Livres
494 185
Membres
491 940

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Nathalie Novi

France Né(e) le 1963-10-05 ( 56 ans )
46 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Nicolas 2011-03-19T13:43:14+01:00

Biographie

Nathalie Novi est née le 5 octobre 1963 à Saint-Mihiel dans la Meuse. Elle a vécu sa petite enfance en Afrique. Elle a suivi les cours de Beaux-Arts de Nancy et de Paris, avant de se tourner vers l'illustration et la gravure.

Elle illustre des livres pour enfants depuis 1992. Son premier livre fut La chasse aux enfants de Bertrand Solet aux éditions Syros. En tant qu'auteur-illustratrice, Nathalie Novi a publié son premier ouvrage en 1997 aux éditions Nathan, intitulé La Fête foraine<, en hommage à Jacques Tati. Depuis, elle connaît un succès grandissant avec ses ouvrages essentiellement publiés chez Didier jeunesse, Thierry Magnier et Rue du Monde.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
9 lecteurs
Or
14 lecteurs
Argent
5 lecteurs
Bronze
4 lecteurs
Lu aussi
10 lecteurs
Envies
15 lecteurs
En train de lire
2 lecteurs
Pas apprécié
3 lecteurs
PAL
6 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.83/10
Nombre d'évaluations : 18

0 Citations 15 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Nathalie Novi

Sortie France/Français : 2017-11-02

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Lemma99 2012-12-21T21:59:21+01:00
Les 12 manteaux de maman

Les dessins sont vraiment super beau! J'adore! En plus, le texte n'est pas mal...

Afficher en entier
Sous le grand Banian

Beaucoup d'émotions dans ce voyage qui relie les deux soeurs.

Un récit d'une grande puissance évocatoire.

On imagine et on est transporté par les yeux de la personne aimée et aimante qui raconte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par papa74130 2015-12-10T18:13:16+01:00
Dieu c'est qui?

Bon livre pour expliquer au enfants qui est Dieu, c'est une question fréquente chez les jeunes catholiques et c'est très difficile aux parents de répondre. Ce livre peu aider.

Afficher en entier
Le Musée imaginaire de Jane Austen

J'ai eu la chance de trouver ce livre dans une bibliothèque de ma ville, au rayon jeunesse plus particulièrement. Ce qui m'a d'ailleurs quelque peu étonnée, et m'étonne toujours, car après l'avoir lu je pense qu'il s'adresse à un public déjà lecteur des œuvres de Jane Austen. Bref, revenons-en à nos moutons.

Je dois confesser que j'ai toujours eu du mal à tirer parti des "beaux livres", je n'arrive pas à être en contemplation devant des photos ou des dessins en règle générale. Je craignais donc d'être incapable d'apprécier cet album, mais à ma grande surprise ça n'a pas du tout été le cas.

J'ai pris beaucoup de plaisir à sa lecture et son admiration, j'avais même l'impression de déambuler dans un de ces fameux parcs "délicieux" et "charmants" qui parsèment les romans de Jane, j'étais clairement en terrain austenien.

Ce qui m'amène au point principal de ma critique : l'immersion. Dans les premières pages de l'album, l'écrivain nous annonce que nulle excursion ne serait pleinement réussie sans éprouver une sensation d'irréalité. J'étais assez dubitative à ce sujet, car cela fait malheureusement quelques mois que j'ai du mal à apprécier (adorer plutôt) Jane comme je le faisais avant. J'admire toujours son talent, mais je n'arrive plus à me plonger corps et âme dans ses histoires, à les placer aussi haut dans mes préférences littéraires. Je suis quand même redevable à cet album de m'avoir fait goûter ce sentiment d'irréalité qui m'était si familier.

Le pari est vraiment réussi à mes yeux, les auteurs ont réussi à recréer, par le biais de quelques textes, grâce au choix soigneux des tournures de phrases et à la minutie du vocabulaire, et de la délicatesse et de la douceur des peintures, l'atmosphère feutrée et pleine de quiétude d'un musée. C'est un apaisement de parcourir ces pages qui résument rapidement les intrigues des différents romans, mais qui offrent aussi plusieurs réflexions et points intéressants à méditer. S'ils ne sont pas neufs, ils ont du moins le mérite de donner envie de replonger dans les romans.

D'ailleurs l'auteur dit à un moment à propos du roman "Emma" (mais à mon avis ça s'applique à tous les romans de Jane Austen), que "d'aucuns, qui l'ont mal compris, estiment qu'il ne s'y passe rien, ou presque. Mais ce rien, c'est « tout », justement, c'est la vie - une profusion d'énigmes, de menues tricheries, de fantaisies sans conséquence". C'est exactement mon opinion (résumée, cela va sans dire) sur l'œuvre de Jane Austen, ce qui fait sa richesse et sa grandeur. Virginia Woolf en parlait très justement : "aucune histoire romanesque, aucune aventure, intrigue politique ou amoureuse n'était de taille à rivaliser avec la vie dans l'escalier d'une maison de campagne", ainsi que Walter Scott : "cette jeune femme a un talent pour décrire les relations et les sentiments de la vie ordinaire qui est à mes yeux le plus merveilleux que j'aie jamais rencontré. Le bruit et la fureur, je peux m'en charger, comme n'importe qui de nos jours, mais la touche exquise qui rend les choses et les gens intéressants dans leur banalité m'est refusée". Tout ceci résumé en une phrase de Fabrice Colin, chapeau.

Une autre réflexion de l'auteur qui m'a beaucoup plu, et qui devrait plaire à tout Janeite, c'est la réfutation du qualificatif d"auteur sentimental". En effet, "certains - ceux qui ne les ont pas lus - croient que les romans de Jane Austen ne sont que de jolies fables parfumées à la rose ou à la violette... [...] En vérité, elle est l'une des plus grandes créatrices que la littérature ait jamais enfantées. Elle a inventé un monde : le monde enchanteur de ses livres [...] où tout, toujours, est placé sous le signe du sens". Voilà, merci M. Fabrice Colin.

Un dernier détail que j'ai beaucoup aimé, c'est que la "visite" du musée est guidée par Lizzie elle-même. Ce rôle important, ajouté à la ressemblance soulignée par les auteurs entre ce personnage et Jane Austen, me fait penser qu'Elizabeth sert ici d'avatar à Miss Austen, les auteurs n'ayant peut-être pas osé utiliser l'image de cette dernière. C'est peut-être idiot mais j'ai aimé retrouver une de mes opinions personnelles dans l'album : celle selon laquelle Elizabeth est le personnage de Jane qui lui ressemble le plus (en ce qui me concerne je vais même encore plus loin, car j'ai l'intime conviction que Lizzie ne se contente pas d'être, parmi ses créations, celle qui lui ressemble le plus, elle est Jane elle-même).

En revanche je n'ai pas compris le choix de la couverture. À la lecture de l'album on comprend qu'il s'agit de Marianne et Willoughby, lorsque ce dernier la sauve après qu'elle se soit tordu la cheville, mais ils sont loin d'être un couple emblématique (comme Elizabeth et M.Darcy ou Anne et le capitaine Wentworth), Spoiler(cliquez pour révéler)et d'ailleurs ils ne sont jamais un couple officiel puisque Willoughby tient lieu de "rascal" dans le roman. Peut-être que cette illustration a été choisie car c'est la seule qui dépeint un couple dans une pose romantique "classique", étant donné qu'il s'agit de la seule situation qui justifie cette pose, mais je trouve ça dommage.

Pour conclure, j'ai eu presque autant de délectation (presque seulement, il ne faut pas exagérer) à parcourir les pages qui forment ce musée imaginaire, que j'en aurais eu à visiter un véritable musée consacré à Miss Austen.

Je ne vais pas mentir, pour un connaisseur il n'y a rien à apprendre dans ces pages, seulement le plaisir de lire un discours qui, s'il est déjà connu, n'en est pas moins toujours délicieux à relire et à trouver chez d'autres.

Afficher en entier
Le Musée imaginaire de Jane Austen

Un livre très intéressant qui peut nous permettre de savoir si ont souhaite lire les livres de Jane Austen ou pas.

Les dessins sont vraiment très beau et coïncident avec le texte de chaque page qui récapitule et présente les différentes oeuvres de jane Austen.

C'est vraiment un très beau livre.

Afficher en entier
Le Musée imaginaire de Jane Austen

Quelle merveille que cet ouvrage ! Grande fan de Jane Austen depuis des années, je découvre ici le travail de Nathalie Novi, et je suis charmée ! Le mélange des deux univers donne un résultat superbe. J'adore !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tam23 2019-06-02T16:55:30+02:00
Le Musée imaginaire de Jane Austen

Pour un(e) fan de Jane Austen et de ses œuvres, je le recommande! Pour ma part, j'ai adoré! Les illustrations sont sublime.

Afficher en entier
Le Musée imaginaire de Jane Austen

Le musée imaginaire de Jane Austen est un livre au format généreux des plus originaux car il repose sur de magnifiques illustrations à caractère onirique de Nathalie de Novi avec un texte de Fabrice Colin dont on perçoit la forte admiration pour Jane Austen.

Nous assistons à l'ouverture du musée qui se situe à Pemberley pour rendre hommage à l’œuvre majeure de Jane Austen, ou du moins celle qui a rencontré le plus de succès : Orgueil et préjugés. Nous suivons deux jeunes sœurs dans cette visite : Alice, la plus jeune, espiègle, et Emma, plus réservée et rêveuse. C'est Elizabeth Bennet, l'héroïne du roman, qui guide les visiteurs à travers les pièces qui s'ouvrent sur l'évocation de chacun des romans de Jane Austen.

J'ai beaucoup aimé la manière dont les personnages des différents romans sont racontés et les traits principaux que retient l'auteur pour raconter les intrigues concernant chacun des romans dans leur globalité. Cela m'a donné envie de tous les lire ou les relire. Quelques informations sur la vie de Jane Austen et les caractéristiques de son époque sont introduites de manière pertinente apportant un éclairage au niveau de sa biographie.

Nous arrivons à l'aspect illustrations. Celles-ci sont magnifiques, parfois surprenantes. Les couleurs, les robes, les dessins dans les robes, les miniatures, la clarté, le sombre, les nombreux petits détails... remplissent les pages. Parfois, ce sont de grands portraits sur deux pages. On aurait envie de les posséder en tableaux, en peintures ou en posters... Les époques se mélangent, les visiteurs du musée ressemblant à des personnages de l'époque de la Régence. Bref, c'est absolument fascinant pour les yeux.

L'univers de Nathalie Novi est d'une formidable originalité qui vient admirablement se marier avec le monde de Jane Austen. Ce livre forme un très bel objet et il est merveilleux d'en tourner les pages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marzipannn 2019-10-10T10:51:21+02:00
Mrs Dalloway (Illustré)

Une très belle édition illustrée... Je n'avais jamais lu Virginia Woolf et j'ai été ravie de commencer par un si beau livre, le style poétique d'écriture va très bien avec les peintures... Je recommande !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ThaeC 2019-11-14T20:00:14+01:00
Mrs Dalloway (Illustré)

Mrs Dalloway est un roman d'une puissance peu commune. A priori, rien de plus naturel qu'une femme, londonienne, se promenant à côté de Big Ben pour trouver des fleurs. Cependant, à y regarder de plus près, Mrs Dalloway est absolument moderne : elle flâne seule, se délecte de ses pas sur la chaussée, se laisse happer par les bruits de la capitale qui ne cesse de se moderniser. Si le roman ne se déroule que sur une seule journée, ce sont les souvenirs de Mrs Dalloway que Virginia Woolf explore. Enfin, ceux du personnage éponyme mais également ceux des autres passants car Mrs Dalloway est une expérience de lecture : vous passerez d'un personnage à l'autre comme si vous étiez munis d'une caméra avec le désir de filmer un plan séquence.

Mention spéciale pour le personnage de Septimus que nous croisons à plusieurs reprises et qui, en plus d'avoir un prénom absolument "lovely", est à la fois drôle, touchant et irrémédiablement tragique.

Je conseillerais ce livre aux lecteurs aguerris qui sont touchés par le féminisme, la cause LGBT, les expériences de pensée, la psychologie et les descriptions foisonnantes voire parfois teintées de surréalisme.

Afficher en entier

Dédicaces de Nathalie Novi
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Rue du Monde : 3 livres

Didier jeunesse : 1 livre

Le Baron perché : 1 livre

Albin Michel : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array