Livres
472 495
Membres
445 115

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Elise Fontenaille

367 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Lilymilou 2012-03-19T19:31:01+01:00

Biographie

Née en 1960, à Nancy, Elise Fontenaille écrit des romans pour les adultes, tel "Unica" qui a reçu le Grand prix de la Science-Fiction en 2008 et le prix Rosny. Elle a suivit des études de sociologie et devient journaliste à Vancouver au Canada, puis à Paris pour le magazine Actuel. En 1995, elle se concentre sur l’écriture avec un premier roman publié chez Grasset, La gommeuse. Depuis elle a publié d'autres livres qui rencontrent le succès.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
60 lecteurs
Or
89 lecteurs
Argent
88 lecteurs
Bronze
93 lecteurs
Lu aussi
116 lecteurs
Envies
107 lecteurs
En train de lire
1 lecteurs
Pas apprécié
8 lecteurs
PAL
31 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.81/10
Nombre d'évaluations : 95

0 Citations 100 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Elise Fontenaille

Sortie Poche France/Français : 2017-09-28

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par lila11 2017-09-02T09:23:13+02:00
Les disparues de Vancouver

Ce livre m'a touchée, émue : c'est le combat d'un homme qui essaie de faire admettre à la police que la femme qu'il aimait, Sarah, s'est faite assassiner par un tueur en série, comme de nombreuses autres femmes. Mais comme ces femmes sont des prostitués indiennes, personne ne bouge.

On apprend à connaître Sarah et certaines autres de ces filles. L'écrivaine sait créer l'empathie, les chapitres sont courts et vont droit au but.

Une lecture rapide mais qui laisse des traces.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Serafima 2017-09-04T17:15:42+02:00
L'été à Pékin

Une histoire pour ados très bien écrite, celle de trois amies que rien ne peut séparer et qui vont tout faire pour passer l'été ensemble.

Afficher en entier
La cité des filles-choisies

Aventure très émouvante dans l'empire Inca, ce livre est un voyage calme et tranquille à travers l'histoire de cette jeune fille dans un univers qu'elle ne connaissait pas. On suit sa vie, d'un pas tranquille et on se laisse bercer tout au long de ce roman, qui parle d'amour, de tristesse mais reste somme toute magnifique.

Afficher en entier
Le garçon qui volait des avions

Petit livre qui parle de la liberté dans un monde qui paraît pour un enfant cloisonné dans ses à-priori. On y retrouve un garçon en manque de liberté, que rien ne satisfait et qui va de plus en plus loin pour satisfaire son désir. Débrouillard, sympathique, on s'attache facilement au personne (et donc à la personne réelle). Très belle histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Serafima 2017-10-17T23:42:06+02:00
Pour un carré de chocolat

Une jolie petite histoire très touchante car la situation dans laquelle se retrouve le jeune héros doit être réelle dans bien des pays, malheureusement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biquet 2017-11-01T11:31:07+01:00
Blue book

Ce livre m'a été conseillé par mon ami Christian, C'est un voyageur fréquent vers la Namibie. Sa fille, vétérinaire s'y est mariée et installée.

J'apprends que les Namas sont plus connus sous le nom d'Hottentots, que les Herreros, ce sont les Bochimans, ceux du film "Les Dieux sont tombés sur la tête". Sous mes yeux se dévoile une horreur sans nom qui n'a rien à envier aux autres génocides, celui des Arméniens, la Shoah, celui des Tutsis. Je crains même qu'à l'avenir des historiens faisant leur travail consciencieusement n'en découvrent d'autres encore méconnus.

Que dire de la qualité du livre? Court, de lecture aisée, dans un superbe français, on reste stupéfié par les horreurs décrites.

Afficher en entier
Eben ou les yeux de la nuit

Pour ce petit roman, je n'ai que deux mots : court et efficace ! Peut-être un peu trop court pour moi mais quelle émotion !

J'ai découvert ce roman à l'occasion d'une dédicace durant le festival Crocmilivres à Dijon : et c'est là que j'ai rencontré Madame Fontenaille qui m'a présenté certaines de ses œuvres. J'ai été séduite par son ouverture d'esprit, sa grande sympathie et sa manière de parler de ses romans. Si vous avez l'occasion de rencontrer des auteurs durant des dédicaces, n'hésitez pas, les échanges peuvent être vraiment extraordinaires ! C'est ainsi que j'ai acheté Eben, Blue Book (la version historique que l'on retrouve dans Eben) et Les Trois Sœurs et le Dictateur. Tout cela pour dire que le contexte de lecture joue beaucoup sur la lecture elle-même !

Mais venons-en au vif du sujet :

Ce petit roman retrace l'histoire épouvantable mais encore trop méconnue du génocide des Hereros et des Namas en Namibie, par les précurseurs de ceux qui allaient être les Nazis. Le récit adopte le point de vue à la 1e personne du jeune Eben, garçon vivant à l'époque contemporaine, l'un des rares descendants des Hereros. Tout ce petit roman (qui se lit en une heure voire deux) se fonde sur la mémoire et la transmission de cette mémoire afin de ne pas sombrer dans l'oubli. Oublier, c'est tuer une nouvelle fois. Ce travail de mémoire lutte contre la mort éternelle, contre cette menace du Néant. Et c'est ce qu'Élise Fontenaille nous exprime dans cette très belle œuvre.

Le récit retrace les grands événements de la colonisation allemande, passant par différentes figures emblématiques : Samuel Maharero, l'ineffable et très éloquent Hendrick Witbooi et l'effroyable colonel Von Trotha qui a prononcé la phrase terrible : Vernichtungsbefehl ! Tuez les tous !

Eben porte un secret de famille terrible et doit vivre avec cette mémoire. Or, c'est cette conscience de la mémoire qui va lui faire prendre une décision radicale ! Héroïsme ? Inconscience ? À vous de juger.

Le style est très fluide, cohérent avec le point de vue du personnage. Il s'agit d'une œuvre de littérature de jeunesse : accessible, style fluide et simple, récit bref. Mais le narrateur n'hésite pas à évoquer explicitement - mais sans voyeurisme et autres effets sensationnels vendeurs - les horreurs d'un génocide encore désavoué à l'heure actuelle. Si je vous dis que la belle île touristique de Shark Island portait terriblement son nom au début du siècle dernier ? Oui cela jette un froid...

Au moins, nous avons affaire à une littérature de jeunesse qui n'hésite pas à évoquer des sujets difficiles sans détour, sans s'enfermer dans une belle innocence aseptisée.

Un livre qui peut se lire à partir du collège, mais aussi à l'âge adulte, ce qui fait toute la force de ce très beau récit !

Un livre à lire et à relire sans modération ! Je vous conseille également Blue Book, de la même autrice, qui reprend historiquement (mais avec une accessibilité extraordinaire) ces tragiques événements.

Afficher en entier
Les trois soeurs et le dictateur

Nous retrouvons, une nouvelle fois chez Élise Fontenaille N'Diaye, les très belles thématiques de la mémoire et de la transmission !

Le récit s'ouvre sur la jeune Mina, qui rencontre sa grand-tante Adela, dans le désir que celle-ci lui parle de sa grand-mère Minerva Mirabal. Cette fiction retrace la vie de quatre personnages historiques, les sœurs Mirabal : Minerva, Patria, Maria-Theresa et Adela. Cette dernière n'étant encore une enfant à cette époque, n'a pas eu l'occasion de s'engager au même titre que ses trois sœurs contre Trujillo, le dictateur de la République Dominicaine.

Ce récit retrace la vie héroïque et sacrifiée de trois jeunes femmes qui se sont engagées contre le régime oppressif mis en place. Je reconnais que la partie historique était plus intéressante que la partie sur la jeune Mina, mais ce personnage reste important car sa présence est indispensable pour permettre à la transmission de la mémoire de prendre son sens. Qui de mieux qu'une descendante directe pour intégrer cette mémoire et résister contre l'oubli ?

Livre que je recommande absolument !

Afficher en entier
Le garçon qui volait des avions

https://lessortilegesdesmots.blogspot.com/2018/08/le-garcon-qui-volait-des-avions-de.html

Ce roman est extrêmement court. Je l'ai en mettant en ligne une vidéo, c'est vous dire. On suit l'histoire inspiré de fait réel de Colton, l'indien aux pieds nus. À 16, il a derrière lui déjà un casier plutôt rempli entre vole de voitures et avions et intrusion chez des particuliers. Son histoire permet de comprendre son parcours.

On s'aperçoit qu'il n'a fait de mal à personne. Il n'aurait jamais pu. Ce roman permet de montrer qu'il ne faut pas se fier aux apparences. On comprend vite qu'il en a dans le crâne, qu'il apprend à une vitesse ahurissante mais que son père a détruit quelque chose en lui, que le regard des gens sur lui et sa mère ne l'aide pas. C'est peut-être même à cause de ce petit rien qu'il a basculé d'un côté plutôt que de l'autre.

J'ai quand même eu du mal à croire que cette histoire se soit réellement passée. Et pourtant, j'ai vérifié. Si, elle est bien réel. C'est complètement dingue. Comme quoi, l'être humain peut faire bien des choses lorsqu'on le pousse à bout. Il n'empêche que j'ai apprécié le personnage et que je suis vraiment surprise.

En bref, une lecture rapide qui m'aura montré ce dont peut être capable une personne qu'on met au pied du mur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2019-05-24T19:58:02+02:00
Le soleil et la mort

Le titre est intriguant et le résumé pareillement, je me suis donc lancé un peu septique tout de même. L'histoire est sympathique mais sans plus car la fin est prévisible...

Afficher en entier

Dédicaces de Elise Fontenaille
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Editions du Rouergue : 12 livres

Grasset : 11 livres

Calmann-Lévy : 4 livres

LGF - Le Livre de Poche : 2 livres

Oskar Editions : 2 livres

Stock : 1 livre

Grasset Jeunesse : 1 livre

boomerang : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode