Livres
540 162
Membres
570 387

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Anne Bishop

Auteur

4 601 lecteurs

Activité et points forts

Biographie

Anne Bishop vit dans l’état de New-York. Elle aime le jardinage et la musique.

Elle est l'auteur de la trilogie Black Joyaux qui a reçu le William L. Crawford Memorial Fantasy Award, prix accordé par The International Association for the Fantastic in the Art.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
6 851 lecteurs
Or
4 384 lecteurs
Argent
2 050 lecteurs
Bronze
901 lecteurs
Lu aussi
1 059 lecteurs
Envies
5 226 lecteurs
En train de lire
228 lecteurs
Pas apprécié
177 lecteurs
PAL
3 764 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.57/10
Nombre d'évaluations : 4 702

2 Citations 1 789 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Anne Bishop

Sortie France/Français : 2019-10-23

Sortie Poche France/Français : 2020-05-27

Sortie USA/English : 2019-03-05

Les derniers commentaires sur ses livres

Meg Corbyn, Tome 4 : Empreintes fauves

Un tome au rythme soutenu, ça bouge ! De nombreux personnages. A se demander où nous nous situons nous-mêmes sur terre (où ailleurs !). Encore de timides rapprochements entre Meg et Simon, tout en questionnements et douceur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nath38 2021-02-11T18:59:17+01:00
Meg Corbyn, Tome 5 : Cartes Ivoire

Bon ben voilà, j'ai terminé la série :-(

Les personnages sont vraiment attachants, s'il y avait eu d'autres tomes j'aurais continué sans problème !

Encore de l'action dans ce tome, c'est rythmé. Difficile de se dire, en lisant ce tome, que l'on fait partie des humains...

Je sais, c'est une fiction, mais ça questionne.

J'aurais aimé peut-être un épilogue, savoir si certaines personnes se marient, si des grossesses sont prévues, que deviennent Jean et Espoir...

En conclusion, je recommande complètement cette série !

Afficher en entier
Le Monde de Meg Corbyn, Tome 2 : Terre brûlée

De petits changements bienvenus pour ce deuxième tome où contrairement au 1er, l'héroïne n'est pas un copier coller de Meg Corbyn. Le décor change aussi, avec un côté western et ville pionnière qui se monte petit à petit sous la dominance des Autres. Bien évidemment tout ne va pas être sous contrôle car si les nouveaux arrivants sont de bonne volonté, je dirais même dévoués. Des bandits de la pire espèce rôdent, dont le clan Blackstone, et comme d'habitude, tout ce beau petit monde n'a toujours pas compris qu'il vont finir en pâtés pour corbeaux si ils cherchent des puces à nos poilus.

On ne change pas un concept qui marche et c'est cette petite partie qui m'a déçu puisque le schéma narratif est toujours le même. Un manque de mouvement et d'adrénaline pendant cette lecture assez linéaire. On passe du temps sur l'adoption des chiens et chats, la petite promenade dans le jardin avant qu'elle prenne son poste de Shérif sans oublier les croquettes. Si j'adore les animaux je ne vois pas l'intérêt de leur laisser une place sans importance pour l'intrigue alors que les méchants sont coincés dans un train pendant les 3/4 du livre....

La partie la plus intéressante dans cet univers c'est évidemment les Autres, l'autrice a réussi à leur donner un comportement et une personnalité unique, tellement différente de l'humain que ça en devient souvent très drôle.

Une suite toujours aussi plaisante à lire mais qui manque de rythme.

Afficher en entier
Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates

Je suis positivement surprise par ce premier tome ! L'histoire est immersive et la découverte de Namid et de ces habitants intéressante. Après l'avoir fini, on peut qu'ouvrir le suivant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gaelline 2021-02-16T17:31:19+01:00
Meg Corbyn, Tome 2 : Volée noire

Un deuxième tome toujours aussi prenant. Les personnages sont intéressants, leurs relations évoluent, l'action s'enchaîne et on en découvre plus sur Namid et les prophétesses. Super !

Afficher en entier
Meg Corbyn, Tome 3 : Gris présages

J'ai dévoré ce tome comme les précédents. J'aime bien cette série et j'ai hâte de voir la suite.

Afficher en entier
Meg Corbyn, Tome 4 : Empreintes fauves

Comme les précédents, j'ai bien aimé ce tome. J'apprécie d'avoir le point de vue de plusieurs personnages différents. Reste à lire la fin :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gaelline 2021-02-16T17:55:31+01:00
Meg Corbyn, Tome 5 : Cartes Ivoire

Globalement, j'ai aimé cette série. J'aime les personnages et l'évolution de leurs relations. J'aurais aimé en apprendre un poil plus sur certains ou avoir une conclusion pour d'autres personnages peu évoqués dans ce tome. Mais globalement la série m'a positivement surprise et je suis contente de l'avoir lu.

Afficher en entier
Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates

J’ai un pincement au cœur en terminant ce premier volume, heureusement, il y a une suite ; quitter les personnages est très difficile. On s’attache très rapidement à eux, à Meg, Simon et Sam principalement. J’ai dévoré ce roman, l’univers est prenant et mérite toute son attention ; l’histoire est parfois sombre et très énigmatique, avec une ambiance vraiment à part. L’auteure m’a emmené dans un monde où les êtres surnaturels sont les premiers-nés et possèdent en grande partie, le pouvoir sur les humains. Ces derniers sont considérés comme des proies, de la nourriture ou avec chance, comme des employés. La surprise est de taille avec « Meg Corbyn », je découvre un récit totalement différent des autres romans du même genre. De plus, pour l’instant, pas de romance ou de scènes explicites. C’est envoûtant ; les pages ne se tournent pas rapidement au début, en cause des chapitres plutôt longs et une narration très forte. En effet, ce volume exprime beaucoup de détail, de développement, mais on est entièrement entraîné là-dedans. Le suspense est à son comble, sur la possibilité d’une histoire d’amour, sur certains personnages et sur les combats qui vont se mener ; dans ce livre et dans les prochains.

Meg est une jeune femme qui s’est évadée, seule, dans la neige et le froid, en connaissant très peu le monde extérieur. Le résumé dévoile déjà sa différence, elle n’est pas une humaine ordinaire ; c’est une cassandra sangue, une prophétesse de sang. À travers ses visions de l’avenir, elle s’est vue mourir dans l’Enclos ; faisant tout de même le choix d’y entrer. C’est alors qu’elle va se créer un cercle de protection autour d’elle, sans l’odeur de proie pour les métamorphes et en étant un sang-doux à l’égard des vampires. Une héroïne fascinante à souhait, d’une force innocente et d’une répartie admirable. Meg est plaisante, sans aucun doute, et elle laisse une empreinte dans mon cœur ; je ne suis pas prête à l’abandonner et à pouvoir me détacher d’elle. Cette protagoniste est réellement spéciale, à part entière ; parfois perdue dans les détails les plus simples, d’une franchise bouleversante et dotée d’un caractère têtu et intelligent. De surcroît, elle demeure mystérieuse, malgré plusieurs révélations sur sa « malédiction » ou « pouvoir », surprenante dans sa manière de réfléchir et d’appréhender les événements.

Le personnage de Simon est très énigmatique, cependant il m’a très facilement séduite. Certes, c’est le méchant loup-garou, les humains pour lui ce sont juste des jouets, son repas et de temps en temps du personnel pour faire tourner l’Enclos et ses alentours. Sa part secrète donne envie d’en savoir plus sur lui et sa personnalité, en dépit de sa froideur ; c’est quelqu’un de droit et d’honnête. Il est charmant, au point d’empêcher une indifférence. Ses réactions sont parfois excessives et peuvent faire lever les yeux au ciel, toutefois, Simon est le genre d’homme sauvage et, pourtant, avec un cœur à libérer. J’ai ressenti sa solitude, son incompréhension dans ses sentiments évoluant et son besoin de se cacher dans sa peau de loup. Lui, non plus, je ne souhaite pas l’oublier de si tôt, héros masculin dans le style bit-lit faisant battre mon cœur au diapason ; ce n’est pas rare, néanmoins il est jusqu’ici le plus insaisissable et imprévisible d’entre tous.

Ce roman possède beaucoup de personnages secondaires, certains intéressants et quelques-uns, nettement moins. Sam, le petit louveteau, me manque déjà ; jeune garçon orphelin, dans la douleur de la perte de sa mère, il s’est réfugié depuis deux ans sous la forme du loup. Dans sa peur, il sort de chez son oncle, seulement pour ses besoins et avec difficulté. Il m’a vraiment touché, sa façon d’être est entièrement celle d’un enfant ; un peu capricieux sur les bords tout en étant extrêmement adorable, d’un courage débordant et offrant une leçon aux adultes. Maintenant, je vais partager mon sentiment sur Asia, femme superficielle, orgueilleuse et dépourvue d’amour, les passages sur elle sont un enfer, agaçante au possible et pauvre d’esprit ; pendant toute l’histoire, j’ai souhaité que ses choix se retournent contre elle. Quoi qu’il en soit, elle est une protagoniste importante pour le bien de l’intrigue, une personnalité imaginée à la perfection et s’intégrant conformément aux péripéties.

C’est un avant-goût de cette saga réussi, dans l’introduction sur le premier tiers, dans l’action et les révélations sur une bonne partie du livre. Un premier opus chargé de mystère, principalement sur la relation entre nos deux héros, Meg et Simon ; aussi sur le véritable visage de Tess et enfin sur le déroulement de la bataille finale. Je me suis plusieurs fois laissée surprendre, par les développements et les détails, par le contenu en lui-même et les différents rebondissements. Pour une fois, un bit-lit renferme des émotions, c’est inattendu et encore plus envoûtant ; j’ai ressenti toute l’amitié que les Autres portent à Meg, de l’inquiétude et peut-être bien plus. Forcément, j’ai éprouvé de la crainte, des doutes, avec, toujours, une pluie d’espoir. L’originalité forme le cœur de cette œuvre, un monde entièrement composé ; avec bien évidemment les êtres surnaturels, sauf qu’ils sont eux aussi, éloignés de ceux déjà vus. Une intrigue menée sans fausse note, brisant quelques codes dans le genre et se différenciant réellement. Pour le moment, aucune romance, logiquement c’est très dérangeant pour moi, étant une sentimentale ; malgré cela, je pressens une histoire d’amour dans les tomes suivants et puis dans tous les cas, j’ai perçu de grandes amitiés.

La plume de Anne Bishop est d’une précision sans faille, avec quelques coupures dans le tempo pour commencer et de plus en plus rythmée au fil des pages. Une écriture riche et vivante, nous faisant traverser une atmosphère singulière et étonnante au côté d’une foule de personnages, les changements de points de vue offrent un développement parfait. Dans sa rédaction, aucune vulgarité ; certes, quelques scènes semblent sanglantes, en revanche, elles sont bien formulées. Une écrivaine remarquée et à ne pas manquer, ses mots et ses détails transportent tout humain dans une nouvelle ère, l’imagination de cette auteure est impressionnante, c’est garanti.

Avant de se lancer dans ce premier tome, il faut s’attendre à quelques longueurs, surtout avec 644 pages à découvrir. Finalement, après une narration paralysante pour commencer, les développements prennent leurs sens et nous guident vers un univers étonnant. Meg est une héroïne que j’ai énormément appréciée, d’une détermination étourdissante ; les moments auprès d’elle m’ont ensorcelé. Quant à Simon, c’est bien plus complexe, je suis tombée dans ses filets, me séduisant totalement. Un personnage très secret et pourtant spontané, je ressens une impatience d’observer son évolution. Et, bien sûr, la plupart des protagonistes secondaires sont plaisants, notamment Sam, un enfant soulevant un vent de légèreté. Une grande profondeur dans le texte, le style ; l’ambiance est pleinement travaillée, un univers des plus inédits représentant pourtant le genre bit-lit. De plus, les émotions ne sont pas inexistantes, rendant « Lettres écarlates » encore plus exceptionnel, la sensation des sentiments apparaît seulement vers la moitié de l’œuvre ; mais c’est immédiatement intense. Une intrigue pas toujours dans l’action, cela étant, les combats promettent rudesse et douleur. Anne Bishop plante un décor propre à elle, dans sa signature, la romance est seulement suggérée, tout juste perceptible. L’écriture est riche, la narration est lente sur les premiers chapitres, pour se lancer dans une course effrénée par la suite. Une auteure à suivre de près, animant un monde angoissant et nouveau.

https://lesfaceslitteraires.blogspot.com/2021/02/meg-corbyn-tome-1-lettres-ecarlates.html

Afficher en entier
La Trilogie des Joyaux Noirs, Tome 3 : Reine des Ténèbres

Un final époustouflant ! Cette saga est un véritable petit bijou. J'ai dévoré la saga en l'espace de même pas une semaine. Tout dans ces romans est addictif, autant les personnages principaux que secondaires, qui sont à mon sens tous développé, et qui ont tous un rôle a jouer pour le développement de la trame. On passe par toutes les émotions, du rire aux larmes, de la peur à l'excitation... J'ai vraiment passé un super bon moment. Cela faisait un petit moment que je voulais découvrir cette saga, et bien je ne regrette rien, à part avoir tarder à la lire! Si vous cherchez une bonne dark Fantasy, alors foncer !!

Afficher en entier

Dédicaces de Anne Bishop
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Milady : 17 livres

Bragelonne : 6 livres

Roc : 6 livres

Wildside Press : 6 livres

Open Road Media Sci-Fi & Fantasy : 5 livres

HarperCollins : 3 livres

Prime Books : 3 livres

Avon : 3 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array