Livres
475 616
Membres
453 523

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Julie Kenner

2 992 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Claire-Primerose 2012-05-12T16:35:08+02:00
de

Biographie

Julie Kenner (née en Mountain View , Californie ) est un auteure américain. Elle écrit aussi avec le nom de plume de JK Beck .

Originaire de Californie, Kenner a grandi dans le Texas et a reçu un baccalauréat en radio-télévision-cinéma de l' Université du Texas à Austin et plus tard à l'école de droit à l'Université Baylor à Waco, au Texas . Après avoir pratiqué le droit dans Los Angeles, en Californie, elle a quitté et a déménagé à Austin, au Texas et a continué à pratiquer. Pendant cinq ans, Kenner a pratiqué le droit et a écrit des romans, en 2004, elle a renoncé à exercer le droit de devenir un écrivain à temps plein et une mère.

Elle a écrit un certain nombre de livres, y compris les quatre parties Aphrodite série, et son rapport de 2005 nouveaux Démon Carpe . Les droits du film pour Démon Carpe ont été optionné par 1492 Photos et Warner Brothers dans un contrat de plusieurs livres.

Kenner a également remporté de nombreux prix. Elle a été certifiée en tant que USA Today auteur à succès et a remporté les romantiques Horaires Choice Award des examinateurs pour la Meilleure Fiction Paranormal contemporain pour son livre Kiss Aphrodite , a reçu deux prix PEARL mentions honorables, y compris Auteur Meilleur Nouveau, et son livre Fancy Le chat a remporté la Vénus Prix ​​de la Fiction Meilleur Paranormal de l'année, le Journal Romance ' s Award Francis, et a été finaliste du prix Sapphire.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 853 lecteurs
Or
3 459 lecteurs
Argent
2 032 lecteurs
Bronze
1 152 lecteurs
Lu aussi
1 615 lecteurs
Envies
2 803 lecteurs
En train de lire
92 lecteurs
Pas apprécié
146 lecteurs
PAL
2 891 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.58/10
Nombre d'évaluations : 1 563

0 Citations 809 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de Julie Kenner

Sortie France/Français : 2019-12-03

Dernier livre
de Julie Kenner

Sortie France/Français : 2019-11-05

Les derniers commentaires sur ses livres

Blackwell-Lyon Sécurité, Tome 1 : Nos adorables mensonges

Trop court mais j’ai été agréablement surpris vivement les suivants

Afficher en entier
Blackwell-Lyon Sécurité, Tome 1 : Nos adorables mensonges

Un bon livre avec un bon thème. Cependant l'histoire est très mais très rapide. Résultat on n'a pas le temps de profiter des personnages que c'est déjà la fin. Dommage. Plus approfondis, ça aurait pu être géniale.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par santho 2019-10-22T09:21:53+02:00
Stark, Tome 1 : Délivre-moi

Une incontestable réussite grâce à une tension dramatique et sexuelle qui monte pendant les deux tiers du roman. Le soufflet a tendance à retomber dans le dernier tiers dans la mesure où les enjeux sont moins prenants et où on n’arrive pas vraiment à avoir peur de Damien. L’auteur essaie d’instiller qu’il est dangereux, que son passé est probablement criminel. L’idée est bonne mais, objectivement, les informations données empêchent de croire en la culpabilité de Damien. Sans doute aurait-il fallu laisser planer le doute plus longtemps sur les circonstances des faits pour que l’angoisse prenne. Enfin, le point faible dans le roman à mon avis est le personnage de Nikki qui passe assez vite du stade de l’adulte archi-complexée à la nymphomane soumise. L’écriture n’est pas non plus enthousiasmante: les passages sexuels manquent de sensualité et le maintien du vouvoiement dans et hors du lit est assez curieux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par santho 2019-10-22T22:35:21+02:00
Stark, Tome 2 : Possède-moi

La trilogie ne vieillit pas très bien. La première moitié du livre est assez rébarbative; les choses se dynamisent ensuite heureusement. Le couple Damien/Nikki se renforce mais plusieurs choses me gênent: la place prise par le sexe est excessive, l’ascendant de Damien dans tous les domaines se renforce, quoique Nikki veuille se persuader du contraire, etc. Enfin, je trouve que l’écriture n’est pas le point fort de l’auteur. Beaucoup de dialogues sont creux ou alors, je pense au sexe, tellement explicites qu’ils en sont peu érotiques. Les drames vécus par les personnages dans le passé devraient nous les rendre sympathiques, tout comme les tourments du temps présent mais à chaque fois, l’écriture ne parvient pas à créer l’émotion. En tout cas, je ne ressens rien.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par santho 2019-10-22T22:40:55+02:00
Stark, Tome 3 : Aime-moi

Final attendu de cette trilogie qui pour moi, s’achève sur une note mitigée. L’auteur se signale surtout par sa capacité à créer des péripéties et à bien exploiter les travers de la célébrité. C’est bien vu car beaucoup d’auteurs survolent le problème et renvoient une vision assez idéalisée du milliardaire de service. Les points faibles de ce tome sont les mêmes que dans les tomes précédents: pas d’humour, des dialogues assez peu ciselés, du sexe pour du sexe et l’inénarrable Nikki-miss Texas toujours aussi peu crédible en « scientifique ».

Afficher en entier
Stark International, tome 1 : Sur tes lèvres

J’aurais aimé que les personnages se prennent un peu moins au sérieux mais ce n’est pas le style de l’auteur. On enchaîne donc les péripéties, les tensions, les problèmes, sur la même corde du début à la fin. Incontestablement, le livre sait capter et retenir l’attention. La trame est assez semblable à celle du couple Damien-Nikki mais j’ai plus accroché avec le personnage de Sylvia et mieux compris les réactions de Jackson que celle de Damien. Le roman tourne autour des secrets d’enfance que l’on révèle progressivement, en sachant qu’on n’a pas fait le tour à la fin de ce tome. La technique est éculée mais l’auteur s’en sort bien. Un très bon moment.

Afficher en entier
Stark International, Tome 2 : Sur ta Peau

J’ai déjà eu l’occasion de dire que l’écriture de l’auteur manquait de sensibilité. Le style est nerveux, c’est bon pour le rythme, mais il n’est pas délicat et c’est dommage pour une romance. On se retrouve donc avec une succession de drames et de moments qui devraient être poignants -et faites confiance à l’auteur pour avoir la main lourde- mais qui le sont finalement assez peu.

Outre ce problème d’écriture, la narration est défaillante: dans 90% du roman, c’est Sylvia qui s’exprime à la première personne du singulier, mais dans 10%, c’est Jackson, à la troisième personne du singulier. Cette asymétrie est perturbante et ne s’explique que parce qu’il était nécessaire à un moment de passer par Jackson pour pouvoir suivre le fil de l’histoire: autrement dit, les défaillances de l’intrigue ont été en partie masquées par un artifice, bancal qui plus est.

J’en reviens à l’intrigue. On peut quand même s’étonner que l’auteur ait aussi peu d’imagination pour en arriver à plagier ses propres livres, avec en plus cette espèce de surenchère dans les drames, pour ne pas dire le glauque. On avait déjà eu droit à une belle brochette de problèmes dans le tome 1 mais là c’est carrément une escadrille de pépins à vous rendre dingo n’importe qui. Dans l’affaire, la crédibilité de l’histoire fond comme neige au soleil.

L’histoire d’amour maintenant. Autant je trouvais le tome 1 d’une passion vibrante, autant le tome 2 vire au mélo façon les vacances de l’amour. Si je devais donner la recette de ce bouquin, ce serait: un secret de l’un est révélé, l’autre s’enfuit, puis l’autre est rattrapé par le premier en moins de 12 heures et cela se termine par une scène bdsm à coups de « prends-moi Jackson ». Un fois cela va mais 230 pages comme cela, merci. Je passe sur les conseils de patience et de sagesse face au problème de communication de son conjoint, prodigués par l’inénarrable et instable Nikki que l’auteur a choisi de transformer ici en maître zen de la relation amoureuse. Les lecteurs de la saga précédente rigoleront... Un moment a gagné pour moi le pompon de la bêtise: quand on en vient à culpabiliser Sylvia de s’être fâchée parce que Jackson lui avait caché ...qu’il avait une fille ! Eh ouais, cela ne la regardait pas en fait à ce qu’il paraît ! La suite ne se fait pas attendre: Sylvia pleure et se précipite dans les bras de Jackson pour ...présenter ses excuses ! Et coucher avec lui aussi, vous aurez compris.

À l’arrivée, notre couple fait de moins en moins rêver. Certes, ils se démènent, tapent dans tous les sens mais vu d’ici, hormis le soulagement physique, je ne vois pas ce qu’ils s’apportent. Ils ne s’apaisent pas vraiment, ne progressent pas vraiment non plus et bien entendu, aucun des deux n’admet qu’il a un problème. Je suis presque soulagée qu’il y ait une suite pour leur laisser une chance de vraiment remonter la pente psychologiquement parlant et pas seulement de triompher des grands méchants de l’histoire.

Afficher en entier
Stark International, tome 3 : A tes pieds

Le charme est définitivement rompu dans ce dernier tome. Outre la trame qui est une sorte de copier-coller de la première histoire Stark, la relation entre Jackson et Sylvia n’est ni rassurante ni enthousiasmante. Névrosés, incapables de dominer leurs sentiments, les deux personnages n’ont pas de réel sang froid et se réfugient dans leur compulsion sexuelle. Le sexe pour soigner les angoisses, le sexe pour oublier le passé, le sexe pour fuir le présent, cela fait juste trois tomes que cela dure et cela pèse vraiment sur le récit. Les deux se sont bien trouvés finalement et on peut dire que leur besoin mutuel compense le caractère malsain de l’utilisation de l’autre comme sextoy défouloir. Par contre, on peut s’étonner que l’auteur ne cherche pas à nous mettre à distance la situation. Tout fonctionne comme si c’était normal. Dans le fond, le problème du meurtre, le problème de la paternité étant réglé et les deux étant ensemble, tout roule sans doute d’après elle. Pour moi, ce n’est pas suffisant. Au prochain pépin, il est évident que le même scénario se répètera. Sauf qu’il y a un enfant désormais entre les deux et que la pauvre Ronny va fatalement déguster. J’apprécie d’ailleurs moyennement que Jackson, le « héros » qui « adooore tellement sa fille » qu’il l’a caché pendant près de deux tomes, se permette de faire de Sylvia la tutrice de sa fille, sans prendre le temps de vraiment en discuter avec elle. Visiblement, une vague petite conversation dans un contexte foireux lui suffit. Le même d’ailleurs se permet ensuite, au détour d’une conversation de transférer littéralement le bébé à son frère qu’il ne connaît finalement ni d’Ève ni d’Adam. Mais là encore, pour l’auteur, pas de quoi fouetter un chat. Bref, je suis plus que dérangée par les positions sous-jacentes de l’auteur.

Afficher en entier
Blackwell-Lyon, Tome 2 : Nos drôles de jeux

Une suite plus crédible qui malgré un format court, parvient à faire passer de bonnes émotions et nous surprendre avec un héros qui montre ses faiblesses. Cayden n'a pas toujours été cynique envers les femmes, après des années dans l'armée son retour a été marqué par une trahison. Surprendre sa femme avec un autre homme, l'a complètement changé, ainsi que son rapport avec le sexe opposé, même s'il n'a rien contre quelques jeux.

Récemment engagé pour la surveiller d'une cliente par un fiancé suspicieux, il était prêt à donner de sa personne pour prouver l'adultère. Seulement l'image de Grace est légèrement différente du portrait fait par son client, et bien qu'il s'attende à être face à une séductrice, la femme qu'il découvre ne correspond en rien à cette image.

Comme je le disais plus haut, lorsqu'il s'agit d'une nouvelle on est souvent frustrée par la rapidité des événements et c'est principalement ce que j'avais reproché au premier opus. Ici on prend de temps d'explorer la relation dans toute sa complexité et on s'intéresse davantage à l'aspect psychologique sans que le charnel prenne le dessus. Bien évidemment, l'attirance est là et chaque interaction fait facilement grimper la température de quelques degrés. Avec le passé de Cayden, il était important d'explorer la relation de manière plus approfondi, car sans confiance, il n'y a pas de possibilité de tisser des liens et c'était primordial que la tête soit en accord avec le corps.

En bref, une nouvelle que j'ai pris plaisir à découvrir et qui s'avère être un format intéressant quand on attend un roman avec envie et qu'on ne souhaite pas débuter un gros pavé. J'apprécie la manière dont l'histoire évolue et on est facilement dans une ambiance relaxante et les pages se tournent sans qu'on se rend compte que la fin est là. Sans compter que j'ai un faible pour le côté sécurité et demoiselle en détresse, donc c'est une sorte de petit plaisir qu'on savoure, même si bien évidemment on souhaiterait voir certains éléments plus développés.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-4Ig

Afficher en entier
Blackwell-Lyon Sécurité, Tome 1 : Nos adorables mensonges

Une romance agréable, mais sans grande surprise.

L'histoire de départ de ce roman est un quiproquo lorsque, lors d'un rendez-vous pris sur un site en ligne, Pierce prend une belle jeune femme pour son coup d'un soir. Se rendant compte après coup de son erreur et ne pouvant oublier la mystérieuse Jezebel, qui cherchait un garde du corps pour sa soeur, il va tout faire pour la retrouver. Malgré leur coeur meurtri, leur attirance sera-t-elle la plus forte ?

L'histoire est mignonne, simplette, et surtout beaucoup trop... la suite sur le blog : http://cocomilady2.revolublog.com/nos-adorables-mensonges-p1685414

Cocomilady

Afficher en entier

On parle de Julie Kenner ici :

Dédicaces de Julie Kenner
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Michel Lafon : 12 livres

martini et olive : 9 livres

Harlequin : 7 livres

Pocket : 7 livres

Bantam Books : 5 livres

Headline : 4 livres

Random House Books : 3 livres

LES ÉDITEURS RÉUNIS : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array