Livres
614 904
Membres
712 861

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Harper Lee

Auteur

Etats-Unis Né(e) le 1926-04-28
Etats-Unis 2016-02-19 ( 89 ans )
3 113 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par SarahB 2010-07-04T23:26:32+02:00

Biographie

Années d'études [modifier]

Nelle Harper Lee naît le 28 avril 1926 à Monroeville, une ville de 7 000 habitants dans le sud-ouest de l'Alabama. Son père, Amasa Lee, est avocat et éditeur du Monroe Journal ; il a de nombreuses ressemblances avec Atticus Finch, le père de la narratrice dans Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur. Enfant, Lee était un garçon manqué et une lectrice précoce. Elle était amie avec son voisin et camarade d'école Truman Capote.

Après ses études secondaires au lycée de Monroeville, elle fait de 1945 à 1949 des études de droit à l'université d'Alabama, qu'elle décide d'arrêter pour aller vivre a New York avec l'intention de devenir écrivain. Bien qu'elle n'obtienne pas de diplôme, elle part ensuite pour Oxford, puis revient s'installer à New York en 1950.

Son apport à De sang-froid [modifier]

Lee Harper travaille quelque temps à New York comme employée de bureau dans une compagnie aérienne où elle se charge des réservations. Mais bientôt elle décide de se lancer dans une carrière d'écrivain, avec le soutien moral et financier de ses amis. Truman Capote l'entraîne en 1959 dans l'écriture d'un roman sur un quadruple meurtre, qui va devenir De sang-froid (In Cold Blood). Elle l'accompagne à Holcomb (Kansas) pour l'aider dans ses recherches. Elle l'assiste pendant les entretiens, jouant notamment un rôle apaisant auprès de ceux qui étaient surpris de la personnalité excentrique de Capote. Elle est toujours là pour encourager l'écrivain lorsqu'il menace d'abandonner un projet aussi ample et épuisant. Capote la cite en la remerciant pour son "travail de secrétaire" et lui dédie le roman, ainsi qu'à son amant Jack Dunphy.

Son œuvre [modifier]

Manifestation raciste à Little Rock, 1959

En 1957, elle présente à son agent un premier manuscrit. Celui-ci est plus proche du recueil de nouvelles que du roman, et c'est sur les conseils de son agent qu'elle va, pendant deux ans et demi, développer l'une d'elles. To kill a Mockingbird, paru en 1960, est son seul livre publié. Le succès est immédiat, et le livre est couronné par le Prix Pulitzer en 1961. Plaidoyer pour la justice, le roman paraît à l'époque où la reconnaissance des droits civiques des afro-américains, et notamment l'abolition de la discrimination de facto dans des établissements d'enseignement provoque des manifestations conservatrices violentes.

Lee Harper cesse ensuite de publier des romans. Quelques articles et essais paraissent sous sa signature, entre autres dans Vogue. Son silence et sa très grande discrétion depuis la parution de son unique livre alimentent les rumeurs, d'autant plus qu'elle aurait déclaré s'être mise à la rédaction d'un second roman peu après "Ne tirez pas sur l'oiseau-moqueur". Les bruits courent parmi ses admirateurs qu'elle aurait écrit plusieurs romans, sans en publier aucun, ou qu'elle aurait continué à publier sous un pseudonyme.

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur est adapté au cinéma sous le titre Du Silence et des Ombres.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
887 lecteurs
Or
994 lecteurs
Argent
588 lecteurs
Bronze
332 lecteurs
Lu aussi
447 lecteurs
Envies
1 742 lecteurs
En train de lire
114 lecteurs
Pas apprécié
56 lecteurs
PAL
1 263 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.24/10
Nombre d'évaluations : 981

1 Citations 511 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Harper Lee

Sortie Poche France/Français : 2019-01-23

Sortie USA/English : 1960-07-11

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par SpagBol 2022-07-18T16:26:21+02:00
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Un classique de la littérature américaine et dont les enseignements sont malheureusement toujours d'actualité. Lecture facile et rapide, n'hésitez pas si vous l'avez dans votre bibliothèque.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par altenaissa 2022-08-09T12:35:07+02:00
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Ce livre fait sûrement partie des mes coups de cœur de l’année 2022. J’ai adoré ma lecture du début à la fin, au point d’avoir d’immenses difficultés à poser l’ouvrage et tout particulièrement lors du dernier tier.

Le récit se déroule dans les années 1930, pendant la période de crise de la Grande Dépression, dans une ville fictive de l’Alabama, Maycomb, dans l’Amérique ségrégationniste. Ce livre nous est donc raconté du point de vue de Scout, élevé avec son frère par Atticus, qui a été commis d’office pour défendre un homme noir accusé de viol.

Déjà, je veux parler du personnage d’Atticus qui est absolument incroyable, merveilleux. C’est un avocat intègre, droit, honnête, incarnation magnifiée de la justice dans ce qu’elle peut avoir de plus noble. Il se bat corps et âmes pour défendre cet homme et prouver l’aberration du système qui au prétexte d’une couleur de peau est prêt à étouffer la justice. Le procès occupe une bonne partie du roman, et il est fascinant et trépidant. Cet ouvrage à travers un style léger et drôle nous montre la ségrégation aux Etats-Unis à travers les yeux d’une enfant. Ce livre devrait être lu par tous et toutes à n’importe quel âge.

En ce qui concerne le titre, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, Harper Lee utilise l'expression à dessein. L'oiseau moqueur est un passereau qui chante tout le temps dans le sud des Etats-Unis. Le tuer, c'est comme s'en prendre à un enfant ou condamner un innocent. C'est nier tout ce qu'il représente.

« En grandissant tu verras des blancs tromper des noirs. Lorsqu'un blanc se comporte ainsi, quel que soit son nom, son origine et sa fortune, ce blanc est une ordure »

Afficher en entier
Commentaire ajouté par anna91 2022-08-10T21:16:02+02:00
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

J’ai commencé ce livre en seconde parce qu’on partait en voyage scolaire en louisianne et aujourd’hui je suis en terminale et je viens à peine de le finir. J’ai mis deux ans à lire ce livre simplement à cause de problème lecture ponctuels. Mais en ayant mis ce temps à le lire, il m’a marqué. Les personnages et l’histoire sont touchants. On vit à travers la vision d’une petite et cela nous rappel notre enfance. J’ai adoré !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Plassans 2022-08-16T14:40:45+02:00
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Grand classique de la littérature antiségrégationniste, « Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur » est un roman qui a marqué le monde entier par son approche singulière et pédagogique du racisme et de la ségrégation.

En Alabama, dans les années 30, Atticus Finch, avocat intègre et rigoureux qui élève seul ses deux enfants, est commis d'office pour défendre un Noir accusé d'avoir violé une Blanche.

Dans un sud engoncé dans ses réflexes racistes, héritage issu d'un passé esclavagiste, le récit de ces événements vu par les yeux d'une petite fille, vive et espiègle, dénuée de tous préjugés (comme nous avons pu l'être durant notre tendre enfance) marque forcément les consciences, d'autant plus que l'issue d'un tel procès à cette époque et en Alabama, est scellée dès le début…

véritable outil d'éveil à la conscience d'une petite fille, ce roman de la ségrégation décrypte la peur, la bêtise humaine et la bonne conscience étriquée portée en étendard, « Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur » fait partie de ces livres qu'il faut avoir lus pour pouvoir comprendre une ambiance et une époque, admirablement décrits par Harper Lee.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Plassans 2022-08-16T14:45:13+02:00
Va et poste une sentinelle

Hélas intéressant mais décevant . Dans ses deux premiers tiers, le livre est, pour moi, à la hauteur de "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur". Scout la rebelle, devenue vingt ans après une brillante jeune new-yorkaise, revient dans son petit village d'Alabama. La thématique m'a touchée personnellement : le paradis d'enfance retrouvé et revécu par l'adulte, la remise en question et la mélancolie qui en découlent, la tension qui s'instaure peu à peu quand cette jeune femme libérale découvre le ségrégationnisme profond de ceux qu'elle aime. A cela s'ajoute un certain nombre de scènes d'enfance ou de jeunesse que les lieux rappellent à Scout devenue Jean Louise, scènes savoureuses même si elles n'atteignent pas le délire de l'inégalable scène de Scout déguisée en jambon dans "Ne tirez pas...". Quant Atticus, le juge intègre, le père adoré, tombe de son piédestal et quand Scout refuse la demande en mariage de son ami d'enfance, on s'attend à une conclusion en force, un épanouissement final de l'héroïne, et là, malheureusement, tout bascule et devient, pour moi, incompréhensible. On se dirige, à coup de gifles et de discussions spécieuses sur le fédéralisme opposé à l'Etat, sur le dixième amendement et sur l'âme profonde du sud vers une "moralité" pour moi inacceptable : "voilà, ma fille, tu es devenue adulte, tu as compris que rien n'est parfait alors tu acceptes les tiens comme ils sont et restes vivre en Alabama". Pauvre Scout l'indomptable!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurine-90 2022-08-28T17:47:40+02:00
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Je n'ai plus beaucoup de souvenir de ce livre mais je me rappelle bien avoir passé un bon moment de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aileen 2022-08-31T10:08:44+02:00
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Un très beau roman sur fond historique de la ségrégation

Afficher en entier
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Un petit livre sympathique dans l'ensemble, à cheval entre la tranche de vie et la question des droits sociaux des Noirs. C'est un peu hétérogène, et je regrette que certains aspects n'aient pas plus été développés, comme la relation avec Boo Radley. Toute cette histoire a comme fil conducteur le père, avocat, qui élève ses enfants d'une manière assez libérale pour l'époque et les relations de voisinage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par laflut 2022-09-18T15:26:12+02:00
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

[Lu en VO]

Une bonne lecture mais qui gagnerait vraiment à être approfondie du début à la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dahnee 2022-09-26T12:40:26+02:00
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

J'ai vraiment apprécié la lecture de ce livre. Le livre évoque des sujets graves tel que la ségrégation à travers l'innocence d'une petite qui est intelligente et qui tente de comprendre le monde qui l'entoure. Cela donne une histoire touchante et drôle et qui mérite d'être lue rien que pour la prouesse de l'auteure de réussir à nous transporter dans l'histoire grâce une excellente narration.

L'histoire met du temps à ce mettre en place ce qui peut surprendre certains mais ne surtout pas abandonner et le lire jusqu'au boutUn classique de la littérature du Sud des Etats Unis du XXème siècle, où l'on sent l'opposition entre les sudistes profonds et un début de revendication des droits des noirs, ou a minima une justice impartiale, tout cela vu à travers le regard d'une petite fille espiègle et touchante. A lire sans réserve, à tout age.

Afficher en entier

Dédicaces de Harper Lee
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

LGF - Le Livre de Poche : 4 livres

Grasset : 3 livres

HarperCollins : 3 livres

Arrow Books : 3 livres

Julliard : 1 livre

Editions de Fallois : 1 livre

France Loisirs : 1 livre

Seghers : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode