Livres
469 911
Membres
437 839

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Makoto Yukimura

246 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par anonyme 2011-07-18T14:27:14+02:00

Biographie

Makoto Yukimura (幸村誠, Yukimura Makoto, né le 8 mai 1976 à Yokohoma, préfecture de Kanagawa) est un auteur de bandes dessinées japonais. Il est diplômé de la Tama Art University.

Yukimura a fait ses débuts en 2000 avec Planetes, paru en épisodes dans la magazine japonais Weekly Morning.

En janvier 2008, Makoto Yukimura révèle dans une interview qu'il a souhaité devenir mangaka grâce à la lecture du manga Ken le survivant quand il était enfant, et depuis il a toujours voulu produire une série qui reflète les mêmes thèmes de "force" et de "justice". Ainsi naîtra plus tard le manga historique Vinland Saga En janvier 2010, il anime un atelier lors du festival d'Angoulème. Avec beaucoup d'humilité, il donne une leçon de Manga en se décrivant comme un auteur de Manga tout juste dans la moyenne.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
507 lecteurs
Or
633 lecteurs
Argent
368 lecteurs
Bronze
155 lecteurs
Lu aussi
302 lecteurs
Envies
157 lecteurs
En train de lire
1 lecteurs
Pas apprécié
3 lecteurs
PAL
81 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.3/10
Nombre d'évaluations : 62

0 Citations 167 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Makoto Yukimura

Sortie Poche France/Français : 2018-02-08

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Shizi 2019-04-27T18:32:27+02:00
Vinland Saga tome 11

Eh beh, le roi Knut a vraiment changer, je ne m'attendais pas à ce que se soit à se point là. Il en est vraiment devenu machiavélique, c'est génial...

Et puis ce concours de circonstances entre le plan tordu de Knut qui va l'emmener proche de Thorfinn est hyper bien réfléchi. Il va y avoir du grabuge c'est sur...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shizi 2019-04-27T18:36:26+02:00
Vinland Saga, Tome 12

Un tome beaucoup plus centré sur l'ancienne vie d'Arneis, ainsi que sur les réflexions de Thorfinn sur se battre ou non.

Pas hyper joyeux comme tome (enfin je veux dire encore moins que les autres)...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shizi 2019-04-27T18:43:13+02:00
Vinland Saga, Tome 13

Je peux dire sans trop me tromper que dans ce tome, au niveau extermination on est vraiment pas mal. Ca fait beaucoup de personnages en moins, dont certains auxquels on s'était attaché.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pennyworth 2019-05-01T09:51:44+02:00
Vinland Saga, Tome 21

Encore un tome autour de la bataille de Jomsborg. ça commence à devenir long même si l'auteur donne beaucoup de rebondissements et fait connaître à ses personnages de nombreuses situations où on peut mieux les appréhender et les connaître. c'est assez sympa et ça permet de mettre des personnages secondaires au premier plan. Mais je languis quand même la reprise de la route bien que j'apprécie de connaître un peu plus les enjeux politiques danois.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2019-05-11T19:49:08+02:00
Vinland Saga tome 11

Si Roulio Essuie-glaces chantait ♫ Yé né pas changé ♪, ni Thorfinn ni le roi Knut ne peuvent reprendre le refrain avec lui car ils ont bien changés, ces deux là.

Aussi bien de look, Knut étant devenu un beau guerrier blond ténébreux (toujours avec une paire de bollekes) et Thorfinn quitte lentement sa léthargie pour se reprendre et se trouver un nouveau but dans la vie.

Au final, aussi bien le roi Knut que Thorfinn vont avoir le même : supprimer l’esclavage !

Sauf que, au départ, on avait un Knut limite fleur bleue qui s’évanouissait à la moindre violence et qui, maintenant, n’hésite pas à tuer pour arriver à ses fins, et nous avions un Thorfinn assoiffé de vengeance, bourré de violence qui maintenant nous la joue pacifiste.

Ils ont bien changé…

Mais n’allez pas croire que tout est Blanc ou Noir dans cette saga, que nenni !! Si Knut est devenu un homme violent, froid, criminel, c’est parce qu’il n’a pas eu le choix, c’était tuer ou être tué et puis, petit à petit, son idéal s’en est allé et il a marché sur le chemin le plus simple : assassiner ceux qui se mettaient en travers de sa route.

Son Jiminy Cricket à lui, c’est la tête de son père, qui lui parle et qu’il est le seul à voir, pour Thorfinn, c’est le fantôme d’Askelaad. Marrant de voir que ces deux hommes reçoivent des conseils des fantômes des hommes qu’ils ont haïs.

Ajoutons à celà que Knutt n’hésitera pas à comploter, à magouiller, afin d’arriver à ses fins et le fils de Ketil, Ormar, va lui servir le tout sur un plateau, à l’insu de son plein gré.

Ce que j’apprécie, dans cette saga, c’est que le portrait des personnages soit toujours aussi fin, le mangaka jouant sa partition sur la psychologie des personnages et sur leur rédemption possible, ou leur basculement du côté plus qu’obscur de la Force.

Sans oublier que Knut va devoir régner sur deux pays : l’Angleterre et le Danemark. Un pays à diriger, c’est déjà pas folichon, mais sur deux à la fois, c’est encore plus compliqué qu’il n’y parait.

En tout cas, on se doute que dans les prochains tomes, on va avoir une confrontation entre Knutt et Thorfinn et je me demande bien ce qu’il va en résulter.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2019-05-18T16:12:26+02:00
Vinland Saga, Tome 12

Gardar aurait pu chanter ♫ Que je t'aime, que je t'aime ♪ à son Arneis car il vient de rompre ses chaînes pour retrouver sa femme qu'il avait perdu de vue depuis son départ à la guerre.

C'est beau l'amour, mais c'est violent, parce qu'il ne faut pas oublier que Einar, le pote à Thorfinn est fou d'amour pour la belle Arneis, elle même favorite du maître de l'exploitation, Ketil. Vous me suivez toujours ?

Un beau tome bien tristounet avec non seulement deux personnes qui s'aiment, un guerrier qui voudrait retrouver sa belle et leur fils, mais il ne sait pas qu'il est mort et un chef des mercenaires, Serpent, qui voudrait bien mettre la main sur le Gardar, puisque ce dernier a massacré toute la famille de son maître.

Ce tome est surtout intéressant pour le personnage de Thorfinn qui a promis de ne plus user de la violence et qui là, se retrouve le cul entre deux chaises ! S'il veut aider Arneis, qui est son amie aussi, il va devoir utiliser autre chose que la diplomatie !

La violence peut-être légitime ? Mais où se trouve la légitimité face à un assassin ?

Le personnage de Serpent, le mercenaire qui garde la propriété de Ketil, prend plus d'ampleur dans cette histoire, tout en gardant son aura de mystère. J'espère qu'on en apprendra plus sur lui dans les tomes suivants.

Un tome assez triste qui fait pencher l'histoire d'un autre côté et je me doute que la suite ne va pas être une partie de pêche sur un lac tranquille.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maxime1086 2019-07-14T16:46:23+02:00
Planètes - Intégrale

Un manga contemplatif qui soulève de nombreuses problématiques : la place de l'Homme dans l'espace, où est-on vraiment chez soi, qu'est-ce que la famille, les amis, l'amour ?

Ce manga est assez long mais il a le mérite de s'interroger sur pleins de thématiques différentes. Les personnages sont attachants et certains cases sont vraiment magnifiques. L'avantage de cette édition intégrale c'est la taille des pages qui invite à observer l'infini de l'espace.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2019-08-02T08:03:34+02:00
Vinland Saga, Tome 13

NON ?? Ben si, l’auteur a osé… Rien que pour cela, je le maudis car c’est très vache, le coup qu’il a fait à un personnage que j’appréciait beaucoup, même si c’est sa mort qui va décider Thorfinn a trouver le Vinland, cette terre vierge de tout et d’en faire un pays où la violence, l’esclavage, les meurtres, la guerre, n’existeront pas.

Le monde des Bisounours existe peut-être, mais en attendant de jouer à Christophe Colomb sur les terres de Trump, va falloir sauver sa peau parce que le roi Knut a attaqué la propriété de maître Ketil et que ça chauffe pour les miches de certains.

Knut, le roi Anglais qui vient des pays nordiques a bien évolué dans cette saga et est passé de couillon pleurnicheur à roi sans merci, prêt à tout pour remplir ses coffres, quand à maître Ketil, qui était un esclavagiste que j’appréciais car modéré, il est descendu dans mon estime lorsqu’il a pété un câble sur Arneis…

Deux autres qui ont pétés des câbles, ce sont ses deux fils, Thorgeir et Ormar. Si Thorgeir est un fana de la guerre et des combats, s’il a fait partie de l’armée du roi Knut, le voici bien décidé à ce que son roi ait un aller simple pour le terminus des prétentieux et il est décidé aussi à entraîner son frangin couillon et pleutre dans ce régicide.

Les dessins sont magnifiques et, pour une fois, je ne me plains pas que dans ce manga, toutes les tronches des personnages se ressemblent ou me font penser à d’autres d’une série concurrente.

Niveau psychologie des personnages, ils sont toujours aussi fouillés et évoluent au fil des pages, le blondin excité s’étant calmé alors que son pote Einar a soudainement la haine qui l’étreint et on peut le comprendre.

Ce tome sonne le glas du statut d’esclave de nos deux amis, Thorfinn et Einar et je suis impatiente de voir vers quels nouveaux flots les tomes suivants vont nous emmener.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2019-08-06T20:45:20+02:00
Vinland Saga, Tome 14

Je pourrais vous chanter ♫ dans la vallée, hoho, de Dana ♪ mais comme on est dans la ferme de Ketil, ça va pas le faire !!

En plus, ici, pas d’armées de Cimériens prêts à croiser le fer, juste des Jomsvikings, la crème des guerriers face à des ouvriers de ferme qui ne savent pas encore qu’ils ne feront pas le poids. Ne nous leurrons pas, ce serait irréaliste.

Beaucoup d’événements dans ce tome, entre le maître, Ketil, qui a pété un câble et nous la joue limite Jack Torrance dans Shining, son fils ainé, Thorgeir le guerrier, qui veut la guerre et tuer le roi Knut et son frangin Ormar (Sharif ? Sy ? Non) lui, veut juste se prosterner aux pieds de son roi et demander la réédition…

Bref, personne n’est d’accord avec personne, mais en attendant, le sang inonde la vallée de Ketil.

Thorfinn a essayé lui aussi d’avoir un entretien avec le roi, mais ce dernier étant plus occupé qu’un président en grand meeting et tout aussi hautin que celui que je vise, a laissé ses sbires s’occuper du cas de notre grand blond qui tente de trouver sa voie dans la non-violence, mais on peut dire qu’il encaisse !

Une fois de plus, on a de l’action, des personnages qui évoluent, ou du moins, qui tentent d’évoluer, on a des dialogues pas piqué des hannetons, des personnages qui veulent la même finalité, mais utilisent une méthode diamétralement opposée et des dessins toujours aussi géniaux.

La rencontre au sommet entre Thorfinn et le roi Knut est un grand moment et niveau évolution, certains personnages prennent du galon. De plus, Thorfinn a des paroles pleines de bons sens et on aimerait que les dirigeants en aient les mêmes.

Bref, si ce tome termine l’arc narratif de l’esclavage de Thorfinn dans la ferme de Ketil au Danemark d’une manière magistrale et la suite ne peut que nous promettre du bon, si le train du récit continue de suivre les mêmes rails.

Une saga que je suis contente d’avoir découverte et je compte bien aller au bout le plus vite possible…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2019-08-18T17:34:48+02:00
Vinland Saga, Tome 15

Pour aller au Vinland, faut des pépettes pour acheter un bateau et monter une expéditions et à cette époque là, les sites de crowdfunding n’existaient pas et donc, Thorfinn et Einar vont devoir aller en demander à un riche propriétaire en Islande parce que quand on a tout fini, le financement participatif, on n’a quand même rien inventé de mieux !

Halfdan est un salopard et sa technique est toujours usitée de nos jours : il suffit de prêter de l’argent à un fermier déjà en difficulté et d’attendre qu’il ne sache pas payer sa dette pour saisir ses bâtiments et ses terres.

Évidemment, du temps des fiers vikings, les exploitation étaient moins imposantes que celle de notre siècle, mais la technique, elle, elle n’a pas changé. Elle est simple et peut rapporter gros.

Notre Thorfinn, apaisé, rasé de près et les cheveux plus court que ceux qu’il portait avant et avec lesquels il se serait fondu dans le paysage à Woodstock, recherche un financement pour son voyage au Vinland tandis que le sombre Halfdan pense plutôt aux possibilités de business que le mariage de son fils, Sigurd, va lui rapporter en épousant une soeur de Leif car ce dernier possède une ferme au Groenland.

On quitte le monde des combats pour entrer dans un monde qui a tout de celui d’un banquier véreux qui calcule aussi bien qu’il manie la chaîne. Si vous vous souvenez du chevalier Shun, le Chevalier de Bronze d’Andromède (Saint Seiya) et bien, Halfdan manie la chaîne comme lui !

De nouveau, on est face à un tome transitoire qui va lancer un nouvel arc narratif, mais pas vers le Vinland, comme on pourrait le penser, mais vers un autre pays afin de récolter des sous et de pouvoir monter une expédition pour le pays de Trump !

On se doute aussi que les manigances de Halfdan porteront à conséquences, même si nos amis ne le savent pas encore et que seule Gudrid, la nouvelle épouse de Sigurd, est au courant des projets du sordide Halfdan.

Arrivera-t-elle à les prévenir et à partir avec eux, elle qui ne rêve que de naviguer et qui, à cause de son statut de femme, est condamnée à se marier, faire des gosses et tenir la maison ? Mais que fait le MLF ??

Une fois de plus, le suspense et le mystère sont au rendez-vous !

Afficher en entier

Dédicaces de Makoto Yukimura
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Kurokawa : 19 livres

Kodansha : 5 livres

panini comics : 4 livres

Panini Manga : 3 livres

Panini : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode