Livres
564 670
Membres
617 184

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Emily Brontë

Auteur

Royaume-Uni Né(e) le 1818-07-30
Royaume-Uni 1848-12-18 ( 30 ans )
7 164 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Mellana 2018-08-12T13:28:10+02:00

Biographie

Emily Jane Brontë (30 juillet 1818 Thornton - 19 décembre 1848 Haworth) est une poétesse et romancière britannique, sœur de Charlotte Brontë et d'Anne Brontë. Les Hauts de Hurlevent (Wuthering Heights), son unique roman, est considéré comme un classique de la littérature anglaise.

Très proche de sa sœur Anne, au point qu'on les a comparées à des jumelles, elle participe avec elle au cycle de Gondal. Emily est l'auteur de nombreux poèmes de grande qualité, dont une part importante a été écrite dans le cadre du Gondal.

Cinquième enfant d'une famille de six, Emily Brontë passa quasiment toute sa courte vie dans un presbytère à Haworth, dans le Yorkshire, où son père, Patrick Brontë, était pasteur.

Pendant son enfance, après la mort de sa mère et de ses deux sœurs les plus âgées dans un pensionnat, son père, Patrick Brontë, et sa tante maternelle, Elizabeth Branwell, décident de laisser aux enfants une grande liberté. Un cadeau offert par leur père à Branwell (douze soldats de bois), en juin 1826, met en branle leur imagination :

À partir de décembre 1827, Charlotte, Emily, Anne et leur frère Branwell commencent à créer des mondes imaginaires, avec la « confédération de Glass Town », qu'ils mettent en scène dans des récits, des poèmes, des articles de journaux, des pièces de théâtre. Puis, en 1831, lorsque Charlotte les quitte pour poursuivre ses études, Emily et Anne font sécession et créent le pays de Gondal, plus rude et plus austère qu'Angria, et dirigé par une femme, Augusta Geraldine Almeda. C'est dans le cadre du cycle de Gondal qu'une grande partie des poèmes d'Emily sera écrite.

Une autre création est le royaume de Gaaldine, qui dépend d'ailleurs de Gondal : le poème d'Emily Brontë intitulé Come hither child fut écrit en juillet 1839 ; situé dans le royaume imaginaire de Gaaldine, il fait référence à Ula, l'une des provinces de ce royaume.

Emily, talentueuse et solitaire, aura toujours du mal à composer avec le monde extérieur. Une seconde tentative de scolarisation, puis un premier poste d'institutrice se solderont par des échecs. En 1842, elle se rend à Bruxelles avec sa sœur Charlotte, dans le pensionnat de M. Héger, où elle étudie le français et l'allemand et devient une excellente pianiste, avec une prédilection notamment pour Beethoven. Mais la mentalité catholique, jugée hypocrite et sans principes, heurte ces filles de pasteur, et Emily se languit loin de sa lande.

Après ce voyage en terre étrangère, et à la suite de la mort de « tante Branwell », elle retourne à Haworth, où elle remplit le rôle de femme de charge du presbytère. Emily acquiert, chez ceux qui viennent à la connaître, une réputation de sauvagerie, de courage physique et d'amour des animaux. Elle partagera désormais le reste de ses jours entre les tâches ménagères, les longues promenades sur la lande et l'écriture.

Branwell, le frère d'Emily, éprouve alors une déception amoureuse qui le marque profondément : la femme de son employeur, Mr Robinson, lasse de son mari alité, lui fait des avances auquel il répond bientôt avec passion, mais il est chassé par le mari. Il envisage d'épouser celle qu'il aime lorsqu'elle devient bientôt veuve, mais pour Mrs. Robinson cette relation n'aura jamais été qu'un amour ancillaire. Branwell, déjà adonné à l'alcool et au laudanum, sombre rapidement dans une déchéance qui l'entraîne dans la mort par la tuberculose, le 24 septembre 1848.

C'est sur Emily, la plus solide de la famille, en apparence, que repose une grande partie du fardeau. Il n'est pas rare qu'elle aille chercher son frère au Black Bull, le pub du village, et le ramène ivre à la maison. À l'enterrement de son frère, Emily, sans doute déjà contaminée par la tuberculose qui a emporté Branwell, prend froid, puis refuse de se soigner. Elle meurt à son tour de la tuberculose le 19 décembre 1848. Elle est enterrée dans le caveau familial de l'Église St. Michael and All Angels, à Haworth, Yorkshire de l'Ouest.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 556 lecteurs
Or
1 736 lecteurs
Argent
1 274 lecteurs
Bronze
959 lecteurs
Lu aussi
1 369 lecteurs
Envies
2 722 lecteurs
En train de lire
303 lecteurs
Pas apprécié
308 lecteurs
PAL
2 797 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.94/10
Nombre d'évaluations : 1 726

4 Citations 1 017 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Emily Brontë

Sortie Poche France/Français : 2014-01-15

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par MicheleVignes 2021-05-20T16:04:10+02:00
Les Hauts de Hurle-Vent

Un bon livre pour commencer les lectures des "grands".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilo0606160616 2021-05-21T19:04:02+02:00
Les Hauts de Hurle-Vent

"Les Hauts de Hurle-Vent" est un roman classique profond qui sonde la noirceur de l'homme et son machiavélisme au travers de la manipulation des âmes. Il dresse un portrait critique de la société anglaise de l'époque mais surtout des amours impossibles.

Petit résumé de l'histoire : Monsieur Lockwood est un jeune homme nouvellement arrivé à Thurscross Grange et est le nouveau locataire du sombre Monsieur Hearthcliff qui l'intrigue de par son côté taciturne et son énigmatique sourire en coin. Désireux de connaître l'histoire de son propriétaire et de sa famille, notamment de Catherine, cette jeune femme aux grands yeux noirs et aux boucles dorées, il interroge sa servante, Mrs Hélène Dean, qui a servit pendant de longues année les deux maisons de Thurscross Grange et Hurle-Vents. Il va dès lors découvrir les tréfonds de cette famille recomposée dont les amours ravageurs ont laissé des traces. Au fil des chapitres, le lecteur découvre la dure jeunesse de l'orphelin Heartcliff et de ses frère et soeur d'adoption, Hindley et Catherine Earnshaw, jeune fille avec laquelle il va nouer des liens dangereusement et passionnément forts. Constamment rejeté de par son côté bohémien et donc de par sa différence, Heatcliff va développer une force mentale et un machiavélisme que la jalousie et la vengeance vont entretenir. Au-delà de cette personnalité hors norme et sombre, on découvre également des histoires d'amours torturées, entre père et fils, entre femmes et hommes. Les sentiments humains sont parfaitement mis en avant. Tout au long du récit, on assiste à l'évolution du caractère de chaque personnages. Catherine Earnshaw Linton va s'avérer être une chipie capricieuse et actrice invétérée, manipulant elle aussi son entourage. Hindley, son frère, va quant à lui sombrer dans la mélancolie et l'alcoolémie suite au décès de sa femme, et développer une aversion à l'encontre de son fils Hareton, enfant que Heartcliff va prendre sous son aile mais non moins sans arrières pensées. Edgar Linton, ancien voisin et mari de Catherine Earnshaw, est un jeune homme au caractère docile mais pas servile, et va être la figure de la stabilité maritale dans le récit contrairement à sa soeur, Isabelle qui va être l'une des victime collatéral du bohémien. De son côté, Mrs Hélène Dean, est à la fois la confidente, la grande-sœur, la nounou de tout ce beau monde. Elle est le point central et le pilier des deux familles Linton - Earnshaw, pilier et spectatrice des frasques de chacun. Elle est en quelque sorte le Jiminy Cricket de Catherine Earnshaw-Linton, puis de sa fille Catherine Linton. Elle possède une force de caractère et une empathie pour l'ensemble des personnages qui la rend, en quelques sortes, neutre et beaucoup plus perspicace. En lisant ce roman, on s'insurge de la manipulation dont Heartcliff fait preuve, de sa rancœur et de sa vengeance qui le rendent impassible et joyeusement violent envers les êtres faibles, dont son fils Linton Heathcliff . Il possède un esprit vif, impertinent et se moque du quand dira-t-on. Il est la figure de l'opposition, l'oxymore du peuple civilisé.

En ce qui concerne l'écriture d'Emily Brontë, je l'ai trouvé très agréable, très fluide. Une pincée de dialogues, quelques descriptions mais peu comparé aux autre romans du 19ème siècle, des personnages passionnés et profonds, l'auteure nous emmène dans les abysses de l'âme humaine avec une innocence certaine. Elle met en avant le fait qu'à cette époque le statut social importe davantage que l'amour, la place dans la société étant la porte de sortie d'une âme pauvre. Ce qui est étonnant, c'est que l'auteur a écrit ses lignes en imaginant parfaitement chaque traits de son histoire, n'ayant vécue que recluse dans un village du Yorskshire et n'ayant que peu d'expérience sur la vie. On pourrait cependant trouver un effet miroir entre la rudesse de sa vie et celle de Heartcliff.

En conclusion, un très bon roman qui mérite une lecture attentive et qui nous accroche du début à la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Luminora 2021-05-26T11:45:11+02:00
Les Hauts de Hurle-Vent

Magnifique roman.

C'est un roman bouleversant, rempli d'amour, de drame et d'espoir. J'ai adoré le personnage de Catherine ainsi que celui de Heathcliff. On suit leur histoire et leur évolution, leurs problèmes et leurs moments heureux.

On sent qu'une atmosphère toute particulière plane sur le domaine des Hauts de Hurle-Vent et il nous tarde de connaître toute l'histoire des anciens propriétaires ! J'ai dévoré ce roman en quelques jours tellement il était captivant.

C'est grâce à ce roman que j'ai découvert les sœurs Brontë. C'est un excellent roman que je conseille à tout type de lecteur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alasca 2021-05-28T14:05:59+02:00
Les Hauts de Hurle-Vent

Un roman magnifique, d'une richesse incroyable.

Je l'ai relu plusieurs fois et à chaque fois je suis saisie par cette magnifique histoire.

Le style est parfois abrupte et on peut rapidement se perdre entre les personnages : en tout cas lors de ma première lecture je me suis très souvent sentie perdue. Mais cela en vaut la peine.

Les descriptions rendent parfaitement compte de l'ambiance.

C'est un chef d'œuvre à lire absolument.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par -OneStar 2021-05-29T04:03:21+02:00
Les Hauts de Hurle-Vent

Livre totalement poignant, remplis de personnages avec de différentes personnalités dont certaines m’ont boulversé. J’ai détesté certains personnages comme j’en ai adoré d’autres (particulièrement Hareton Earnshaw qui a conquis mon cœur dès le début). La façon dont Mrs Dean raconte le récit de cette famille nous donne l’impression d’être présent tout au long de l’histoire. Bref, un classique à lire absolument!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EloHailone 2021-06-23T11:56:55+02:00
Les Hauts de Hurle-Vent

J'ai beaucoup aimé cet étrange huit clos, dans cette lande ouverte mais tellement perdue et désertée qu'on s'y sens comme prisonnier avec les personnages que nous découvrons peu à peu. Étonnamment, j'ai apprécié l'atmosphère de ce livre qui pourtant au début m'a presque mise mal à l'aise. J'ai aimé ce monde étriqué, où les êtres se heurtent, se confrontent, où les personnalités sont exacerbées par le manque de société pour sentir un besoin de se conformer. Chaque personnage, malgré les différences de rang, de position, de caractère... a une importance particulière, une identité au sein de l'histoire.

Les personnages. Un point fatalement essentiel dans un tel roman. Je ne saurais dire si j'en ai préféré un aux autres. Émily Brontë ne leur fait aucun cadeau, pas de héros, pas de gloire ou de vertu triomphante. Ils sont ce qu'ils sont, des êtres complexes, qui s'affrontent, cherchent à avoir le dessus les uns sur les autres, à l'emporter, sans savoir ce qu'il peut véritablement y avoir à gagner. Ils sont tous cruels comme des enfants, et emploie plus l'amour comme une arme que comme un outil pour s'élever ou s'améliorer. Globalement, ce roman étudie de façon complexe les relations entre ces êtres tourmentés et même si il me faudrait lire de nombreuses études pour en saisir toutes les subtilités, j'ai aimé touché du doigt leur tragédie, leurs destins maudits, et cette fin, comme une fleur après la tempête.

Quelque chose qui m'a beaucoup plu également, c'est la tragédie de chacun de ceux qui font cette histoire, ils sont tous victimes, d'eux-mêmes, des autres, du destin peut-être bien... l'histoire entre Heathcliff et Catherine, m'a un peu fait l'effet d'un Roméo et Juliette, bien que leur histoire soit très différente, mais je ne suis jamais insensible aux amours contrariés même si j'adore en général davantage les happy end.

Enfin, ce que j'apprécie vraiment dans ce genre de lecture (les classiques) c'est la multitude d'informations complémentaires qu'on peut trouver après avoir refermé le livre. Je me suis posée un million de question sur ce que j'avais lu, sur les personnages, leurs décisions... alors j'ai dévoré la page wikipédia, d'abord, puis d'autres études, sur Internet, et même dans une bibliothèque universitaire (étonnamment je n'y mets jamais les pieds d'habitude)... ce qu'il y a de vraiment amusant c'est que je détestais ça plus jeune, je voulais que ce soit clair. Mais les relations humaines sont-elles jamais vraiment très clair ? Émily Brontë semblait en savoir quelque chose.

Lien vers l'article : https://www.lesplaisirsdesmots.fr/les-hauts-de-hurlevent/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eastwood 2021-08-11T13:07:17+02:00
Les Hauts de Hurle-Vent

Un roman dense et très émouvant. On est facilement envahie par ce que traverse les protagonistes. Flamboyant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par venusee 2021-08-22T22:34:18+02:00
Les Hauts de Hurle-Vent

J'ai essayé car c'est un livre assez connu, mais ce n'est pas vraiment mon genre de lecture. C'est difficile à suivre il y a beaucoup de personnages différents et de retour en arrière.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par elodiev_ 2021-08-27T13:12:04+02:00
Les Hauts de Hurle-Vent

Je ne sais quoi penser de ce roman qui, bien que très riche et passionnant, m'a posé pas mal de problèmes. Heathcliff est un personnage ignoble, tout comme Catherine Earnshaw à un autre niveau... j'ai eu beaucoup de mal à les supporter, et étant les protagonistes premiers de l'histoire, ce fut compliqué. Néanmoins, il en résulte d'une oeuvre très touchante, bien que sombre, et passionnante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CeliaAmbr 2021-08-28T12:16:13+02:00
Les Hauts de Hurle-Vent

Du vieux français que j'ai eu du mal à lire, je ne sais pas s'il existe une version différente de la mienne avec un langage un peu plus compréhensible mais j'ai passé mon temps entre mon ordinateur pour lire les définitions de mots et ma lecture

Afficher en entier

Dédicaces de Emily Brontë
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 5 livres

LGF - Le Livre de Poche : 4 livres

Delcourt : 3 livres

Robert Laffont : 3 livres

L'Archipel : 2 livres

Points : 2 livres

Barnes & Noble : 1 livre

La Bibliothèque du Collectionneur : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array