Livres
594 473
Membres
672 018

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

René Barjavel

Auteur

France Né(e) le 1911-01-24
France 1985-11-24 ( 74 ans )
6 383 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Ajcerise 2013-03-26T11:41:01+01:00

Biographie

René Barjavel est né en 1911 à Nyons, dans la Drôme. Fils de boulanger et petit-fils de paysans, il travaille avec son père tout en faisant ses études. Il obtient son baccalauréat en 1929, mais ne peut poursuivre, faute de moyens financiers, des études supérieures. En moins d'un an, il est alors tour à tour répétiteur, démarcheur pour agent immobilier, employé de banque, puis journaliste au Progrès de l'Allier ou il restera cinq années. En 1935, il rencontre l'éditeur Denoël, qui lui propose de travailler pour lui, à Paris. Pendant dix ans, il occupe le poste de chef de fabrication, tout en collaborant à différents journaux et revues, en particulier en tant que critique de théâtre et de cinéma.

Ses quatre premiers romans, Ravage (1943), Le voyageur imprudent (1944), Tarandol (1946) et Le diable l'emporte (1948) ne rencontrent pas le succès, et il doit explorer d'autres pistes : le théâtre, puis le cinéma. C'est ainsi qu'il écrit le scénario d'un film de science-fiction, La nuit des temps, qui ne sera pas adapté, mais qui, en tant que roman, est un succès (prix des Libraires 1968). Suivront d'autres grands romans comme Le grand secret, Les chemins de Katmandou, Le blessé ou encore La tempête.

Parallèlement, René Barjavel signe une chronique hebdomadaire dans le Journal du Dimanche, "Les libres propos de Barjavel", jusqu'en 1979. Quelques années plus tard, il consacre des chroniques à l'enchanteur Merlin, au Graal, et écrit, en collaboration avec Olenka de Veer, deux romans qui accordent une large place au merveilleux : Les dames à la licorne (1974) et sa suite, Les jours du monde (1975), puis L'enchanteur (1984), version romanesque de ses réflexions sur Merlin.

René Barjavel est décédé en 1985.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
2 229 lecteurs
Or
2 908 lecteurs
Argent
2 095 lecteurs
Bronze
1 315 lecteurs
Lu aussi
1 933 lecteurs
Envies
2 698 lecteurs
En train de lire
131 lecteurs
Pas apprécié
368 lecteurs
PAL
2 322 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.79/10
Nombre d'évaluations : 2 398

20 Citations 1 289 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de René Barjavel

Sortie France/Français : 2021-03-17

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Roxye 2022-02-24T22:40:54+01:00
La Nuit des temps

On m'a offert ce livre plutôt mon anniversaire et ce fut une excellente surprise ! Je ne m'attendais pas à que ça soit à la fois engagé, romancé, science-fiction et aventure. Très bien écrit, ça se lit vraiment très bien et c'est accessible pour tous.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fleur31 2022-03-12T22:36:22+01:00
La Nuit des temps

Un "Roméo et Juliette" de temps plus modernes, ou plutôt intemporel justement. Le livre commence avec une intrigue à la "Stargate", on ne sait pas quel mystère nous attend... On se laisse embarquer par ce suspens, les enjeux scientifiques, humains, et politiques. Avec l'amour en toile de fond. J'ai toutefois été particulièrement interpellée par le conflit entre Enisoraï et Gondawa, alors qu'au moment de ma lecture nous avons tous l'esprit fort préoccupé par la guerre en cours entre la Russie et l'Ukraine.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par klara_dema 2022-03-13T23:20:15+01:00
Ravage

Ce livre que dire...

Je m'en souviens comme si c'était hier que je l'avais lu et pas dans le bon sens du terme.

Je l'ai lu il y a 4ans, pour les cours. Comme on avait une évaluation dessus je l'ai fini et heureusement qu'il y avait cette évaluation pour le finir sinon je ne l'aurai jamais fini au déjà de la moitié du chapitre 2.

C'était une horreur pour moi à lire. Je comprends l'auteur et le félicite d'avoir écrit un livre avec beaucoup beaucoup d'imagination. Mais ce n'est vraiment pas mon genre mon style ou autre.

J'ai subit le livre du début à la fin, la distopie en tant que telle et bien mais certain passages mon trouble dans leur sens car c'était vraiment mais vraiment trop futuriste et tiré par les cheveux pour moi.

En tout cas ce n'est que mon humble à vie. Ce livr est à double tranchant je pense que siot on l'adore soit on le déteste.

En tout cas si tu t'apprete à le lire bonne lecture.

Afficher en entier
Roland, le chevalier plus fier que le lion

Le récit se veut fidèle à la « Chanson de Roland » que je n’ai pas lue. Bien que l’intrigue se base sur certains événements historiques, le réalisme ne semble pas au rendez-vous surtout lors de la bataille de Roncevaux. L’âge de Charlemagne, plus de deux cents ans, ne fait que confirmer qu’une légende comporte souvent des exagérations.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Roxy23 2022-04-10T19:01:00+02:00
Ravage

Vraiment terrifiant, et en telle résonnance avec un possible futur que c'est difficile de ne pas y voir une histoire prémonitoire

Un peu trop SF pour moi, mais les questions que ce roman soulève sont super intéressantes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miaouss 2022-04-19T10:46:59+02:00
Ravage

Commençons par le livre en général, il a été écrit en 1943, en pleine seconde guerre mondiale, et l’intrigue décrit la vie dans une centaine d’année. René Barjavel y décrit un monde postapocalyptique dystopique dans lequel la fin de l’humanité décline faute de trop miser sur le progrès scientifique. En effet dans ce monde, dans ce Paris avec des villes hautes à cause de la désertification des campagnes, et de la migration de la population vers les grandes villes. Plus rien ne subsiste en dehors des villes hormis quelques zones réfractaires aux changements, ce sont ces zones qui auront de l’importances plus tard.

Pour vous décrire le monde dans lequel l’auteur nous emmène, tout est fait en plactec et créé par de l’électricité, de la viande créée en laboratoire, aux vêtements, aux voitures, tout est technologie. Même les défunts subsistent dans des pièces de la maison dans des caissons sous vides au pans transparents pour toujours exercer leurs regards moralisateurs sur les descendants. On touche un peu sensible de la condition de la femme, et du racisme, qui reste très ancrée dans l’époque à laquelle le roman a été écrit. Les femmes restent des poules pondeuses bonnes qu’à tenir la maison et même si le mari décède, il exerce toujours son pouvoir avec son doigt réprobateur placé dans son box sous vide.

Chapitres courts mais avec une densité d’informations au début pour exposer le monde, je ne me suis pas perdu dans les nombreux détails et nouveauté de ce monde car l’auteur à su viser juste à plusieurs reprises. Ce qui ne pers pas le lecteur sous des néologismes habituels de la SF futuriste. Je le trouve aussi plus accessible que 1984 de George Orwell, même si les thèmes principaux les séparent, la vision du futur proche les rassemblent. Je le trouve aussi plus accessible pour une public jeunesse.

Quant à l’intrigue, elle a le mérite d’être sans trop d’incohérences voir quasiment pas. La survie des personnages, livrés à eux-mêmes qui tente de rejoindre le Sud après la grande panne qui plonge le monde dans le chaos. Le monde apocalyptique n’est pas si éloigné de la réalité d’aujourd’hui et c’est assez amusant à constater. On a déjà de la viande crée en laboratoire mais si elle n’est pas encore commercialisée, on est de plus en plus dépendant et accro aux nouvelles technologies. L’auteur a un regard pessimiste sur les nouvelles technologies et leurs utilisations mais c’est aussi ce qu’est intéressant dans ce récit, comprendre comment notre passé voyait notre présent.

L’angle de l’anticipation est un peu exagéré mais il permet de prendre conscience que notre mode de vie est voué à l’échec. A trop miser sur des énergies fossiles ou polluantes, c’est toute notre civilisation qui est en danger d’extinction. René Barjavel est un peu extrême aussi dans son retour à la nature, crucial pour la survie de nos personnages. Je ne parle pas trop d’eux car selon moi ils sont au second plan, c’est tombé sur François, Blanche, Jérôme comme ça aurait pu tomber sur Pierre, Paul ou Jacques, attention, je ne dis pas qu’ils ne sont pas travaillés, simplement que l’auteur permet au lecteur d’être dans le roman s’il le souhaite ou de garder ses distances. Le cœur du roman est l’effondrement d’après ce que j’ai compris, c’est décisif pour tout le reste du livre.

En bref, un roman saisissant par sa justesse d’exécution, par sa vision d’un futur très proche qui nous guette à force de trop abusé sur différents thèmes comme l’écologie avec la viande en labo, les fruits et légumes accessibles toutes l’année et bourrés de pesticides, on ruine notre Terre à vouloir la rendre trop productive. Beaucoup d’humanité dans les personnages même s’ils sont plutôt rétrogrades mais je mets ça sur l’époque à laquelle il a été écrit.

Ca reste une roman d’exception, un coup de cœur personnel que j’ai plaisir à vous partager.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Barbe-Bleue 2022-04-21T16:46:55+02:00
Ravage

L'intrigue est longue à se mettre en branle. Quasiment tout le premier chapitre est consacré à décrire le monde futuriste inventé par l'écrivain. Certains concepts, comme la conservation de la matière, sont prouvés à l'époque où le roman est écrit, mais semblent inconnus ou volontairement ignorés par René Barjavel (voir l'emblaveuse, par exemple). Principalement dans la dernière partie du livre, certaines exagérations que je ne citerais pas ici pour ne pas spoiler ne contribuent pas à rendre crédible l'ensemble. L'histoire demeure agréable à suivre cependant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Moineaunain 2022-04-25T09:31:30+02:00
La Nuit des temps

Une très belle découverte! J'ai beaucoup aimé ce livre de SF, beaucoup de suspens, on découvre tout en même temps que les scientifiques et on a tout de suite envie de connaitre la suite! L'histoire d'amour entre Elea et Paikan est très belle bien que la fin soit triste

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alexandre-239 2022-04-26T10:40:09+02:00
La Nuit des temps

Le premier roman que j'ai lu d'une traite dans toute ma vie de lecteur.

René Barjavel, on aime ou on n'aime pas… Personnellement j'adore !

Je dois avouer que je n'ai jamais été un lecteur assidu avant d'avoir découvert ce livre il y a près de quinze ans. En réalité je ne l'ai pas découvert, c'était un cadeau de ma soeur.

Ce livre présente avec une beauté intense la rencontre d'un scientifique du XXe siècle avec une femme multimillénaire réchappée d'une civilisation disparue.

On peut ressentir la douleur et la mélancolie profonde de cette femme lorsqu'elle comprend qu'elle est la seule de sa société à avoir survécu.

À cheval entre SF et roman psychologique nous amène à nous demander comment nous réagirions si nous étions cette femme, incapable de communiquer, et découvrant que tous les êtres qui nous sont chers sont désormais morts depuis une éternité.

Ce roman fut pour moi une véritable claque !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nadine-139 2022-04-28T12:57:07+02:00
La Nuit des temps

Mon livre préféré, relu il y a quelques mois,toujours aussi bien.

Afficher en entier

On parle de René Barjavel ici :

[Challenge] Les 26 livres (2018)
2018-12-31T16:07:28+01:00
[Challenge] Les 400 points (2018)
2018-11-06T14:57:02+01:00
Que lisez-vous en ce moment ?
2018-09-24T16:02:15+02:00

Dédicaces de René Barjavel
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 50 livres

Denoël : 36 livres

Pocket : 36 livres

Presses de la Cité : 21 livres

France Loisirs : 11 livres

Presses pocket : 8 livres

LGF - Le Livre de Poche : 7 livres

Glénat : 4 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode