Livres
477 708
Membres
458 606

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Franz-Olivier Giesbert

339 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Lilou 2010-01-09T21:21:44+01:00

Biographie

Journaliste, biographe et romancier français

[Littérature française]

Né à Wilmington, Delaware le 18 janvier 1949

Né d'un père américain artiste peintre qui a fait le débarquement de Normandie et d'une mère française professeur de philosophie, Franz-Olivier Giesbert passe les premières années de sa vie aux Etats-Unis. Il arrive en France à l'âge de trois ans. Après des études secondaires au lycée d'Etat d'Elbeuf, il publie son premier article en 1967 dans Liberté Dimanche sur l'élection présidentielle américaine de l'année suivante. Après le bac, il étudie trois ans au Centre de formation des journalistes dont il est diplômé. Il va collaborer pendant quatre ans à la page littéraire de Paris Normandie dans laquelle il publie des entretiens avec Louis Aragon, Henry de Montherlant, Jules Romains... Franz-Olivier Giesbert entre à l'hebdomadaire Le Nouvel Observateur en 1971, d'abord comme journaliste au service politique puis il devient grand reporter, correspondant à Washington, chef du service politique et enfin directeur de la rédaction en 1985. De 1998 à 2000, il devient directeur des rédactions et membre du directoire du Figaro. Il quitte ses fonctions en septembre 2000, et entre à l'hebdomadaire Le Point en tant que directeur. Franz-Olivier Giesbert a présenté une émission hebdomadaire littéraire sur Paris-Première, intitulée Le Gai Savoir, pour lequel il a été récompensé par le Prix Richelieu de l'association de la Défense de la Langue Française en mars 1999. Il a ensuite poursuivi ses activités télévisées avec Culture et Dépendances sur France 3, puis en 2006, Chez FOG sur France 5.

Evene.fr

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
30 lecteurs
Or
91 lecteurs
Argent
86 lecteurs
Bronze
67 lecteurs
Lu aussi
108 lecteurs
Envies
118 lecteurs
En train de lire
6 lecteurs
Pas apprécié
21 lecteurs
PAL
175 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.74/10
Nombre d'évaluations : 92

0 Citations 66 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Franz-Olivier Giesbert

Sortie France/Français : 2018-10-25

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Granny-1 2019-04-19T16:48:23+02:00
L'Arracheuse de dents

Abandon ... un ramassis d'incohérences !

Plus qu'agaçant.

Je m'étais pourtant jurée que je ne lirais plus jamais du FOG!

La tentation du livre voyageur m'a punie... il retournera en boite à livres.

J'avais aimé " la cuisinière d'Himmler " , détesté " l'affreux " .. pour moi FOG c'est fini

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fred57 2019-04-30T00:14:20+02:00
Jacques Chirac

J'ai pris ce livre comme un livre d'histoire. Née en 1977, la III ème et IV République, la guerre d'Algérie, Mai 68, de Gaulle sont des "notions" plutôt "abstraites" pour moi. On y découvre un Chirac tout en contradiction: tantôt de gauche, tantôt de droite, antieuropéen puis proeuropéen, étatiseur puis privatiseur...

Une bonne biographie qui se lit comme un roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cetsak 2019-06-02T17:46:03+02:00
Le Schmock

« Il n'y a pas de hasard, il y a que des rendez-vous » ... ce rendez-vous là m'a marquée !

Rendez-vous prit, donc, avec « Le Schmock ». le Schmock ?! En Yiddish, ce mot signifie tout à la fois penis, con et salaud. le père de Franz-Olivier Giesbert appelait ainsi, ironiquement, Hitler.

Eh oui, si les rencontres de nos vies ne sont pas le fruit du hasard, les rencontres littéraires, à mon sens, ne dérogent pas à la règle.

A peine la lecture de l'avant-propos entamée, me voilà, déjà, quelque peu chamboulée.

D'abord, par la révélation des origines de l'auteur : « Je suis de sangs mêlés, normand, allemand, autrichien, juif, anglais, écossais, peut-être même antillais et amérindien si on en croit les légendes familiales ». Un père américain « héros » du débarquement, aux origines juives et allemandes dont de lointains cousins germaniques au passif nazi ... autant dire un certain malaise ambiant lors des rares visites familiales les réunissant.

Ensuite, par les questions soulevées : « par quelle aberration, à cause de quelles complaisances, quelles lâchetés, le nazisme fut-il possible ? Qu'était-il arrivé à l'Allemagne qui, avec l'Autriche, avait enfanté Jean-Sébastien Bach, Hildegarde de Bingen et Rainer Maria Rilke ? Comment cela a-t-il pu advenir ? »

Alors oui, les origines et ces questions là résonnent en moi, font écho à ma conscience car, moi aussi, je suis « de sangs mêlés » ...

Tenter d'expliquer l'inexplicable une lourde tâche rendu possible dans un subtil mélange de fiction et de réalité historique. Franz-Olivier Giesbert n'est jamais loin. Omniprésent dans le récit, il s'immisce et délivre au lecteur des précisions historiques, rétablit des vérités. Il décrypte, de manière très factuelle, le contexte de la montée du nazisme en Allemagne.

S'appuyant donc sur la fiction : l'histoire d'une amitié qui traverse la première et seconde guerre mondiale. L'amitié de deux familles munichoises : Les Weinberger et les Gottsahl. Les premiers sont juifs. le lien est fort, fragilisé certes, par cette montée en puissance du nazisme mais il résiste tant bien que mal.

L'équilibre est fragile et le choix du camp parfois incertain. La limite entre les deux est parfois floue ... qu'elle soit consciente ou inconsciente ...

Avec l'ascension progressive de Hitler, le destin des deux famille les emmène vers le pire : la proximité avec le « monstre ».

L'auteur, via le récit du quotidien de ces deux familles met, donc, l'accent sur le peuple allemand face au « Schmock ». Ce roi de la perversion, capable des pires manipulations, jouant de sa grande faculté d'orateur :

« Modérant son antisémitisme frénétique devant les industriels qu'il s'employait à séduire, il le jetait le même jour, comme un os à ronger, dans ses discours devant la populace en transe. »

Hitler, l'immonde anguille se faufilant dans la brèche discrètement ... inoculant alors son venin ... s'enfonçant dans les eaux troubles de l'horreur ... destination finale : l'enfer ... concentration, extermination ...

L'histoire d'un « Schmock », d'un peuple ... notre histoire à tous !

À vous, Franz-Olivier Giesbert, cette première rencontre fut éprouvante, certes, mais quelle rencontre ! Merci à vous pour ce roman magistral, ce travail de documentation titanesque et votre grand respect des victimes et rescapés des camps dont, volontairement, vous n'abordez pas le quotidien et vos raisons sont des plus humbles ...

À toi, Rolf, mon grand-père ... Berlin, 1938, tu as seulement 17 ans lorsque tu rejoins la résistance contre le nazisme. Ta vie entière vouée aux autres et à la réconciliation Franco-allemande.

Tu étais là, dans mes pensées, tout le long de ma lecture.

À ta mémoire, mon extraordinaire grand-père, je te dédie ce billet ... peut-être, parviendra-il jusqu'à toi ...

Afficher en entier
Un très grand amour

Franz-Olivier Giesbert... Qui ici n'a pas le charme de son phrasé de d'habitude. L'histoire est fade, un peu crue du reste et au vu du titre je m'attendais à quelque chose de romantique, c'est raté. Un anti-héros parfait cela dit, mais ce n'est pas le genre de livre qui me fait vibrer...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MarcelleV 2019-08-04T19:51:14+02:00
Belle d'amour

L'histoire de Tiphanie importe peu, mais c'est le prétexte à raconter le moyen-âge au quotidien et la vie de Saint Louis en prime, et c'est vrai, on apprend des tas de choses. Ajoutez un intéressant parallèle sur les conflits politico-religieux entre l'Orient et l'Occident au temps des croisades d'une part, et aujourd'hui d'autre part, et on obtient un bouquin malin...Toujours aussi truculent F.O Giesbert - il excelle avec Belle d’amour, on y reconnaît sa verve et son talent. Le romancier érudit et talentueux nous emmène dans une épopée riche en événements qu’il aime tant raconter. Il le fait très bien et sait nous faire partager. Le mot est juste, l’écriture aiguisée, nous revisiterons aussi notre histoire, remettant quelques sujets à leur place.On sent à la lecture de l'ouvrage que l'auteur s'est régalé à l'écrire et nous régale aussi. Grande histoire d'amour(s) vertébrée dans l'Histoire avec un grand H. Je n'en dis pas plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MarcelleV 2019-08-04T19:57:36+02:00
L'Immortel

Bon style et écriture élégante

L'auteur a mélangé des histoires vraies à une intrigue bien conçue, un portrait amoureux de Marseille, très juste, poétique et réaliste.

On se plonge à une vitesse vertigineuse dans les méandres du milieu marseillais, parfois si étrange...Chacun des personnages transpire, malgré la violence de certains passages, une véritable humanité.

Le héros reste Marseille, on y parle cette langue si chantante, un vrai plaisir...

Un bon moment de lecture.

Afficher en entier
Un très grand amour

Comment se déroule une vie d'un homme amoureux, atteint d'un cancer de la prostate?

Bien écrit, en 50 morceaux. Agréable à lire.

Je n'aime pas tellement toutes les références à d'autres écrivains, qui n'ajoutent pas grand chose à cette histoire d'amour.Il s'avère finalement moins décevant que ce que j'imaginais ; souvent caricatural c'est vrai, un personnage principal plus pathétique qu'égocentrique, et une réflexion tout de même plutôt intéressante à mon sens concernant l'amour : doit-il couper du monde, être une prison ou un moyen de s'épanouir ?

Pas transcendant mais pas désagréable...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MarcelleV 2019-08-05T09:08:57+02:00
Le Schmock

C'est une histoire assez bien connue, mais vue sous une nouvelle perspective. On ne lit ces matériaux pour plaisir, plus pour devoir, mais il y a plaisir a trouver....Grâce à des personnages bien campés l auteur nous transporte par le biais d une passion amoureuse dans une période historique que l on ne peut et ne doit ignorer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lea130298 2019-09-01T09:09:31+02:00
L'Arracheuse de dents

J'ai beaucoup aimé ce livre très pédagogique, bien que l'histoire soit assez invraisemblable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Leseratte 2019-11-10T14:36:59+01:00
Le Schmock

Du passe mais redevient tres actuel..l'auteur ne menage pas ses mots.j'ai appris beaucoup sur cette periode d'entre deux guerres .un melange subtile de roman et d'histoire..

Afficher en entier

Dédicaces de Franz-Olivier Giesbert
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 16 livres

Flammarion : 5 livres

Seuil : 2 livres

Grasset : 2 livres

J'ai lu : 2 livres

France Loisirs : 1 livre

Vendemiaire : 1 livre

Éditions Perrin : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array