Livres
529 024
Membres
549 430

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ava Król

Auteur

223 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Chafouf 2018-02-06T09:14:20+01:00
de

Biographie

Ava Król était jusqu'alors inconnue.

Eprise de littérature depuis toujours, elle se passionne depuis peu pour l'écriture. Après De Feu et de Sang, et le Château des Corps Brisés, parus aux Editions ERATO, LOVE TO DEATH, premier tome de la trilogie Bad Love, est édité aux éditions BUTTERFLY.

Bourguignonne de naissance, elle vit aujourd'hui dans le Jura, au coeur de la région des lacs, avec son mari et ses deux enfants, où elle exerce le métier de masseur-kinésithérapeute libérale.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
47 lecteurs
Or
96 lecteurs
Argent
52 lecteurs
Bronze
46 lecteurs
Lu aussi
57 lecteurs
Envies
201 lecteurs
En train de lire
10 lecteurs
Pas apprécié
27 lecteurs
PAL
325 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.19/10
Nombre d'évaluations : 123

0 Citations 54 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Ava Król

Sortie France/Français : 2020-11-23

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Carine-68 2020-05-23T18:22:05+02:00
Forbidden Desire

Nous nous trouvons en l’an 2170, la Terre a dû être désertée et les humains ont trouvé refuge sur l’exoplanète Elfira. Marko Stravinski est un GIG, Commandant du vaisseau patrouilleur le SpaceCondor. Il veille à la sécurité des Elfiriens avec l’appui de son second et meilleur ami Tim Fraser. Cela fait maintenant cinq ans qu’ils vivent en paix, mais tout peut toujours arriver. La dernière attaque qu’ils ont subie leur a coûté cher en perte humaine, surtout pour Marko. Depuis, il navigue dans la galaxie. Cela fait à présent un an qu’il n’est pas revenu sur son exoplanète. Et pourtant aujourd’hui, le directeur de La Haute Surveillance d’Elfira (l’Apex), Conrad Baker, lui demande de rentrer sur la planète mère afin de lui confier une mission de la plus haute importance.

La présidente Alexane est une belle personne, mariée à Barry Spencer, mais surtout dotée d’une grande, intelligente. Elle a créé Elfira Communications et c’est aujourd’hui ce dernier qui en a pris la direction. Leur relation n’est plus ce qu’elle était, ce ne sont pas des âmes sœur, des êtres destinés l’un à l’autre. Actuellement, plus rien ne les rattache. Mais pour l’instant, elle a d’autres préoccupations que sa situation personnelle. Elle souhaite trouver une terre, proche de celle que ses ancêtres lui ont comptée, celle que nous, nous connaissons à l’heure actuelle. Où il serait bon de côtoyer la mer, la verdure, les animaux et surtout d’ingurgiter de la nourriture différemment que sous-forme de pilule : un eldorado pour eux, qui vivent sur une planète qui ne répond pas à tous leurs besoins sans l’aide de la technologie.

Aujourd’hui, elle a prévu une entrevue en présence des hauts responsables de la planète, de Manuel Sanchez, supérieur direct de Marko ainsi que ce dernier bien évidemment. Elle souhaite rencontrer Develon XXII, le dirigeant de la planète Gaéa, fortement semblable à la Terre. Elle demande donc que le Commandant Stravinski l’escorte en plus de cinq amazones composant sa garde personnelle.

Il va sans dire que Marko n’approuve pas son idée. Pour lui, ce monde est la seule constante dans son existence, il n’a connu que ce lieu. Cela fait un siècle que ses aïeuls vivent sur cette planète d’adoption, pour sa part, il ne s’est jamais préoccupé des us et coutumes, de ce qu’était la vie d’avant. Et puis que sait-on des réelles intentions de Develon, de sa planète ? Rien… Mais la présidente étant ce qu’elle est, il se doit de respecter sa demande et de la protéger coûte que coûte.

Je suis un grand fan de la plume d’Ava et encore une fois elle m’a bluffé. Je l’ai découvert très à l’aise dans le style. Son écriture est toujours aussi prenante et j’avoue que même si c’était une première pour moi, je me suis laissée entraîner. Les sentiments des personnages sont décrits avec précision et je les trouve émouvants. L’histoire est surprenante, attrayante. Juste une chose, j’aurais souhaité plus d’informations sur les événements qui se sont produits durant l’absence de la présidente, afin d’aller vraiment au bout des bouleversements. Pour ses premiers pas dans la science-fiction Dystopie, je trouve que c’est une belle réussite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Drine22 2020-06-01T07:56:03+02:00
One Rue, their rule - so sexy trap#2

J avais déjà beaucoup aime le 1T mais j ai une petite préférence pour celui-ci. Très bonne lecture

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carine-68 2020-06-25T00:56:40+02:00
Love to Death L'intégrale

TOME 1 / Mila est une jeune femme de 18 ans, habitante de Chassagne en Bourgogne. Sa passion, le vignoble Le Clos du Chartron, que possède son père. Son passe-temps favori se promener sur le haut des vignes pour dessiner. Sa plus grande joie, partager des moments avec son meilleur ami Lucas. Son plus grand secret, aimer le frère de ce dernier, Andreas (surnommé Andy). Ils sont tous trois copains d’enfance, une simple haie sépare leurs domiciles. Durant leurs jeunes années, Mila passait le plus clair de son temps chez eux, sa maman infirmière libérale avait trop peu de temps à lui consacrer et son père était bien trop pris par l’exploitation. Alors, Béatrice, la mère des garçons, l’accueillait volontiers à sa table.

Les années ont passé, ils ont grandi et les sentiments de Mila pour Andreas ont éclos. Mais lui, a toujours vu en elle, la meilleure amie de son frère, celle qu’il prenait plaisir à faire pleurer plus jeune, qui lui coller aux basques. Pourtant, l’été de ses 17 ans, ils s’étaient rapprochés, il avait été un des seuls à découvrir ses dessins, il lui avait même demandé de réaliser un portrait de lui. Une certaine intimité était née entre eux. Elle ne s’est jamais sentie aussi heureuse auprès de lui. Mais la rentrée arriva et il partit pour Dijon, pour l’école d’œnologie.

Un an plus tard, Mila, retrouvera Andreas, mais leurs retrouvailles ne se dérouleront pas de la meilleure des façons. Soyons franc, n’ayons pas peur des mots, ce sera une humiliation pour la jeune femme. Mais le bourreau des cœurs qu’il est devenu aujourd’hui va vite s’en mordre les doigts. Surtout quand il va la découvrir autrement que la jeune fille insignifiante qu’elle pense être…

Ce tome 1 est fort en émotions. Lorsque l’on débute cette trilogie, on se dit encore une jeune demoiselle qui tombe raide dingue d’un homme qu’elle ne peut pas avoir ! Pourtant, Ava nous mène dans une histoire dont on ne peut imaginer un tel déroulement. Il y a Guillaume, puis l’arrivée de Max dans le récit qui pimente le texte, elle nous offre des rebondissements tout à fait imprévus (à vous de découvrir lesquels). Sans ce texte à deux voix, on pourrait facilement douter de la sincérité d’Andreas ; le prendre juste pour un beau parleur. Quant à Mila, elle n’a pas conscience de la sensualité qu’elle dégage. Il est clair que l’on peut la considérer pour quelqu’un de naïf, mais c’est seulement une femme amoureuse qui découvre le véritable amour, celui qui fait mal, tant il est fort. Les scènes hots que nous décrit Ava sont sublimes, elles ne sont ni trop soft ni trop hard personnellement, je les ai trouvées parfaites. À la fin de ce premier tome, Ava nous laisse dans l’angoisse : celle de la douleur que l’on est certain que va encore une fois ressentir Mila. Mais comment va-t-elle s’en sortir, peut-elle vraiment accorder sa confiance aveuglement ?

TOME 2 / Rappelez-vous, Mila a eu la merveilleuse surprise, de voir arriver Andreas, ici à Dijon dans l’appartement où elle vit en colocation avec Lucas. Mais après une nuit de sexe des plus savoureuse, elle a reçu une photo sur son téléphone. Et au même moment, Andreas reçoit un message sur le sien d’une prénommée Alice. Oui, on dit que la curiosité est un vilain défaut, Mila ne déclarera pas le contraire. Ses craintes sont confirmées. Quoiqu’il dise l’aimer, s’appeler quotidiennement, Andreas la trompe avec quelqu’un à New York, la douleur est terrible, quand va-t-il arrêter de la faire souffrir ? Elle a voulu y croire… Mais il n’a pas changé, pourtant, elle décide de prendre ce qu’il lui donne. Mais son cœur est blessé.

De son côté, Andreas a bien senti que quelque chose a perturbé Mila, mais cette dernière ayant effacé le message qu’il était censé découvrir, il ne voit pas ce qui peut la chagriner. Pendant une discussion en tête-à-tête avec son frère, celui-ci lui demande si des filles gravitent autour de lui dans son travail, il lui parle d’Alice. Elle lui fait des avances, mais il lui certifie ne pas tromper Mila . Même, s’il craint secrètement de bientôt succomber à son démon de midi ou de minuit (dixit Ava). Il résiste pour lui être fidèle. Mais, sa préoccupation première, c’est qu’il commence à ressentir de la jalousie vis-à-vis de son frère. Lucas vit avec sa belle, la côtoie tous les jours, tandis que lui, il se trouve à des milliers de kilomètres d’elle. Ils sont fusionnels depuis l’enfance, regardent la télé ensemble, peuvent s’enlacer, plaisanter, se toucher quand ils veulent. Lui en est réduit à faire l’amour avec elle par téléphone. Et lorsqu’un soir, après une énième dispute avec Mila, il rentre pour la retrouver, il entend sa bien-aimée murmurer dans son sommeil le prénom d’un autre homme…

Son comportement dans le futur, vis-à-vis de Mila, sera ignoble et blessera la jeune femme, la déstabilisant encore plus dans ses sentiments. Les menant tous les deux à rompre. On se dit que voilà, elle va tenter tant bien que mal de se relever, mais la seule personne qui aurait pu l’épauler comme elle le souhaite lui refuse cette aide et la pousse, droit dans son projet de vengeance envers Max. Car oui, Maximilien est réapparu dans sa vie. Mais malheureusement, elle sera prise à son propre piège.

Pour moi, ce tome est plus sombre que le premier. L’histoire est toujours aussi addictive. Le doute qui s’immisce dans la tête de Mila est compréhensible quand on connaît la réputation d’Andreas. La pensée de ce dernier que j’ai cité plus haut m’a peiné. À ce moment du texte, je le croyais vraiment amoureux. On ressent le mal-être de Mila, on le vit à la lecture. Elle est complètement perdue dans ses sentiments. On la sent plus fragile que jamais, mais aussi déterminée à avoir ce qu’elle veut et quand elle échoue, elle change son fusil d’épaule. Je dirai que bien des fois, elle m’a agacé, je n’ai pas forcément compris toutes ses réactions, ses actions, mais en fin de compte l’auteure nous amène à la réflexion. Peut-on réellement aimer deux hommes, si fort, et s’abandonner à un autre. Par cette aventure, on découvrira le désespoir de Mila et surtout son besoin de se punir. Parce que moi, je l’ai vu comme cela. J’avoue que l’absence d’informations sur ce qu’ont vécu Andreas et Lucas durant la quête de vengeance de Mila m’a un peu perturbé. Mais au bout du compte, je pense que cela aurait alourdi le récit. Ce tome est riche, fracassant, une belle suite dont on a hâte de connaître le dernier volet. Les rebondissements sont tellement nombreux que l’on se demande ce qu’Ava pour réserve encore

TOME 3 /Enfin heureux, Mila et Lucas se sont retrouvés et profitent de ce que la vie leur offre. Mila avait cru le perdre encore une fois, mais son Lucas lui est revenu. Aujourd’hui, elle passe son examen oral en œnologie. Elle va devoir faire face à un membre du jury, qu’elle ne connaît que trop bien puisque ce n’est nul autre que le père de Lucas et Andreas, Monsieur Bellefond. Mais voilà, ce ne sera pas le seul qui la déstabilisera. Un invité imprévu assiste à cet examen… Andreas. Elle ne l’a pas revu depuis trois ans, mais vacille toujours en sa présence. À son contact, ce sont ses certitudes qui disparaissent. Elle se sent fébrile, continuellement attirée par lui malgré l’amour qu’elle porte à Lucas. Oui, elle n’a jamais cessé de l’aimer et elle n’arrêtera jamais de ressentir ce sentiment pour lui. Mais voilà son apparition va faire chanceler ce nouveau bonheur, son équilibre. Alors pour se protéger, elle ira même jusqu’à fuir Andreas. Mais cela sera de courte durée, n’habite-t-elle pas avec son frère ?

Andreas dispose de quarante-huit heures pour récupérer Mila à lui. Il est courant de tous les incidents qui se sont produits durant ses trois années, et même s’il a eu des relations durant tout ce temps alors qu’il se trouvait à New York, jamais il n’a cessé de l’aimer. Il a eu beau se noyer dans différents regards, jamais il n’a pu oublier ou ressentis ce qu’il éprouvait en se plongeant dans les yeux verts de sa belle. Il fera tout pour la récupérer sans même lui demander si aujourd’hui quelqu’un partage sa vie. Elle lui résistera, elle ne veut plus souffrir, mais un soir, celui qui lui fera le plus mal, ce n’est pas forcément celui qu’on croit.

Encore une fois, Ava m’a étonné quant aux événements qui se dérouleront dans cet opus. Mila m’a surprise, elle, par sa volonté de ne pas céder tout en faisant à nouveau des choix plus que douteux. On dit que l’argent régit le monde, mais l’amour régit nos vies.

La jeune femme se retrouve perdue entre l’amour qu’elle porte à chacun des frères, mais cette fois-ci, ce ne sera pas elle qui choisira, c’est le destin qui lui imposera. Et pour une fois ne peut-on pas se demander si malgré la souffrance que cela engendrera, si ce n’est pas la meilleure solution.

AVIS SUR L’INTÉGRALE

Je découvre une trilogie qui m’a happé, tenue en haleine tout à long de l’histoire. Elle en devient addictive. Ava nous propose à la base un triangle amoureux qui connaîtra des variations qui enrichissent les tomes de façon étonnante. L’écriture est toujours aussi fluide, les émotions très bien retranscrites et pour les scènes torrides le mot est « chaud bouillant ». Encore une fois, Ava m’a surprise par les divers rebondissements qu’elle nous offre durant cette trilogie. J’en redemande comme d’habitude !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par blogdelyosa 2020-06-28T19:38:57+02:00
Love to Death L'intégrale

Il faut d'abord savoir que cette saga est composée de plus de 1000 pages. Nous avons adoré le premier tome qui est plein d'émotions, raconte une histoire douce et à la fois déchirante. Le deuxième tome nous a beaucoup moins plu. En effet, l'histoire ne fait que se répéter inlassablement et les personnages n'apprennent pas de leurs erreurs jusqu'à la fin du deuxième tome ce qui nous a fortement dérangées. Le troisième tome nous a déjà beaucoup plus plu.

En général, dans les trois tomes, nous avons été surprises par les émotions. L'auteure a vraiment réussi à les mettre en avant, à nous faire ressentir la moindre émotion des personnages. Ces derniers sont justement très attachants, mais on a eu à plusieurs reprises envie de les gifler. Souvent pendant notre lecture, nous n'avons pas compris les décisions prises par les différents personnages. Elles nous ont semblé parfois irréalistes.

En revanche, un des points positifs est l'univers. L'histoire tourne principalement autour des vignes et du métier de vignoble. Nous avons adoré découvrir davantage sur ce monde que nous connaissons vaguement grâce à nos grands-parents. L'auteure a bien inséré cet univers dans son roman. De plus, l'histoire - malgré qu’elle soit répétitive - contient une intrigue qui nous tient en haleine jusqu'à la fin.

Pour être honnêtes, à certains moments, nous avons trouvé l'histoire malsaine pour deux raisons (nous ne pouvons pas vous en dire plus sur la deuxième raison afin de ne pas vous spoiler). La première étant que toute l'histoire ne semble tourner qu'autour du désir sexuel. Et cet aspect nous a parfois fait lever les yeux au ciel car les personnages ne faisaient qu’allusion à ça. Ce roman n'est pas à mettre entre les mains de tout le monde !

Pour conclure, c'est un roman agréable pour l'été qui fait rire, gueuler et pleurer. On passe par des millions de sentiments très bien décrits. Et puis on en apprend davantage sur le monde des vignes. Nous répétons que ce roman n’est pas à mettre entre les mains de tout le monde !

Cet avis et d'autres se retrouvent dans notre blog : https://blogdelyosa.home.blog/

Afficher en entier
Love to Death, Tome 3 : Love for life

Un bon roman qui fait passer le temps mais rien d'exceptionnel.

L'histoire est assez captivante mais les personnes bien trop agaçant.

Mila est une jeune femme bien TROP INDÉCISE dans sa vie, et selon moi, qui se place souvent en victime. Les personnages ont, selon moi, été l'une des principales raisons qui ont fait que je n'ai pas été énormément passionnée par l'histoire. J'ai déjà lu d'autres roman de l'auteure et je pense sincèrement que cette histoire est celle dont j'ai le moins appréciée.

Mais sinon, c'est un livre qui fait passer le temps.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carine-68 2020-07-08T19:11:41+02:00
Pour l'amour du Highlander

Ellia a enfin trouvé le réconfort auprès d’Edward et un heureux événement viendra prochainement les combler. Pourtant, les derniers rebondissements auraient pu anéantir ce présent bonheur. Il en a coûté énormément à Edouard, mais sa belle était en danger et n’est-il pas prêt à tout pour la garder auprès de lui ? Ce dernier, plein de souffrance, (il a tout de même perdu des êtres de sa famille), quoi qu’il advienne, se prépare à sa cérémonie d’investiture en tant que nouveau Laird avec l’appui de son ami de toujours, son frère de lait, Juilian. Lors de cet évènement le clan ennemi des MacKenzye, les MacKynley seront présents ainsi que bien d’autres et devront tous porter allégeance à leur Laird. La cérémonie sera oppressante pour Ellia qui ressentira le mépris de certains hommes en l’encontre de son bien-aimé et d’elle-même. Oui sa condition personnelle n’était pas favorable pour une telle union, de même qu’Edouard devra faire ses preuves pour sa nouvelle investiture. Heureusement il pourra compter aussi sur le soutien de son cousin Duncan présent ce jour. La tension est palpable, le ton monte et l’affrontement avec certain devient inévitable tout particulièrement avec le chef du clan MacGregor. En tant que nouveau Laird, Edward se doit d’appuyer sa position et décida qu’au petit matin il raccompagnera son fouteur de troubles sur ses terres.

Ellia, déjà très éprouvée par les évènements, verra sa sécurité mise à mal, lors de cette soirée. Ce sera avec une certaine inquiétude qu’elle verra son amour quitter le domaine. Et c’est bien à raison, la forteresse sera, en l’absence d’Edward, investie par des hommes armés souhaitant se l’accaparer. Ce n’est que grâce au fidèle Karl qu’Ellia pourra s’en échapper in extrémiste.

Edward prenant rapidement connaissance du danger, regagne avec empressement son domaine pour apprendre que ses terres sont maintenant sous le contrôle des MacKynley et que son ange a péri sur le bûcher… C’est donc le cœur en berne, qu’il décide, accompagné de Duncan et de Julian (inquiet pour sa bien-aimée et son enfant) de rejoindre Marie Stuart en France, reine d’Ecosse, afin que cette dernière lui redonne ses terres sous décret. Et par là même d’anéantir ceux qui lui ont volé celle qui sera à jamais l’amour de sa vie et la mère de son second enfant à naitre.

Il ne sait pas qu’elle est vivante ? Il part pour la France ? Et elle, qu’advient-il d’elle ? Vont-ils se retrouver ? Et comment ? Que va-t-il se passer ? Oui, voilà toutes les questions que je me suis posée en lisant ce tome… Encore une fois, j’ai été bluffé par l’imagination d’Ava, perpétuellement dans ce roman, (tout comme dans le premier, enfin dans tous ses livres !) les rebondissements sont nombreux et je ne vois jamais rien venir… L’amour que se portent nos deux protagonistes principaux est touchant, fort sans demi-mesure, on ne peut qu’être envieux (enfin pour moi, c’est le cas, je suis célibataire !). Je ne m’attendais donc pas à ce déroulement. La lecture n’en est que plus attractive, addictive. J’avoue que souvent mon cœur s’est serré, les émotions sont bien retranscrites, on les ressent c’est certain. Encore une fois, Ava m’a séduite. Alors, vous aussi laissez-vous séduire…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carine-68 2020-07-08T19:51:37+02:00
Sous le charme du Highlander

Ellia vit avec ses trois sœurs depuis la mort de ses parents. Elles demeurent à Eilan Donan dont le laird n’est autre que James MacKenzye. Elles vivent loin des autres habitants, qui, bien qu’ils bénéficient de leur savoir-faire, les craignent. Oui parce que ce ne sont pas des jeunes filles comme les autres. Elles connaissent les bienfaits des plantes médicinales et aussi les secrets de la naissance. En leur temps, elles sont assimilées à des sorcières, alors qu’il n’est question que de connaissances.

Un après-midi, en effectuant une cueillette, un mauvais pressentiment atteint Ellie concernant les siens. Sans l’intervention, d’un jeune garçon prénommé Arthur peut être aurait-elle subi le même sort que sa famille. Car c’est un spectacle d’épouvante qu’elle découvrira le soir venu. Sa famille est morte dans d’atroces souffrances et de la pire des manières. Tout n’est que cendres. C’est de la haine qui prends naissance au fond d’elle. Elle se fait la promesse que quoi qu’il advienne, elle se vengera du responsable de ce massacre et elle fera tout ce qu’il faut pour arriver à ses fins. Elle sait qui est le donneur d’ordre de cette désolation, celui qui méprise tellement les siens, James MacKenzye.

La voilà seule, elle décide donc de quitter ses terres et de se rendre au manoir de la confrérie des sœurs-courage. Sa marraine, Mère Josépha, directrice et mère supérieure, l’accueillera les bras ouverts. Les sœurs-courages ne sont pas des sœurs comme on l’entend aujourd’hui. Sur demande, elles aident les personnes qui ont besoin d’un soutien. Aussi dès qu’elle fut intégrée, Ellia, qui a enfin trouvé sa place, est prête à partir pour sa première intégration. Elle se retrouvera donc à l’auberge de maître Jacquin pour lui porter main-forte. Lors d’une promenade avec ce dernier, elle tombera sur un homme inconscient à qui elle portera secours, sans hésitations.

Elle fut irrémédiablement attirée par ce bel inconnu. Pour la première fois, elle ressentit au fond d’elle une sorte d’émotion, une vibration. Elle qui c’était toujours méfié des hommes, n’avait qu’une envie se blottir contre ce torse et sentir ses bras autour de son corps. Mais elle apprit à ses dépens que tout ce qu’elle aurait souhaité avec lui n’aurait été qu’éphémère. Cet homme qu’elle ne connaissait pas n’est autre qu’un mari et il ose l’appeler mon ange ! Aussi, lorsqu’il repartit au bras de son épouse, c’est le cœur rempli d’amertume qu’elle le regarda la quitter. Non sans apprendre son identité, Edward MacKenzye, fils ainé du laird responsable de la mort de ses sœurs. Elle n’en est que plus blessée. Comment a-t-elle pu ressentir une telle passion aux côtés de cet homme ?

Mais elle n’est pas au bout de ses interrogations. Des circonstances dramatiques feront qu’elle recroisera la route de ce bel âtre. Et les évènements récents feront que sa conscience ne la laissera nullement en paix. Elle a dorénavant l’opportunité de mener son plan de vengeance à bien, ou laisser le passé derrière elle et succomber à un bonheur possible. Car il faut regarder la vérité en face cet homme est loin de ressembler à son géniteur, mais surtout l’attraction qu’ils ressentent est tellement forte ! Elle va devoir choisir la voie à prendre. Saura-t-elle faire le bon choix ?

Ava nous propose aujourd’hui un roman sur les highlanders et j’avoue que j’en raffole. Ses personnages sont l’intégrité même. Ellia est une jeune femme qui force l’admiration. Alors qu’elle aurait pu être anéanti par la mort tragique de ses sœurs, elle s’est relevée et a continué à faire le bien autour d’elle. C’est sa vocation et peu importe le malade ou ses ressentiments. C’est une personne altruiste dont on ne peut que saluer les actions. Pour Edward, c’est un homme qui cherche à s’extirper du joug de son père en menant sa propre vie et suivant ses propres convictions, tout en voulant continuer à protéger les siens.

L’écriture de ce livre est fort agréable, bien qu’Ava utilise les termes appropriés de l’époque, ils n’entravent pas la lecture comme cela m’est parfois arrivé (car oui je l’avoue avec certains termes j’ai du mal). Comme à son habitude, la plume d’Ava reste addictive tellement les descriptions et les émotions sont retranscrites avec aisance (j’en suis accro !). Les rebondissements sont nombreux ce qui fait que l’on reste dans la perspective d’un nouvel événement sans se douter de ce qu’elle nous réserve. Et cela attise toujours ma curiosité. Ce qui m’a donc poussé à enchaîner la lecture avec le tome Pour l’amour du Highlander dont je vous parlerai très bientôt. Encore une fois un roman d’Ava dont je me suis délectée et donc que je vous invite à découvrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mlles007 2020-08-13T18:33:42+02:00
Forbidden Desire

J'ai été plutôt surprise et agréablement, avec pour moral de bien prendre soin de sa planète. Alors certes il y a certaines incohérences, mais j'ai trouvé ça pas mal.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AmazingTurtle 2020-10-17T23:16:17+02:00
Forbidden Desire

C'est un roman qui vaut le détour. En particulier ce qui concerne les différents gouvernements ainsi que la nature "humaine" et l'écologie des planètes. J'ai trouvé tout ceci nouveau, rafraichissant et très intéressant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par emelinem 2020-11-25T14:20:14+01:00
Coup de foudre au chalet

J'ai beaucoup aimé ce roman !

Des personnages attachants, touchants et bien construits. J'ai bien aimé la romance entre Juliette et Adrien qui est à la fois belle et touchante !

Une histoire prenante, addictive et bien écrite. C'est une histoire qui se lit très vite et qui est sans prise de tete !

La plume de l'auteure est touchante, fluide et agréable à lire.

Une lecture parfaite pour s'évader et passer un bon moment de lecture !

Afficher en entier

Dédicaces de Ava Król
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Butterfly editions : 6 livres

Erato Editions : 2 livres

Books On Demand : 2 livres

Harlequin : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array