Livres
472 639
Membres
445 486

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le silence des bêtes



Description ajoutée par EtrangesHistoires 2014-01-12T21:07:04+01:00

Résumé

Elisabeth de Fontenay retrace dans ce livre le cheminement de la pensée occidentale relative à l'animalité, à travers les travaux des philosophes antiques jusqu'à ceux des penseurs de notre temps. La question de l'animalité s'est posée de tous temps et elle sous tend aussi et surtout celle de la définition du -propre de l'homme- Les tentatives de définir les frontières entre l'humanité et l'animalité ont été contradictoires tout au long de l'histoire de la pensée. Les stoîciens et Ciceron pensent qu'un animal est une machine renforcée par Descartes, puis par Kant qui voit en eux de simples pommes de terre. D'autres penseurs dans la lignée de Platon établissent des similitudes ontologiques entre l'homme et la bête. A leur suite, Rousseau, Locke, Shopenhauer, refusent la stricte partition instinct raison. La métempsycose a influencé d'autres philosophes dans cette voie. Aristote a initié encore une autre conception de la question avec son échelle des êtres. Mais la problématique du sujet est plus précisément énoncée chez Lévi Strauss, en créant des frontières infranchissables entre l'humanité et l'animalité, les hommes mettent alors en place les structures pour écarter des hommes d'autres hommes et l'auteur insiste sur ce point ce qui donne une dimension plus vaste à son travail

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Philosophe elle même, Elisabeth de Fontenay étudie la pensée des philosophes du passé concernant leurs avis partagés sur l'éthique animale. De nombreuses écoles de pensées à travers les siècles, qui n'ont pas toujours reconnu la sensibilité, l'émotivité, l'angoisse et la souffrance d'être vivants auxquels on a donné le nom de bêtes. Certains ne voyaient en eux que des machines insensibles auxquelles, l'on pouvait faire subir les pires souffrances et abominations.

Heureusement, de plus en plus des esprits remarquables et d'une grande sensibilité (on ne peut oublier de citer par exemple Peter Singer) se battent pour faire évoluer les moeurs et les modes de pensées qui face à la condition animale, n'ont pour certains peu évolué depuis le moyen-âge.

Afficher en entier

Date de sortie

Le silence des bêtes

  • France : 1998-09-23 - Poche (Français)

Activité récente

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 3
Commentaires 1
Extraits 0
Evaluations 1
Note globale 10 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode