Livres
461 304
Membres
417 517

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Emily Brontë

Royaume-Uni Né(e) le 1818-07-30
Royaume-Uni 1848-12-18 ( 30 ans )
6 514 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Mellana 2018-08-12T13:28:10+02:00

Biographie

Emily Jane Brontë (30 juillet 1818 Thornton - 19 décembre 1848 Haworth) est une poétesse et romancière britannique, sœur de Charlotte Brontë et d'Anne Brontë. Les Hauts de Hurlevent (Wuthering Heights), son unique roman, est considéré comme un classique de la littérature anglaise.

Très proche de sa sœur Anne, au point qu'on les a comparées à des jumelles, elle participe avec elle au cycle de Gondal. Emily est l'auteur de nombreux poèmes de grande qualité, dont une part importante a été écrite dans le cadre du Gondal.

Cinquième enfant d'une famille de six, Emily Brontë passa quasiment toute sa courte vie dans un presbytère à Haworth, dans le Yorkshire, où son père, Patrick Brontë, était pasteur.

Pendant son enfance, après la mort de sa mère et de ses deux sœurs les plus âgées dans un pensionnat, son père, Patrick Brontë, et sa tante maternelle, Elizabeth Branwell, décident de laisser aux enfants une grande liberté. Un cadeau offert par leur père à Branwell (douze soldats de bois), en juin 1826, met en branle leur imagination :

À partir de décembre 1827, Charlotte, Emily, Anne et leur frère Branwell commencent à créer des mondes imaginaires, avec la « confédération de Glass Town », qu'ils mettent en scène dans des récits, des poèmes, des articles de journaux, des pièces de théâtre. Puis, en 1831, lorsque Charlotte les quitte pour poursuivre ses études, Emily et Anne font sécession et créent le pays de Gondal, plus rude et plus austère qu'Angria, et dirigé par une femme, Augusta Geraldine Almeda. C'est dans le cadre du cycle de Gondal qu'une grande partie des poèmes d'Emily sera écrite.

Une autre création est le royaume de Gaaldine, qui dépend d'ailleurs de Gondal : le poème d'Emily Brontë intitulé Come hither child fut écrit en juillet 1839 ; situé dans le royaume imaginaire de Gaaldine, il fait référence à Ula, l'une des provinces de ce royaume.

Emily, talentueuse et solitaire, aura toujours du mal à composer avec le monde extérieur. Une seconde tentative de scolarisation, puis un premier poste d'institutrice se solderont par des échecs. En 1842, elle se rend à Bruxelles avec sa sœur Charlotte, dans le pensionnat de M. Héger, où elle étudie le français et l'allemand et devient une excellente pianiste, avec une prédilection notamment pour Beethoven. Mais la mentalité catholique, jugée hypocrite et sans principes, heurte ces filles de pasteur, et Emily se languit loin de sa lande.

Après ce voyage en terre étrangère, et à la suite de la mort de « tante Branwell », elle retourne à Haworth, où elle remplit le rôle de femme de charge du presbytère. Emily acquiert, chez ceux qui viennent à la connaître, une réputation de sauvagerie, de courage physique et d'amour des animaux. Elle partagera désormais le reste de ses jours entre les tâches ménagères, les longues promenades sur la lande et l'écriture.

Branwell, le frère d'Emily, éprouve alors une déception amoureuse qui le marque profondément : la femme de son employeur, Mr Robinson, lasse de son mari alité, lui fait des avances auquel il répond bientôt avec passion, mais il est chassé par le mari. Il envisage d'épouser celle qu'il aime lorsqu'elle devient bientôt veuve, mais pour Mrs. Robinson cette relation n'aura jamais été qu'un amour ancillaire. Branwell, déjà adonné à l'alcool et au laudanum, sombre rapidement dans une déchéance qui l'entraîne dans la mort par la tuberculose, le 24 septembre 1848.

C'est sur Emily, la plus solide de la famille, en apparence, que repose une grande partie du fardeau. Il n'est pas rare qu'elle aille chercher son frère au Black Bull, le pub du village, et le ramène ivre à la maison. À l'enterrement de son frère, Emily, sans doute déjà contaminée par la tuberculose qui a emporté Branwell, prend froid, puis refuse de se soigner. Elle meurt à son tour de la tuberculose le 19 décembre 1848. Elle est enterrée dans le caveau familial de l'Église St. Michael and All Angels, à Haworth, Yorkshire de l'Ouest.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 313 lecteurs
Or
1 541 lecteurs
Argent
1 102 lecteurs
Bronze
861 lecteurs
Lu aussi
1 148 lecteurs
Envies
2 405 lecteurs
En train de lire
257 lecteurs
Pas apprécié
272 lecteurs
PAL
2 272 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.99/10
Nombre d'évaluations : 1 377

4 Citations 893 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Emily Brontë

Sortie Poche France/Français : 2014-01-15

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Rhapsodymelodie 2019-05-14T11:44:40+02:00
Les Hauts de Hurle-Vent

e n'ai pas aimé cette lecture, que je n'ai pas réussi à terminer. Pour moi, l'écriture de l'auteur joue beaucoup sur mon appréciation. Il m'arrive d'accrocher à des livres que je n'aurais sûrement jamais choisi pour leur thème, grâce à la bonne écriture de l'auteur.

Ici, je pensais aimer ce roman noir mais je n'accroche pas du tout au style d'écriture, très simple et sans accroche dès le début. Après avoir lu la 4 couverture du livre et des critiques, on sait déjà la majorité de l'histoire. J'ai trouvé l'écriture sans intérêt et le récit long, je n'ai pas pu finir.

Je redonnerai sûrement une chance à ce roman plus tard.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2019-05-14T19:51:45+02:00
Les Hauts de Hurle-Vent

Ce livre est très perturbant, il y a énormément de personnages et de Catherine. Et malgré le jargon de l'époque assez dur à comprendre c'est un bon livre ! La vengeance, l'amour, la trahison...Tout y est !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sassenach1976 2019-05-19T10:49:14+02:00
Les Hauts de Hurle-Vent

Ce livre est un classique ... un incontournable. Sombre, dur mais une plume sublime. Ce devrait être le livre bible de tout bon lecteur. Je l'ai lu et relu un nombre de fois .... je ne sais plus !!! Les paysages y sont décrit merveilleusement, les protagonistes tellement bien décrits, tellement humain ... bref, je ne saurais que trop conseiller à tout le monde de découvrir ce roman.

Afficher en entier
Les Hauts de Hurlevent, tome 1 (Bd)

J'ai découvert les Hauts de Hurlevent dans un manga, Glass no Kamen ; c'est de là que m'est venue l'intérêt pour cette BD ; j'étais curieuse de savoir quelle version j'allais préférer.

Hindley est un personnage exécrable, le pire que je connaisse, il a si peu de cœur qu'il brutalise son innocent fils. Quant à Catherine, je reconnais bien ce caractère sauvage vu que c'est le mien ; par contre, ses caprices de lady m'ont vite exaspérée.

P.39, "La bonté est rarement récompensée" : le fait d'être gentil n'empêche pas la maladie de frapper à ta porte ; reflet d'une vérité que j'ai pu vérifier maintes fois...

Autant j'ai détesté Hindley, autant j'ai adoré Edgar et sa sœur Isabelle et j'ai eu de la peine pour le petit Hareton que Nelly a lâchement abandonné.

Afficher en entier
Les Hauts de Hurlevent, tome 2 (Bd)

Ce tome 2, je l'ai lu d'une traite en une soirée, à la faveur d'un orage violent qui m'empêchait de dormir.

Heathcliff se montre presque aussi détestable que Hindley ; voilà la pauvre Isabelle prise dans un mariage forcé. Fort heureusement, il sera puni car il perdra un être qui lui est cher...

Contre toute attente, c'est bien cette version que je préfère, le roman m'avait ennuyée car j'y trouvais beaucoup trop de longueurs (c'est sans doute dû à mon impatience légendaire !).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Florilege 2019-05-29T19:57:14+02:00
Les Hauts de Hurle-Vent

Le livre est addictif mais... Je n'ai pas aimé le procédé narratif : montrer le "présent" puis avoir la narration de l'histoire des personnages. Le "présent" nous montre quels personnages sont vivants : on devine donc aisément le déroulement de la vie des autres personnages, ce qui coupe tout suspens (ce personnage va-t-il mourir de sa maladie ? Bien sur que non, il n'a pas encore eu le descendant évoqué au début du roman...). Dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AsteriaBlack 2019-06-09T21:58:47+02:00
Les Hauts de Hurle-Vent

Un classique de la littérature à découvrir absolument !

J'ai particulièrement aimé la construction des personnages et l'atmosphère qui se dégage de ce roman. Il y a une vrai profondeur dans l'écriture de Brontë.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ArkhamAsyluum 2019-06-10T16:59:47+02:00
Les Hauts de Hurle-Vent

Une révélation ce roman.

Ce livre a marqué un avant et un après dans ma vie de lectrice.

Quel dommage que ce soit l'unique roman de Brontë!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aurora0310 2019-06-12T22:31:58+02:00
Les Hauts de Hurle-Vent

Ce grand classique ne m'a pas vraiment plu. Pour l'histoire qui est très sur je ne m'attendais pas à un sujet comme cela. Il est très long et un peu compliqué à lire et à comprendre pour ma part.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Palimpseste 2019-06-13T14:44:29+02:00
Les Hauts de Hurle-Vent

Malheureusement, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages de ce livre ce qui a rendu cette lecture assez fade.

Afficher en entier

Dédicaces de Emily Brontë
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 5 livres

LGF - Le Livre de Poche : 4 livres

Delcourt : 2 livres

L'Archipel : 2 livres

Points : 2 livres

Robert Laffont : 2 livres

La Bibliothèque du Collectionneur : 1 livre

Edition Anabet : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode