Livres
528 962
Membres
549 314

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Fabrice Colin

Auteur

4 791 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Lilou 2010-01-30T22:37:40+01:00

Biographie

Né en 1972, Fabrice Colin est sans doute l’auteur le plus talentueux de sa génération. Il a déjà publié en adulte près de vingt romans, de la fantasy principalement, mais aussi de la science-fiction et de la littérature générale teintée de fantastique : Les Vertiges d’Arcadia, Or not to be, Les Confessions d’un mangeur d’opium (en collaboration avec Mathieu Gaborit), Dreamericana (Grand Prix de l’Imaginaire 2004), Sayonara Baby, etc..

Source Autres mondes

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
693 lecteurs
Or
1 574 lecteurs
Argent
1 607 lecteurs
Bronze
1 428 lecteurs
Lu aussi
1 664 lecteurs
Envies
3 489 lecteurs
En train de lire
118 lecteurs
Pas apprécié
449 lecteurs
PAL
1 584 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.3/10
Nombre d'évaluations : 2 015

1 Citations 1 455 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Fabrice Colin

Sortie France/Français : 2020-09-03

Interview

Vidéo ajoutée par Lorenko87 2019-02-20T19:43:03+01:00

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par LesLecturesDeLily 2020-08-21T16:07:30+02:00
Aux ordres du coeur

#Chronique : Aux ordres du coeur de Fabrice Colin

[ Les Éditions Nathan nous proposent cette année une rentrée littéraire inédite dont j'adore le concept ! : Six petits romans, six histoires fortes et intenses que vous pouvez retrouver en papier, en numérique et en audio sur l'application Nathan live, de quoi redécouvrir à l'infini ces petits livres.

Je suis certaine que vos enfants seront eux aussi attirés par l'idée. ] http://www.leslecturesdelily.com/2020/08/aux-ordres-du-cur-ecrit-par-fabrice.html#more

Éditions Nathan​ Lire en Live​

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DeadlySin 2020-08-21T16:48:54+02:00
Arcadia, Intégrale

Ne vous fiez pas au résumé du livre. Celui-ci ressemble plus à une tentative pour apporter de l'ordre et une logique à un très long rêve... Mais les rêves ne répondent pas aux règles de la logique. Ils sont confus parfois abstraits et sans queue-ni-tête...

L'auteur explique que "Arcadia s'apparente plus à un gigantesque poème tourbillonnant qu'à l’œuvre romanesque aboutie qu'on était en droit d'attendre d'elle". Arcadia n'est donc pas un roman avec une structure narrative classique, c'est un songe où artistes du XIXe siècle se meuvent dans le reflet d'un autre monde alors que la fin de ce monde et de son reflet, menacés par le Mal, approche à grand pas. Les scènes se suivent, parfois confuses, mais elles trouvent leur sens à la fin... tout se rejoint pour former cette œuvre singulière qu'est Arcadia. En un sens, ce livre ressemble à Alice au Pays des Merveilles et il n'est pas étonnant d'y retrouver de nombreuses références (avec le personnage de Charles Dodgson, le Dodo, le Jabberwocky...) comme il est souvent fait référence aux Légendes arthuriennes...

Ce n'est pas vraiment un livre que j'irais recommander mais si jamais il se retrouve entre vos mains, essayez de lui donner sa chance. Installez-vous dans un coin bien calme, loin de toutes distractions et peut-être qu'Arcadia vous enchantera comme ce fut le cas pour moi.

Ce fut une étrange expérience mais belle, légèrement douce et amère à cause des thèmes abordés car il est question de la mort et de la fin de toutes choses mais également du renouveau, de l'espoir qui peut en jaillir et de la survie dans nos mémoires des gens qui ont disparus...

Afficher en entier
Confessions d'un automate mangeur d'opium

Une histoire sympathique qui se laisse lire, mais cela s’arrête ici. Je connais déjà le style steampunk via la bande dessinée et je n’avais jamais essayé en roman. Même si je me suis laissé porter, il m’a manqué un esthétisme et un scénario plus approfondi et moins bateau.

Le roman est rythmé par deux voix, celui de Théo et de Margo, respectivement frère et sœur fusionnel, élément que je trouve le bienvenu ! Cela évite les éternelles histoires d’amour d’une banalité affligeante. Cependant, ces personnages principaux, même s’ils ne sont pas agaçants, auraient pu être plus attachants. Margo a une personnalité rigolote mais pas assez exploitée, et Théo m’a semblé beaucoup trop sérieux et posé pour que ses scènes d’action soient crédibles.

Tous deux vont décider d’enquêter eux-mêmes sur la mort de l’amie de Margo, sans savoir qu’ils vont trouver bien plus derrière. Les péripéties s’enchaînent rapidement, avec des faces d’action et d’enquête. Mais ce que je pourrais reprocher, c’est que certains éléments du scénario sont facilement trouvables, notamment à cause du titre. (Oui d’ailleurs, le titre peut être un peu trompeur sur le contenu si on ne lit pas le résumé. Il est cool, mais on peut s’imaginer suivre le carnet personnel de ce dit automate.) Cela ne m’a pas empêché de continuer, on peut toujours être surpris, mais j’ai trouvé que les autres explications sont classiques et données de manière confuses.

Quant à l’écriture, elle est fluide, mais il m’a manqué des descriptions pour vraiment représenter un univers steampunk. Cela ne veut pas dire qu’il n’y en a pas, mais le style est principalement représenté par le vocabulaire (aéronef, automate, etc..), alors que le livre était l’un des premiers du genre à être écrit par des français (si j'en crois la préface.). Un novice dans le style va peut-être avoir du mal à se représenter certaines machines ou les bâtiments.

Un livre qui aurait pu être mieux, mais qui remplit bien son job. Les péripéties ne sont pas désagréables à suivre, et on peut se laisser prendre par l’enquête. Je dirai que c’est un roman steampunk à ouvrir quand on cherche quelque chose de pas trop compliquer et qui sera nous détendre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ThibaultGl 2020-09-06T20:44:19+02:00
Wonderpark, tome 1 : Libertad

Je ne connaissais pas les romans alors je découvre l’univers. J’avoue être un peu déçu de ce premier tome. Je m’attendais à plus d’actions au sein du parc et en rapport avec le jeu. C’est sympa mais sans plus, il m’a manqué quelque chose, à voir avec la suite...

Afficher en entier
La malédiction d'Old Haven

J’ai mis beaucoup de temps à terminer cette lecture. Presque un mois ! Alors certes c’est une belle brique et certes j’ai eu peu de temps pour lire mais quand même. A la fin, j’avais vraiment envie de le terminer et de passer à une autre lecture.

Une chose qui m’a un peu embêtée est le trop-plein d’informations et de concepts qu’il y a dans cette histoire. Un simple roman traitant de sorcières m’aurait convenu. Et elles sont bien présentes… tout comme des dragons, des pirates, des indiens, un rapport à la religion, des créatures de l’univers lovecraftien avec Dagon et Cthulhu notamment. Cela aurait pu être un atout mais j’ai davantage eu l’impression d’une sorte de fourre-tout, ce qui est dommage.

Malgré tout il y a des passages que j’ai vraiment aimé lire. Notamment le début et la fin (...). Le début m’a vraiment plongé dans l’ambiance que je souhaitais: une cabane dans les bois, les sorcières de Salem, un asile… ça, j’ai vraiment apprécié et j’aurais finalement aimé que le livre continue sur cette unique lancée tout du long. (...)

En bref, une relecture en demi-teinte. Je suis vraiment étonnée car j’en avais vraiment un excellent souvenir. (...)

La chronique complète sur mon blog : https://degustationslitteraires.wordpress.com/2020/10/20/la-malediction-dold-haven/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FlyGirl 2020-10-24T18:02:49+02:00
Le maître des dragons

Alerte déception...

Au début, la plume m'avait hypée par sa poésie, ça promettait d'être une aventure passionnante! Et plus j'avançais dans le récit, moins j'accrochais...

J'avais l'impression qu'il se passait rien d'important, parfois je pensais que les choses allaient devenir palpitantes et au final non. Au vu du titre, je m'attendais à une histoire autour du mythe des dragons, comment les dompter, devenir leur compagnon...mais c'était trop précipité, la proximité avec les dragons était peu grisante. On présente le héros comme un pirate. Pourquoi pas, un récit de piraterie, ça pourrait être aussi sympa. Bah non, honnêtement j'avais l'impression que les persos passaient plus de temps à chercher des auberges où dormir qu'à être dans le feu de l'action et accéder à la liberté qu'ils prônaient avec tant de conviction.

Il y avait de l'action, des péripéties mais les résolutions sentaient un peu trop la deus ex machina.

Concernant les persos. Ceux auxquels je m'attachais, bah ils mourraient ou disparaissaient. Je suis pas fan du héros, et je trouve qu'il mérite pas le titre de Maître des Dragons. Sa relation avec les dragons était expédiée, il a rien contribué pour nouer un vrai contact, il a même commis un crime contre eux qui m'a révoltée et le pire,c'est que c'est pas mentionné par la suite...

Son histoire d'amour avec Mary...rien n'était pertinent dans leurs sentiments! Pourquoi tombent-ils amoureux? Ils se sont parlés genre 3 fois! Ca suffit pour que le héros devienne fou d'elle? Désolée, il perd seulement en crédibilité pour moi.

Afficher en entier
Wonderpark, Tome 2 : Mégalopolis

Trois ans après ma lecture du premier tome, j'ai enfin trouvée la suite à la médiathèque de ma ville. Ni une, ni deux, j'ai sautés dessus pour continuer cette aventure auprès de Mervin, Jenn et Orage. Et encore une fois j'ai été happée par cette histoire conter par Fabrice Colin.

Ce deuxième tome, nous plonge dans le monde de Mégalopolis, après l'univers des pirates, nous tombons dans celui de la technologie et des super-héros. Et leur quête ne sera pas de tout repos. Dans ce monde aussi, le combat entre le bien et le mal, fait rage.

Dotée d'un rythme soutenu, Fabrice Colin, nous conte une nouvelle histoire passionnante et riche en rebondissement. Impossible de lâcher ce roman jeunesse avant la fin. J'y ai retrouvée un petit gout de Disney, avec la carte des divers mondes qui ressemble beaucoup au divers mondes magique du parc à thèmes. Et malgré la rapidité de lecture, l'histoire n'en reste pas moins captivante et concise. La quête de nos jeunes héros continue et on découvre de nouveaux alliés et de nouveaux complots.

Ciblé pour les 9/13 ans il n'en reste pas moins idéal pour les grands enfants ^^. J'ai savourée ma lecture et j'en redemande encore plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ZouzouZouzou 2020-11-07T19:30:20+01:00
Shooting star

Je n'ai trouvé aucun intérêt à ce livre.

Je n'ai pas compris la construction du roman.

J'étais curieuse d'en savoir plus sur Marylin Monroe et franchement rien. Le vide.

Déçue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lili5 2020-11-16T20:45:24+01:00
Projet Oxatan

Très bonne histoire SF qui est assez sombre mais facile a lire et l'histoire nous laisse un peu dans le flou sur la fin, j'ai toujours rêvé dans savoir plus

Afficher en entier
Commentaire ajouté par booksaddict11 2020-11-29T16:32:03+01:00
La Bonne Aventure

Une lecture onirique nous contant un Paris fantasmé et fabuleux. On voyage à travers l'imaginaire. Les images évoquées sont belles et on se laisse emporter dans ce roman plus destiné à la jeunesse mais toutefois empli de mystère et de poésie.

Afficher en entier

On parle de Fabrice Colin ici :

Dédicaces de Fabrice Colin
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

J'ai lu : 11 livres

Flammarion : 10 livres

Bragelonne : 9 livres

L'Atalante : 9 livres

Mango jeunesse : 8 livres

Gallimard Jeunesse : 8 livres

Mnémos : 8 livres

Hachette Jeunesse : 8 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array