Livres
523 922
Membres
541 956

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jean Dufaux

Auteur

922 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Rahan 2011-04-01T18:24:30+02:00

Biographie

Jean Dufaux naît le 7 juin 1949 à Ninove. Passionné de cinéma, il s'inscrit à l'Institut des Arts et Diffusion (Bruxelles). De 1969 à 1973, il s'y familiarise avec les procédés cinématographiques qui influenceront son écriture en bande dessinée. Sorti de l'I.A.D., il devient journaliste à Ciné-Presse, revue destinée aux professionnels du cinéma.

En 1983, il décide de se consacrer en priorité à la bande dessinée. Le journal Tintin est son premier port d'attache. Il effectue de nombreux travaux de commande. Rien de tel pour faire ses premières gammes. En 1983, il co-scénarise (avec Vernal) la série Brelan de dames dessinée par Renaud. Les deux hommes n'oublieront pas cette première collaboration.

En 1985, il conçoit les aventures de Melly Brown (dessin : Musquera).

En 1986, il fait son entrée chez Dargaud Benelux avec La toile et la dague (dessin : Aidans) et, surtout, Beatifica Blues. Griffo assure le dessin de cette série post-atomique qui lorgne vers Bilal (il y a pire comme référence). Renaud et Griffo formeront rapidement le "noyau dur" de la "bande à Dufaux" qui fait également son apparition dans le catalogue des éditions Glénat avec Les maîtres de la brume (dessin : Eric). Les éditeurs savent désormais que Dufaux a terminé sa période rodage. Ses grands personnages vont naître.

1987 est une grande année. Il crée Jessica Blandy avec Renaud. La belle demoiselle, derrière un physique parfait, cache une faille que Dufaux révèle par petites touches. Pour la première fois, il donne une étoffe psychologique à un personnage. Cette épaisseur psychologique sera désormais la marque de son travail. Dans la foulée, il lance Giacomo C. Griffo illustre ces aventures vénitiennes librement inspirées de Casanova, donc fort galantes.

En 1988, Les enfants de la salamandre (dessin : Renaud) voit le jour et les tendances "fantastique" qui hantent Dufaux sont mises en scène progressivement et à chaque fois sous un angle différent. Il considère ces tentatives comme un gigantesque puzzle où chaque album, chaque série, est une pièce nouvelle. Dans un autre registre fantastique (tendance Vaudou), il concocte pour Paape et Sohier Les jardins de la peur.

A l'aube des années 90, Jean Dufaux met le turbo jusqu'à bientôt mériter l'étiquette de "Jean le prolifique". Chelsy (dessin : Joris), né en 1990, se déroule dans le monde des arts, cuvée sixties (à l'I.A.D., il avait particulièrement apprécié les cours portant sur la psychanalyse de l'art). L'année suivante, il lance trois nouvelles séries : Avel (dessin : Durieux), Fox (dessin : Charles) et Santiag (dessin : Renaud). Il publie le premier volume de sa série consacrée aux écrivains qu'il aime : Sade (dessin : Griffo), Pasolini (dessin : Rotundo), Balzac (dessin : Savey), Hemingway et Hammet (dessin : Malès) suivront.

En 1992, Sang de Lune lui permet de lancer Vivianne Nicaise. Il réactive Beatifica Blues, univers qui lui tient à coeur, dans un second cycle : Samba-Bugatti. Un an plus tard, outre le lancement du cycle Les Voleurs d'Empires (dessin : Jamar), il réalise enfin un vieux rêve en travaillant avec Rosinski. Complainte des Landes Perdues est le résultat de leur union.

En 1994, il fait une incursion dans Aire Libre (Dupuis) avec un « Monsieur Noir » développé en 2 volumes illustrés par Griffo.

En 1997, pour Dargaud, il explore l'Amérique des années '20 avec « Dixie Road » (dessin : Labiano), puis revisite l'Antiquité romaine et remet à l'honneur le peplum bédessiné avec la série « Murena » illustrée par Delaby.

En 1998, pour Glénat, il crée « Les Révoltés » (dessin : Malès) et « Ombres » (dessin : Rollin). La même année, il publie le 1er tome de la saga vampiresque « Rapaces » (dessin : Marini) chez Dargaud.

En 1999, Jean Dufaux revient au Lombard et y participe au lancement de la collection de thrillers contemporains Troisième Vague Lombard avec la série « Niklos Koda » mise en images par Olivier Grenson et dont le héros est un séduisant espion-diplomate.

En 2001, pour Dargaud, il crée « Djinn », un polar érotico-fantastique qui a pour cadre le Proche-Orient (dessin : Mirallès)... Primé de très nombreuses fois dans les grands festivals de BD, Jean Dufaux est un des rares scénaristes à pouvoir mettre en scène des univers variés tout en garantissant au lecteur une écriture originale et reconnaissable. Très sollicité par les éditeurs, le scénariste se veut toutefois désormais moins prolifique pour polir au mieux les nouvelles pièces de son puzzle. ne écriture originale et reconnaissable. Les éditeurs sont à présent demandeurs du "style Dufaux". Mais le scénariste se veut désormais moins prolifique pour polir au mieux les nouvelles pièces de son puzzle.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
476 lecteurs
Or
1 404 lecteurs
Argent
1 134 lecteurs
Bronze
824 lecteurs
Lu aussi
1 498 lecteurs
Envies
627 lecteurs
En train de lire
13 lecteurs
Pas apprécié
45 lecteurs
PAL
308 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.69/10
Nombre d'évaluations : 1 278

2 Citations 587 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Jean Dufaux

Sortie France/Français : 2017-11-03

Interview

Vidéo ajoutée par alawana24 2018-11-11T11:35:55+01:00

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Clarymoon 2020-09-08T14:54:24+02:00
Djinn, Tome 7 : Pipiktu

Je trouve que ce septième tome conjugue habilement cruauté et tristesse.

La cruauté étant donné que Jade est tellement ambitieuse qu'elle est prête à tout pour arriver à ses fins (le sexe, le sacrifice humain,...) et tout cela avec une totale indifférence.

La tristesse pour les Nelson (pour ce qui leur arrive et la raison pour laquelle ça leur arrive).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par memeJ 2020-09-08T16:09:09+02:00
Rapaces, Tome 1

Une bonne découverte surtout pour la qualité graphique de cette BD !

Les personnages restent assez mystérieux dans ce premier tome, mais j'espère en apprendre plus sur eux par la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par memeJ 2020-09-08T18:33:03+02:00
Rapaces, Tome 2

La traque se poursuit pour Vicky. Mais alors qu'elle a retrouvé Barnes, celui-ci se fait tuer par deux individus toujours aussi mystérieux que dans le premier tome...

Certaines réponses sont apportées, d'autres questions restent encore en suspens... Bref, hâte de lire la suite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Clarymoon 2020-09-08T18:42:08+02:00
Djinn, Tome 8 : Fièvres

Dans ce tome, on retrouve des éléments qui faisaient le charme de certains albums précédents : une djinn toute puissante mais qui n'est pas complètement dénuée de sentiments, la quête de Kim pour avoir accès au trésor, de l'érotisme et quelques scènes avec du fantastique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par memeJ 2020-09-08T19:05:57+02:00
Rapaces, Tome 3

La chasse continue pour la fratrie Molina, des révélations éclatent au grand jour... Bref, l'action est encore au rendez-vous dans ce troisième tome !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Clarymoon 2020-09-09T15:59:49+02:00
Djinn, Tome 9 : Le Roi Gorille

Le cycle africain s'achève positivement mais encore avec de la violence.

Spoiler(cliquez pour révéler)Jade, en s'unissant au roi Gorille fait d'une pierre deux coups. Elle devient encore plus puissante et elle permet aux tribus qui sont sous sa protection d'être indépendantes.

Kim, de son côté, va pouvoir retourner en Inde avec la perle noire.

Par contre, j'aurai bien aimé que la partie concernant le roi Gorille soit un peu plus développée ainsi que la vie de Jade après son union avec lui et s'il y a eu réellement une descendance suite à cela.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par memeJ 2020-09-11T18:05:04+02:00
Rapaces, Tome 4

Un très bon final pour une série aux magnifiques graphismes !

La conclusion peut sembler un peu rapide, mais j'ai apprécié le fait qu'on ne s'appesantisse pas trop en faisant traîner le scénario en longueur. L'essentiel est dit, pas besoin de fioritures.

Je la relirais bien un de ces jours !

Afficher en entier
Djinn, tome 10 : Le pavillon des plaisirs

J'ai passé un bon moment de lecture avec cet album. On y trouve l'Inde du début du 20ème siècle, une mission confiée à Jade à la hauteur de ses talents, des enjeux politiques, de l'érotisme et une apparition mystérieuse.

Afficher en entier
Djinn, tome 11 : Une jeunesse éternelle

J'ai bien aimé ce tome. On ne s'ennuie pas du tout. Quelqu'un veut la mort de Jade et elle veut savoir qui c'est, pour se venger.

Ensuite, on a des révélations sur la jeune fille, qui était apparue devant Jade dans le tome précédent.

Le tout est en plus agrémenté de sensualité, d'un peu d'érotisme et d'une pointe de fantastique.

Afficher en entier
Djinn, Tome 12 : Un honneur retrouvé

Encore un tome intéressant.

Ca complote de tous les côtés : les anglais, la courtisane déchue dans le pavillon des plaisirs et les indépendantistes indiens.

On apprend aussi pourquoi Jade et les Nelson vont se rendre en Afrique.

Enfin, on assiste au marché passé entre Jade et la soeur du maharadjah : l'accès au trésor du Sultan contre l'élixir de la perle noire.

Afficher en entier

On parle de Jean Dufaux ici :

Dédicaces de Jean Dufaux
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Dargaud : 80 livres

Dupuis : 58 livres

Glénat : 56 livres

Le lombard : 37 livres

BD Must : 11 livres

Delcourt : 7 livres

Boulevard des Bulles : 6 livres

Novedi : 6 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array