et pense que le mal qu'on lui a fait sera réparé en agissant comme il le fait. Son raisonnement ne s'embarrasse pas de codes, de lois, il est la loi. Les scènes avec ce personnage indique qu'il ne cesse d'y penser, alors que les autres personnages oublient facilement certains détails, regardant plus souvent leur nombril. Est-ce que c'est une manière de l'auteur de nous montrer qu'il faut s'occuper des autres ? Je m'attendais à plus de peur dans les pensées du trio, plus de traques dans le sens où l'acheteur au final est peu présent. Le côté cela peut vous arriver, même si personnellement je ne m'amuserais pas à vendre un truc qui ne fonctionne pas et ne deviendrais pas comme ce fou furieux, fait froid dans le dos.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/transaction-christian-guillerme-a211904355

Afficher en entier

Dédicaces de Christian Guillerme
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Taurnada Éditions : 2 livres

Art en Mots Éditions : 1 livre

Arts en Mots : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode