Livres
461 477
Membres
417 862

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Cornelia Funke

Né(e) le 1958-12-10 ( 60 ans )
4 002 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par anonyme 2012-12-15T21:42:09+01:00

Biographie

Nationalité : Allemagne

Né(e) à : Dorsten, Nordrhein-Westfalen , le 10/12/1958

Biographie :

Cornelia Funke a été éducatrice auprès des enfants et a suivi en même temps une école de graphisme. Pendant quelques années, elle a illustré les histoires des autres et depuis 1988, elle écrit des livres pour la jeunesse.Elle est l’auteur d’une quarantaine de romans et séries dans les genres les plus variés. Son roman « Le Prince des voleurs », son premier livre traduit en français, a été un best-seller en Allemagne.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 136 lecteurs
Or
1 947 lecteurs
Argent
1 713 lecteurs
Bronze
1 277 lecteurs
Lu aussi
1 167 lecteurs
Envies
2 421 lecteurs
En train de lire
95 lecteurs
Pas apprécié
312 lecteurs
PAL
1 406 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.02/10
Nombre d'évaluations : 921

2 Citations 1 183 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Cornelia Funke

Sortie France/Français : 2018-10-25

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par rachelle 2019-03-27T13:40:32+01:00
Reckless, Tome 3 : Le fil d'or

Une suite toujours aussi magique que les tomes précédents, avec des personnages toujours aussi uniques et attachants ! J'aime toujours autant ce riche univers que je ne trouve nul part ailleurs (contrairement à ce qu'on pourrait penser).

Afficher en entier
Reckless, Tome 1 : Le Sortilège de Pierre

Depuis la mystérieuse disparition du père, Jacob Reckless passe son temps à pénétrer en catimini dans le bureau de son père pour y admirer les objets qui s’y trouvent. Seulement un jour, il découvre un miroir qui ouvre des portes vers un monde extraordinaire et totalement inconnu.

Sans que personne ne soit au courant, Jacob s’échappera régulièrement vers ce nouveau monde, et cela pendant 12 ans. Il y fera d’ailleurs la connaissance de sa plus fidèle amie, une jeune fille moitié humaine et moitié renarde.

Mais un jour, le garçon commettra une erreur qui permettra à son frère, Will, de le suivre au travers du miroir. Celui-ci, livré à lui-même, rencontrera une créature à la peau de pierre et aux griffes ensorcelées, un Goyl. Blessé par cette créature magique, sa peau commencera à se changer en jade et le compte à rebours sera lancé. Jacob ne dispose que de peu de temps pour retrouver et sauver son frère !

Cornélia Funke possède une écriture fluide et simple, elle sait parfaitement bien entretenir le suspense et enchaîner les rebondissements sans nous laisser une minute de répit. Les personnages sont multiples et tous très bien travaillés, les références aux contes que nous connaissons sont nombreuses, donnant ainsi une nouvelle vie à ces personnages emblématiques dans cet univers hors du commun.

L’auteure a créé un monde particulièrement intriguant dans lequel nous sommes rapidement plongés. Un peu trop rapidement peut-être, car les premières pages sont un condensé d’informations assez difficile à assimiler du premier coup. Mais une fois les bases maîtrisées, l’aventure commence et il devient assez difficile de lâcher ce premier tome.

Les chapitres sont assez courts et nous y retrouvons des petites illustrations faites par l’auteure qui nous plonge encore plus dans son univers féerique.

L’auteure de ce roman a également publié une autre série à succès : « Coeur d’Encre » qui est très appréciée chez les adolescents.

Afficher en entier
Cœur d'encre, Tome 1 : Cœur d'encre

L'histoire est bonne et bien écrite mais très lente... Je suis un peu déçue...

Afficher en entier
Cœur d'encre, Tome 1 : Cœur d'encre

"Coeur d'encre" est l'un de ces livres dont on entend parler, qui a déjà un certain "standing".

On retrouve Mo, restaurateur de livres, et sa fille Meggie, alors qu'ils recoivent la visite d'un homme bien singulier au prénom farfelu de "Doigt de Poussière". De cette visite, Mo décide de quitter la ferme avec sa fille, prétextant aller s'occuper des livres d'un amie et cliente, l'amoureuse des livres Élinor. Si la femme austère accepte de les héberger, elle se méfie du manieur de feu aux intentions douteuses qu'est Doigt de Poussière. Avec raison. Car Mo possède un talent remarquable: il peut faire sortir des choses des livres...mais à chaque fois, c’est au prix d'une perte dans ce monde-ci. Et il se trouve qu'un individu sinistre nommé Capricorne souhaite se servir des dons de Mo à ses propres fins. Village caché, groupe obscur semant la peur, église aux murs rouge, personnages fantaisistes, enlèvements et lectures, il y a dans ce livre tout un foisonnement d'éléments variés.

Si l'autrice est définitivement douée de la plume, c'est plutôt sur le rythme modéré que j'ai buté. On ne peut pas qualifié ce livre de "suspense", selon moi, mais je ne crois pas que c,était le but de l'autrice.Par ailleurs, j'ai eu du mal avec les personnages, comme si je n,arrivais pas à ressentir quoique ce soit pour eux...sauf Meggie, la jeune fille principale.

Cela dit, c’est hautement original: on se retrouve à la croisée entre personnages, lecteurs, écrivains, collectionneurs de livres et restaurateurs de livres. C'est pour moi du jamais vu pour le moment.

C'est un livre un peu long pour de jeunes lecteurs, je pense et l'histoire est beaucoup plus sombre que je m'y attendais.

Bref, c'est un bon livre jeunesse. Quand j'aurai le temps, je lirai bien la suite.

Afficher en entier
Cœur d'encre, Tome 2 : Sang d'encre

10 ans après ma lecture du premier tome, je replonge enfin dans la suite de l'aventure. Il se passe beaucoup de choses dans ce second tome, dont la découverte d'un nouveau monde. J'ai eu un peu de mal à me replonger dans l'histoire car 10 ans c'est et le fait qu'il y ait avalanche de personnages ne m'a pas facilité la tache.

Toutefois ayant envie de connaitre la fin du livre je me suis accrochée et j'ai eu raison.

Espérons que je n'attende pas encore 10 ans pour la suite et fin de la saga Coeur d'encre.

Afficher en entier
Cœur d'encre, Tome 1 : Cœur d'encre

un super livre prenant on est tout de suite plongé dans l'histoire qui a demandé bcp de temps vraiment j'adore

Afficher en entier
Cœur d'encre, Tome 3 : Mort d'encre

Ce troisième tome apporte une conclusion douce-amère à la saga, ce qui, je dois l'avouer, m'a un peu surprise. J'aime beaucoup les univers sombres et sans concessions, mais jusqu'ici, ce n'était pas tellement la direction prise par Cœur d'encre. J'ai donc été ravie de voir l'intrigue prendre une tournure plus adulte et éviter le happy end tout rose... sans exagérer non plus, on reste quand même dans le ton merveilleux de la série, hein. Ça reste soft, mais réaliste.

J'ai toutefois été déçue du rôle de Meggie : alors qu'elle avait un arc intéressant dans le tome 1, je trouve qu'elle devient de plus en plus passive au dur et à mesure que l'histoire progresse. Spoiler(cliquez pour révéler)A la fin, elle se cantonne à chanter pour les enfants, et à lire vite fait les quelques pages de Fenoglio. J'aurais bien aimé la voir écrire elle-même la dernière chanson du Geai Bleu, par exemple.

Clairement, le protagoniste, c'est désormais Mo. Ou le Geai Bleu, comme vous préférez. Il a beaucoup évolué depuis le tome précédent et embrasse désormais pleinement sa nouvelle personnalité de Robin des Bois héroïque. Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai d'ailleurs beaucoup aimé la distinction faite entre Mo et le Geai Bleu, et la façon dont il s'en sert pour déjouer le piège d'Orphée. Bien vu.

Au bataillon de mes personnages préférés : Violante, Tête de Vipère, Jacopo (que voulez-vous, j'ai un faible pour les familles dysfonctionnelles), et également Resa, dont le rôle prend de l'ampleur. Spoiler(cliquez pour révéler)Et bien sûr, la Mort, que je trouve méga stylée - et je suis bien déçue qu'on ne la voie qu'une seule fois dans le roman.

Au niveau de l'écriture en elle-même, il y a des longueurs. L'intrigue se perd parfois en circonvolutions un peu inutiles, mais c'est moins flagrants que dans les tomes précédents. Le style de l'autrice garde cependant son côté très visuel : on s'imagine nettement les décors de ce monde d'encre, et l'univers fourni donne envie d'en explorer tous les recoins.

Les 20 derniers chapitres sont à mon sens les meilleurs. Je les ai lus d'une traite, avide de connaitre le dénouement de l'histoire - qui est, encore une fois, très bien pensé.

Afficher en entier
Cœur d'encre, Tome 1 : Cœur d'encre

J'ai beaucoup aimé ce livre !

Il m'a montré que les livres n'était pas simplement du papier et des pages que l'on tourne mais bien plus que cela. Bien plus qu'une histoire.

Vraiment, ce livre parle et nous apprend à aimer les livres comme les voit son auteur.

J'ai bien aimé tout les personnages, peut-être plus particulièrement Doigts-de-poussière que je n'ai pas réussi à détester tout de tout le livre !

Je lirais la suite, j'ai vraiment envie de savoir ce qui va arriver, bien que pour moi l'histoire aurait bien pû s'arrêter là, je suis trop curieuse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Zelina 2019-05-30T21:53:33+02:00
Le prince des voleurs

Voilà un excellent roman, qui traite d'un double-thème à la fois contradictoire et universel : la peur de vieillir et la quête de la jouvence.

A la perte de leurs parents, les frères Prosper et Bo sont menacés d'être séparés : leur tante ne veut recueillir que Bo, le plus petit, et envoyé Prosper dans un orphelinat car il est trop grand pour être "mignon". Afin d'éviter d'être séparés, les deux garçons s'enfuient jusqu'à Venise, ville onirique dont leur parlait souvent leur mère.

C'est là qu'ils rencontrent une bande d'enfants des rues : Moustique, Mosca et Riccio. Les enfants s'abritent dans un cinéma désaffecté et survivent grâce au soin de leur chef, un garçon à peine plus âgé qu'eux, Scipio, qui se fait surnommer le Prince des Voleurs.

Tout irait donc pour le mieux si la tante de Bo et de Prosper n'envoyait un détective, Victor, à leur recherche. Dans le même temps, un Comte fait appel au Prince des Voleurs pour dérober, dans une riche villa venitienne, un mystérieux objet...

Spoiler(cliquez pour révéler)Il s'agit de l'aile d'un lion, pièce d'un manège magique qui permet de rajeunir ou de vieillir quiconque chevauche l'une des cinq figure.

Victor le détective file les garçons, parvient à leur planque et apprend au passage que Scipio n'est en fait pas un orphelin mais le fils d'un riche Dottore. Lorsque les autres le découvrent, ils lui en veulent affreusement. Scipio tente néanmoins de voler l'aile chez Ida, sa riche propriétaire. Celle-ci surprend la bande la main dans le sac mais loin de leur en vouloir, elle leur raconte l'histoire du manège. Ensemble, ils se rendent sur l'île où est caché le manège. Le Comte qui a commandité le vole et sa femme montent dessus pour rajeunir, Scipio y grimpe pour grandir et s'émanciper de son père. Mais lorsque Barbarossa, un odieux marchand d'antiquités, y monte à son tour, il casse le manège...

Durant ce temps, Victor a compris que Bo et son frère seraient malheureux si leur tante les retrouvait. Grâce à l'aide d'Ida, ils déjouent son projet et lui font adopter, à la place, Barbarossa rajeuni. Les deux frères et Moustique restent habité chez Ida. Scipio, quant à lui, devient l'assistant détective de Victor.

Afficher en entier
Cœur d'encre, Tome 2 : Sang d'encre

Une très bonne suite !

J'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver la plume de Cornelia Funkle, qui m'a encore une fois fait regardé les livres et les mots différemment. Ce livre nous montre à quelle point les mots sont tout et rien mais surtout bien plus important qu'on ne pourrait le croire.

Les personnages évoluent, apprennent...

J'ai beaucoup aimé retrouvé Doigt de Poussière, plus courageux, plus complexe que dans le tome 1. C'est en grande partie dû à Farid mais je l'admire tout de même. Il s'agit d'un de mes personnages préférés.

Sans faire la liste des personnages, je les ai tous trouvé bien imaginés avec une histoire, des qualités et des défauts...

L'histoire a un bon rythme sans être trop rapide ni trop lente. L'intrigue ne repose pas sur un seul personnage mais sur plusieurs. Tout est bien équilibré.

Je lirais bien sur la suite qui je l'espère sera aussi bien que ce tome ci !

Je recommande vraiment cette série !

Afficher en entier

On parle de Cornelia Funke ici :

Les titres des livres en alphabet
2015-08-29T10:33:49+02:00

Dédicaces de Cornelia Funke
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Dressler : 12 livres

Gallimard Jeunesse : 8 livres

Hachette Jeunesse : 4 livres

Bayard Jeunesse : 4 livres

Chicken House : 3 livres

Le Livre de Poche Jeunesse : 2 livres

Little, Brown : 2 livres

LGF - Le Livre de Poche : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode