Livres
475 367
Membres
453 082

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Cetro

74 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par remaju 2015-05-07T14:27:39+02:00
de

Biographie

De nature acariâtre, inadapté social chronique, le bougre a du mal à trouver une vraie place dans la société, une place qui en tous cas lui convienne...peut être d'ailleurs n'en existe-t-il pas pour cette espèce là...à lui de se créer sa propre niche donc, ou d'amener sa touche personnelle à une niche existante.

Animal étrange, de moeurs plutôt nocturnes, peu enclin à la discussion orale...pour la simple et bonne raison qu'il ne dispose que d'un langage très rudimentaire, et d'une élocution pour le moins aléatoire, faisant ressembler son phrasé à un gloubiboulga sonore, inaudible pour le commun des mortels.

L'écouter étant un calvaire, il vaudra mieux le lire. Tel un bègue oubliant son handicap en chantant, Cetro trouve dans l'écriture un moyen d'expression dans lequel il est nettement plus à l'aise, et dans tous les cas, plus compréhensible.

Il appréciera à n'en pas douter le fait d'être lu. Se livrer et s'exhiber sans se montrer, voilà bien ce qui le motive.

Une exhibition pudique donc,pour mettre à nu ses drôles de pensées, et non son étrange physique.

Le voir est le fuir, le lire est l'adopter.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
55 lecteurs
Or
63 lecteurs
Argent
18 lecteurs
Bronze
12 lecteurs
Lu aussi
13 lecteurs
Envies
77 lecteurs
En train de lire
5 lecteurs
Pas apprécié
7 lecteurs
PAL
180 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 9.18/10
Nombre d'évaluations : 91

0 Citations 84 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Cetro

Sortie France/Français : 2018-12-13

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par jesyan 2019-01-22T11:01:43+01:00
Joachim

Aujourd’hui je vais vous parler de Joachim de Cetro.

Je ne suis pas le genre à crier au chef-d'oeuvre et pourtant ce roman m'a littéralement transporté de l'ombre à la lumière. D’un chapitre à l’autre, l'auteur nous entraîne au plus profond de la noirceur, là où c’est glauque, sale, puant et abject, puis il nous prend par la main et nous insuffle l'oxygène dont nous avons besoin.

Parce qu’au-delà de l’histoire d’horreur et des passages très gore, Joachim est aussi et je dirais surtout une très belle histoire d'amour avec un grand A, le seul, l’unique, celui que cherche et désire tout le monde.

Je trouve que Cetro a su alterner avec brio entre des passages très sombres et des moments de beauté avec un thème mis en valeur dans cette histoire, la différence. Les dialogues sont réalistes. Les personnages magnifiques ou abominables selon qui sont mis en valeur. Les situations inimaginables et ce qui arrive à Joachim est juste insupportable et je ne parle même pas de la bêtise humaine qui est à son paroxysme.

Et bien que je n'aime pas les comparaisons, car elles sont très souvent galvaudées, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à ÇA et Stand by me de Stephen King, peut-être par l'ambiance où bien certaines scènes.

En tout cas, c'est une histoire que je ne peux que vous recommander et cerise sur le gâteau le prix est attractif.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeoLabs 2019-03-23T19:55:29+01:00
Joachim

Une première bonne expérience avec Cetro dont j'ai adoré la plume et que je prendrai plaisir à réitérer. Les protagonistes adolescents superbement approprié par l'auteur sont très attachants, attendrissants, amusants et portent le roman sur leurs épaules, à la façon des "Goonies", "Stranger things" ou bien "Ça" de King. Mais même si Cetro arrive à nous transporter, n'est pas King qui le veut. Beaucoup de coquilles dans l'histoire de par de nombreuses Situations Forcées qui m'ont légèrement dérangé. Ceci-dit, la moralité qui en ressort est magnifique. Amour et Tolérance d'un côté, Haine et Différence de l'autre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par annick69 2019-05-02T09:32:16+02:00
On était trois

De l'enfance à la vieillesse il est des vies qui ne connaîtront jamais l'apaisement, d'autres qui trouveront un chemin avec un lumière au bout du tunnel. C'est ici que l'auteur nous emmène par la main, à la rencontre de ces personnes pour qui la voie est fermée, verrouillée, pas d'issue… Entre le CEF et l'EHPAD pas de grandes différences, quatre murs, des fenêtres à barreaux et quelques surveillants. Gab, Eddy et les autres. Exister, vivre, être…

- "J'ai rejoint le parcours de mon poto vers 13 ans, connu moi aussi la joie de ces prisons pour ado qu'on nomme maisons, pour faire joli, comme si on avait pu s'y sentir chez nous".

Toujours avec son propre langage, ses dialogues vrais, ce style si particulier qui nous chamboule, qui nous fait frémir, qui nous fait nous souvenir et que l'on ne retrouve nul par ailleurs… L'auteur nous retourne le cœur et nous fait vivre de grandes émotions.

L'oiseau ne pourra jamais prendre son envol lorsqu'on lui coupe les ailes à moins qu'un miracle vienne le recueillir.

Antoinette et Angie vont marquer les esprits, elles seront des rencontres décisives.

En dehors de l'histoire qui nous touche et nous émeut il y a dans l'écriture de Cédric un petit air de musique que je n'ai pu me sortir de la tête, à vous de poser celle qui vous plait dessus.

- "Et nous, pieds nickelés,

On sait pas trop ce qu'on fait là, l'élan brisé par les clôtures,

On reste à côté de nos godasses,

Les pieds coulés dans le bitume,

Lestés du poids de l'amertume".

L'auteur sait mettre sa plume là où ça fait mal, des faits de sociétés qui pour certains passent inaperçus, et pourtant, on devrait peut-être un peu plus s'en préoccuper. Les Centres Educatifs Fermés ou Foyer socio-éducatif existent bien, mais savez-vous seulement comment on en ressort, pensez-vous réellement que le meilleurs d'un ado va se révéler en ces lieux, avez-vous déjà discuté avec un éducateur spécialisé ou de rue, ils sont si peu et complètement désœuvrés derrière ce système qui leur lie les mains. Alors oui, il en existe sûrement de très bien… idem pour les EHPAD !!

Voilà, un très beau roman, plein d'humanité, juste des faits révélés et une très belle histoire, je vous laisse la découvrir. J'avais relevé beaucoup d'extraits (comme pour les autres romans de Cédric) parce que c'est tellement prenant que l'on a envie de tout partager alors peut-être rêverez-vous aussi d'une vraie liberté. Dans tous les cas vous aurez assurément une très belle lecture. Je remercie l'auteur pour sa confiance, je suis une "tata" comblée, une histoire que j'ai eu grand plaisir à lire, la si belle couverture est signée Brian Merrant. Et surtout pensez que Cetro n'est pas qu'un auteur c'est un artiste des mots.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Severine-22 2019-05-04T18:39:25+02:00
On était trois

Ils étaient trois, Gab, Eddy et les autres.

J’ai aimé suivre l’histoire de ces deux jeunes à la dérive qui vont rencontrer Antoinette, une vieille dame qui va devenir leur grand-mère pour une belle histoire à trois, tous trois rêvent de liberté, de briser cette solitude qui leur fait mal.

Les mots de Cédric me touchent toujours autant, les personnages sont terriblement attachants et mon cœur a oscillé entre sourires et larmes, colère et amour.

J’ai encore vécu de grandes émotions grâce à cette histoire, la plume si particulière et que j’aime tant de Cédric, sensible, cynique, cruelle parfois m’a une fois de plus conquise. J’ai refermé le livre le cœur gros, avec ses personnages qui resteront dans mon cœur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cocodelecture1 2019-05-14T19:19:09+02:00
On était trois

Qui ne connaît pas le Sieur Cédric Veto? Vous? Alors là vous ratez quelque chose. C'est un sacré numéro, une grande gueule, qui dit (ou plutôt qui écrit) ce qu'il pense avec un vocabulaire cru. Mais par contre lorsque vous lisez ses livres il en est tout autrement mais cette histoire sera-t-elle du même acabit que celles que j'ai déjà lu. Pour le savoir, il faudra lire la suite.

Eddy et Gabriel se connaissent depuis le berceau si je puis dire. Ils en ont vécu des choses et pas des bonnes. Ils ont "survécu" à une enfance qui les ont marqué au fer rouge dès leur berceau. Ils connaissent l'enfer et en ont gardé des marques aussi bien physique que psychologique. Et bien sûr ils ne se sont pas quittés, de foyer en foyer et centre fermé en ...centre fermé. Ils ont eu de mauvaises fréquentations et doivent en assumer les conséquences. Vivre en centre fermé, c'est devoir composé avec d'autres personnes qui ont un passé lourd et savoir se faire une place. A eux deux, ils croient pouvoir tout vaincre, qu'ils sont les plus forts. Mais il suffit d'une personne pour que tout change..... 2 ados (presque adultes), au passé tumultueux vont devoir faire avec une 3ème personne mais qui est elle? Les grandes lignes sont tracées , passons à ce que j'en ai pensé.

Comme à son habitude, il y a un message important dans chaque histoire écrite par Cédric Veto. Dans ce cas-ci il y en a plusieurs.

Les thèmes qui me sont apparus comme une évidence sont: la confiance en autrui, les personnes âgées, les maisons de repos avec leur réputation et les personne qui y travaillent mais aussi la naissance de sentiments inconnus et des répercutions des actes posés.

Comment pourrait on rester insensible au vécu de ses 2 êtres que sont Eddy et Gabriel. C'est d'une cruauté sans nom. Pourtant lorsque je regarde ou lis les infos, on pourrait presque croire que c'est devenu d'une banalité affligeante.

Non c'est faux, ce genre de chose n'est en rien banal... C'est immonde, sordide et douloureux. Comme serait il possible pour 2 jeunes enfants de grandir (correctement) après tout ce qu'ils ont vécu. C'est impossible et ça c'est la réalité d'aujourd'hui et de tous les jours. L'auteur a mis le doigt sur ce phénomène de société ou plutôt sur les actes innommables que certaines personnes sont capable de faire sans conscience, froidement. Quel avenir pour ces enfants? Certains arrivent à s'en sortir mais d'autres non et prennent le mauvais chemin. Mais heureusement, parfois le destin leur fera un joli cadeau: des rencontres qui changeront leur vision du monde. Heureusement qu'il y a de temps en temps des gens qui vous font sourire, rire et qui font battre le coeur.

Le deuxième point mis en avant c'est les homes mais plus encore nos aieux qui y vivent soit parce qu'ils gênent la famille à un moment, soit parce qu'ils sont seuls mais certainement pas choix. On est d'accord, tous les homes ne se ressemblent pas, heureusement. Les homes sont comme des microcosmes. Il y a les résidents, les infirmières, les aide-soignants etc.... Mais l'actrice principale est Antoinette, cette vieille dame qui pourrait être votre grand-mère. C'est une bonne dame et encore très alerte. Elle va être un élément important de l'histoire mais je ne vous en dirais pas plus.

Ce roman est écrit avec des mots crus, percutant pour nous faire réagir car il est évident que notre société à tendance à fermer les yeux sur ce qu'il se passe afin de ne pas avoir à réagir. Ce que l'on ne voit pas n'existe pas... Faux entièrement faux. Cet auteur au langage dur et franc veut nous faire prendre conscience du mal être de notre société. Il a abandonné son vocabulaire linéaire et presque trop gentil et a enfilé ses gants de boxe pour nous toucher où ça fait le plus mal: le coeur et la conscience. Il veut nous sortir de notre léthargie et qu'on regarde en face ce qui nous entoure: aussi bien le mal fait aux enfants qu'à nos aieux.

Nous devrions faire un retour en arrière et prendre soin de ceux qui se sont battus pour nous, pour notre bien et non les laisser à l'abandon dans un lieu froid avec un personnel qui n'a plus le temps de prendre le temps pour s'occuper d'eux correctement. Ses personne qui leur sont (pour certains) dévoués n'ont plus le temps de s'occuper de leur mental, de parler avec eux, de s'intéresser à eux tout simplement. Ils ont juste assez de temps pour s'occuper des soins physiques...Quelle honte!!! Mais ça c'est une autre histoire.

Ce roman m'a chamboulée, retournée et touchée en plein coeur. Si c'était le but recherché par l'auteur, c'est réussi. Je peux vous assurer que vous ne resterez pas de marbre tout au long de cette lecture. Elle a bousculé mon esprit et mon petit coeur d'artichaut. Personne ne peut rester insensible à la douleur d'enfants et de personnes âgées. Tout au long de cette lecture, mon coeur a saigné mais s'est aussi gonflé de joie, de bonheur et les larmes ont été dures à retenir. Il est vrai que le vocabulaire employé est hyper familier mais c'est ce qui fait le charme de ce livre et qui réveil la conscience car à écrire des histoires dures sur un ton chaste, on finit par ne plus trop y faire attention. Un livre dur mais un réalité décrite avec une telle précision qu'on pourrait croire à une histoire vraie. Un auteur au caractère fort, au coeur tendre mais qui sait mettre les points sur les "i" avec la douceur et l'acerbité quand c'est nécessaire. Un excellent mélange qui donne naissance à ce roman en tout point incomparable.

Je vous félicite pour ce moment intense en tout point mais sachez que je suis fan de votre roman et de vos personnages hauts en couleur (car pour tout vous dire, il y a d'autres personnages qui interviennent mais je vous laisse faire leur connaissance). Merci merci.

Alors n'hésitez pas.... C'est du lourd.

PS: J'adore l'infirmier et surtout son nom... Il me rappelle quelqu'un....Hummm qui je ne sais plus... ??

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marcie95 2019-08-15T17:26:25+02:00
Joachim

Juste sublime !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marcie95 2019-08-15T17:27:55+02:00
On était trois

Sublime aussi comme Joachim ! Autre style.

Il manie la langue !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par annick69 2019-10-23T11:14:08+02:00
Poupée de chiffon

Sachant que l'auteur se base très souvent sur des faits réels, l'histoire d'Amina a dû arriver à bien des enfants. Ici, là-bas ou ailleurs, peu importe le lieu. On plonge ici dans l'insoutenable, l'angoisse, et malgré tout ça, on ne peut lâcher cette lecture sans en atteindre la fin. Il fallait que je sache. Un court récit vous diras l'auteur, mais l'intensité et la pesée des mots va vous tordre les boyaux. C'est donc avec cette jeune fille que l'on va faire le parcours du combattant pour essayer de survivre à l'immonde vie qu'Abel, son père d'adoption, lui fait vivre. Mais ce n'est pas sans compter sur la culpabilité, les remords, et l'amour façon syndrome de Stockholm qu'Amina lui porte. Entre haine, vengeance et ressentiment, elle va devoir se battre, contre elle-même.

Un thriller psychologique, brutal, angoissant où rien ne nous est épargné, et ce à contrario de l'écriture de l'auteur qui reste très belle. Une symphonie de mots, de phrases qui a l'apparence douce nous démontre qu'il n'y a pas besoin d'être rude pour engendrer le mal le plus infâme. Encore une fois l'auteur nous prouve l'excellence de ces écrits sur un sujet terrible, âme sensible s'abstenir. Je remercie Cédric pour sa confiance, ce récit m'aura marquée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Severine-22 2019-10-23T18:09:13+02:00
Poupée de chiffon

Une histoire émouvante comme sait si bien nous les conter Cédric, une histoire difficile mais remplie d’amour, d’empathie aussi.

Amina, une jeune fille tombée aux mains d’un homme malade, monstrueux va essayer de survivre dans cet enfer. Un jour, une petite étincelle va rallumer son cœur lorsqu’elle se rendra compte qu’une autre petite fille comme elle est retenue prisonnière dans cette maison. Elle va tout faire pour l’aider, la sauver du mieux qu’elle le pourra.

L’écriture poignante de Cédric m’a emmenée dans un univers de perversion, de folie, de solitude mais l’amour est présent tout au long de la lecture. Une fin dont je ne parlerai pas, à vous de la découvrir.

Merci Cédric pour cette lecture intense en émotions, s’immerger dans tes histoires est toujours un immense plaisir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par elynias 2019-11-04T19:06:04+01:00
Joachim

Mon premier roman de l’auteur et certainement pas le dernier. Tous les dix ans, des enfants disparaissent dans ce petit patelin. On suit Lucas et Sam qui vont être témoins de phénomènes étranges...

Écrit tout en finesse, on découvre peu à peu l’histoire de Joachim, belle et horrible à la fois. Au début, j’étais un peu sceptique mais au fur et à mesure, je me suis attachée aux personnages et l’histoire de Joachim m’a bouleversée. Je ne m’attendais pas du tout à cela et encore moins à ce genre de finale.

Un très bon roman à ne pas rater.

Afficher en entier

Dédicaces de Cetro
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Amazon Publishing : 21 livres

CreateSpace : 3 livres

Auto-Edition : 2 livres

Kindle Edition : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array