Livres
627 471
Membres
735 503

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Patrick Rothfuss

Auteur

Etats-Unis Né(e) le 1973-07-06 ( 49 ans )
1 825 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par anonyme 2010-04-07T19:09:41+02:00

Biographie

Patrick Rothfuss est né dans le Wisconsin en 1973. Après avoir abandonné ses études de chimie, puis de psychologie, et continué sans succès dans de nombreuses autres matières (philosophie, histoire médiévale, anthropologie, sociologie, …), il sort finalement de l’université au bout de neuf ans, avec un diplôme d’anglais !

Durant ces nombreuses années, il écrira un très long roman, The Song Of Flame And Thunder, qui ne trouvera un éditeur qu’après avoir gagné, avec une nouvelle tirée de ce roman, le concours « Writers of The Future » en 2002.

Aujourd’hui Patrick enseigne à l’université qu’il a si longtemps foulé en tant qu’étudiant, et il écrit un billet d’humeur satirique dans un journal local.

Il aime les mots, rit souvent, et refuse de danser !

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
2 138 lecteurs
Or
1 124 lecteurs
Argent
426 lecteurs
Bronze
160 lecteurs
Lu aussi
203 lecteurs
Envies
2 635 lecteurs
En train de lire
134 lecteurs
Pas apprécié
44 lecteurs
PAL
1 365 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.56/10
Nombre d'évaluations : 1 137

5 Citations 445 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Patrick Rothfuss

Sortie France/Français : 2020-09-23

Les derniers commentaires sur ses livres

Chronique du tueur de Roi - Première Journée : Le Nom du vent

Je cherchais un bon livre de fantasy et je me suis laisser emporter par les critiques de celui ci. Je dois dire que les 100 premières pages ont été très addictive à lire. Mais passé ce premier cap, je ne m'attache pas à Kvote, ni à aucun autre personnage... Je regrette, mais ca été très long de finir le livre, je n'arrivai pas à le finir !

Afficher en entier
Chronique du tueur de Roi - Deuxième Journée : La Peur du Sage - Partie 2

Je m'y attendais, j'ai encore été émerveillé par l'écriture de Rothfus. J'ai pris un immense plaisir à poursuivre le récit de Kvothe, quoique j'ai eu un peu de mal avec le passage au pays des Fae, ce qui lui coutera la catégorie Diamant. J'ai par contre adoré la traque des bandits en forêt et la découverte de la culture Ademe. Poésie, suspense, humour, action, contemplation... tout y est pour un livre presque parfait.

Je n'ai plus qu'une envie, me plonger dans la suite des aventures de notre Taborlin en devenir, à condition qu'elle paraisse un jour bien sûr.

Afficher en entier
Chronique du tueur de Roi - Première Journée : Le Nom du vent

Au début, j'ai été très prise par le récit. Kvothe semblait être un personnage plein d'aventures à raconter, Chroniqueur avait l'air de le sous-entendre. Et sa retraite en tant qu'aubergiste était intrigante, je voulais savoir ce qu'il avait vécu et pourquoi il en était arrivé là si c'était un grand héro. Mais au fil de la narration, mon intérêt s'est émoussé car j'ai trouvé toute l'histoire longue en lente. J'ai eu l'impression que tout ce que Kvothe avait à raconter tournait en rond : recherche d'argent, recherche de Denna. ça m'a passablement ennuyée et je ne me sens pas prête à me lancer de suite dans le tome 2.

Afficher en entier
Chronique du tueur de Roi - Première Journée : Le Nom du vent

J’ai eu beaucoup de difficulté à m’attacher à ce livre. J’ai souvent voulu l’abandonner, mais chapitre après chapitre, j’ai voulu en savoir plus et, je suis arrivée au bout de cette 1e journée de récit.

Kvothe est un héros déchu, qui accepte de raconter son histoire à un chroniqueur de passage dans son auberge. Ce 1er tome est la 1e journée du récit, qui raconte l’enfance et une partie de l’adolescence de ce héros à l’intelligence exceptionnelle, qui a réussi à attirer l’amitié, la compassion, l’admiration, mais aussi la haine.

Très bonne lecture, en fin de compte !

Afficher en entier
Chronique du tueur de Roi - Deuxième Journée : La Peur du Sage - Partie 1

Un deuxième tome qui laisse sur sa faim. Forcément, vu que les éditeurs Français ont divisé la version originale en deux. Ça devient une spécialité, mais passons…

Un an après la lecture du Nom du Vent, c’est avec plaisir, et sans difficulté à m’y remettre, que j’ai retrouvé Kvothe, Bast, et Chroniqueur à l’auberge de La Pierre Levée, et tous les autres personnages du récit du protagoniste. L’histoire progresse lentement, tranquillement. L’intrigue, elle, ne progresse pas des masses. En revanche, l’inimitié entre Kvothe et Ambrose, elle, s’amplifie encore, et on ne peut qu’anticiper avec angoisse l’issue de leurs confrontations.

Côté worldbuilding, j’aime toujours autant. On quitte enfin les alentours de l’Université pour découvrir autre chose, et j’ai beaucoup apprécié les us et coutumes de la court du Maer Alveron.

Les personnages sont toujours aussi vivants, et j’apprécie tout particulièrement la douce Auri, le gentil Simmon et Elodin, ce grand excentrique. Je n’oublie pas Bast, car l’existence même de ce personnage est à mes yeux un véritable mystère. Qui est-il ? D’où vient-il ? Comment a-t-il rencontré Kvothe ? Quel est son objectif (réel) ?

Ça manque franchement de révélations sur les Amyrs et les Chadrians à mon goût, mais je ne m’attendais pas non plus à obtenir des informations critiques dans une moitié de livre. A l’issue de ma lecture, je me pose toujours les mêmes questions sur ces deux mythes. Je soupçonne toujours deux personnages du tome 1 et un nouveau personnages d’être des Amyrs, et un autre, tellement suspect, d’être un Chandrian. Quant à Denna, à chaque fois que certaines suppositions me viennent, de nouveaux éléments viennent contrarier mes hypothèses, je ne sais vraiment pas où j’en suis avec elle.

J’ai trouvé particulièrement intéressantes les dernières révélations sur la famille Lackless, notamment sur Meluan Lackless et sa soeur, mais aussi les origines du nom de famille (« lockless » = « sans verrou », ça rappelle furieusement une certaine porte quelque part…).

En bref, aucun mystère n’est résolu, mais de nouveaux indices viennent se glisser dans le mystère déjà épais établi par Le Nom du Vent.

D’ordinaire, j’aurais lu la deuxième partie à la suite, mais vu le rythme de publication des tomes, je vais plutôt prendre mon temps avec cette série…

Afficher en entier
Chronique du tueur de Roi - Première Journée : Le Nom du vent

Avis plutôt mitigé et allant vers une appréciation négative.

Pour commencer, on sent que l'auteur a pris son temps, qu'il a réfléchit son histoire et qu'il s'est relu. Les phrases sont biens construites et l'histoire cohérente. Par contre, le style n'est pas poétique, il ne suffit pas d'intégrer quelques chansons ou poèmes pour rendre son style d'écriture poétique. Ces ajouts, bien que les bienvenus, participent à la construction de l'univers et son enrichissement et c'est tout. Le restant du texte pour sa part reste, somme tout, assez basique : il n'y a pas de belles envolées lyriques, ni de grandes métaphores... Le tout reste assez descriptif et terre à terre avec par dessus des dialogues qui détonnent avec l'idée d'une fantaisie dans un contexte médiéval. Certains enchainements de répliques font plutôt modernes.

Ensuite, ce que je reproche surtout à l'auteur, c'est d'avoir voulu sur-expliqué son histoire. Mon passage préféré reste le début du livre où tout est laissé dans un mystère sur le personnage de Kvothe qui alors m'était très sympathique mais au fur et à mesure qu'il était développé je me suis détachée de lui. L'auteur s'attarde beaucoup sur le moindre aspect de la vie de son personnage et pourquoi ? Pour pouvoir justifier que Kvothe n'a pas la science infuse, qu'il a dû apprendre certaines choses et ainsi empêcher de dire que son personnage n'est pas crédible mais là est le nœud du problème pour moi : Kvothe est juste "trop"... Il est trop doué et trop vite, il est trop compétent par rapport à des gens normalement plus expérimentés que lui, il sait trop de choses (surtout pour son âge), il sait trop faire des choses différentes (chant, musique, survivalisme en forêt, magie, vol, combat...), il impressionne trop les autres personnages de par ses excellentes capacités... C'était trop pour qu'il me paraisse crédible et réaliste, pour que je m'attache à lui et surtout que j'aie envie de connaitre son histoire. Surtout que tout ce qu'il apprend, il ne l'oublie pas et ses compétences ne s'érodent pas. Peu importe le temps qu'il passe, par exemple, il arrivera à rejouer (et merveilleusement) du luth comme si c'était hier et non pas plusieurs années. Au final, je n'ai jamais eu l'impression que Kvothe était en difficulté ou que ça allait être difficile pour lui de s'en sortir. C'est un personnage qui, tout le long du livre, ne fait que monter sans avoir de réel revers de médaille vu qu'il parvient toujours à tout contourner.

Et pour finir, c'est en partie dû au style de narration choisie mais j'ai trouvé que la plupart des personnages secondaires étaient assez manichéens et ça manquait un peu de nuances pour moi.

Afficher en entier
Chronique du tueur de Roi - Première Journée : Le Nom du vent

"Le nom du vent" fait partie de ces séries mythiques de la fantaisie qu'il faut lire au moins une fois dans sa vie. Débutants ou connaisseurs c'est une aventure extraordinaire qui se livre à nous et qui nous fait jubiler tout le long. Le personnage principal est insaisissable, mystérieux et hilarant. L'auteur manie d'une main de maître son histoire, les principes magiques et on enchaîne les tomes comme on enchaine des épisodes de séries. Cette lecture c'est comme écouter une musique qui nous fait vivre des sensations multiples.

Afficher en entier
Chronique du tueur de Roi - Première Journée : Le Nom du vent

Cette lecture est un abandon pour moi , peut-être que j'essaierai de le reprendre plus tard , l'histoire n'est pas mauvais mais c'est vraiment très lent ... trop pour moi ,donc je verrai si je retente ma chance plus tard

Afficher en entier
Chronique du tueur de Roi - Première Journée : Le Nom du vent

Je ne suis pas allée au bout de ce roman de fantasy car j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire. Je me suis efforcée de poursuivre ma lecture sur plusieurs chapitres, en me disant que certains romans mettaient un peu de temps à démarrer mais ça a été trop. Comme c'est un livre emprunté je ne me sens pas l'obligation de poursuivre une lecture où certes l'écriture est de qualité mais l'intrigue trop longue à démarrer, les quelques personnages peu intéressants sur ces 1ers chapitres.

Afficher en entier
Chronique du tueur de Roi - Première Journée : Le Nom du vent

J'ai eu du mal à accrocher, le début m'a semblé assez long. Puis, ma lecture a été plus agréable ce qui m'a permis de finir le livre.

Afficher en entier

On parle de Patrick Rothfuss ici :

Le meilleur livre du monde selon vous
2013-07-01T13:23:15+02:00

Dédicaces de Patrick Rothfuss
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Bragelonne : 7 livres

Hi Comics : 2 livres

Gollancz : 1 livre

DAW Books, Inc. : 1 livre

DAW Hardcover : 1 livre

DAW : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode