Livres
469 621
Membres
437 177

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Lewis Trondheim

Né(e) le 1964-12-11 ( 54 ans )
458 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par EveBirmingam 2015-07-04T22:10:06+02:00

Biographie

Membre fondateur de l’OuBaPo et de la maison d’édition L’Association, Lewis Trondheim est aussi l’auteur d’un nombre relativement incalculable de livres. Il navigue habilement entre l’autobiographie (Approximativement) et l’heroic fantasy (Donjon), entre l’essai dessiné (Désœuvré) et le western (Texas Cowboys). Depuis 2005, il dirige chez Delcourt la collection Shampooing – qui a notamment publié L’ostie d’chat d’Iris et Zviane, Comédie sentimentale pornographique de Jimmy Beaulieu ainsi que Conventum de Pascal Girard. En 2006, Lewis Trondhiem a reçu le Grand Prix du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême. Il est aussi chevalier des Arts et des Lettres.

Source : Éditions Pow Pow

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
269 lecteurs
Or
511 lecteurs
Argent
565 lecteurs
Bronze
342 lecteurs
Lu aussi
591 lecteurs
Envies
165 lecteurs
En train de lire
4 lecteurs
Pas apprécié
21 lecteurs
PAL
78 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.1/10
Nombre d'évaluations : 134

0 Citations 283 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Lewis Trondheim

Sortie France/Français : 2019-08-16

Les derniers commentaires sur ses livres

Donjon Potron-minet, Niveau -83 : Sans un bruit

Comme l'ont signalé d'autres, le cycle Potron-Minet jouit d'un charme particulier. La patte Donjon est bien présente, avec des blagues potaches et des gags vaseux comme on les aime et une parodie d'heroic fantasy D&Desque, mais s'y ajoute une ambiance parallèle vraiment pathétique, au sens littéraire du terme. Tous les albums de Donjon finissent invariablement par jouer de cette double lecture (Zénith à partir du cinquième tome, par exemple), mais Potron-Minet a affiché cette volonté dès ses débuts, et le style colle particulièrement bien avec l'identité visuelle de cette période.

En outre, ce dernier tome aide à comprendre comment le vertueux mais désabusé Hyacinthe est devenu le vieil et aigri Gardien du Donjon. On se prend d'une sincère empathie pour ce personnage mystérieux.

Afficher en entier
Mickey's craziest adventures

Cette bande dessinée porte bien son nom, l’aventure est vraiment folle, un scénario dingue servi par des dessins et une mise en page juste incroyables. Mais surtout, il y a ce petit goût de madeleine de Proust, revenant des profondeurs de l’enfance, quand je lisais avec avidité les aventures de Picsou magazine.

Oncle Picsou s’est fait dérobé son immense trésor par Pat Hibulaire et ses complices, les Rapetou. Il donne l’ordre à Donald de retrouver son or. Donald entraine Mickey à la recherche des voleurs dans une course poursuite hallucinante.

Keramidas et Trondheim construisent une bande dessinée autour du mythe de vieilles pages retrouvées dans un vide-greniers. Pleines d’humour, de rencontres et de lieux incroyables, ces pages ont la saveur de mes 10 ans, quand je les lisais même en mangeant le repas du soir. Une vraie réussite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LittleAbeille 2019-05-13T16:29:31+02:00
Je vais rester

Histoire un peu surprenante dès le début. Cependant j'en attendait un peu plus je suis rester sur ma fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JadeRanka 2019-05-31T10:13:12+02:00
Horrifikland

Une terrifiante aventure de Mickey Mouse! Je me suis laissée séduire par le titre en pensant que cette BD serait plus à destination d'un public "averti", mais non, il accessible à tout le monde. Donc, pas de "peur", pas de situation "terrifiante", mais bien heureusement beaucoup de situations très drôles!

Cette BD est à mettre entre toutes les mains, dommage que l'histoire se termine aussi vite!

Afficher en entier
Mamma Mia ! Tome 1 : La famille à dames

Trondheim disait : « Mamma mia est parti comme un défi. Serais-je capable de créer une série grand public un peu bête et facile pour Spirou ? Et en fait, non. J’ai tout de suite complexifié les choses et fait des gags avec trop de tendresse ».

Alors non, que Trondheim se rassure.

Il n’y a pas « trop » de tendresse et on n’est pas loin du « un peu bête » en étant carrément dans le facile.

Les personnages n’ont qu’un caractère exacerbé, les gags sont redondants et basiques.

Ce n’est pas déplaisant, certes, mais ça n’a rien d’original ou d’inventif – j’ai l’impression de voir Dad en moins bien…

Afficher en entier
Donjon Parade, tome 1 : Un donjon de trop

Une aventure assez originale et drôle, où l'aspect entrepreneurial du Donjon est totalement exploité.

Afficher en entier
Donjon Parade, tome 2 : Le Sage du ghetto

Le meilleur de la sous-série Parade, plein de gags variés et qui, pour certains, m'ont fait beaucoup rire. Le scénario en lui-même est aussi plutôt bon, avec une certaine profondeur et une forme de réflexion philosophique légère mais bienvenue.

Afficher en entier
Donjon Parade, tome 3 : Le Jour des crapauds

Je n'ai jamais trop compris les motivations des assaillants, mais ce tome offre de belles surprises. L'aventure d'Herbert parmi les vampires est le point fort de l'histoire.

Afficher en entier
Donjon Monsters, tome 4 : Le noir seigneur

Ponctué de l'humour noir propre à Crépuscule, cet album de Monster apporte bon nombre d'informations sur l'évolution de Terra Amata, vu par le Grand Khân. Dommage qu'il ne fasse l'objet que d'un seul tome, car il en aurait bien mérité plusieurs, et tout se passe un peu vite.

Afficher en entier
Donjon Monsters, tome 9 : Les Profondeurs

Un très bon tome, qui se démarque du reste de ce cycle et de la série par son extrême violence : on découvre une facette très sombre de Terra Amata. Ici, pas de blagues foireuses, d'amis soudés, de combats héroïques à la brutalité jouissive... Mais des viols, de la haine, du cynisme et une part d'horreur.

Si c'est une très bonne idée de nous présenter cet autre visage de Donjon, le scénario m'a malheureusement un peu laissé sur ma faim. Il est trop riche, trop dense pour la grosse trentaine de pages de l'album. Cependant, l'histoire en elle-même, la force de son déroulement compensent cet inconvénient.

Enfin, l'album permet d'éclaircir le lecteur quant aux motivations qui peuvent pousser les serviteurs du Grand Khan à participer à sa tyrannie.

Afficher en entier

On parle de Lewis Trondheim ici :

[Challenge] 100% BD Franco-Belge
2015-01-01T14:40:22+01:00

Dédicaces de Lewis Trondheim
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Delcourt : 72 livres

Dupuis : 50 livres

Dargaud : 42 livres

L'Association : 10 livres

Rue de Sèvres : 9 livres

Cornélius : 2 livres

Glénat : 2 livres

Gallimard : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode