Livres
535 074
Membres
560 937

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Arthur Charles Clarke

Auteur

747 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Sorcier 2012-06-18T21:22:33+02:00

Biographie

Arthur Charles Clarke naît à Minehead dans le Somerset. Il sert dans la Royal Air Force, durant la Seconde Guerre mondiale, en tant que spécialiste en radar avant d’obtenir son diplôme à l’université de Londres. Clarke a commencé à vendre des histoires de science-fiction depuis son passage dans la RAF, mais il travaille brièvement comme rédacteur adjoint dans la revue Science Abstracts avant de se consacrer à l’écriture à plein temps à partir de 1951. Il a été président de la British Interplanetary Society, la société interplanétaire britannique et membre du Underwater Explorers Club, le club des explorateurs sous-marins.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il participe à l’élaboration du système d’alerte radar qui a fortement contribué au succès de la Royal Air Force pendant la bataille d’Angleterre.

La célébrité lui vient grâce à son livre 2001 : l’Odyssée de l’espace. Le 22 avril 1964, Clarke rencontre en effet le réalisateur Stanley Kubrick au restaurant Trader Vic's du Plaza Hotel de New York3. C'est à partir de cette rencontre que les deux hommes décident de travailler ensemble sur le projet. Le film est basé sur la nouvelle La Sentinelle que Clarke a transformée en roman à l’époque où Stanley Kubrick en tirait un film. Les deux versions diffèrent légèrement l’une de l’autre.

Son œuvre comporte de nombreux autres livres, en particulier la série des Rama et les suites à 2001, et un grand nombre de nouvelles.

Sa contribution scientifique la plus importante est certainement le concept de satellite géostationnaire largement mis en œuvre, de nos jours, pour les satellites de télécommunications qu’il proposa dans un article de Wireless World en 1945 et plus tard l’utilisation de plates-formes à satellites pour l’observation de la Terre.

Retiré depuis 1956 au Sri Lanka, il y a passé le restant de sa vie. L'installation de plongée sous-marine qu'il possédait a été détruite par le tremblement de terre du 26 décembre 2004.

Arthur C. Clarke au Sri Lanka en 2005.

Le 10 septembre 2007, alors qu’il ne peut plus se déplacer autrement qu’en fauteuil roulant à cause des séquelles d'une poliomyélite, il envoie depuis le Sri Lanka un message de félicitations pour le survol par la sonde Cassini du satellite de Saturne Japet4. Cet évènement représente pour lui une référence à son roman 2001 : l’Odyssée de l’espace.

Afficher en entier

Livres de Arthur Charles Clarke

Classement dans les bibliothèques

Diamant
310 lecteurs
Or
633 lecteurs
Argent
454 lecteurs
Bronze
340 lecteurs
Lu aussi
327 lecteurs
Envies
601 lecteurs
En train de lire
24 lecteurs
Pas apprécié
40 lecteurs
PAL
846 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.49/10
Nombre d'évaluations : 522

6 Citations 237 Commentaires sur ses livres

Alias et noms de plume

  • Arthur C. Clarke

Dernier livre
de Arthur Charles Clarke

Sortie France/Français : 2016-11-16

Les derniers commentaires sur ses livres

Rama, Tome 1 : Rendez-vous avec Rama

Un bon roman de Science Fiction, qui donne envie de continuer le Cycle de Rama.

Afficher en entier
Odyssée, Tome 1 : 2001 - L'Odyssée de l'Espace

j'ai découvert ce genre de livre avec la trilogie des 3 corps et j'en suis accro mnt, du coup je me suis attaqué a cette saga que je ne connaissais pas ( eh oui lol même le film ^^) j'ai adoré du début à la fin, facile à lire, l'histoire est excellente, ça démarre d'une façon originale avec les origines de l'humanité. au cour du livre on se croirai un peu dans le premier alien par moment avec le fameux carl, bien écris tous du long j'ai adoré ce livre et cette fin un peu mystérieuse donne vraiment envie d'en savoir plus, j'enchaine direct avec la suite

Afficher en entier
Odyssée, Tome 2 : 2010 - Odyssée Deux

Excellente suite à 2001 je trouve, on retrouve avec plaisir le personnage de flyod et le new boman, déçu par contre que l'auteur ai écrit cette suite en tenant compte du film plutôt que de son propre livre que j'ai largement préféré par rapport au film. J'adore le fait de ne pas savoir comment ça va tourné parfois du long c'est bien écrit et l'histoire bien tourné. J'enchaîne sur le suivant de suite

Afficher en entier
Odyssée, Tome 3 : 2061 - Odyssée Trois

Excellente suite à 2010 odyssey 2, excellente écriture l'auteur nous tiens bien tous du long jusqu'au final imprévisible j'adore. J'enchaîne sur le dernier de suite

Afficher en entier
Les Enfants d'Icare

Soixante-dix ans après la fin de la Seconde Guerre Mondiale, la Terre est envahie par des extra-terrestres invisibles appelés « Suzerains ». Leurs énormes vaisseaux spatiaux restent en vol stationnaire silencieux au-dessus de toutes les principales capitales du monde. De temps à autre, leur chef, le Superviseur Karellen, convoque Stormgren, le secrétaire général des Nations Unies. Il le reçoit sans se montrer dans une cabine de son vaisseau et il lui communique ses instructions. Dans l’ensemble, les humains acceptent assez bien la domination des Suzerains qui semblent disposer de pouvoirs illimités grâce à une technologie très avancée. Grâce à eux, la paix, la sécurité et la prospérité sont garanties sur l’ensemble de la planète. Quelques opposants regroupés dans une « Ligue de la Liberté » peinent à se faire entendre. Un jour, Stormgren est kidnappé par un certain Joe, colosse d’origine polonaise, au service du chef de l’opposition, un Gallois aveugle. Cette affaire ratée permet à Karellen de démasquer les dissidents. Mais quel est le but véritable de cette colonisation ?

« Les enfants d’Icare » est un roman de science-fiction avec un certain côté conte philosophique initiatique. L’intrigue est à la fois simple et complexe. Que sont venus faire ces « Suzerains » invisibles et bénéfiques qui ont mis fin à toutes les guerres, qui ont protégé les animaux et qui ont apporté la prospérité aux hommes au point de combler tous leurs besoins essentiels au-delà de toute espérance. Le lecteur ne découvrira qu’en fin de volume quel était le véritable but de cette mission. Il n’est pas question ici de le révéler, cela ôterait toute envie de lire ce livre un peu étrange, un peu dérangeant. Pas le meilleur du grand Arthur C. Clarke, mais quand même une histoire qui donne beaucoup à faire réfléchir sur la suite des générations, la descendance, l’avenir entre les mains des plus jeunes et l’ingratitude de l’enfance. Intéressant sans plus. Manque un peu de rythme, de spectaculaire et de rebondissements.

Afficher en entier
Odyssée, Tome 4 : 3001 - L'Odyssée finale

Que dire de ce dernier tome.. Celui qui clos une saga bien connu. A la lecture du résumé déjà ça m'emballai pas des masse.. Faire revenir un personnage mort on le vois dans plein d'histoire.. Pour moi ça montre un manque d'inspirations des le début. Bon je vais le lire quand même pour savoir la fin, mais la première impression se justifie tous du long. Ça reste plaisant à lire comme les précédents. Mais on sens bien le manque de.. Ben de tous en fait. Pool qui ressuscite mais qui le prend vraiment cool. On apprend tjrs rien sur les créateurs des monolyte ça c'est vraiment dommage.. Vraiment déçu de la fin..DDommage

Afficher en entier
Odyssée, Tome 1 : 2001 - L'Odyssée de l'Espace

Un grand classique de la SF. On peut noter quelques divergences avec le film, notamment vers la fin, ainsi que dans les noms lors de la traduction (HAL 9000 qui devient CARL 9000).

Afficher en entier
Les chants de la terre lointaine

Lorsque je lis de la SF « pure » tel que celle de Arthur C. Clarke, j’ai toujours cette impression de manquer de référence pour parfaitement saisir toutes les subtilités que peut contenir un tel récit.

Je me suis malgré tout lancé dans la lecture de ce livre après avoir lu sa description très intéressante.

Et comme prévu lors de la lecture des remerciements, en début de livre, mon esprit s’est égaré dans une galaxie au combien lointaine ou peut être a-t-il simplement fui dans le vide intersidéral, devant le nombre de mots, de références à des conférences ou même à des chercheurs scientifiques et astrophysique, contenu en peu de phrase.

Et devant lesquels, il ne saisissait pas même la moitié d’un sens.

Pourtant je me suis très rapidement et sans trop de difficultés immergé dans l’histoire après seulement quelques lignes du premier chapitre, en passant outre les termes et idées scientifiques qui sommes toutes se comprennent au moins dans les grandes largeurs.

Au fur et à mesure, c’est le choc de deux mondes qui prédomine, entre les derniers véritables Terriens et les humains peuplant Thalassa, les Lassans.

En plus d’être un livre de Science-fiction, c’est avant tous une critique du monde moderne, de ses dérivés et de l’inconscience collective ou du désintérêt généralisé, des conséquences qu’elles entraînent.

Le tout est enrobé de poésie, d’émouvante nostalgie pour cette planète la Terre, notre terre, à jamais disparue.

En tant que débutante dans la lecture de roman SF, ce livre aura été pour moi un petit moment de douceur me laissant entrevoir un univers inexploré, ce à quoi je remédierai avec plaisir.

Afficher en entier
Rama, Tome 1 : Rendez-vous avec Rama

Une très belle découverte ce roman de SF.

J'ai eu un peu de mal à rentrer dedans au début, mais dès que l'exploration de Rama commence, je n'ai plus eu de soucis et j'en voulais encore plus. D'ailleurs quelle frustration que ce premier tome, car nous n'avons pas beaucoup de réponse à toutes les questions que l'on se pose. L'auteur a vraiment très bien décrit Rama, notre imagination carburant à fond.

Gros bémol cependant: les personnages. Aucun n'est vraiment travaillé par l'auteur. On ne s'attache à aucun et certain arrive là comme un cheveux sur la soupe.

Je lirai tout de même la suite car Rama n'a en aucun cas révélée ses mystères.

Afficher en entier
Lumière des jours enfuis

Ce roman est une collaboration d'Arthur C. Clarke et de Stephen Baxter.

2033, l'humanité vient d'apprendre qu'elle sera détruite, dans cinq cents ans, par un astéroïde gigantesque; aucun moyen d'y échapper et toute vie sera détruite.

Pendant ce temps , la vie continue et on vient de découvrir un moyen, par de micro trous noirs, d'observer n'importe quoi de n'importe où. Pas d'intimité, pas de secret, l'humanité doit s'adapter. Et, bientôt, même le passé n'a plus de secret pour personne.

Un roman où on en profite pour explorer l'histoire. Mais, les auteurs se sont trop concentrés sur la grande histoire, et sa confrontation avec la réalité, et ont oubliés de raconter leur histoire.

J'ai aimé car c'est un livre intéressant, mais la science me paraissait tirée par les cheveux et l'histoire du roman était souvent décousue, même si les idées sur la grande histoire ont de bonnes chances d'être assez justes.

Afficher en entier

On parle de Arthur Charles Clarke ici :

Guide de l'âge d'or : les maîtres
2017-02-18T18:35:11+01:00

Dédicaces de Arthur Charles Clarke
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

J'ai lu : 89 livres

Bragelonne : 73 livres

Milady : 18 livres

Denoël : 12 livres

Albin Michel : 8 livres

Fleuve Noir : 7 livres

Pocket : 5 livres

Robert Laffont : 4 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array