Livres
475 886
Membres
454 250

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Roger Leloup

1 219 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Lilou 2010-06-06T12:46:54+02:00

Biographie

Né le 17/11/33 à Verviers (en Belgique) Roger Leloup fit ses études d'arts décoratifs et de dessin publicitaire aux Instituts St Luc de Verviers et de Liège.

Il aborda la bande dessinée en 1950 devenant l'assistant de Jacques Martin en 1950 (pour la mise en couleurs et les décors d'Alix). Il entra aux studios Hergé le 15 février 1953 pour y travailler aux aventures de Tintin.

On lui doit en particulier le dessin et les aménagements du jet du milliardaire Carreidas dans Vol 714 pour Sydney et la modernisation des véhicules dans l'Ile Noire. Continuant à assister Jacques Martin, il dessine à cette même époque les décors d'Alix (le jeune et blond héros gaulois) et de Lefranc (l'également jeune et blond journaliste aventurier).

Parallèlement, de 1954 à 1957, il conçoit de nombreuses planches techniques dans l'hebdomadaire Tintin, auxquelles on pourrait ajouter la fiche technique du Carreidas 160 Jet, parue en décembre 1966, ainsi que quelques chroniques sur le modélisme, proposées dans la version belge de l'hebdomadaire.

Leloup travaillait alors depuis 15 ans chez Hergé. Fin des années 60, ce dernier ne produisait plus beaucoup. Leloup dessinait mais s'occupait également des relations publiques et préparait des dossiers de presse pour Hergé. Il sentit peu à peu le besoin, un peu comme un enfant voulant voler de ses propres ailes, de s'exprimer à travers ses propres histoires.

Il chercha à travailler pour d'autres auteurs, notamment avec Francis pour lequel il joua les "décoristes" dans les "Aventures de M. Bouffu" et "Les Penseurs de Rodin" de 1966 à 1968 (dans J 2 Jeunes, le Soir Illustré et Spirou). Il collabore également à "Jacky et Célestin", série créée par Peyo ainsi qu'à une histoire des Schtroumpfs.

Peyo lui proposa ensuite de reprendre "Jacky et Célestin" sous son propre nom. Dans cette histoire se trouvait une petite fille qu'il avait créée pour qu'elle joue la charnière entre ses héros et un Japonais pas très sympathique. Il lui avait adjoint une petite soeur qui s'appelait Yoko... C'est en dessinant ce personnage féminin que Leloup se rendit compte qu'il l'intéressait. Il remplaça donc Jacky et Célestin par Vic et Pol, dans l'intention de créer des aventures fantastiques. Il comptait adjoindre Yoko à la série pour lui donner un côté charme.

Mais petit à petit, il s'est attaché au personnage de Yoko...

Il lui donna un métier, électronicienne, et un nom, Tsuno (au début, il comptait l'appeler Yoko Shirushi, mais ça sonnait moins bien)... Il quitte les studios Hergé le 31 décembre 1969.

Peyo, le "père" des Schtroumpfs, l'encouragea et le présenta à un autre "vieux loup" de la bande dessinée, Maurice Tillieux. Ce dernier le poussa à voler de ses propres ailes avec une histoire de Yoko Tsuno comme héroïne (cette fois dans Spirou, en 1973) à laquelle il se consacre entièrement depuis lors.

Leloup, en s'inspirant de la réalité scientifique actuelle et d'avant-garde, travaille avec une rigueur et une précision sans pareilles. Sa documentation est particulièrement soignée et étudiée au préalable : consultation d'ouvrages ou de personnalités du monde scientifique, déplacements personnels dans des décors naturels et réels. Tout ce qu'il décrit est du domaine du réel ou du possible... Mais tout est "étudié" au préalable... sur des bases existantes... Il ajoute à cela une note de fantastique que lui inspire l'histoire ou la légende. Il est marqué par l'école réaliste de Hergé, pour lequel Leloup a une admiration sans borne (il dessine Yoko d'abord nue, l'habille ensuite comme quand il dessine une carlingue d'avion...). "J'ai pris à Hergé son plus gros défaut : la maniaquerie. Mais également le fait de croire en son personnage. Je crois en Yoko comme lui croyait en Tintin. C'est ce qui fait que le lecteur peut y croire aussi".

Bedetheque.com

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 766 lecteurs
Or
4 076 lecteurs
Argent
3 482 lecteurs
Bronze
3 036 lecteurs
Lu aussi
5 291 lecteurs
Envies
338 lecteurs
En train de lire
4 lecteurs
Pas apprécié
36 lecteurs
PAL
218 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.7/10
Nombre d'évaluations : 2 578

0 Citations 833 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Roger Leloup

Sortie France/Français : 2019-09-27

Les derniers commentaires sur ses livres

Yoko Tsuno, Tome 9 : La Fille du vent

Touchant ! Et comme toujours, on ne sait jamais à quoi s'attendre avec Yoko Tsuno ! Je recommande.

Afficher en entier
Yoko Tsuno, Tome 1 : Le Trio de l'étrange

Au début, j'étais perplexe quant à l'univers dans lequel évoluent les personnages. Mais au fur et à mesure, on s'y fait et cela devient plutôt agréable. Un premier tome qui annonce la couleur et plante les personnages et leurs caractères.

Afficher en entier
Yoko Tsuno, Tome 4 : Aventures électroniques

Plusieurs histoires où à chaque fois la technologie joue un rôle clé. Elles sont courtes mais palpitantes, et l'ambiance un peu pesante rend le récit encore meilleur.

Afficher en entier
Yoko Tsuno, Tome 7 : La Frontière de la vie

Au début, la couverture m'a perturbé. Mais au fil de la lecture, on comprend mieux et la complexité de l'histoire se révèle...

Afficher en entier
Yoko Tsuno, Tome 4 : Aventures électroniques

Dans cet album, on retrouve Yoko dans plusieurs petites aventures en lien avec la technologie. Cependant, je n'ai pas trouvé ça dérangeant.

Afficher en entier
Yoko Tsuno, Tome 7 : La Frontière de la vie

Ce livre a était un gros coups de cœur pour moi. Je l'ai lu très jeune -8ans il me semble- et je me rappelle que c'est la première bande dessiné qui m'a fait pleurer. Non que l'histoire soit particulièrement triste, mais avec mon point de vue de gamine, il m'a parut affreux. Je n'avais pas conscience du vrai monde, j'étais encore dans ma petite bulle, comme n'importe quel enfant à cet âge je pense, ce qui ai tout à fait normal. Je pense que ce livre m'a plus fait grandir psycologiquement que n'importe quel autre livre.

En dehors de cela, j'ai adoré l'histoire, et pour moi, il reste un des meilleurs Yoko Tsuno.

Afficher en entier
Yoko Tsuno, Tome 12 : La Proie et l'ombre

Aujourd'hui, j'ai pris le temps de ressortir tous mes Yoko Tsuno et de les relire. Ils ont fait remontés beaucoup de souvenir oubliés, je suis donc très contente d'avoir eu la bonne idée de les sortir. Pour moi, la proie et l'ombre est de loin la meilleure BD de la série.

Afficher en entier
Yoko Tsuno, Tome 1 : Le Trio de l'étrange

Lu a sa sortie , J'ai gardé un très bon souvenir de cette BD. Un dessin agréable une histoire attrayante avec du mystère et de la S.F. Tout pour me plaire.

Afficher en entier
Yoko Tsuno, Tome 29 : Anges et faucons

Je suis tombée sur ce nouveau tome par hasard à la librairie et je me suis replongée avec plaisir dans cette nouvelle aventure ! C'est un peu 2 histoire en un même tome. J'ai été un peu surprise par la rapidité avec laquelle la première partie est traitée. Je crois que j'aurais aimé que l'ensemble la seconde partie soit également un peu plus approfondie. Mais dans l'ensemble c'était encore un bon moment de lecture !

Afficher en entier
Yoko Tsuno, Tome 29 : Anges et faucons

J'aime toujours le dessin mais je dois avouer mesurer une net baisse dans la rédaction du scénario ,dommage.

Afficher en entier

On parle de Roger Leloup ici :

Dédicaces de Roger Leloup
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Dupuis : 132 livres

J'ai lu : 5 livres

Casterman : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array