Livres
528 508
Membres
548 632

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Yamato Yamamoto

Auteur

461 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

MangaShōnenFantastiqueVampiresActionSuspenseCombatsAventureVampireViolenceDrameVirus

Biographie

Nom: Yamato Yamamoto

Nom réel / alternatif : 山本 ヤマト

Nationalité : Japonaise

Date de naissance : 01/03/1983

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
830 lecteurs
Or
960 lecteurs
Argent
546 lecteurs
Bronze
272 lecteurs
Lu aussi
439 lecteurs
Envies
648 lecteurs
En train de lire
7 lecteurs
Pas apprécié
10 lecteurs
PAL
297 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.76/10
Nombre d'évaluations : 542

0 Citations 144 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de Yamato Yamamoto

Sortie France/Français : 2021-02-04

Dernier livre
de Yamato Yamamoto

Sortie France/Français : 2020-10-23

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Wonderbooks 2020-04-26T10:19:46+02:00
Seraph of the end, Tome 1

Un début prometteur, mais pas un coup de cœur pour autant. L'univers avec les vampires est franchement chouette, ça m'a beaucoup fait pensé à The promised Neverland. C'est au niveau de la mise en place de l'intrigue que le bât blesse. On retombe sur une intrigue dans un lycée, quelque chose d'assez classique, et le héros monte trop rapidement en grade pour moi. Affaire à suivre...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lucie1022 2020-04-27T10:48:48+02:00
Seraph of the end, Tome 5

Un cinquième tome qui emmène son lot de révélations et de mystères qui ne seront résolus que dans les prochains tomes. J'ai hâte !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hanayu 2020-04-30T16:13:17+02:00
Seraph of the end, Tome 1

Merci Kana.

Un monde post-apocalyptique avec vampires qui ne m'a pas convaincue.

J'en ai déjà dans le même esprit...et qui sont mieux.

Je me suis pas attaché aux personnages (le héros m'a même bien agacé avec son obstination "je suis badasse je vous dit, je n'en fait qu'à ma tête"...et il s'en sort toujours en agissant ainsi!) les rebondissements successifs...je m'y attendais...du premier "plan" au cliffhanger sans surprise (me concernant) et qui m'a donc laissé de marbre.

Dommage. Sous prétexte "d'actions héroïques" le scénario est assez bâclé voir pauvre… à la "on s'en fout des détails ou de la profondeur, hop... baston!".

Le personnage qui m'a le plus donné envie c'est Yoichi...et dans cet opus (qui ne me pousse pas à lire les autres) il est carrément secondaire.

Tant pis.

Afficher en entier
Seraph of the End : Glenn Ichinose, la catastrophe de ses 16 ans (Manga), Tome 1

Merci Kana.

Etrangement ce préquel à "Seraph of the end", m'a bien plus plût que la série d'origine qui se passe huit ans plus tard !

Sans doute parce que Glen est plus réfléchit que Yûichiro (qui m'énerve par son tempérament irréfléchi justement!^^').

ça me donne presque envie de feuilleter le "Seraph" d'après catastrophe juste pour y retrouver Glen est savoir ce qu'il est devenu adulte, car rien que ces luttes lycéennes me séduisent déjà.

A voir donc...le crayon lui, reste équivalent. Le dessin est aussi bon que le scénario !;)

Afficher en entier
Seraph of the End : Glenn Ichinose, la catastrophe de ses 16 ans (Manga), Tome 1

Je n’ai pas encore lu Seraph of the end, ce manga est dans ma PAL mais étant donné que celui soit un prequel n’est absolument pas dérangeant. D’ailleurs après avoir lu ces deux premiers tomes, ça me motive encore plus pour me mettre à lire le manga principal! D’après ce que j’ai compris, ici, nous allons donc suivre Glenn Ichinose lorsqu’il est adolescent, en l’occurrence 16 ans vu que le titre c’est La catastrophe de ses 16 ans. J’ai beaucoup aimé ces deux tomes et surtout l’univers proposé!

Le premier tome est vraiment un tome introductif. On présente les différents personnages, on met en place l’intrigue en posant les bases de l’histoire. Par contre dès le deuxième tome, on rentre directement dans le vif du sujet! On va donc suivre Glenn Ichinose 15 ans, membre de la Lune Impériale et aide régulièrement la police dans des affaires de personnes possédées ou avec des créatures étranges. Il va au lycée où les différents clans sont formés aux arts magiques. Mais Glenn fait profil bas et tente à tout prix de cacher l’étendu de son pouvoir. Il se fait passer pour quelqu’un de nul alors qu’il est extrêmement puissant. Il fait ça dans le but d’éviter d’attirer l’attention sur lui mais surtout éviter que le clan dominant, le clan Hiiragi, ne le prenne au sérieux.

J’ai beaucoup apprécié l’histoire, elle est relativement addictive, on veut savoir ce qu’il se passe pour Glenn, mais aussi les différents personnages. On a droit a pas mal d’action, de rebondissements, et ça nous promet une suite de manga très passionnante. J’aime beaucoup le personnage de Glenn, il est tellement puissant c’est dingue! J’ai beaucoup aimé aussi les personnages de Sayuri et Shigure, je les ai trouvé si drôles toutes les deux! Mais un des personnages qui m’a le plus plu c’est celui de Shinya, le seul qui voit clair dans le jeu de Glenn d’ailleurs! Et il va tout faire pour s’allier à lui pour se rebeller contre sa famille qui n’est qu’autre que celle du clan Hiigari…

Ce fut une belle découverte, même si je pense que ça peut être encore mieux que ça! J’ai hâte de découvrir la suite de ce manga. Quand je vois ce qu’il se passe avec ces révélations relativement choquantes, j’ai vraiment hâte de savoir ce qu’il va se passer pour Glenn, Shinya, Sayuri, Shigure et compagnie! La suite, selon mon avis, s’annonce vraiment palpitante!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ahlstrom 2020-08-11T13:51:49+02:00
Seraph of the end, Tome 1

C'est en lisant ce premier tome après avoir regardé l'anime que je me suis rendu compte du nombre d'informations cruciales que j'ai tout simplement négligées. Tout est là depuis le début, et pourtant, je me suis quand même fait avoir comme un bleu.

J'ai vraiment apprécié le passage chez les vampires, et la relation entre Yû et Mika, qui est particulièrement bien équilibrée ; un peu moins l'arc de l'école qui m'a toujours paru plus long et moins intéressant que ce qu'il est réellement ; et de plus en plus le personnage de Shinoa qui fonctionne vraiment comme un personnage féminin indépendant des personnages masculins du manga, ce qui ne peut que me faire plaisir ; et plus généralement le fait que les personnages principaux aient tous déjà une trame personnelle qui est ébauchée.

Je ne pense pas que j'aurais autant aimé si ça avait été une première découverte, car je n'aime pas trop lire de manga, mais en connaissant l'histoire, c'était vraiment bien.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ahlstrom 2020-08-12T15:33:27+02:00
Seraph of the end, Tome 2

Ce deuxième tome approfondit bien le sujet : la personnalité des personnages principaux se nuance. Yû est certes une forte tête qui prétend ne pas avoir besoin d'amis, son comportement lors des situations critiques dit tout le contraire. Le sarcasme de Shinoa cache le fait qu'elle est non seulement très compétente, mais également très attachée à ses nouveaux camarades. Glenn apparaît comme un véritable fauteur de troubles qui n'en fait qu'à sa tête et n'est loyal qu'envers lui-même. Mais celui qui se dévoile le plus, c'est Yoichi, qui prouve la force de son caractère. Le personnage le plus badass, c'est assurément lui.

On aperçoit également un peu Lacus et Shinya, même si ce tome introduit surtout le personnage de Kimizuki, qui n'a rien de bien original, mais qui au moins ne reste pas longtemps dans sa position de tête de mule.

Au moins le passage à l'école s'achève là : la vraie aventure peut enfin commencer !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ahlstrom 2020-09-06T11:48:18+02:00
Seraph of the end, Tome 3

Finalement, j'ai trouvé ce tome un peu ennuyeux. L'arrivée de Mitsuba, un peu rapide, n'apporte à mon avis pas assez. Le parallèle entre son passé et le caractère actuel de Yû est certes bien dressé, mais tombe un peu à plat à cause de son manque de répercussions. Sans compter la scène de fanservice absolument inutile sur les personnages féminins qui met quand même un peu dans le malaise, quand on se rend compte tout le travail réalisé pour mettre en avant des corps adolescents.

Tout n'est pas négatif : la rencontre entre l'équipe de Shinoa et les humains qu'elle a sauvés pose des réflexions intéressantes sur les privilèges réels de celleux qui portent l'uniforme et de celleux qui sont protégé.es par l'armée. J'ai vraiment apprécié entendre le point de vue du père. Mais je trouve la résolution trop optimiste : on aurait pu s'attendre à ce que les personnages remettent en question certaines de leurs convictions, mais non.

Dans l'ensemble, ce tome est décevant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ahlstrom 2020-09-07T19:28:24+02:00
Seraph of the end, Tome 4

Ce quatrième tome, très intense, met enfin pour la première fois en contact les humains et les vampires que nous suivons, sans pour autant que leurs relations se cantonnent à une simple guerre entre deux camps. Les liens entre les personnages se construisent ou se réactivent tout au long du manga.

L'univers se construit également, puisque le séraphin de la fin est enfin introduit dans ce tome, et qu'on a des révélations sur certaines activités franchement douteuses des humains auxquelles, on ne s'en étonne pas, se trouve lié un certain Glenn Ichinose. Décidément, le lieutenant-colonel ne déçoit pas et montre une fois de plus l'étendue de son génie stratégique - et de son manque de politesse.

Les retrouvailles entre Yû et Mika, qui avaient été annoncées à la fin du tome précédent, sont particulièrement touchantes. Ils retrouvent assez rapidement la confiance qui existait entre eux avant leur séparation, mais ce n'est pas suffisant pour que Mika emporte sa "princesse" (merci Ferid pour ce surnom formidable) avec lui.

Par conséquent, le personnage de Yû entame enfin son évolution. Plus amical, moins fonceur, et surtout moins revanchard, il révèle enfin cette gentillesse que Yoichi a toujours perçue en lui. C'est à partir de ce moment-là que je commence à apprécier vraiment ce personnage.

Mais s'il est bien un personnage qui écrase les autres de sa présence, c'est bien Ferid. Ce vampire arrogant et sûr de lui sort toujours les meilleures réflexions au meilleur moment. Mon amour pour lui grandit à chacune de ses apparitions.

En revanche, point un peu négatif, les sentiments de Shinoa deviennent trop ambigus, et c'est bien dommage, car cela gâche le personnage qui n'a besoin de personne d'autre qu'elle-même.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ahlstrom 2020-09-28T12:41:03+02:00
Seraph of the end, Tome 5

Les révélations s'enchaînent dans ce tome alors que les agissements de Glenn commencent à attirer sérieusement l'attention de l'armée. L'univers s'étoffe vraiment du côté humain et nous montre qu'aucun camp n'est parfait. Les méthodes de Kureto sont particulièrement ignobles, et les soupçons portés sur Glenn, avérés ou non, sont largement suffisants pour écorner l'image de gentils humains nourrie par la brave petite équipe de Shinoa. En même temps, personne ne doutera que Yoichi est l'humain le plus adorable du manga, et que Kimizuki et Yû ont des intentions très louables. J'aime de plus en plus Yoichi : il se distingue vraiment des deux garçons de son équipe par son caractère doux et fiable. C'est vraiment un type de personnage très agréable à suivre que j'aimerais voir plus souvent.

J'apprécie beaucoup le fait que ce soit Shinoa plutôt que Yû qui porte cette partie de l'intrigue : alors que notre cher protagoniste ne s'intéresse qu'au sauvetage de Mika, quitte à être utilisé sans vergogne, Shinoa est plus impliquée dans la recherche de la vérité. Elle a déjà interrogé Glenn, elle est au courant de pas mal de choses, mais pas assez non plus pour tout savoir, et elle distille avec prudence les informations dont elle dispose pour ne pas perturber son entourage. Son lien avec le démon de Glenn est également très intéressant. Ce personnage se construit vraiment au fil des tomes, et on comprend de mieux en mieux pourquoi elle est si sarcastique.

Le premier passage entre Glenn et Yû était également très touchant : très clairement, Glenn ne s'attendait pas à ce que le gamin qu'il a recueilli (pour des raisons dévoilées au cours de ce tome) se soit autant attaché à lui, d'où cette scène mémorable où il se positionne en dieu le père de Yû. Encore une des nombreuses raisons pour laquelle j'adore ce personnage.

On ne peut que s'attendre à de nombreuses autres révélations par la suite !

Afficher en entier

Dédicaces de Yamato Yamamoto
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Kana : 19 livres

KAZE : 11 livres

Shûeisha : 10 livres

Viz Media : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array