Livres
535 328
Membres
561 377

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Brent Weeks

Auteur

Etats-Unis Né(e) le 1977-03-07 ( 43 ans )
1 538 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Nicolas 2011-09-16T13:40:27+02:00

Biographie

Brent Weeks, né dans le Montana, passa quelque temps à parcourir le monde comme Caine, le héros de Kung Fu, à s’occuper d’un bar et à corrompre la jeunesse (mais pas en même temps), avant de commencer à écrire sur des serviettes en papier de restaurants. Enfin, un jour, quelqu’un décida de le payer pour ça. Cette trilogie à couper le souffle, déconcertante de maîtrise, entre Robin Hobb, Scott Lynch et David Gemmell, connaît un énorme succès mondial.

Site : http://www.brentweeks.com

--------------------------------------------------------------------------------

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 488 lecteurs
Or
1 629 lecteurs
Argent
693 lecteurs
Bronze
335 lecteurs
Lu aussi
292 lecteurs
Envies
2 254 lecteurs
En train de lire
103 lecteurs
Pas apprécié
53 lecteurs
PAL
1 597 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.39/10
Nombre d'évaluations : 1 060

1 Citations 477 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Brent Weeks

Sortie France/Français : 2020-11-18

Les derniers commentaires sur ses livres

L'Ange de la nuit, Tome 2 : Le Choix des ombres

Un second tome beaucoup moins sombre que le précédent, du au fait que les personnages essais d'évoluer. L'intrigue reste passionnant et bien mené et les combats tout aussi bien construit que le précédent. Spoiler(cliquez pour révéler)Je regrette que la bataille final du côté de Logan ne soit pas suffisamment développé.

Afficher en entier
L'Ange de la nuit, Tome 3: Au-delà des ombres

Un dernier tome avec beaucoup de rebondissement, rendant cette histoire passionnante. Spoiler(cliquez pour révéler)Par contre, j'ai trouvé que la fin n'est pas assez fort émotionnellement alors qu'Elène était un personnage important.

Afficher en entier
L'Ange de la nuit, Tome 0.5 : L'Ombre parfaite

Une petite nouvelle qui nous permet de découvrir comment Durzo et mama K se sont rencontré. L'histoire est sympa mais j'aurais aimé que le développement soit plus long.

Afficher en entier
Le Porteur de lumière, Tome 4 : Le Miroir de sang

J'aime beaucoup cette série, et j'étais vraiment impatient de découvrir ce tome. Je ne peux pas dire que j'ai été déçu un tome vraiment pas mal qui nous replonge dans les jeux de pouvoirs au sein de la Chromerie et des satrapies !

Après il y a un peut être un peu moins de révélations ou de moments vraiment forts comme dans les précédents tomes, mais comme je l'ai dis, j'ai vraiment bien apprécié ce tome, et j'ai hâte de découvrir la fin de cette saga !

Afficher en entier
Le Porteur de lumière, Tome 1 : Le Prisme noir

J'ai lu ce livre après avoir finis l'autre série du même auteur (l'Ange de la Nuit, que je conseille vivement à ceux qui ne l'ont pas lu). Au départ j'avais peur que cela ressemble trop à cette autre série mais ce fut une agréable surprise, le scénario n'a rien à envier à l'Ange de la Nuit et les personnages (notamment Gavin Spoiler(cliquez pour révéler)enfin Dazen ;) je l'avoue) sont très attachants

Afficher en entier
Le Porteur de lumière, Tome 5 : Le Blanc incandescent - Première partie

Série toujours aussi bonne, personnellement j'ai trouvé ce tome meilleur que le précédent que j'avais trouvé légèrement en deçà des autres.

L'intrigue avance bien et l'on continue d'en apprendre plus sur l'univers et la magie de cette saga.

Deux petits soucis cependant, la multiplication des points de vues qui donne lieu à des clifhanger insupportable et un rythme un peu lent.

Et le roman coupé en deux ce qui nous oblige à acheter deux livres d'autant plus que la deuxième partie sort en novembre sans aucune raison apparente.

Afficher en entier
Le Porteur de lumière, Tome 5 : Le Blanc incandescent - Première partie

un bon moment de lecture

Afficher en entier
Le Porteur de lumière, Tome 5 : Le Blanc incandescent - Première partie

C'est comme si vous mettiez votre film sur pause, juste avant une fin monumentale et qu'il vous était impossible de la continuer alors que le dénuement est si proche...si proche.

Je passe le passage long et ennuyeux où je vous fais part que cette série est un bijou et vous menace de toutes sortes de maux les plus horribles les uns que les autres si vous ne vous saisissez pas à l'instant même du premier tome....

Mais imaginez mon désarroi, je viens de quitter une armée imbattable aux portes des Jaspes, abandonner Teia qui se prépare pour une partie fine avec l'Ordre, où elle compte péter quelques dentiers et découvrir qui est le vieil homme, même si nous on le sait ^^, et notre fantastique Prisme Gavin qui va rencontrer Orholam ou pas...,

Si j'aurai souhaité un peu moins de questionnement dans les petites têtes de Kip et Teia , ils prennent leurs destins en main et on retient notre souffle à chaque mission de cette dernière. Andros est peu présent au présent, puisqu'on le retrouve dans sa jeunesse au début de ses recherches sur la prophétie, un personnage si complexe et si odieux à la foi, un régal !

Mais, qu'est ce que j'ai hâte d'avoir les dernières révélations, surtout sur ceux qui ont brisé leur halo, sur le véritable objectif d'Andros, sur Orholam (là, j'ai une petite idée^^) et si Teia va survivre à son dernier combat, et les Banes, et point de Fer, et, et, et...

Plus qu'à attendre.

Afficher en entier
Le Porteur de lumière, Tome 5 : Le Blanc incandescent - Première partie

Je ne le dirais jamais assez, préparez la suite quand vous sortez ce tome ci.

Encore, sur cette première moitié, le fait que ça soit juste le début de l’intrigue ne joue pas trop (quand même un peu). Mais sur la seconde à mon avis il est essentiel de la commencer en étant déjà bien dedans pour être sur de ne pas passer à coté juste par manque de temps pour se remettre dedans avant que le grand final débute. Et personne n’a envie de ne pas être dedans quand le grand final d’une série de ce genre débute (si on a apprécié les précédents, il va de soi), ça gâche tout, on perd tout le coté « tension » qui aurait du être accumulé lors de la lecture de cette première moitié.

Du coup je recommande mille fois : considérez ce (double) tome comme un tout, et lisez les deux parties à la suite même si ça vous semble long sur le papier. Au final il se dévore tellement que de toute façon il ne vous prendra pas plus de temps que les précédents, même avec plus de pages (la mise en page y fait beaucoup, il n’a pas énormément plus de pages que les autres en VO).

Ce tome reprend directement à la suite du précédent. Nous suivons donc principalement les trois points de vue différents habituels.

Gavin a été obligé d’accepter une ultime mission, il va devoir aller à la Tour des Cieux, qui fait le lien entre les Dieux et les humains et assassiner Orkham à l’aide de la dague magique qui lui a retiré ses pouvoirs.

De son coté Kip est avec sa petite équipe de réprouvés de la chromerie, en train de lutter contre l’avancée des armées du Roi Blanc. Teia est vraiment au cœur de la mission que le Blanc lui a donné, à savoir infiltrer l’Ordre de l’Oeil Brisé pour les détruire. Au dernier moment elle s’enfuit au lieu d’effectuer sa dernière mission : assassiner Gavin. Elle n’a maintenant que quelques jours avant qu’ils ne se rendent compte qu’elle n’est pas à bord du bateau de celui ci pour trouver qui est impliqué et s’en débarrasser.

Que dire de cette première partie?

Elle est totalement dans la lignée des tomes précédents. J’ai trouvé qu’elle faisait bien monter la tension petit à petit pour nous amener au premier grand point de ce (double) tome à savoir la fin de celui ci, un gros cliffhanger.

En gros on a vraiment le liant entre les intrigues mises en place avant, et le début de ce qui sera le grand final qui s’annonce énorme. Il s’agit donc de terminer toutes les intrigues secondaires qui ont lieu loin de la chromerie et de ramener tout ce beau monde au bon endroit quand tout va débuter. La grande question est : arriveront-il tous à temps pour pouvoir aider?

Et pour ce but ce premier demi tome joue très bien son rôle. J’était à fond dedans à la fin et j’aurais ragé si je n’avais pas eu la suite en main, vu le cliffhanger.

Mais le problème pour le lecteur qui connait bien cette série, c’est qu’on est habitué a avoir des tomes avec beaucoup plus d’intrigue. Les autres tomes complets sont bourré de retournement de situation, d’avancées spectaculaires, etc … Mais ici, pas vraiment en fait. On est sur un tome de mise en place, il n’y a pas d’autres enjeux finalement. Je vous rassure, tout y est bien sur, seulement tout est vraiment rassemblé dans la seconde moitié et son final explosif (une autre raison pour lire tout à la suite).

Du coup, seul, ce demi tome n’a clairement pas la qualité qu’on pourrait espérer d’un tome complet de cette série, et on voit bien qu’il n’était pas fait pour être séparé du reste. Néanmoins, c’est vraiment uniquement un problème du découpage, parce que si on prend l’ensemble, il est parfait dans son rôle. Quand on le termine on est en plein dans la tension nécessaire à l’arrivée du grand final qui se dessine tout proche.

Du coup, maintenant vous n’aurez plus aucun excuse pour ne pas lire la suite directement, sans attendre !

(D’ailleurs, comment on fait pour attendre avec un cliffhanger de ce genre à la fin? Moi j’ai pu)

https://delivreenlivres.home.blog/2020/12/29/le-porteur-de-lumiere-tome-5-le-blanc-incandescent-partie-1-de-brent-weeks/

Afficher en entier
Le Porteur de lumière, Tome 6 : Le Blanc incandescent - Deuxième partie

Comme cela va être compliqué de remplacer cette série....

Dire que j'ai aimé, sont les justes mots, à aucun moment je n'ai pensé à ma future lecture, ce qui est rare, non, j'étais à fond dans ce dernier opus et quelle fin !!

C'est comme si vous étiez au dessus d'une carte des Jaspe et selon le déroulement de la bataille vous descendiez rejoindre tel personnage en plein combat pour sa vie et surtout celles des autres.

Ça cartonne dans tous les sens et ce n'est pas un boulon qui coince l'engrenage mais la boîte à outils.

Conclusion une bonne série avec une magie originale, des personnages aux fortes personnalités et aucune possibilité de s'ennuyer.

Évidemment il y a un petit élément qui m'a contrarié, un zeste^^, je trouve juste dommage que le vieil homme au kopi en verse une tasse à quelqu'un à un moment....je sais je suis vilaine ! Mais pour moi ça aurait donné une profondeur, une émotion et même une réalité vu le contexte .

Afficher en entier

On parle de Brent Weeks ici :

Dédicaces de Brent Weeks
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Bragelonne : 15 livres

Milady : 7 livres

Orbit : 4 livres

Bragelonne Poche : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array