Livres
464 313
Membres
424 923

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Linda Saint Jalmes

919 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par 21la 2012-05-09T21:52:11+02:00

Biographie

Linda Saint Jalmes est une romancière française née en 1971.

Les mots et les dessins ont toujours fait partie de son univers.

Bercée par les contes celtiques de sa grand-mère molènaise, son imagination s’est enrichie au point de nous livrer une passionnante trilogie : La saga des Enfants des Dieux.

Son premier roman, Terrible Awena, a été édité aux éditions BoD en novembre 2010 et a tout de suite rencontré le succès en touchant au coeur les lecteurs.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
489 lecteurs
Or
536 lecteurs
Argent
291 lecteurs
Bronze
201 lecteurs
Lu aussi
170 lecteurs
Envies
1 099 lecteurs
En train de lire
25 lecteurs
Pas apprécié
65 lecteurs
PAL
622 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.93/10
Nombre d'évaluations : 285

0 Citations 299 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Linda Saint Jalmes

Sortie Poche France/Français : 2018-03-24

Sortie France/Français : 2019-04-01

Les derniers commentaires sur ses livres

Les Croz, Tome 2 : Le Collier ensorcelé

https://fantasybooksaddict.blogspot.com/2019/04/les-croz-tome-2-linda-saint-jalmes.html

Alors que Kalaan, comte de Croz été mis en lumière dans le tome 1, ici, c'est Isabelle, sa jeune sœur, et Dorian Saint Clare, qui le sont. Pour autant, j'ai apprécié qu'il soit toujours présent en parallèle dans certains chapitres qui sont de son point de vu où il cherche une solution pour faire revenir ces deux-là, qui se sont retrouvés projetés plus de 3000 ans en arrière en Egypte, sous le règne d'Hatchepsout, à cause d'une nouvelle malédiction !

Je me répète mais j'ai, à nouveau, adoré la plume magnifique et pleine d'humour de l'auteure. Le roman a une bonne base historique, qui donne beaucoup de crédibilité à l'intrigue. L'Egypte me fascine depuis toujours et grâce à ce second opus, on découvre le contraste entre les paysages arides d’Égypte et humide de la Bretagne, ainsi que leurs différents mythes. Cela m'a beaucoup plu ! De plus, elle fait le lien avec son autre saga Les Enfants des dieux. Bon j'avoue que parfois, j'ai été un peu perdu étant donné que je ne l'ai pas encore lu en entier. Heureusement, certains noms me parlaient même si je ne connaissais pas leur histoire.

Au niveau des personnages, Isabelle est très moderne pour son époque et j'ai beaucoup aimé découvrir les faces cachées de sa personnalité, bien que parfois, elle soit agaçante à bouder dès qu'elle n'obtient pas ce qu'elle veut. Elle a beaucoup de caractère et ses joutes verbales avec Dorian, sont vraiment drôles à suivre car ils ne cessent de jouer au chat et à la souris. Cependant, les non-dits qui existent entre eux ne vont pas leur faciliter la tâche !

Les frères Guivarch, apportent également une touche humoristique avec leurs disputes car l'un et l'autre sont radicalement différents malgré leur lien de parenté !

Il y a également beaucoup d'autres personnages qui gravitent autour d'eux, aussi riches les uns que les autres, et c'est la grande force de cette histoire car elle donne davantage de poids à l'intrigue !

Pour conclure, si ce n'est pas déjà fait, lancez-vous dans cette saga car vous ne serez pas déçu ! L'auteure a su, encore une fois, me faire voyager au gré des époques et des différentes mythologies, qu'elle y aborde !

Afficher en entier
La saga des enfants des Dieux, Tome 2 : Sophie-Élisa

Un bon second tome où l'on retrouve les ingrédients du premier.

http://cocomilady2.revolublog.com/la-saga-des-enfants-des-dieux-t2-p1437222

Cette saga mise vraiment sur la joie, l'amour, l'amitié, tout en nous emmenant dans le passé et le monde des beaux highlanders.

J'avais beaucoup apprécié le premier opus que j'avais trouvé particulièrement original et frais. J'ai aussi bien aimé cette suite, même si je suis moins enthousiaste car on surfe un peu sur le succès du premier et l'on reste sur le même type d'histoire. Cette fois, on suit juste les aventures d'un nouveau personnage, la fille d'Awena : Sophie-Elisa.

Tandis qu'en 1416, tous vivent en paix, tout à leur joie d'avoir conjuré la malédiction des Dieux et la prophétie, Logan MacKlare, l'ami d'Awena dans le futur, se retrouve lui aussi projeté dans le passé par le cercle de pierres. Là, il est découvert par Sophie-Elisa, qui va lui réserver un accueil musclé, mais ne va pas lui être indifférente, loin de là.

De surprises en quiproquos, il va vite falloir découvrir les raisons de cette nouvelle arrivée et ce qui se cache derrière tout cela...

On retrouve donc les ingrédients du premier, comme vous le voyez, mais avec de nouveaux personnages. On fait la connaissance des jumeaux, Sophie-Elisa et Cameron, bientôt adultes, et l'on retrouve Logan, mais il est différent et a oublié beaucoup de choses. Pourquoi ? c'est ce que le roman va nous faire découvrir.

J'ai encore une fois aimé l'histoire, même si j'ai regretté qu'elle soit aussi proche de la première. J'aurais vraiment voulu qu'on évolue différemment afin d'être plus surprise et pouvoir encore mieux accrocher à l'intrigue.

Mais malgré tout, j'ai passé un très bon moment, et la sorcière guérisseuse qui parle comme maître Yoda m'a encore une fois fait beaucoup rire, c'est vraiment mon personnage préféré je crois.

Par contre, l'évolution de la romance, le rapprochement, les scènes d'amour, le mariage, avaient un goût de déjà-vu me concernant. J'espère donc que le prochain tome sera plus tourné vers l'action, plein de rebondissements, et qu'il sera plus sombre car alors, cela signifiera que l'intrigue a pris une autre dimension et s'est diversifiée, ce que je vous dirai très bientôt ! ;)

Afficher en entier
La saga des enfants des dieux, Tome 1 : Terrible Awena

Plutôt emballée par le topo de départ : voyage dans le temps en Ecosse, ça me branchait totalement (j’ai adoré Outlander) ! Et au cours de la lecture, de déception en déception...

Le début me plaisait beaucoup et au fur et à mesure j’ai trouvé l’héroïne niaise, l’histoire un peu trop... certaines scènes semblant en total décalage avec l’histoire en fait. Certaines scènes m’ont fait sourire mais d’autres ne me paraissaient vraiment pas crédibles pour le contexte. La fin m’a cependant bien plu ! On retrouve un rythme dans la narration,

Ceci étant dit, j’ai lu l’histoire de façon très hachée, ce qui m’a peut être empêché d’apprécier réellement l’histoire ?

Donc malgré une histoire prometteuse et des touches d’humours bien senties, je n’ai pas vraiment apprécié ma lecture. Néanmoins, la fin du tome 1 me donne envie de continuer donc peut être que je continuerai la série un jour.

Afficher en entier
La saga des enfants des dieux, Tome 1 : Terrible Awena

Un très bon tome, j'ai beaucoup aimé suivre les aventures d'Awena au temps des highlanders.

Afficher en entier
La saga des enfants des dieux, Tome 1 : Terrible Awena

Cela faisait longtemps que je souhaitais lire ce livre et du coup je me suis lancé et je ne regrette pas. J'ai adoré le concept de voyage a travers le temps, j'ai adoré Awena et Darren. Une lecture ou j'ai retrouvé de l'amour, de l'amitié, de l'humour, des personnages au top, un peu de combat, de la magie. Bref le cocktail parfait pour passer un excellent moment

Afficher en entier
La saga des enfants des dieux, Tome 1 : Terrible Awena

Je remercie Linda pour le partenariat avec le blog. J'avais déjà eu l'occasion de lire ce premier livre à sa toute première parution, avant les maisons d'éditions et je dois admettre que cela date de quelques années. J'avais aussi un peu oublié l'histoire, honte à moi. La nouvelle couverture des éditions LST est magnifique, et reflète bien là où se réside le "problème".

Awena est une jeune femme de 21 ans qui se voit offrir par sa "chère" mère un voyage dans le nord des Highlands, afin d'y retrouver une partie de sa famille. À peine arrivée, elle décide de se promener et tombe littéralement sur un ancien cercle de menhirs. Quelques paroles prononcées en riant et la voilà qui se réveille entourée d'apprentis Druides, de Highlanders plus vrais que nature. Awena se retrouve propulsée 618 ans en arrière. Folie passagère ? Se serait-elle cognée dans ce cercle de menhirs et ainsi aurait-elle fini avec une commotion cérébrale ? Naye, rien de tout cela, Awena vient d'un autre temps et celui qui se déroule sous les yeux va avoir fort à faire avec une demoiselle de caractère !

Attention, attention, la miss Awena a un sale caractère (oui je le dis haut et fort) et par-dessus tout son vocabulaire va de pair avec l'écriture de l'auteur. Le livre est écrit à la troisième personne, laissant ainsi les déboires de notre héroïne passer repasser et ainsi de suite, et également suivre un peu les autres personnages. L'histoire est focalisée sur Awena, avec des termes de gaélique écossais, qui nous sont bien entendu expliqués au fur et à mesure. Un voyage dans le temps qui ne manque pas de piquants. Le langage, les termes familiers, les expressions qui prisent au pied de la lettre peuvent donner des situations plus que cocasses. L'auteur a beaucoup joué entre les différences d'époque : l'électricité et tout ce que cela a apporté, la vision des femmes et des enfants, l'eau courante, la médecine, la magie. Cette magie celte qui fait partie intégrante du monde dans lequel elle tombe. Il y a un sacré grain de folie dans l'imagination débordante de l'auteur. Certaines scènes, certains actes, certains gestes ne sont pas compatibles avec l'une ou l'autre de la réalité, mais il s'agit d'un livre "fantastique" et j'aime beaucoup l'audace dont a fait preuve Linda dans son texte.

Passons maintenant aux personnages. Si Awena avait été triste à mourir, pleurant sur son sort du début à la fin et étant égoïste, il est clair que j'aurai eu du mal à terminer ce livre. C'est une jeune femme pleine de vie qui n'a pas vraiment eu de chance dans son enfance. Une mère qui a préféré l'envoyer en pensionnant pour ne pas s'en occuper et dès qu'elle en a eu assez, elle l'a envoyée chez une de ses tantes. L'amour maternel n'est vraiment pas donné à tout le monde. Lorsqu'elle fait ce vœu stupide à ses yeux de trouver l'âme sœur, la magie s'en mêle et elle arrive presque aux pieds de Darren, seigneur de ses terres. Ce dernier "cherche" également celle qui saura remplir son cœur de cet amour qu'il veut et également celle qui accomplira la prophétie ! (Tiens, tiens, une prophétie, comme c'est bizarre... mdr) Elle va bien se rendre compte à un moment donné que le passé dans lequel elle est est vrai. Le choc entre ce qu'elle porte et ce qu'elle va devoir porter, sans compter que ce n'est pas une jouvencelle en détresse. Le début la montre tout de même larmoyante à souhait, avec un défilé de jours très rapide et sa façon de rester cachée dans sa chambre. Et puis un déclic et elle se met à vouloir tout savoir. La curiosité est un vilain défaut qui va lui attirer de la sympathie. Elle sait écrire !!!! Même si elle est attirée par Darren, elle ne sait pas si c'est vraiment d'elle ou de lui que cela arrive. Et puis elle veut rentrer chez elle, dans son époque. Même si rien ne l'attend vraiment.

Darren est un highlander avec son kilt, ses terres, ses hommes, sa fierté et sa magie qui coule en lui. La vraie magie, pas de simples tours de passe-passe. Dans son monde, dans son temps, elle est toujours présente et pour ceux qui n'en ont pas et n'y croient pas et tout le tralala, elle se cache à leurs yeux en montrant des objets, des aliments et autres qu'ils connaissent. Il est orgueilleux, fier de son peuple, de lui, de ce qu'il conçoit, et lorsqu'il lui tombe dans les bras une rouquine au tempérament de feu, il sait déjà qu'il est dans ses griffes. Ce qui est très sympa c'est le fait qu'il la séquestre afin de savoir qui elle est vraiment. Logique, le syndrome de Stockholm doit provenir de ce personnage, pas moyen autrement. Entre eux c'est tout feu tout flamme, il s'amuse de la voir rougir, il adore la titiller pour qu'elle démarre au quart de tour. C'est un joueur qui lorsqu'il a déposé son cœur aux pieds d'une femme ne le récupère pas. Il y a pas mal de scènes où on peut ressentir sa force et aussi ses faiblesses. Son amusement dans les jeux que nous appelons rugby maintenant, la façon dont la pudeur n'existe pas. Il fait partie d'un peuple fier qui n'hésite pas à montrer ses attributs sans le vouloir. Je n'ai pas osé imaginer, mais il est clair qu'une vision pareille pour Awena n'a pas dû la laisser de marbre !

Lorsque la magie s'emmêle, il y a des situations à faire peur, des situations cocasses, des frayeurs qui peuvent aller très loin. La prophétie n'est connue que du côté de Darren, elle n'en sait rien et pour cause ! Avec ce que l'auteur nous a concocté c'est à la fois drôle, surprenant, angoissant et bon sang, qu'est-ce que j'ai pu rire ! Le décalage entre notre siècle et le leur est logique, car l'évolution n'est pas la même, Awena arrive à bien s'en sortir. En même temps... vu comment Darren arrive à obtenir certaines choses, bref je ne peux en dire plus sur cette partie de l'histoire, mais j'aimerais bien être à sa place et ainsi éviter certains mauvais côtés de notre époque. Et puis Linda a tout de même une chance incroyable : tous les mâles sont beaux, grands, parfaits avec THE kilt ! Forcément, cela aide, mais ce n'est qu'une histoire qui nous éloigne de la réalité le temps de la lecture et cela fait du bien.

Il y a bien d'autres personnages, celui de la fameuse "sorcière" qui parle comme maître Yoda, ce n'est qu'un vil copieur ce bonhomme de couleur ! Les apprentis druides qui ont du fil à retordre, Aigneas, LArkin qui m'a littéralement sciée, c'est un bougre d'homme qui avait besoin de cette terreur rousse pour lui apprendre à rire. Eileen reste ma préférée dans tout le lot, avec les mots au pied de la lettre et cette façon de monter plus haut pour sauter sur celui qu'elle veut, j'ai bien imaginé la scène et je n'en pouvais plus de rire. Les Veilleurs qui ont une importance dans le récit donnent la puce à l'oreille. Bref avoir le choix dans les personnages sympas ou non, car il y en a de sacrés. Logan a un grain, comme les trois quarts des protagonistes en fait et j'ai adoré le passage dans la maison du grand-père totalement sourd, enfin ça, c'est une autre histoire.

En conclusion, un premier tome amusant, hallucinant par moment avec des personnages parfois caricaturaux, parfois complètement fous. Un récit qui fait du bien, qui se termine comme s'il n'y avait pas de suite et pourtant il y a des personnages qu'on ne peut pas oublier. Donc vivement la suite !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/terrible-awena-tome-1-la-saga-des-enfants-des-dieux-linda-saint-jalmes-a166192732

Afficher en entier
La saga des enfants des dieux, Tome 1 : Terrible Awena

Depuis le temps qu'il était dans ma PAL ... Si j'avais su ... Je l'aurais lu plus tôt. Awena est une jeune femme au tempérament vif et affublé d'une mère pas maternelle pour 2 sous. L'amour filiale n'est pas présent dans leur relation. Elle se marie et offre un voyage en Écosse à sa fille plus pour l'éloigner qu'autre chose. Voilà Awena et sss envie d'indépendance relégués dans un vieux château des Highlands.

A peine arrivée elle part se balader et se retrouve projetée via un cercle de pierre et un vieux dans un tas de trucs ... gluants !

Elle se retrouve face à 2 hommes kilt. Le début de l'aventure.

Beaucoup d'humour dans ce premier tome et des personnages relevés.

J'ai pris énormément de plaisirs à lire ce tome à tel point que j'ai investi dans les 4 autres !

Afficher en entier
La saga des enfants des Dieux, Tome 2 : Sophie-Élisa

Un peu en dessous du premier. Ici on retrouve la fille d'Awena, Sophie-Elisa. La soeur jumelle de Cameron et aussi enfant des Dieux comme son frère. Enfin la prophétie est complètement réalisé mais les Dieux ne sont pas satisfait et vont trouver le moyen de le faire savoir ...

On retrouve Awena et Darren et on découvre un peu plus Iain et Diane dans ce second tome. Tout est là mais l'adrénaline du premier tome est redescendue. J'ai passé un bon moment de lecture et vais de ce pas commencer le 3.

Afficher en entier
La saga des enfants des Dieux, tome 3 : Cameron

Waouh ! On revient au niveau du 1er tome. Plus sombre et plus violent que les autres. On avance et découvre que les Dieux on de la suite dans les idées. Ce tome est addictif et je n'ai pu le lâcheravant la fin.

Afficher en entier
La Saga des enfants des dieux, Tome 4 : Diane

On découvre ici les fameux grands-parents Diane et Iain. C'est centré sur leur rencontre. Pour ceux comme moi qui espéraient un plus sur leur passage dans les couloirs du temps et la naissances des frères de Carron ou encore les veilleurs c'est raté. On apprend à mieux les connaître en passant un bon moment de lecture.

Afficher en entier

Dédicaces de Linda Saint Jalmes
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Rebelle Editions : 10 livres

Books On Demand : 7 livres

LSJ Éditions : 5 livres

Linda Saint Jalmes : 1 livre

Hystérie Éditions : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode