Livres
421 595
Membres
338 405

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

René Barjavel

Auteur de 39 livres
ajouté par Ajcerise 2013-03-26T11:41:01+01:00

Biographie

René Barjavel est né en 1911 à Nyons, dans la Drôme. Fils de boulanger et petit-fils de paysans, il travaille avec son père tout en faisant ses études. Il obtient son baccalauréat en 1929, mais ne peut poursuivre, faute de moyens financiers, des études supérieures. En moins d'un an, il est alors tour à tour répétiteur, démarcheur pour agent immobilier, employé de banque, puis journaliste au Progrès de l'Allier ou il restera cinq années. En 1935, il rencontre l'éditeur Denoël, qui lui propose de travailler pour lui, à Paris. Pendant dix ans, il occupe le poste de chef de fabrication, tout en collaborant à différents journaux et revues, en particulier en tant que critique de théâtre et de cinéma.

Ses quatre premiers romans, Ravage (1943), Le voyageur imprudent (1944), Tarandol (1946) et Le diable l'emporte (1948) ne rencontrent pas le succès, et il doit explorer d'autres pistes : le théâtre, puis le cinéma. C'est ainsi qu'il écrit le scénario d'un film de science-fiction, La nuit des temps, qui ne sera pas adapté, mais qui, en tant que roman, est un succès (prix des Libraires 1968). Suivront d'autres grands romans comme Le grand secret, Les chemins de Katmandou, Le blessé ou encore La tempête.

Parallèlement, René Barjavel signe une chronique hebdomadaire dans le Journal du Dimanche, "Les libres propos de Barjavel", jusqu'en 1979. Quelques années plus tard, il consacre des chroniques à l'enchanteur Merlin, au Graal, et écrit, en collaboration avec Olenka de Veer, deux romans qui accordent une large place au merveilleux : Les dames à la licorne (1974) et sa suite, Les jours du monde (1975), puis L'enchanteur (1984), version romanesque de ses réflexions sur Merlin.

René Barjavel est décédé en 1985.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 679 ajouts
Or
2 322 ajouts
Argent
1 651 ajouts
Bronze
1 052 ajouts
Lu aussi
1 434 ajouts
Envies
2 031 ajouts
Pas apprécié
264 ajouts
PAL
1 665 ajouts

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.93/10
Nombre d'évaluations : 1 148

20 Citations 1 007 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de René Barjavel

Sortie Poche France/Français : 2017-09-14

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Palmyre 2018-05-10T14:07:54+02:00

J'aime les romans de René Barjavel. Ils peuvent sembler un peu désuet au vu de ce qui se fait actuellement, mais je trouve que ses romans étaient quelque peu visionnaires.

Celui-ci fait partie de mes préférés. La vie dans l'arche entre Mr Gé, Mr Jonas, les jumeaux Jim et Jif, est très spéciale mais aussi amusante grâce aux réparties acerbes et au bon sens familier de Mme Jonas.Jusqu'à la fin qui laisse nos héros au seuil d'un monde...meilleur?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par 200004livre200004 2018-05-21T09:51:33+02:00

Superbe lecture, le thème du voyage dans le temps est traité avec brio.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Azarie 2018-05-25T19:28:47+02:00

J'ai littéralement adorée ce livre, c'est ma professeur de français qui nous l'a fait lire et je ne m'attendais à une aussi belle qualité d'écriture !

Je vous conseil donc vivement de le lire bien que je trouve le début un peu long.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ellana06 2018-06-05T17:37:54+02:00

Je n'avais pas vraiment apprécié ce roman quand j'ai du le lire pour l'école, le trouvant trop brouillon dans le style autant que dans les faits, obscur même, et la fin m'avait définitivement convaincue dans mon opinion. Toutefois il faut avouer que c'est un classique à ne pas manquer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mavie95 2018-06-21T22:00:19+02:00

Je voulais découvrir l'auteur, mais malheureusement je n'étais pas dans un état d'esprit disposé à sa plume. Je trouve que son roman est très bon, mais ma lecture s'est mal passée, je ne suis pas arrivée à m'accrocher aux personnages, dans le sens où, je ne m'intéressais pas à eux, ce qui est problématique. Néanmoins, j'ai senti la force de cette plume pessimiste, acerbe qui donne vie à une société futuriste effrayante, irresponsable. J'essaierai de relire ce roman plus tard, quand je serai avec un esprit plus ouvert à l'auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lisagarcia 2018-06-24T13:04:15+02:00

Mon état d'esprit à la fin de ce roman ? : une multitude d'émotions qui se mélange et s'embrouille dans mon cerveau tels des spaghetti...

C'est un livre dont je suis tombée amoureuse, qui m'a apporté un rayon de soleil dans ce monde si gris, un peu de chaleur...bref vous avez compris ;), mais la question à se poser est POURQUOI ?

Et bien, tout d'abord de part l'histoire qui, selon moi, ressemble à beaucoup d'autres mais se veut avant-gardiste pour l'époque.

De plus, il y a un réel engagement politique de la part de l'auteur à propos de la guerre, de la faim dans le monde...qui était intéressant.

Dans son roman, Barjavel nous fait la description d'un monde meilleur où la technologie et la science sont bien supérieures à celles de notre société actuelle Spoiler(cliquez pour révéler) où le peuple de Gondawa est en parfaite communion avec la nature, et dont le principal problème (je dirais même le plus gros) est la GUERRE !

Je ne sais pas si on peut dire que ce roman est utopique ou même dystopique mais "La Nuit des temps" est indéniablement et avant tout l'histoire d'un Amour véritable entre deux êtres complètement en symbiose l'un avec l'autre :Spoiler(cliquez pour révéler)Eléa et Païkan !.

Cependant, qui dit histoire d'amour, dit histoire tragique ! Et oui, désolée de vous décevoir mais il faut avouer que cela fait toute la magie de l'histoire !

Bon, passons maintenant à ce que j'ai le moins apprécié...

Les personnages ! j'aurais préféré que l'auteur développe un peu plus en profondeur le personnage de Simon par exemple ou de Léonova qui à l'air tellement badasse ! (dommage...).

En ce qui concerne la plume de l'auteur, je mettrais seulement un petit hic sur ses descriptions de lieux, il faut dire que je me suis un peu perdue (peut être que c'est juste moi ! :))

Enfin, j'ai trouvé que certains passages trainaient vraiment en longueur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par shoushou_ 2018-06-28T12:54:32+02:00

Je trouve ce livre très original mais j'ai vraiment eu du mal à m'accrocher à ce livre .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Armenia 2018-06-30T23:35:01+02:00

L'Homme du vingtième siècle a toujours cru être la forme la plus avancée de son espèce. Quand une expédition française en Antarctique découvre toute une civilisation enfouie sous la glace depuis 900 000 ans, les principes mêmes de l'évolution sont remis en question et scientifiques comme gouvernements se jetent dans cette nouvelle course au savoir - et au pouvoir.

Pour commencer cette chronique, je vais être tout à fait honnête avec vous : j'ai quasiment détesté ce livre, bien que j'en sois allée au bout. Evidemment, tout ce que je vais en dire n'est que ma propre opinion. Je ne comprends pas trop l'enthousiasme énorme derrière ce livre, et j'en suis la première déçue, car il m'a beaucoup été recommandé, y compris par des personnes qui n'aiment pas vraiment la lecture, du coup ça me dérange un peu d'être aussi décalée d'une grande majorité.

D'abord, au contraire de tout ce que j'en avais entendu, je n'ai pas du tout trouvé ce livre universel et intemporel. Je sais bien qu'il a été écrit dans les années 60, et que ça forme plus ou moins une excuse pour les réflexions qui m'ont gênée, mais cette excuse n'en a pas rendue ma lecture meilleure. J'ai trouvé La Nuit des Temps raciste, sexiste et même légèrement homophobe par moments. Dire que c'est prouvé scientifiquement que le sexe masculin est plus intelligent, réduire la femme à son corps et l'objectifier, parler de "nègres" ou de "jaunes" alors qu'on pourrait très bien dire "africains" ou "asiatiques", ou encore n'envisager purement et simplement que des relations hétérosexuelles tout en disant que les gens qui ne trouvent pas l'amour sont forcément seuls et tristes, oui, je trouve ça très limite. Mais comme je l'ai dit, sachant que ça a été écrit il y a plusieurs décennies, j'aurais peut-être pu passer outre. Le problème, c'est que le reste du bouquin ne m'en a tout simplement pas donné l'envie.

D'abord, Barjavel s'emploie à juger et critiquer un à un tous les systèmes et gouvernements possibles et imaginables (ça constitue la moitié du roman), mais la conclusion m'a plus ou moins semblée être que de toute manière, on ne trouvera pas mieux que ce que l'on a déjà. Tout ça pour ça.

Les personnages sont très loin d'être attachants, tous autant qu'ils sont. Ils sont méprisants et méprisables, et la stupidité de certains personnages qui, dans ce monde fictif, sont censés être hauts placés, ne les en rends que plus irréalistes. Cela, ajouté aux visions abracadabrantes et rocambolesques qui constituent ce monde imaginé par l'auteur, ont rendu toute l'histoire invraisemblable, même dans le contexte de la science-fiction.

La révélation finale et la fin était aussi plutôt prévisibles, je crois bien que je les avais devinées dès la moitié du roman. La Nuit des Temps a véritablement été une lecture ennuyeuse et longue, bien que rapide à lire.

Les seuls points positifs à mes yeux, qui à eux deux ne parviennent pas à remonter la barre, sont la construction assez complète du monde (bien que, comme je l'ai déjà dit, je l'ai trouvé très invraisemblable) ; et le fait que le récit démarre plutôt vite...mais stagne rapidement, ce qui crée des longueurs.

En conclusion, tout ce que j'ai à dire d'un roman pareil, qui clairement ne comble pas mes attentes, c'est que quand, comme moi, on lit pour rêver et s'éloigner de la réalité, ce genre de livres ne convient clairement pas. Il m'a bien plus fait rager que rêver, à mon grand regret.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kalenne 2018-07-01T21:03:18+02:00

alors franchement ce livre à été un des meilleurs SF que j'ai lu avec Ravage du même auteur. Barjavel est un maître dans l'art du science fiction. Il a magnifiquement bien écrit ce livre, on est tenu en haleine jusqu'à la fin et le dénouement est simplement génial. Je le conseille vivement à ceux qui ne l'ont pas encore lu mais je conseille encore plus Ravage du même auteur et qui surpasse (si cela est possible) la nuit des temps.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mladoria 2018-07-06T10:07:44+02:00

J'ai découvert Barjavel avec ce livre même si je peux dire que je n'ai pas accroché au style du monsieur qui est pourtant considéré comme une pointure de la science-fiction française.

J'ai trouvé le style trop "scientifique" pour moi. Peu de figures de style, les descriptions sont brutes et sans fioritures, c'est là que je m'aperçois que j'aime quand la langue chante même un minimum. Cela dit, c'est parfaitement clair et se lit de façon fluide, même si mon intérêt à décrocher à de nombreux endroits, notamment quand il était question de conflits géopolitiques. Ce qui m'a manqué c'est d'avoir une vision approfondie de l'univers et des personnages. J'ai eu l'impression qu'il y avait beaucoup de thématiques évoquées mais qu'aucune n'était exploitée dans les détails.

Pourtant, j'ai vraiment apprécié le personnage de Simon, empathique et généreux, amant maudit, même si là encore la psychologie et le vécu du personnage ne sont pas abordés et c'est dommage. de même, l'histoire d'Eléa et Païkan est très belle et a des allures de tragédie shakespearienne. Mais là même si j'ai beaucoup aimé l'évocation des souvenirs d'Eléa dans les paysages de Gondawa ainsi le monde ancestral imaginé par Barjavel, j'ai été déçue que l'intrigue ne soit pas centrée essentiellement sur cette époque, j'aurais aimé en savoir plus.

La fin était pour moi très prévisible. le manque d'émotion contenu dans le style rend cette scène assez banale tout dramatique qu'elle soit.

En somme, de jolies scènes et un univers original, malheureusement noyés dans un style trop pragmatique et axé sur une politique internationale inutilement complexe. A mon grand désarroi, je me suis ennuyée trop de fois ; peut-être tenterai-je un autre titre de l'auteur en espérant que le style gagne en fantaisie.

Afficher en entier

On parle de René Barjavel ici :

Dédicaces de René Barjavel
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 50 livres

Denoël : 36 livres

Pocket : 36 livres

Presses de la Cité : 20 livres

France Loisirs : 10 livres

Presses pocket : 8 livres

LGF - Le Livre de Poche : 7 livres

Le cercle du nouveau livre : 4 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode