Livres
477 481
Membres
458 039

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Irene Cao

925 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Skipere 2014-06-21T20:58:25+02:00
de

Biographie

Irene Cao est née à Pordenone en 1979. Elle a fait des études de lettres classiques à Venise, où elle a également soutenu un doctorat en histoire ancienne. Elle vit actuellement dans un petit village du Frioul.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
360 lecteurs
Or
644 lecteurs
Argent
480 lecteurs
Bronze
362 lecteurs
Lu aussi
347 lecteurs
Envies
428 lecteurs
En train de lire
27 lecteurs
Pas apprécié
72 lecteurs
PAL
644 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.33/10
Nombre d'évaluations : 322

0 Citations 188 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Irene Cao

Sortie France/Français : 2019-02-06

Les derniers commentaires sur ses livres

La Trilogie Italienne, Tome 3 : Tout Entière

Une fin de trilogie qui renoue avec le tome 1 et rattrape la déception du tome 2. J'ai apprécié retrouver Elena et Léonardo.

Afficher en entier
La Trilogie italienne, tome 1 : Sur tes yeux

que dire que il se sert d'elle comme une poupée de chiffon et elle ne réfléchie qu'a travers ses orgasmes! l'histoire se termine quand il la largue comme une cruche dont on s'est servie jusqu'à plus soif et je suis persuadé quelle va replonger avec Leonard c'est inéluctable pour une cruche. cela reste malgré tout une belle histoire et en plus je la trouve bien écrite

Afficher en entier
La Trilogie Italienne Tome 2 : Pour tes lèvres

que dire qu’Elena à le cerveau entre les cuisses c'est une certitude et que rien d'autre ne compte que sa libido, léonardo siffle et elle accourt les fesses en avant en ravageant tout sur son passage ses amis son copain ce tome est déprimant par ce manque de crédibilité de Elena mais bon il fallait une belle cruche pour que sa rédemption soit la dans le tome 3 mais oui c'est un miracle de l’écriture mais comme l'action se passe a Rome le miracle n'est pas étonnant

Afficher en entier
La Trilogie Italienne, Tome 3 : Tout Entière

je commence ce tome 3 et une réflexion me vient sur Elena cette femme n'a absolument aucune personnalité et sur les premières page elle est du platitude confondante de gnangnan quand a Leonardo il se sert d'elle comme une bouée de sauvetage ou est l'amour ?seront il un jour un vrai couple peut être ce tome 2 à littéralement pollué le tome 3 par la légèreté d’Elena elle y est tellement pathétique sans réflexions tellement creuse heureusement l'auteure la sauve de tout à la fin du tome 3 mais malgré tout je n'ai plus accroché aux dires et gestes d’Elena ce tome 2 ma déconnecté d’Elena dommage

Afficher en entier
Commentaire ajouté par VoluptueusementVotre 2019-02-15T18:07:31+01:00
Respire

http://www.voluptueusementvotre.fr/2019/02/respire-irene-cao/

J’ai découvert Irene Cao il y a quelques années déjà, au tout début de mes lectures de romance. J’avais apprécié son style et la profondeur de son histoire alors je suis ravie aujourd’hui d’avoir pu me plonger dans son nouveau roman et ai retrouvé avec plaisir sa plume au style envoûtant.

Respire est un livre qu’il m’a été agréable de lire, mais qui ne m’a pas entièrement convaincue. Si je suis séduite par la narration et par les personnages, il me faut crever l’abcès et reconnaître que le trop-plein de descriptions et les traductions automatiques m’ont fait serrer les dents et ont quelque peu freiné mon enthousiasme. Le moindre détail est allongé et s’il est important de pouvoir situer l’action et d’imaginer les scènes, ici l’abondance ne dessert absolument pas l’histoire et l’alourdit allègrement.

Ceci étant dit ce texte possède une belle âme et nous offre un regard nouveau sur l’amour et la reconstruction de son héroïne. En effet, tout du long Bianca n’a eu de cesse de m’étonner et de m’émouvoir. J’ai été touchée par cette femme en proie avec ses incertitudes et la voir reprendre confiance en elle et s’ouvrir au monde de la sorte a été la plus belle des récompenses.

Bien sûr l’autrice n’occulte en rien la puissance des sentiments qui étreignent la jeune femme et c’est avec émotion qu’elle aborde le sujet et l’aide à reprendre ses marques après la culpabilité et la rancœur éprouvées. L’arrivée intrigante de Mattia dans la vie de Bianca change la vision qu’elle a des hommes. À son contact, elle s’éveille et trouve enfin le courage de tourner la page. Seulement voilà, nous avons tous une part d’ombre et des blessures cachées et il ne sera finalement pas si évident pour notre duo de s’accorder et de s’aimer pleinement.

Un des points forts de cet ouvrage est la facilité avec laquelle Irene Cao nous permet de sillonner l’île d’Ibiza. Elle m’a permis de voir les deux facettes de cet endroit mythique qui a mes yeux représente le cœur des soirées enflammées en plein été. Ce fut un véritable plaisir de parcourir les petits chemins escarpés et de profiter de la vue du haut d’une falaise. Un voyage que je ne regrette pas d’avoir pu effectuer.

Certains récits mettent en lumière des personnages particuliers et si dans celui-ci j’ai été charmée par les amis de notre danseuse, il y a une certaine dame pour qui j’ai eu un coup de cœur. Amalia apporte une touche de mysticisme à l’ensemble. J’ai admiré sa bonté et sa générosité, j’ai apprécié la légèreté qu’elle semble amener partout avec elle. C’est un pilier de l’histoire et sans elle, nul doute que les choses auraient pu être bien différentes.

Respire est un roman qui m’a permis de passer un bon moment. Sans être absolument indispensable à votre bibliothèque, il reste malgré tout très sympathique et permet de s’évader de son quotidien grâce à une écriture prenante et émouvante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BeaMars 2019-03-06T19:42:23+01:00
Respire

Bianca vit une vie tranquille dans une ville du nord de l’Italie, où elle a toujours vécu. Son mari, Sébastiano, ayant une position importante à Bassano, elle occupe son temps entre l’entreprise familiale et l’école de danse. Le fait d’enseigner cet art à de petites filles lui rappelle le passé qu’elle a du laisser derrière elle. Mais Bianca reste positive… Jusqu’au jour ou sa vie vole en éclat et qu’elle s’aperçoive que tout son quotidien n’est que poudre aux yeux… Trahie et brisée, Bianca fuit ! Elle décide de quitter l’Italie pour Ibiza où sa défunte mère avait passé le plus bel été de sa vie, et où vit toujours la meilleure amie de celle ci. Sur île, la jeune femme va pouvoir se recentrer sur elle même, panser ses blessures, se redécouvrir et pourquoi pas retrouver l’amour…

Je ne connaissais pas du tout Irène Cao avant de découvrir ce roman dans la programmation JC Lattès, j’ai vraiment été attiré par la couverture, et je n’ai que survolé la quatrième. C’est donc libre de tout a priori que j’ai commencé ma lecture. L’autrice nous entraine dans le quotidien de Bianca. La jeune femme vit une existence (trop) tranquille dans la ville de Bassano de Grappa, qui l’a vu grandir. Mariée avec son amour de jeunesse, elle passe le temps en s’occupant de quelques taches dans l’entreprise familiale de Sebastiano, ou il fabrique de la Grappa et l’école de danse ou elle transmet sa passion à des petites filles. Même si elle est consciente qu’elle ne mène pas la vie qu’elle aurait aimé, Bianca est reconnaissante pour tout ce qu’elle a … Jusqu’à ce que la vérité éclate, qu’elle se rende compte que son mari n’est pas celui qu’il prétend être et que sa vie n’est que mensonge. Brisée, elle décide de fuir et de se cacher dans un endroit où sa mère, qu’elle a perdu jeune, a passé des moments heureux et qui abrite toujours sa meilleure amie, Ibiza. Arrivée sur l’ile, Bianca va donc trouver refuge chez Amalia, l’accueille les bras ouvert. Dans ce cocon, avec la vue sur la mer, Bianca va pouvoir prendre du temps pour elle, pour réfléchir à sa vie, à sa passion et à son futur. Ibiza la belle va t elle lui donner la seconde chance dont Bianca a désespérément besoin ? Cette année, j’ai envie de sortir de ma zone de confort, de découvrir de nouveaux horizons et avec Respire c’est exactement ce qu’il s’est passé. Il ne rentre pas dans les cadres que j’ai l’habitude de lire et cela m’a fait du bien. Irène Cao nous présente une histoire de renaissance à travers la vie de Bianca. Je dois avouer que dans un premier temps, j’ai été surprise par la plume de l’auteur. Alors c’est très fluide, limite aérien et les mots filent sans que l’on s’en aperçoive. Le texte est en majeure partie du temps au présent et à la troisième personne du singulier, jusque là rien de spécial. Ce qui m’a un peu perturbée c’est que l’autrice ne prévient pas quand elle change de narrateur. Elle passe de Bianca, à Amalia ou à Sebastiano juste en passant à la ligne du dessous, nous nous rendons compte du changement juste à l’évocation des faits. A plusieurs reprises, j’ai du revenir sur les lignes lues pour bien comprendre. Cela m’a semblé étrange mais pas vraiment dérangeant, c’est juste un coup à prendre… Irène Cao nous fait voyager, nous passons de la petite ville de Bassano (enfin pas si petite si j’en crois Google :o) et l’ile réputée d’Ibiza. J’ai adoré qu’elle évoque les deux côtés de cette ile : la folle, celle des fêtards et des excès, et la douce, celle des habitants à l’année. J’ai aimé qu’elle développe le côté mystique de celle ci, en lien avec son histoire et celle des hippies. Mais si il y a quelque chose qui m’a frappé dans ce récit, c’est la douceur : celle de Bianca, d’Amalia et véhiculée par Ibiza. Malgré les émotions fortes, nous avons l’impression d’être dans un cocon agréable et réconfortant durant toute notre lecture.

J’ai beaucoup aimé Bianca. Déjà, c’est une femme mure, elle a presque quarante ans, c’est agréable de pouvoir vraiment se projeter car c’est ma génération. Elle a en elle une grande générosité, elle a fait beaucoup de choix en pensant aux autres avant soi. Et même si elle n’est pas totalement satisfaite de sa vie, elle assume ses choix et vois le côté positif des choses. La trahison de Sebastiano va être un électrochoc, elle va prendre des décisions pour elle pour la première fois. Bianca est une femme forte, bien plus qu’elle ne le croit mais qui est pleine de doute et passionnée. Son arrivée à Ibiza va la transformer et révéler le papillon qu’elle est réellement. Bianca est une belle personne qui mérite d’être heureuse.

Les personnages secondaires sont très présents autour de Bianca. J’ai adoré la bienveillance d’Amalia, et la folie de Diana et de Javi…

Respire est pour moi synonyme de douceur et de beauté. Un roman qui nous transporte, qui nous apaise corps et âme… Une ode à la Vie et à l’Amour. Laissez vous tenter, vous ne serez pas déçu !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Natoche 2019-03-22T17:15:07+01:00
Respire

Ayant beaucoup apprécié la trilogie Italienne de cette auteure, c’est avec plaisir que je me suis plongée de son nouveau roman.

C’est avec Bianca que nous allons vivre cette histoire, Bianca est professeure de danse classique, en couple depuis plusieurs années avec Sebastiano. Destinée à être danseuse étoile, elle a renoncé à son rêve pour suivre et rester auprès de l’homme qu’elle aimait, bien qu’elle soit parfois nostalgique de sa vie d’avant, elle s’est plutôt bien adaptée à cette vie. Le monde de Bianca va pourtant s’effondrer quand elle va surprendre Sebastiano dans les bras d’une autre femme ou plus précisément entre ses jambes, lui qui lui avait juré fidélité et en qui elle avait confiance. Malgré le temps qui passe et qui a marqué cet homme, rien n’a changer l’attirance qu’elle a toujours ressenti pour lui. Pour fuir cet homme qui l’a trahie alors qu’elle lui a tout sacrifié, mais aussi pour se reconstruire, Bianca va prendre la fuite. C’est à Ibiza que la jeune femme va trouver refuge, loin de l’Italie et de ses soucis. C’est auprès de la meilleure amie de sa mère décédée lorsqu’elle était plus jeune, qu’elle retrouvera confiance en elle et surtout qu’elle se découvrira vraiment.

Ces vacances improvisées vont apporter énormément à Bianca qui, là-bas, au soleil redécouvrira la danse, cette sensation qui lui tant manqué. A Ibiza, elle sera elle-même, celle qu’elle ne pensait pas être mais qui la rendra épanouie. Elle fera la connaissance de personnes qui la combleront, à l’écoute et bientôt indispensable à son épanouissent, des amitiés solides vont naitre, des sentiments profonds et un amour inattendu s’immiscera dans son nouveau quotidien. Bien loin de ce qu’elle a vécu auprès de Sebastiano, avec cet homme elle se sentira entière, remplie de douceur et de bienveillance, elle découvrira une nouvelle façon d’aimer et d’être aimée. C’est sous le soleil d’Ibiza que Bianca retrouvera confiance en elle, en l’amour et en la vie, là-bas elle fera des découvertes qui la bouleverseront, qui la feront changer, elle passera par des périodes difficiles, qui la blesseront mais qui la rendront aussi plus forte.

J’ai bien aimé me plonger dans cette lecture, le personnage de Bianca m’a beaucoup plu, l’histoire est plutôt prenante et l’univers bien développé. Les paysages décris, l’ambiance des soirées et les sentiments sont très réalistes et nous plongent directement dans le récit, comme si nous y étions. Irène Cao, j’ai remarqué, aime créer des personnages qui se cherchent, qui se dévoilent et se développent au fil des pages, nous faisant voir l’évolution de leur épanouissement mais aussi les difficultés qu’ils peuvent rencontrer. Les galères que ceux-ci peuvent engendrer pour mieux les faire grandir et mieux se reconstruire. Ici nous serons face à une femme trahie, qui fuira ses soucis et sa vie, sur un coup de tête. Elle se recentrera sur elle, sur ses besoins et sur ce qui pourrait la rendre heureuse. Les personnes qui l’aideront à y parvenir lui seront d’un grand soutien et c’est auprès d’eux qu’elle comprendra, qu’elle s’investira et qu’elle s’épanouira.

Si cette lecture m’a permis de voyager et de me plonger dans une histoire pleine de hauts et de bas, de bons moments aussi touchants que sensuels voir érotiques, je garde une certaine réserve sur mon ressenti sur certains rebondissements, sur l’intrigue parfois oubliée, celle qui nous donne envie d’en savoir plus, de voir certaines répercutions qui n’arrivent pas, c’est un peu dommage. L’histoire reste cependant agréable à lire, Bianca est très attachante, elle m’a beaucoup touchée, j’ai aimé la suivre, la voir se sortir de sa mélancolie. Les scènes nous apportant par moment des instants de vie des autres personnages nous permettent de mieux les cerner ou les détester. Respire est un roman qui donne le sourire, qui fait rougir mais qui donne aussi de l’espoir, un roman où la confiance sera mise à dure épreuve, où les secrets seront dévoilés, la danse libératrice et l’amour reconstructeur.

https://www.livresavie.com/respire-de-irene-cao/#more-22550

Afficher en entier
La Trilogie italienne, tome 1 : Sur tes yeux

Tome plutôt intéressant. Cest pas le meilleur livre que jai pu lire dans sa catégorie. Mais on s'attache quand même a elena. Je vais lire le tome 2 en espérant quelle ne rechanges pas davis sur filippo.

Afficher en entier
La Trilogie Italienne Tome 2 : Pour tes lèvres

Elena ne réfléchis pas du tout se moque royalement de filippo et limite ont pourrait croire qu'elle a joué avec ses sentiments. Et l'histoire entre leo et elle ba cest banal il revient claque des doigts elle accourt. Jai ru beaucoup de mal avec ce tome. Je verrai la suite

Afficher en entier
La Trilogie Italienne, Tome 3 : Tout Entière

Vraiment Elena à aucune personnalité c'est fou comment elle se fait manipuler une vraie marionnette. Mais fin émouvante quand meme

Afficher en entier

Dédicaces de Irene Cao
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Jean-Claude Lattès : 6 livres

LGF - Le Livre de Poche : 3 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array