Livres
472 613
Membres
445 425

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Trevanian

Etats-Unis Né(e) le 1931-06-12
Royaume-Uni 2005-12-14 ( 74 ans )
95 lecteurs

Activité et points forts

Biographie

Biographie Trevanian

Naissance à New York le 12 juin 1931.

Mort le 14 décembre 2005.

"Trevanian" est le pseudonyme le plus connu de l'auteur Américain Rodney Williams Whitaker, qui employa également Nicholas Seare et Beñat Le Cagot en plus de son vrai nom.

Né à Grandville, dans l'état de New York, pour passer une partie de son enfance à Albany, Rodney Williams Whitaker connut très tôt la pauvreté, qui devrait se refléter dans ses œuvres tardives. Il fit ses études à l'université de Washington avant de passer un doctorat de communications à l'université Northwestern et de rejoindre l'US Navy durant la guerre de Corée. Il était directeur du département média de l'université d'Austin, Texas lorsqu'il écrivit ses deux premiers romans : La Sanction (The Eiger Sanction, 1972) connut un grand succès et fut adapté pour le cinéma par Clint Eastwood. Le second, L'Expert (The Loo Sanction, 1973) accentua l'aspect parodique de son premier opus qui, d'après l'auteur, fut mal compris. Mais c'est avec Shibumi (1979) qu'il atteignit la célébrité.

Avec son épouse et ses quatre enfants, ils vécurent plusieurs années au Pays basque, l'auteur désavouant ses États-Unis d'origine devenus trop matérialistes à son goût. Pendant longtemps, il garda le secret sur sa véritable identité, alimentant des rumeurs comme quoi il s'agissait de plusieurs auteurs écrivant sous un pseudonyme commun. Il mourut en Grande-Bretagne le 14 décembre 2005. Sa dernière œuvre, Street of the Four Winds, racontant la vie d'artistes parisiens durant la révolution de 1848, reste inédite.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
18 lecteurs
Or
34 lecteurs
Argent
32 lecteurs
Bronze
14 lecteurs
Lu aussi
7 lecteurs
Envies
67 lecteurs
En train de lire
2 lecteurs
Pas apprécié
2 lecteurs
PAL
42 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.65/10
Nombre d'évaluations : 43

1 Citations 28 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Trevanian

Sortie France/Français : 2017-11-02

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Ol 2018-01-16T18:20:06+01:00
Shibumi

Un livre agréable à lire. Très bien écrit mais ne mérite pas, à mon sens, tous les éloges qu'on en fait. L'histoire est assez prévisible, la narration parfois (souvent) longue et les détours fastidieux. Heureusement il y a quelque chose de beau dans l'ensemble qui rattrape le tout et une certaine originalité. En fait, son principal intérêt réside dans la critique acerbe et souvent amusante de nos sociétés. Il se lit cependant facilement et n'a rien d'un navet ;)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par petitebullerose 2018-01-24T23:56:33+01:00
L'Été de Katya

Un thriller psychologique très sympa.

L'histoire est originale. Il y a du suspens, des retournements de situations. L'auteur s'amuse à nous perdre et on adore.

Seul bémol : l'histoire se situant en 1914, les dialogues sont un peu surannés et le langage est assez châtier..

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ukko-Ukko 2018-01-26T19:50:26+01:00
Shibumi

Sans aucun doute, Trevanian manie la plume avec adresse. Son style est caustique et son personnage central intrigue et fascine. Il envisage la fin de la deuxième guerre sous un angle atypique et les difficultés dans lesquelles il jette Nicholas Hel donne irrésistiblement envie d'en savoir plus. Trevanian se montre également passionnant lorsqu'il parle de spéléologie. Mais au fur et à mesure que se déroule l'histoire, un malaise s'installe, tant il est difficile de faire la part entre les préjugés du héros et ceux de l'auteur. On ne sait jamais si les opinions sont assénées avec sérieux ou avec dérision, or, elles sont si marquées que cela peut parfois poser question.

L'intrigue, ténue au début, parvient à être à la fois abracadabrante et prévisible sur la fin, se qui gâche un peu la sauce.

Bon. Je suis très critique, hein. Il faut quand même préciser que je ne me suis pas ennuyé une minute (une seconde peut-être, mais pas une minute) "Shibumi" est très agréable à lire, mais manque un peu de finesse. Le final particulièrement. Je ne sais pas jouer au go, mais il me semblait quand même que le jeu offrait des fins de partie un peu plus subtile.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mariefrancoise 2018-03-05T09:50:54+01:00
L'Été de Katya

Bien écrit mais Je me suis un peu ennuyée

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MAIA64 2018-05-24T23:15:59+02:00
The Main

J'ai beaucoup aimé la peinture des personnages.

L'ambiance du quartier, la vie des habitants, les liens qu'ils ont entre eux, tout est bien décrit, tout est bien écrit. Le rythme est tranquille peut être un peu lent, mais on y est bien !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Valerie-50 2018-06-09T14:31:55+02:00
La Sanction

Jonathan Hemlock est professeur d'art et un alpiniste de renommée. Mais il est, aussi, un tueur spécialisé dans les « sanctions » c'est-à-dire l'assassinat d'agents ennemis pour le compte de l'organisation secrète CII. Sa dernière cible fait partie de l'expédition qui tentera l'ascension d'une des montagnes des Alpes : l'Eiger. C'est durant cette ascension qu'il a ordre d'exécuter sa mission.

Ce roman est une réédition de l'original paru en 1972 et porté à l'écran 3 ans plus tard.

Personnellement, j'ai trouvé ce roman assez moyen. La première partie sur la vie de Jonathan, sa voisine, son jardinier, etc… m'a ennuyé. J'ai résisté à l'envie de fermer ce livre. Je n'attendais que la confrontation des protagoniste qui apparaît dans le dernier tiers du roman. C'est cette partie qui est la meilleure !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2018-08-08T10:43:43+02:00
Shibumi

— Shibumi est-il un grand roman ?

— Une vache lécherait-elle la femme de Loth ? Oui, pas les couilles traitresses et perfides de Judas !

Bon, on va se calmer un peu, monsieur le Cagot, Beñat de son prénom, même si dans le fonds, vous avez tout à fait raison !

Si vous voulez profiter pleinement de ce roman, faite abstraction de tout et immergez vous totalement dedans.

Car nous sommes face à 525 pages écrites avec une plume mordante, faites d'un habile mélange entre le roman d'espionnage et une critique acerbe de l'Amérique, tout en se baladant de Washington au Pays basque en passant par la Chine et le Japon d'avant et d'après guerre.

Ma partie préférée reste celle du Japon d'avant guerre, durant la guerre et après. Là, j'ai bu du petit lait, du petit Jésus en culotte de velours, un café noir, sombre, intense qui m'a brûlé la langue pour mon plus grand plaisir.

Quant à la partie basque, elle est magique, un peu folle et le seul moment où j'ai un peu sauté des lignes, c'est avec l'exploration de la grotte.

Ce roman est une critique sociale des États-Unis, de sa société, de sa CIA, de son gouvernement, bref, tout le monde est rhabillé pour les 10 prochains hivers !

La plume de l'auteur est dure, intransigeante, sans concessions aucune, mais terriblement vraie, hélas. Les Français, Japonais, et les Basques aussi en prendront pour leur grade, mais moins que les yankees et l'américanisme.

La CIA s'en prendra plein les dents aussi et l'auteur nous démontrera par A+B ce qui se passe comme conséquences lorsqu'on laisse ses émotions gouverner ses actes. La stupidité des uns déclencheront le feu du ciel…

Nicholaï Hel est un personnage que l'on devrait détester, c'est un assassin, un tueur à gage d'un niveau excellent, mais c'est impossible, on l'apprécie malgré tout. Son personnage est taillé au cordeau, bien décrit, avec ses zones d'ombres, ses pensées, ses certitudes, sa vision des américains et des japonais depuis l'invasion des mêmes américains.

Nikko excelle dans des tas de choses, d'ailleurs : que ce soit dans les techniques érotiques japonaises qu'il pratique avec sa maitresse Hana, la spéléologie qu'il pratique dans les grottes du pays Basque ou les langues qu'il parle (il parle couramment le russe, l'anglais, le français, le chinois et le japonais).

De plus, je lui ai trouvé des petites ressemblances avec Holmes, notamment lorsqu'il joint ses doigts devant ses lèvres.

Les autres personnages qui gravitent dans le roman sont eux aussi bien esquissés, bien détaillés et certains sont même haut en couleur, notamment Beñat le Cagot, l'ami basque de Nicholaï qui a une manière de jurer bien particulière, comme celle de répondre par des métaphores au lieu de dire « oui » tout simplement.

Voilà donc un roman qui n'a sans doute pas usurpé son titre de « le chef-d'oeuvre de Trevanian ».

Il possède de l'intelligence, du suspense, de l'humour noir, une plume acide et mordante, des personnages bien travaillés (dont certains sont hilarants), une critique acerbe sur la société américaine, un dose d'espionnage, de meurtres, de jeu de Go, le tout en vous faisant voyager dans différents pays, à différentes époques, le tout pour une somme modique !

Ce roman a beau avoir été écrit vers la fin des années septante (soixante-dix), il n'en reste pas moins d'actualité !

Un roman puissant dont je suis contente de ne pas être passée à côté !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Loupblanc06 2019-01-08T18:01:10+01:00
Shibumi

Un superbe roman totalement inclassable. Faux roman d'espionnage, faux roman historique, vrai critique sociologique. Très bien écrit avec des personnages attachants malgré leurs failles.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mayoune 2019-02-19T12:00:49+01:00
Shibumi

Un excellent roman, qui court entre le Japon, les Etats Unis et le pays Basque, très bien écrit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jonew 2019-04-08T21:56:06+02:00
L'Expert

J'ai vraiment apprécié ce roman et me suis bien attachée au personnage de Hemlock. Je n'ai pas du tout vu la fin venir, je vous le recommande vivement !

Afficher en entier

On parle de Trevanian ici :

Dédicaces de Trevanian
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallmeister : 15 livres

À vue d'œil : 1 livre

Robert Laffont : 1 livre

Broadway Books : 1 livre

St. Martin's Paperbacks : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode