Livres
549 985
Membres
590 182

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Patrick Rothfuss

Auteur

Etats-Unis Né(e) le 1973-07-06 ( 47 ans )
1 604 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par anonyme 2010-04-07T19:09:41+02:00

Biographie

Patrick Rothfuss est né dans le Wisconsin en 1973. Après avoir abandonné ses études de chimie, puis de psychologie, et continué sans succès dans de nombreuses autres matières (philosophie, histoire médiévale, anthropologie, sociologie, …), il sort finalement de l’université au bout de neuf ans, avec un diplôme d’anglais !

Durant ces nombreuses années, il écrira un très long roman, The Song Of Flame And Thunder, qui ne trouvera un éditeur qu’après avoir gagné, avec une nouvelle tirée de ce roman, le concours « Writers of The Future » en 2002.

Aujourd’hui Patrick enseigne à l’université qu’il a si longtemps foulé en tant qu’étudiant, et il écrit un billet d’humeur satirique dans un journal local.

Il aime les mots, rit souvent, et refuse de danser !

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 879 lecteurs
Or
1 039 lecteurs
Argent
377 lecteurs
Bronze
139 lecteurs
Lu aussi
158 lecteurs
Envies
2 363 lecteurs
En train de lire
123 lecteurs
Pas apprécié
34 lecteurs
PAL
1 144 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.6/10
Nombre d'évaluations : 991

5 Citations 413 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Patrick Rothfuss

Sortie France/Français : 2020-09-23

Les derniers commentaires sur ses livres

Chronique du tueur de Roi - Deuxième Journée : La Peur du Sage - Partie 2

Patrick Rothfuss est le roi du silence

Quand j’ai découvert Rothfuss il y a deux ans, ça a été une véritable révélation pour moi. J’ai dû relire les premières pages du « Nom du vent » plusieurs fois, tant son écriture m’a transportée.

Je n’ai jamais lu un autre auteur de fantasy aussi doué pour habiller le silence. Rothfuss est un alchimiste des mots, il les enduit d’une substance magique qui leur donne une qualité particulière et laisse une empreinte sur le lecteur.

Il m’a gagnée en quelques lignes, renversée en quelques paragraphes et puis il m’a manipulée pendant des centaines de pages. Alors, forcément, je lui en veux un peu.

Je viens de terminer La peur du sage, 2e partie. 622 pages d’une écriture serrée, un livre à vous donner une tendinite et pourtant vous en seriez encore reconnaissant. La magie Rothfuss. Est-ce que ce 3e opus – qui n’est pas un tome 3, mais la 2e partie du 2e livre – fait avancer les intrigues principales ? Non. L’auteur nous lance quelques miettes sur les Chandrians, avance d’un souffle sur le nom du vent, s’empêtre un peu plus dans la relation Kvothe-Denna. Et pourtant, est-ce que je vais me ruer sur le livre suivant quand Rothfuss le sortira enfin ? Oui. La magie, j’ai dit.

Rothfuss m’a lancé son sort au début du premier livre, et depuis il se permet de se caler dans son fauteuil en se contentant d’en raviver l’effet de temps en temps. Quel auteur peut sortir un tome 2 avec un nombre de pages qui force les maisons d'édition à le couper en 2, avec une intrigue qui piétine et gagner le prix David Gemmell du meilleur roman de fantasy ? Eh bien, lui.

On lui pardonne tout à Rothfuss, et pas seulement parce qu’il aurait pu jouer un nain dans le Hobbit sans maquillage, on lui pardonne tout parce qu’il nous a parlé du silence et du vent, parce qu’il pose des sons sur les mots et quand il n’a plus assez de sons pour exprimer les émotions, il ajoute des gestes. L’apprentissage de Kvothe chez les Adems est une merveille d’imagination. Une langue des signes en guise de ponctuation, d’intonation, n’est-ce pas génial ? Comme je suis conquise, je lui passe ces presque 100 pages chez la Fae Felurian qui m’ont donné l’impression d’être coincée dans un interminable fantasme de l’auteur. Je lui passe toutes ces missions pour le Maer qui sont certes divertissantes, mais dont l’enjeu ne m’a pas intéressée.

Et comme s’il sentait cette possible lassitude, Rothfuss emballe la fin de cette 2e partie de 2e journée d’une nouvelle enveloppe de vent magique. Il nous rappelle qu’on ne sait pas grand-chose de ce qu’on croit savoir et il nous rajoute une couche de silence pour sceller le tout. Et ça marche ! Encore !

Le dernier opus doit être difficile à écrire. La preuve, ça fait neuf ans qu’il a posé les derniers mots que je viens de lire. Quand on a laissé autant de mystères en suspens durant 3 livres, qu’on s’est laissé porter par l’aventure au gré du vent, et qu’on doit commencer à rattacher tous ces fils, ça doit être complexe. Mais même si Rothfuss nous laisse en plan sur quelques intrigues, j’arriverai encore à lui pardonner, parce qu’encore une fois, le vide qu’il laissera aura une qualité de silence inégalée.

Afficher en entier
Chronique du Tueur de Roi, Troisième Journée - Les Portes de pierre

En Mars 2021, cela fera dix ans que la série est sortie.

L'auteur ne sait d'ailleurs toujours pas quand est-ce que cette troisième journée sera publiée.

"Je ne m'impose plus de date butoir" dit-il "pour le rendre aussi parfait que possible."

Écrite dans les années 90, la version publiée et l'original n'ont presque rien à voir, d'où l'éternelle attente. Il veut magnifier ce tome, qui sera le dernier de cette série, mais pas de ce monde.

En effet, il affirme qu'il publiera d'autres livres avec d'autres aventures annexes de Kvoth. [ Entre nous, cela fait déjà 7 ans entre le tome 2 et ce tome, qu'il finisse d'abord celui-là avant de penser à d'autre. Signé une lectrice frustrée]

Donc, prions qu'il reste toujours dans ce monde parmi nous, et que nous restions également.

Je veux savoir la fin.

NB: il assure que ce tome sera plus court que les précédents, et que l'attente vaudra le coup. [ on verra donc]

Afficher en entier
Chronique du tueur de Roi - Première Journée : Le Nom du vent

Quel périple (et pas dans le bon sens du terme)...

J’ai trouvé les 300 premières pages extrêmement laborieuses : je n’ai pas compris grand-chose aux personnages ni à l’univers. A cela s’ajoute le fait que j’ai rarement trouvé un personnage aussi peu sympathique que Kvothe/Kote/peu importe quels sont ses 38990 autres prénoms (là aussi, on m’a perdue). Ma petite théorie, c’est que si Kvothe-Kote avait été une fille dans un roman young adult, il (ou elle, du coup) s’en serait pris PLEIN LA FIGURE à être ce genre de protagoniste qui est « not like the other girls », mais comme c’est un monsieur du coup ça passe (lol).

Pendant la première partie du roman, j’ai aussi trouvé que la façon dont l’auteur parlait des protagonistes féminins était.... douteuse? Je conçois totalement que l’univers soit style médiéval et de ce fait assez sexiste, mais parfois j’ai trouvé que certaines scènes auraient pu être tournées un peu différemment.

Néanmoins, contre toute attente, au moment où je me disais que ça ne pouvait plus possiblement devenir pire... et bien ça s’est un peu amélioré? Et j’ai tellement pas apprécié le début que ça me fait presque mal au coeur de dire ça, mais le milieu et la fin du livre étaient assez sympathiques. Il se passait pas mal de choses et les personnages féminins se sont tout à coup mis à avoir des personnalités (!!).

En bref, ce n’était pas une totale catastrophe, mais au vu des avis excessivement positifs sur cette saga, je m’attendais à exponentiellement mieux.

Afficher en entier
Chronique du tueur de Roi - Première Journée : Le Nom du vent

Un bon livre. Cependant je l ai trouvé un peu dur à lire.

Afficher en entier
Chronique du tueur de Roi - Première Journée : Le Nom du vent

Conseiller par un ami il y a de cela un moment, j'ai décidé de franchir el pas sur un coup de tête et quelle excellente idée. L'auteur du livre nous livre un monde vivant, plain de détails et sans en faire de trop. Un scénario prenant ainsi qu'un rythme qui rendent le livre plus qu'addictif. Vraiment à recommander à tout amateur de fantasy de bonne qualité.

Afficher en entier
Chronique du tueur de Roi - Deuxième Journée : La Peur du Sage - Partie 1

Une superbe suite, vraiment entraînante. Malgré une histoire qui avance à son aise, principalement centrée dans l’université, on ne s’ennuie jamais. Le récit regorge de détails, ce qui en fait un univers extrêmement riche. On ne retrouve aussi avec pas mal de scène sans grande utilité, je trouve, mais ce qui fait le charme du travail de Rothfuss est bien son caractère immersif.

Par contre, ce qui contrebalance négativement ce dernier point, c’est l’aspect peu réaliste de ces aventures, trop idéalisées malgré un personnage qui est loin d’être parfait tout en étant ridiculement doué en tout. De plus, son ennemi est toujours le même, et leur combat est celui de deux gamins qui prouvent chacun à leur tour leur immaturité et leur malveillance. Au bout de deux tomes, ça devient un peu long.

J’ai trouvé très drôle (et c’est sans doute la blague derrière) que Kvothe s’étende pendant une éternité sur son séjour à l’université, mais refuse catégoriquement d’aborder les deux épisodes qui sortent du lot, dont un qui participe énormément à sa légende.

Je compte bien me jeter sur la suite.

Afficher en entier
Chronique du tueur de Roi - Première Journée : Le Nom du vent

Sans doute une des mes séries littéraires préférées. L'univers que nous offre l'auteur est tout simplement incroyable, on est happés dés les premiers chapitres. C'est clairement des livres à avoir lu pour tous les amateurs de fantasy.

Afficher en entier
Chronique du tueur de Roi - Première Journée : Le Nom du vent

J'ai eu un peu de mal à me lancer dans l'histoire. Mais en se forçant un peu j'ai pu en retirer la substantifique moelle. Et quant Kvothe commence enfin à nous conter sa vie, l'intérêt est à son maximum. Les tomes suivants devraient donc être meilleur..Un style inimitable, un melange parfait entre richesse du contenu et une histoire palpitante. 20h de lecture a savourer a chaque instant.

Afficher en entier
Chronique du tueur de Roi - Deuxième Journée : La Peur du Sage - Partie 1

Cette deuxième partie de la "deuxième journée" de l'histoire de Kvothe, l'Arcaniste Nommeur, commence bien mais se fourvoie dans un trop long épisode érotique avec Félurian, femme-fée fatale, en tout cas presque fatale pour le livre.....Plutôt bien écrit, plaisant à lire, mais ça tourne en rond ... à la fin du tome on n'a pas vraiment beaucoup avancé. Pas étonnant que l'auteur n'ait jamais écrit la suite car je pense qu'il ne savait pas oú aller ... bref il y a beaucoup mieux dans le genre !

Afficher en entier
Chronique du tueur de Roi - Deuxième Journée : La Peur du Sage - Partie 2

Mes craintes ont été rapidement dissipées. Avec un naturel incroyable l'auteur nous fait changer de décor, de culture, de problème d'ego des personnages. Rien ne tourne en rond. Chaque chapitre est une découverte, quelque chose de frais qui se dévoile.

Pas beaucoup d'action, mais on s'en fiche complètement. On a de subtiles discussions philosophiques sur quelque chose qui s'approche très fortement du taoïsme. Et pour connaître un peu le sujet, son discours, ses réflexions ne m'ont non seulement pas fait bondir mais m'ont attiré des petits sourires de connivence.

Afficher en entier

On parle de Patrick Rothfuss ici :

Le meilleur livre du monde selon vous
2013-07-01T13:23:15+02:00

Dédicaces de Patrick Rothfuss
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Bragelonne : 6 livres

Hi Comics : 2 livres

Gollancz : 1 livre

DAW Books, Inc. : 1 livre

DAW Hardcover : 1 livre

DAW : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array