Livres
524 135
Membres
542 242

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Don Winslow

Auteur

193 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Lilou 2010-03-01T19:26:11+01:00

Biographie

Ecrivain, metteur en scène et comédien américain

[Littérature étrangère]

Né en 1953 à New York

La vie de Don Winslow est un véritable roman. Né à New York, il a ensuite vécu dans le Nébraska et à Londres pour finir par s'installer en Floride. Et avant de devenir écrivain, il a exercé un nombre considérable de professions : comédien, metteur en scène, détective privé, guide de safari, enseignant, journaliste, agent de sécurité, et coordinateur d'exercices de simulation de prises d'otages. De cette expérience riche, il fait la matière première de ses livres et laisse sa vie privée influencer largement son oeuvre. On observe ainsi que plusieurs des intrigues de ses romans prennent place à San Diego... ville où réside Winslow. En 1991, il publie 'Cirque à Piccadilly', la première aventure d'une série qui contera cinq volumes. Il met en scène Neal Carey, un orphelin new-yorkais qui devient détective privé pour le compte d'une société secrète. L'énergie et l'humour de ce premier roman charment le public et font rapidement connaître son auteur. Winslow a depuis écrit plus d'une douzaine de romans, tous traduits dans seize langues, et dont certains ont fait l'objet d'adaptations sur grand écran. Il a également reçu à deux reprises le Shamus Award, qui récompense chaque année le meilleur roman policier américain. Cette reconnaissance des professionnels couronne ainsi le large succès de son oeuvre auprès du public, et contribue à faire de Winslow l'un des auteurs américains de thriller les plus importants de sa génération.

Evene.fr

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
84 lecteurs
Or
85 lecteurs
Argent
52 lecteurs
Bronze
29 lecteurs
Lu aussi
39 lecteurs
Envies
136 lecteurs
En train de lire
9 lecteurs
Pas apprécié
11 lecteurs
PAL
163 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.86/10
Nombre d'évaluations : 93

1 Citations 51 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Don Winslow

Sortie France/Français : 2020-10-07

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Jean-Bernard 2020-01-03T16:48:45+01:00
La Griffe du chien

Du grand art, passionnant, des livres comme ceux ci on en redemande tous les jours.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jean-Bernard 2020-01-03T16:54:32+01:00
La Frontière

Le tome 3 s’avère aussi passionnant que les précédents, c'est tout bonnement incroyable.

Avoir terminé cette fresque en faisant participer Donald Trump et sa famille est tout simplement très intelligent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jeanch 2020-01-12T10:04:07+01:00
Corruption

A priori un sujet et une intrigue prenante mais je n'ai pas reussi a accrocher a relire peut etre plus tard

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dorfenor 2020-01-26T17:53:36+01:00
La Griffe du chien

Un livre dense, une source de renseignements incroyablement riche sur les trafics de drogues et toute l'organisation gravitant autour. Tellement dense qu'on se demande ce que l'auteur peut encore raconter dans les deux tomes suivants !

J'ai mis plus de deux semaines à en venir à bout, pas parce qu'il ne m'a pas plu mais parce que j'avais besoin de faire des pauses dans ma lecture. On n'est pas dans une histoire de Jo le rigolo, ma sensibilité naturelle a été mise à rude épreuve. Spoiler(cliquez pour révéler)La scène du pic à glace me travaille encore.

J'ai particulièrement aimé le fait de changer de point de vue, cela nous permet une vue d'ensemble et d'assimiler un peu plus toute la complexité de cette guerre. Tous les personnages que l'on suit sont intéressants et semblent bien vivants. L'auteur a un véritable don pour les créer. Aucun n'est lisse, les méchants peuvent être des pères aimants, les flics peuvent utiliser des méthodes plus que limites... Des liens se tissent entre eux tout au long de l'histoire, ne coulant pas forcément de source au départ. J'ai été particulièrement touché par le personnage de Nora, ce qui n'est pas fréquent avec moi. Les personnages féminins me laissent souvent de marbre.

Bref, une lecture qui m'a appris énormément mais qui m'a aussi beaucoup travaillé. Je lirai surement la suite, mais je vais faire une petite pause avant...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kyoshiro 2020-02-03T00:00:27+01:00
Corruption

Denny Malone, flic, fils de flic et petit-fils de flic, mâle alpha parmi les mâles alpha fait régner l'ordre dans son royaume, Manhattan North. Chef de l'unité d'élite du NYPD, la Manhattan North task force, il est considéré comme le roi de son territoire. En guerre contre les trafiquants de drogue et les cartels, lui et son équipe se battent au quotidien pour faire de leur ville un endroit plus sûr. Héros ou flic corrompu ? Il est les deux à la fois. Tout bascule le jour où il franchit une énième ligne en abattant de sang froid le chef du cartel, en s'emparant par la même occasion de 50 kilos d’héroïne et de plusieurs millions de dollars. Dès lors, commence une véritable descente au enfers pour le meilleur flic de la ville.

Les rues de New-York sont incroyablement bien décrites et l'ambiance de la ville a sans doute rarement été aussi bien retranscrite. Ecrit de main de maître, ce roman ne vous laissera pas une minute de répit tant le rythme est soutenu. A lire de toute urgence !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2020-02-06T20:37:33+01:00
Cartel

Je sens que le syndicat d'initiative du Mexique ne va pas afficher ce roman dans sa vitrine car il a dû faire fuir les touristes qui voulaient visiter les régions du Sonora, du Sinaloa, les villes de Ciudad Juarez, de Nuevo Laredo…

Maintenant, si vous êtes un narcotrafiquant… Libre à vous d'aller vous promener dans les rues, tant que le loup n'y est pas… Si les loups Barrera ou Ochoa y étaient, ils vous mangeraient ♫

Voilà un roman qui vous scotche les mains au papier, qui vous les rend moite, qui vous fait déglutir difficilement, vous tord les tripes et vous donne parfois envie de rendre le repas.

Réaliste, terriblement réaliste, horriblement réaliste. J'ai arrêté de compter les morts, comme les gens des villes qui, devant toute cette débauche de cadavres, les enjambaient sans y faire attention.

Ça jette un froid, la banalisation de la mort telle que celle décrite dans le roman. Apparemment, on s'habitue à tout, même aux assassinats de masse et aux corps jonchant les rues. Tant que ce n'est pas le sien ou un proche, on banalise et on avance, le dos courbé pour ne pas se faire avoir aussi.

879 pages de noirceur sans nom, ça pourrait paraître indigeste mais ça ne l'est jamais, même si, pour votre santé mentale et votre petit coeur, des pauses lectures des "Aventures de Oui-Oui" sont recommandées…

On peut vraiment résumer ce roman noir par "Le guerre et paix au pays des cartels", car comme toutes les guerres, ça commence par des territoires que l'on veut garder, agrandir, conquérir et par des jeux d'alliances subtils car il s'agit de ne pas jouer le mauvais cartel… Votre vie en dépend.

N'oubliez jamais que les amis du matin peuvent ne plus l'être à midi, que votre cousin peut vous la mettre profond (la dague dans le dos), que votre femme/maîtresse peut aussi vous donner à l'ennemi.

À se demander d'ailleurs pourquoi tout le monde veut faire narcotrafiquant car on n'y fait jamais de vieux os et on a beau être plus riche que Crésus, on vit comme un réfugié, changeant de planque régulièrement, se méfiant de tout le monde, regardant toujours derrière son épaule.

Une fois de plus, avec Winslow, les personnages ne sont ni tout à fait blanc, ni tout à fait noir, ni même tout à fait gris…

Barrera, le patrón, semble correct, niveau narco : il ne tue pas les femmes, ne les viole pas, fait son trafic de drogue sans toucher aux civils. Sympa, le mec, non ? Oui, mais, dans "La griffe du chien", il a balancé deux gosses du haut d'un pont après avoir tué leur mère. Et pas que ça…

Le chef des Zetas n'a pas de principes, c'est un salopard de la pire espèce mais il n'est pas le seul coupable, d'autres le sont aussi, dont les États-Unis… Eux non plus ne sortent pas grandis de ce roman, ils ont été rhabillés pour tous les hivers.

Quant au Mexique, ses habitants se lamentent qu'il ne soit plus connu que pour les cartels de la drogue et les massacres que pour ses monuments, ses places, son Histoire et que les "célébrités" ne soient plus les écrivains, les acteurs, les producteurs mais les narcos et des tueurs psychopathes dont l'unique contribution à la culture sont des narcocorridas chantées par des flagorneurs sans talents.

Lorsque l'on mange à la table du diable, il faut une grande cuillère et si Art Keller veut arriver à ses fins, la fin justifiera les moyens et il ira s'asseoir à la table car il n'a rien d'un Monsieur Propre, lui aussi a un portrait nuancé, mais réaliste, comme tous les autres.

D'ailleurs, on ne peut s'empêcher d'apprécier Keller, même s'il se salit les mains d'une manière qu'il ne voulait sans doute pas. Parfois, pour obtenir une chose, il faut fermer les yeux sur d'autres choses, peu reluisantes. La fin justifie les moyens.

De la corruption, de la corruption, et encore ce la corruption… C'est ce qui fait tourner le monde, tout le monde ayant un prix et même si vous en voulez pas tremper dans la corruption, quelques menaces et tout de suite, le ton change. Vous acceptez ou vous mourez. Ou un de vos proches mourra.

Audiard le disait déjà : Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus.

J'ai eu mal pour ce pauvre journaliste Pablo Mora, victime d'un dilemme insoluble, j'ai eu mal pour toutes ces petites gens, pris entre deux feux, sans avoir eu le choix, et qui se font assassiner pour leur appartenance à un cartel ou l'autre, même s'ils n'avaient pas choisi mais avaient subi.

Un roman noir qui ressemble à une enquête grandeur nature sur le monde des cartels, sur leur manière d'agir, de faire, de corrompre tout le monde. Un roman violent, très violent où les morts sont plus nombreux que dans GOT.

Un roman sur tout ces sans-noms qui sont morts dans l'indifférence de tous car ils étaient Mexicains. Un roman qui fait mal au bide, qui donne des sueurs froides, qui vous donne envie de remercier le ciel ou qui que soit de vous avoir faire naître en Belgique ou en France et pas dans une région infestée par les cartels.

Un roman noir qui coupe le souffle, un roman noir sur la vengeance, sur la conquête d'un trône fait de poudre blanche ou de cristaux bleus, sur les coups bas, les assassinats, les découpages d'êtres humains, le muselage de la presse et autres joyeusetés.

Don Winslow était attendu au tournant pour ce deuxième tome et il m'a semblé encore plus brillant que le premier. Son ton est toujours cynique, sans emphase, piquant et sans illusions aucune.

Toutes ces vérités assénées à coup de matraque, de flingue, tout ce que l'on nous cache, tout ce dont on ne nous parle pas aux J.T, tout se dont on se fout puisque nous ne nous sentons pas concerné. Toutes nos croyances sur la drogue et le monde qui l'entoure, sur la guerre contre les cartels qui n'en est pas une et toutes ces armes qu'on leur a fourni en pensant les combattre.

Vous qui entrez dans ce roman, abandonnez toutes illusions. Mais bon sang, quel pied littéraire, quel rail de coke !

Pour ma première lecture de 2020, j'ai choisi un pavé qui a été lourd à porter, tant il est obscur, sans lumière, sans possibilité de happy end.

Un coup de poing dans ma gueule, dans mon ventre, une lecture dérangeante, mais addictive et éclairante. Là, on a déjà mis la barre très haute et il se retrouvera dans mes livres qui comptent pour l'année 2020.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vernon 2020-04-07T18:56:39+02:00
La Griffe du chien

Une plongée dans l'empire de la drogue mexicaine. ET le combat de le DEA. Un livre intense. Une histoire prenante

Afficher en entier
Commentaire ajouté par paultuc 2020-05-08T18:14:28+02:00
Du feu sous la cendre

Je n ai rien aimé que se soit l écriture. L'histoire qui part dans tout les sens j ai décroché très rapidement. Je ne le conseil pas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Paraffine 2020-06-16T21:32:10+02:00
Corruption

Bien sûr, il y a Denny Malone et son équipe.

Mais le titre annonce clairement le sujet : comment germe la corruption, non par une génération spontanée sur le terreau des personnes foncièrement mauvaises, mais au sein même de ceux qui luttent de tout leur cœur pour "protéger et servir".

"Quis custodiet ipsos custodes ?" ou en l'occurrence « Who watches the Watchmen ? »

La question n'est pas nouvelle. Dans un des tomes de Dune, Franck Herbert exprime que le fait pour les gardiens de l'ordre de côtoyer les malfaiteurs ne peut que mener à la reconnaissance de ce que "le crime paie". Ici, c'est plus nuancé et pervers : ne faut-il pas déroger pour mieux protéger ?

Impossible de ne pas penser au Dudley Smith de James Ellroy et sa "contention".

Malone est contraint de se retourner sur le chemin parcouru et d'en goûter le caractère fatal.

Inexorable.

Si c'était un vin, il serait puissant, long en bouche avec pas mal de tanins. Mais un peu monolithique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Daniele34 2020-07-07T09:15:39+02:00
L'heure des gentlemen

Je n'ai absolument pas pu rentrer dans cet univers de surfeurs de la vieille époque l'intrigue policière est basique et sans aucun intérêt ni suspens les personnages sont caricaturaux l'univers du surf et les termes techniques ne m'ont pas intéressés j'ai mis du temps à le lire et je regrette de ne pas l'avoir laché plus tôt pour passer à autre chose vite, on oublie

Afficher en entier

On parle de Don Winslow ici :

Dédicaces de Don Winslow
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 8 livres

HarperCollins : 7 livres

Points : 6 livres

Seuil : 5 livres

LGF - Le Livre de Poche : 5 livres

Éditions du Masque : 4 livres

Belfond : 2 livres

Folio : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array