Livres
559 166
Membres
607 958

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

J. R. R. Tolkien

Auteur

Afrique du Sud Né(e) le 1892-01-03
Royaume-Uni 1973-09-02 ( 81 ans )
13 548 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Lyli 2011-03-27T21:00:37+02:00

Biographie

Né en 1892 à Bloemfontein (Afrique du Sud), John Ronald Reuel Tolkien passe son enfance, après la mort de son père en 1896, au village de Sarehole près de Birmingham (Agleterre), ville dont sa famille est originaire.

Diplômé d'Oxford en 1919 (après avoir servi dans les Lancashire), il travaille au célèbre Dictionnaire d'Oxford, obtient ensuite un poste de maître assistant à Leeds, puis une chaire de langues anciennes (anglo-saxon) à Oxford de 1925 à 1945 - et de langue et littérature anglaises de 1945 à sa retraite en 1959.

Spécialiste de philologie faisant autorité dans le monde entier, J.R.R. Tolkien a écrit en 1936 Le Hobbit, considéré comme un classique de la littérature enfantine; en 1938-1939: un essai sur les contes de fées. Paru en 1949, Farmer Giles of Ham a séduit également adultes et enfants. J.R.R. Tolkien a travailler quatorze ans au cycle intitulé Les Seigneur des Anneaux composé de: La Communauté de l'anneau (1954), Les Deux tours (1954), Le retour du roi (1955) -œuvre magistrale qui s'est imposée dans tous les pays.

Dans Les Aventures de Tom Bombadil (1962), J.R.R. Tolkien déploie son talent pour les assonances ingénieuses. En 1968, il enregistre sur disque les Poèmes et Chansons de la Terre du Milieu, tiré des Aventures de Tom Bombadil et du Seigneur des Anneaux. Le conte de Smith of Wootton Major a paru en 1967.

John Ronald Reuel Tolkien est mort en 1973.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
11 402 lecteurs
Or
11 058 lecteurs
Argent
5 543 lecteurs
Bronze
3 208 lecteurs
Lu aussi
4 310 lecteurs
Envies
8 011 lecteurs
En train de lire
1 049 lecteurs
Pas apprécié
725 lecteurs
PAL
10 772 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.53/10
Nombre d'évaluations : 7 474

18 Citations 3 557 Commentaires sur ses livres

Alias et noms de plume

  • J.R.R. Tolkien

Dernier livre
de J. R. R. Tolkien

Sortie France/Français : 2019-04-18

Les derniers commentaires sur ses livres

Le Seigneur des anneaux, Tome 3 : Le Retour du roi

Une superbe fin, émouvante !

Je suis ravie d’avoir découvert les livres (au-delà des films) et aussi les appendices (j’ai été bouleversée par l’histoire d’amour de notre Arpenteur).

Je vous recommande vraiment les livres ; le styles est beau et fluide.

Afficher en entier
Bilbo le Hobbit : Illustré par Alan Lee

Une très bonne découverte (hors film) qui me donne envie de creuser encore plus toute la bibliographie de Tolkien.

Le ton est léger (malgré les passages de suspense et de combat) et on découvre toute une partie de la Terre du Milieu.

Ne vous bloquez pas à l’étiquette jeunesse (qui se justifie ici) car c’est un roman qui vaut la peine d’être lu !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alyer 2021-07-15T11:47:12+02:00
Bilbo le Hobbit

Bonjour à tous. Je voudrais ajouter quelque chose à propos de ce livre. Comme vous le savez peut-être déjà, après que le dragon Smaug s'est emparé du trésor de la Montagne Solitaire, il s'est passé une guerre sanglante entre les Nains et les Orques causée par le meurtre du roi Thror, le grand-père paternel de Thorin Ecu-de-Chêne. Cette guerre sans merci contre Azog, l'Orque que je déteste le plus et l'assassin de Thror, est très peu présentée dans ce livre. Voilà pourquoi j'ai pris la peine de tracer dans "Le Retour du Roi" le texte du parfait prologue séparé du "Hobbit". Bien entendu, ce texte se situe dans le chapitre "Les gens de Durïn". J'ai tracé ce prologue du début du chapitre à la rencontre de Thorin et de Gandalf.

Afficher en entier
Le Seigneur des anneaux, Tome 1 : La Communauté de l'Anneau

Pas besoin de présenter Tolkien et son œuvre, qui a eu une influence très importante sur les auteurs de fantasy. Le Seigneur des Anneaux est ainsi considéré comme une œuvre majeure du genre, c'est pourquoi j'ai choisi le premier tome, La Fraternité de l'Anneau, pour la catégorie "défi" du challenge du Mois de la fantasy auquel j'ai participé en mai dernier. C'est le premier roman que je lis de Tolkien, et je dois avouer avoir eu une assez forte appréhension, car j'avais eu pas mal d'échos sur l'ampleur de cette trilogie. Mais bon, j'ai aimé les films, donc je me suis dit que les livres seraient tout aussi entraînants. Et pour bien faire les choses, j'ai choisi la nouvelle traduction, apparemment plus proche du texte d'origine et prenant en compte les notes de l'auteur.

Mais bien que je respecte grandement le travail de Tolkien (franchement, son univers, ce n'est pas rien !), je n'ai pas été aussi emballée par ma lecture que je m'y attendais.

Alors, habituée aux films, j'ai tout d'abord dû m'adapter aux quelques changements de certains noms dus à la nouvelle traduction. Ainsi, par exemple, Frodon Sacquet devient Frodo Bessac ; et l'on ne dit plus la Comté mais le Comté.

Cette petite surprise passée, il m'a fallu ensuite me faire au style narratif de l'auteur, qui m'a pas mal rappelé celui des contes. Impression renforcée par les diverses rencontres que font les hobbits sur le chemin. Le problème, pour moi, c'est que, autant pour un texte court comme un conte ce style me convient, autant pour un roman de cette ampleur j'ai trouvé cela un peu lourd. D'autant plus qu'il s'agit d'un style narratif qui crée une certaine distance avec le lecteur, empêchant ainsi de vraiment s'attacher aux personnages. C'est du moins mon ressenti.

J'ai également eu beaucoup de mal sur la première moitié (voire plus) de ce premier tome, que j'ai trouvée bien trop lente à mon goût. Il y a énormément de tergiversations, on reste trop longtemps coincé dans le Comté, et je dois avouer que l'histoire des hobbits n'est pas ce qui m'intéresse le plus dans cette trilogie. Dans les films, Frodon est d'ailleurs un personnage que je n'aime pas ; et bien je le trouve tout aussi pénible en livre.

Habituellement je râle quand une histoire n'est pas assez développée, qu'il n'y a pas assez de détails, etc. Là, c'est l'inverse : on a une overdose de détails qui plombent le récit. J'ai aimé les descriptions que Tolkien a fait des paysages, de l'environnement, qui permettent une excellente visualisation de l'univers dans lequel évoluent les personnages. En revanche ce que font les personnages est bien trop détaillé à mon goût. Par exemple, quand les hobbits traversent la forêt, ou leur séjour chez Tom Bombadil. Franchement, on reste bien trop longtemps coincés avec ce Tom Bombadil, alors qu'il s'agit d'un personnage apparemment puissant mais totalement inexploité par la suite (je me suis du coup demandé la pertinence de cette rencontre, qui a d'ailleurs été effacée dans le film). Il y a donc tellement de détails du parcours des personnages que je me demandais sans cesse quand la suite allait enfin arriver.

Ce n'est qu'à partir de la formation de la Fraternité de l'Anneau, soit avec l'arrivée des mes personnages favoris, que j'ai vraiment pu entrer dans le récit et m'y laisser emporter. Malheureusement cela arrive trop tardivement (à plus de la moitié du roman) à mon goût, faisant ainsi de ce premier volume un long tome d'introduction. C'est une chose que l'on reproche souvent aux auteurs de fantasy qui se lancent dans des trilogies, et je dois avouer être surprise de retrouver ce défaut chez un auteur majeur du genre. Personnellement, qu'un premier tome serve d'introduction ne me dérange pas, du moment que je ne m'y ennuie pas.

Voici donc les reproches que je peux faire sur ce premier tome du Seigneur des Anneaux. Je reste toutefois impressionnée par l'univers qu'il a su créer. Même si aujourd'hui on trouve pas mal d’œuvres de fantasy aux univers particulièrement riches, même si à présent les elfes et les nains ont été vus et archi-vus, il ne faut pas oublier que Tolkien était là bien avant et, bien qu'il n'ait pas été le premier à en écrire, il a posé les bases de la fantasy moderne telle que nous la connaissons aujourd'hui.

En bref...

Le Seigneur des Anneaux est sans conteste une œuvre majeure de fantasy de par son univers riche et particulièrement bien développé, ainsi que ses descriptions très visuelles. Toutefois l'on sent (peut-être un peu trop) que La Fraternité de l'Anneau est un tome d'introduction : l'histoire se met très (trop ?) lentement en place et l'action tarde à arriver. Il faut également adhérer au style narratif de l'auteur, assez proche de celui des contes, et que l'on a aujourd'hui peu l'habitude de rencontrer dans des romans.

Ce fut donc pour moi une lecture assez mitigée : autant j'ai aimé découvrir ce riche univers, autant j'ai eu bien du mal à entrer dans l'histoire. J'attendrai donc un peu (un an, probablement) que mon courage me soit revenu pour me lancer dans la suite, que je suis toutefois curieuse de découvrir.

______________ https://escape-in-books.blogspot.com/2021/05/le-seigneur-des-anneaux-1-tolkien.html

Afficher en entier
Le Seigneur des anneaux, Tome 2 : Les Deux Tours

Toujours un plaisir de retomber dans cet univers

Afficher en entier
Le Seigneur des anneaux, Tome 3 : Le Retour du roi

Toujours un plaisir de retomber dans cet univers

Afficher en entier
Contes & Légendes inachevés, Tome 2 : Le Second Âge

Un très bon complément de lecture pour tout amateur de Tolkien

Afficher en entier
Contes & Légendes inachevés, Tome 3 : Le Troisième Âge

Toujours un vrai plaisir de se replonger dans le monde des elfes et des hommes créé par Tolkien. Le troisième âge reste celui qui me plait le moins.

Afficher en entier
Le Seigneur des anneaux, Tome 1 : La Communauté de l'Anneau

Tolkien. Quel chef d œuvre ! La capacité de cet auteur a créer un univers aussi large, son imagination n'a pas de limites. Mon premier roman de type fantasy qui m aura fait adoré ce genre !

Afficher en entier
Le Seigneur des anneaux, Tome 3 : Le Retour du roi

Dernier volet de la trilogie qui n en reste pas moins bon. Le rythme s accéléré, moins de paysages découverts (ce qui m'a fait aimer Tolkien) mais de nombreux rebondissements. Une fin qui laisse un peu sur la faim qui aurait ou être plus élaborée selon moi.

Afficher en entier

On parle de J. R. R. Tolkien ici :

Cinq façons de lire en musique
2019-06-21T15:14:32+02:00
[Challenge] Les 400 points (2017)
2017-11-15T21:14:46+01:00

Dédicaces de J. R. R. Tolkien
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Christian Bourgois : 59 livres

Pocket : 44 livres

LGF - Le Livre de Poche : 24 livres

HarperCollins : 16 livres

Gallimard Jeunesse : 9 livres

J'ai lu : 6 livres

Presses pocket : 6 livres

France Loisirs : 5 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array