Livres
600 624
Membres
684 391

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Margaret Mitchell

Auteur

Etats-Unis Né(e) le 1900-11-08
Etats-Unis 1949-08-16 ( 48 ans )
1 789 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Lilou 2011-01-28T19:27:22+01:00

Biographie

Elle est née le 8 novembre 1900 à Atlanta, en Géorgie aux États-Unis dans une famille sudiste.

Fille du sud mythique, la belle Margaret ressemble comme une sœur à Scarlett O'Hara, son héroïne de papier. Indépendante, la jeune fille grandit dans une famille de soldats, bercée par les récits des anciens confédérés sur la guerre civile américaine. Devenue journaliste pour l'Atlanta Journal Magazine, le futur écrivain doit cependant composer avec une vie sentimentale tumultueuse, partagée entre deux hommes qu'elle finira par épouser à deux ans d'intervalle.

Son seul et unique roman Autant en emporte le vent (Gone with the wind en anglais) fut écrit en 3 ans d'un travail ininterrompu. Il fut inspiré d'une de ses ancêtre ayant vécu la guerre de sécession, cette personne est représentée dans le célèbre ouvrage Autant en emporte le vent sous le personnage de Scarlett O'hara, femme de fort caractère qui a surmonté toutes les épreuves de la guerre (menace, famine, peur de l'adversaire, attaque de sa propriété, mort d'une grande partie de ses connaissances, ... ).

Victime d'un accident voiture le 11 août 1949, Margaret Mitchell décède 5 jours plus tard, 10 ans après l'adaptation de son livre au cinéma en laissant derrière elle l'une des plus belles histoires d'amour de la littérature.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
944 lecteurs
Or
841 lecteurs
Argent
450 lecteurs
Bronze
267 lecteurs
Lu aussi
459 lecteurs
Envies
1 106 lecteurs
En train de lire
51 lecteurs
Pas apprécié
19 lecteurs
PAL
699 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.69/10
Nombre d'évaluations : 674

1 Citations 337 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Margaret Mitchell

Sortie France/Français : 2020-06-11

Les derniers commentaires sur ses livres

Autant en emporte le vent - Intégrale

Lu vers 16 ou 17 ans. Avant d'être un inoubliable roman d'amour (et un film à la célèbre renommée), l'oeuvre de Margaret Mitchell est une formidable fresque historique et sociale !

Elle raconte les prémices de la Guerre de Sécession, les rapports entre les propriétaires terriens, les dissentions entre le Nord et le Sud, l'évolution politique et l'avancée de l'abolitionnisme et, enfin et surtout, la place des femmes dans la société de cette période époque.

Spoiler(cliquez pour révéler) Scarlett O' Hara, jeune fille insouciante, capricieuse et convoitée va être le témoin privilégié de la violence de la guerre et des multiples transformations de sa nation. Elle s'entêtera à aimer un homme marié qui ne lui correspond pas, alors qu'un autre admire en elle ce que les autres méprisent chez la femme de cette époque : sa force de caractère, son attachement viscéral à la terre, son incroyable ténacité, son indépendance d'esprit, son inextinguible force de vie !

Afficher en entier
Autant en emporte le vent, tome 1

J'ai mit beaucoup de temps à accrocher aux différents personnages et encore plus à Scarlett qui n'est ni gentille, ni bonne, ni intelligente. Juste une femme mondaine égoïste. Mais je suppose que c'est le but.

Au début les mondanités m'ont vraiment ennuyés et je ne comprenais vraiment pas où on allait. Mais dès le début de la guerre ça devient fort intéressant car nos personnages sont justement mit à mal et doivent sortir de leur petite routine d'un égocentrisme pure.

Par contre, je pensais que Autant en emporte le vent était une jolie histoire d'amour même si elle se passait en temps de guerre. Je suis très surprise d'y découvrir une satyre de la société d'hier. Même si on peut voir que le monde n'a pas changé et que l'argent régit toujours nos sociétés et nos guerres. Et du coup, je reste sur ma faim... Surprise par cette fin qui n'en est pas

Afficher en entier
Autant en emporte le vent - Intégrale

Mon livre préféré de tous les temps.

Quelle plongée magistrale dans ce Grand Sud, défiguré par la guerre…

Des héros poignants, inoubliables, une histoire d'amour tellement bien ficelée mais tellement désespérante… j'en veux à Scarlett de s'être montrée si aveugle.

Une fin qui peut paraître triste, mais qui ne l'est nullement, lorsqu'on a appris à connaître Scarlett O'Hara.

Coup de cœur pour les personnages de Rhett (son amour inconditionnel pour Scarlett pardonne tout), Mélanie (la meilleure amie de Scarlett, tellement gentille… parfaite) et Ashley (son côté mou est agaçant, mais ses rêveries fascinantes).

J'avais 9 ans quand je l'ai découvert. Et je ne m'en lasse pas ; je le lis au moins une fois par an.

Afficher en entier
Autant en emporte le vent, tome 2

J'ai beaucoup apprécié, bien mieux que le 1er. Voir Scarlett en temps de guerre est beaucoup plus intéressant que toutes ses minauderies pour les hommes. J'aime beaucoup les changements qui s'opèrent en elle et la critique qu'elle fait de la société dans laquelle elle vit. Vraiment un livre très intéressant. Et puis tellement intéressant aussi de voir le point de vue des esclavagistes. Aujourd'hui plus personne ne pourrait tenir de tel argument mais en même temps les affranchir n'a pas apporté que du bien au noirs et j'adore lire ça. L'hypocrisie du Nord à propos des noirs qu'ils "défendent" et voir les "maîtres" avoir plus de respect envers les noirs que leurs soi-disant sauveurs, j'adore !

J'aime lire que tout n'est pas blanc ni noir dans une guerre, dans une société, dans une idée surtout vu la période dans la quel on vit (covid, propagande et discrimination vaccinale).

Bref, très bon livre et j'ai hâte d'en découvrir la suite et de voir encore plus Scarlett casser les codes de cette société guindée.

Afficher en entier
Autant en emporte le vent, tome 3

De quoi passer un bon moment

Afficher en entier
Autant en emporte le vent, tome 2

De quoi passer un bon moment

Afficher en entier
Autant en emporte le vent, tome 1

De quoi passer un bon moment

Afficher en entier
Autant en emporte le vent - Intégrale

J'avais vu le film mais je n'avais jamais lu le livre. C'est bien mieux que le film. Le personnage de Scarlett est extrêmement moderne, une magnifique femme de caractère. J'ai aimé que son histoire d'amour avec Rhett puisse se dérouler alors qu'elle n'est plus vierge, et ait déjà un enfant. Ca change vraiment. Il faut toujours d'ordinaire que la jeune femme soit une oie blanche innocente et naïve. A lire.

Afficher en entier
Autant en emporte le vent, tome 3

Je suis très contente d'avoir lu cette histoire qui est un classique mais je ne m'attendais pas du tout à cette fin ! Enfin, je ne m'attendais pas du tout à ce que cela soit dramatique

Mais j'ai beaucoup aimé. Avoir un héros qui n'est pas parfait et qui a de nombreux défaut c'est rare et c'est sympa !

Afficher en entier
Autant en emporte le vent (Nouvelle édition), Tome 1

Un bijou de la littérature à côté duquel il ne faut pas passer ! Adorant particulièrement le film, il m'était impossible de ne pas lire ce roman et je n'ai absolument pas été déçue ! Bien au-delà de la romance, l'auteure nous plonge complètement au beau milieu de la vie des sudistes américains, nous donnant un avant gout de ce qu'était leur vie avant que la guerre de sécession n'éclate et ne fasse vivre des temps difficile à leurs habitants.

Ainsi, c'est aux côtés de Scarlett O'Hara, riche demoiselle de 16 ans, que nous suivons cette histoire. Scarlett a tout pour être heureuse : elle est l'aînée d'une riche famille, elle est belle, tous les hommes du conté la convoite... elle ne manque d'absolument rien ! Cependant, la jeune femme est loin d'être une gentille fille. En réalité Scarlett est une anti-héros. Elle est égoïste, fière, avec un égo surdimensionnée, gâtée... C'est le genre de personnage qu'on adore détester ; et au final, auquel on s'attache profondément au fil des pages et de l'avancée de sa vie. Sa seule et unique préoccupation, c'est d'être aimée d'Ashley Wilkes, le fils d'un proche voisin. Seulement voilà, ses rêves de petite fille volent en éclat lorsqu'elle apprend qu'Ashley va épouser Mélanie Hamilton, une cousine que Scarlett définie comme étant niaise, fade et insipide. Mais lorsque la guerre éclate, Scarlett n'a pas d'autre choix que de devoir grandir bien trop rapidement. Mariée au frère de Mélanie, et presqu'aussitôt veuve, Scarlett quitte la campagne pour la jolie ville d'Atlanta où elle séjourne chez Mlle Pitty, une tante, et Mélanie. Et à partir de ce moment, le roman s'assombrit de plus en plus.

La guerre de sécession prend de plus en plus d'ampleur, et arrive à Atlanta. L'ambiance devient très lourde et se ressent dans la lecture. Scarlett, autrefois chérie et gâtée, avec des esclaves à son service, se retrouve à devoir gérer seule certaines situations, et à apprendre à ne compter majoritairement que sur elle-même pour s'en sortir et pour survivre. Elle a tout de même la chance de pouvoir compter sur certaines personnes, comme Rhett Butler, une fripouille de la première catégorie, un homme que toutes les bonnes familles n'accueillent plus chez eux suite à sa mauvaise réputation. Entre Scarlett et Rhett, c'est fort et puissant. L'alchimie qui règle entre eux est prenante. Ils sont pareils, car Scarlett fait tout pour apparaître "comme il faut" aux yeux du monde, alors que Rhett sait parfaitement que la demoiselle possède un esprit rebelle qu'il se plait à alimenter à travers une répartie à toute épreuve. Bien que cela ne lui plaise pas, Scarlett se retrouve étroitement liée à Mélanie, sa rivale. Cependant, la fragile et douce Mélanie va s'avérer être finalement bien plus courageuse que n'importe quel autre personnage de ce roman. Elle est attachante au possible, il est impossible de ne pas l'aimer. Et Scarlett va être contrainte de s'en rendre compte car elle n'arrive finalement pas à la détester suffisamment pour l'abandonner à son triste sort. Et petit à petit, elle va finalement développer pour elle un étroit lien fraternel.

L'auteure jongle avec justesse entre l'histoire de Scarlett et celle de la guerre de sécession. Elle n'est pas avare en détails et ce qui apparaît comme étant des longueurs difficile à lire, sont en réalité des morceaux d'histoire, avec des personnages réels qui ont joué un grand rôle lors de cette période. De cette guerre, personne n'est épargnée, les classes sociales sont complètement remises en question - il s'agit de l'origine même de la guerre - et on voit disparaître au fil de notre lecture des mœurs et des traditions si longtemps ancrés dans la vie des sudistes. Nos personnages sont face à un énorme changement que certains acceptent plus que d'autres. Néanmoins, il est intéressant aussi de constater que malgré la guerre qui offre la possibilité aux esclaves de gagner leur liberté, certains ont malgré tout continué d'être fidèle à leurs maîtres pour leur bonté et leur générosité à leur égard - les O'Hara faisant partis des "bons maîtres" qui ne sont pas désagréables à servir, et qui les ont toujours bien traités.

À la fin de ce premier tome, on comprend aisément que l'histoire va prendre un très grand tournant, aussi me tarde-t-il de continuer celle-ci aux côtés de Scarlett O'Hara dont la vie est très loin d'être terminée et où beaucoup d'événements restent encore à venir.

Afficher en entier

Dédicaces de Margaret Mitchell
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 6 livres

Gallmeister : 3 livres

Folio : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode