Livres
614 903
Membres
712 859

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Elizabeth Gaskell

Auteur

535 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Aethra 2011-01-20T09:22:41+01:00

Biographie

Elizabeth Gaskell née le 29 septembre 1810 à Londres, morte le 12 novembre 1865 à Holybourne, près d'Alton dans le Hampshire, était une romancière britannique.

Elle naît Elizabeth Cleghorn Stevenson au 93 Cheyne Walk, à Chelsea le 29 septembre 1810. Sa mère, Eliza Holland, appartient à une famille influente du West Midlands qui est liée à d'autres familles unitariennes connues, comme les Wedgwood (porcelaine) et les Darwin (naturaliste), mais elle meurt quand Elizabeth est enfant. Son père, William Stevenson, est un ministre unitarien, ainsi qu'un écrivain ; il se remarie après la mort d'Eliza.

Elle passe l'essentiel de son enfance dans le Cheshire, où elle vit avec sa tante, Mrs Lumb, à Knutsford, ville qu'elle immortalisera plus tard dans Cranford (et qu'évoque également Épouses et Filles), sous le nom de Hollingford. Ce livre a une vague intrigue mais est surtout une série de tableaux et vignettes mettant en scène les personnages pittoresques de la petite ville.

Elle a également séjourné à Newcastle upon Tyne et à Édimbourg. Sa belle-mère est une sœur du peintre de miniatures écossais William John Thomson, qui peint un portrait célèbre d'Elizabeth en 1832.

La même année, elle se marie avec William Gaskell, ministre à la chapelle unitarienne de Cross Street, à Manchester, qui mène sa propre carrière littéraire. Ils exposent à Manchester, où l'industrie environnante offrirait une inspiration pour ses romans (dans le genre du « roman industriel »).

Les cercles qu'ils fréquentent comportent des dissidents religieux et des réformateurs sociaux, notamment William et Mary Howitt et Harriett Martineau.

Le premier roman de Mrs Gaskell, Mary Barton, paraît anonymement en 1848. Les plus connues de ses autres œuvres sont Cranford (1853), chronique savoureuse d'une petite ville du nord de l'Angleterre, d'après Knutsford où elle avait résidé, North and South (1854) et Wives and Daughters (1865). C'est une amie de Charles Dickens et de Charlotte Brontë dont elle a écrit la première biographie en 1857, livre qui a joué un rôle significatif dans l'essor de la réputation de la famille de Haworth. Elle est également l'auteur de Cousin Phyllis (Cousine Phyllis), paru en 1864, appartenant au genre qu'on appelle en anglais « novella », c'est-à-dire intermédiaire entre le roman et la nouvelle, que beaucoup d'admirateurs de Mrs Gaskell considèrent comme un pur bijou.

Son grand roman Wives and Daughters, an Every-Day Story (Épouses et Filles, une histoire de tous les jours), est publié mensuellement (18 épisodes) par le Cornhill Magazine d'août 1864 à janvier 1866. Certains numéros sont donc posthumes et au dernier ne manque, peut-être, qu'une vingtaine de pages. En effet, Mrs Gaskell meurt brutalement le 12 novembre 1865, à l'âge de 55 ans, en prenant le thé et au milieu d'une phrase, dans le Hampshire, où elle était allée, accompagnée de membres de sa famille, faire restaurer et meubler une vieille demeure pour la retraite de son mari. L'éditeur du Cornhill, Frederick Greenwood, ajouta quatre pages pleines de tact et de discrète émotion, suggérant comment le roman aurait fini.

Elle est enterrée dans le petit cimetière de Knutsford, tous près du porche de l'église. Sa tombe, très simple, est régulièrement fleurie par les admirateurs anonymes de passage.

Mrs. Gaskell se range aujourd'hui parmi les romanciers britanniques les plus considérés de l'ère victorienne.

Source : Wikipédia

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
182 lecteurs
Or
168 lecteurs
Argent
124 lecteurs
Bronze
71 lecteurs
Lu aussi
85 lecteurs
Envies
630 lecteurs
En train de lire
25 lecteurs
Pas apprécié
10 lecteurs
PAL
337 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.15/10
Nombre d'évaluations : 214

0 Citations 120 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Elizabeth Gaskell

Sortie Poche France/Français : 2021-04-01

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Floriane 2021-08-17T11:09:58+02:00
Nord et Sud

Je n’ai pas réussi à accrocher, j’ai abandonné au milieu du livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NoemieYume 2021-11-15T09:04:51+01:00
Les amoureux de Sylvia

Une bonne lecture dont je n'avais jamais entendu parler et qui fut une belle découverte !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NoemieYume 2021-12-08T00:20:50+01:00
Ruth

Une lecture peu intéressante... je n'ai pas accroché...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2021-12-12T20:17:13+01:00
Cranford

Cranford est la chronique d'une petite ville racontée par une jeune femme qui tient compagnie à une vieille fille de bonne famille pourtant sans argent. C'est évidemment une satire de l'époque victorienne, la place de la femme, des moeurs traditionnelles etc.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ilovelire 2022-05-13T21:12:42+02:00
Nord et Sud

C'était très sympathique, mais clairement ça ne vaut pas Orgueil et Préjugé. Il n'y a pas l'humour et la légèreté de Jane Austen. Mais d'un autre côté, le livre est plus social, plus critique vis à vis de la société. Il y a plus de réflexion.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Petite_Gumiho 2022-08-06T00:36:36+02:00
Ruth

Un livre intéressant, qui dénonce l'hypocrisie de la bonne société de l'époque. Narration parfois un peu longue, pas de réels rebondissements... Beaucoup de personnages, certains très caricaturaux... Le thème de la religion est archi-présente, peut-être un peu trop. Ce n'est pas le meilleur livre de l'autrice.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par UraeusZahato 2022-08-28T11:36:38+02:00
Cranford

Un roman qui ressemble plutôt à une peinture d'un village anglais, où tout ne tourne pas autour de messieurs dont les dames sont le faire-valoir. Ancré dans son époque, il nous invite pour quelques pages à prendre le thé en compagnie de femmes aux caractères variés et bien marqués.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesRosesDeTrianon 2022-08-31T19:22:08+02:00
Nord et Sud

Je ressors mitigée de ma lecture. Beaucoup comparent ce livre à Jane Austen en disant qu'il est meilleur grâce à sa dimension sociale, mais j'ai trouvé que "Nord et Sud", mis à part les personnages de Margaret et Thornton, est plus proche de Thomas Hardy que d'Austen. Tout l'arrière plan historique de la révolution industrielle et de la lutte entre les ouvriers et les patrons était très intéressant. J'ai beaucoup aimé les nuances que Gaskell apporte à certaines de ses réflexions, par exemple lorsqu'Higgins parle du syndicat.

J'ai plutôt apprécié également les personnages de Margaret et de Thornton, dont l'histoire d'amour m'a faite penser à celle entre Darcy et Elizabeth.

Cependant, j'ai trouvé que le roman comportait beaucoup de longueurs qui cassent le rythme de la lecture. J'ai trouvé aussi que la dose de malheurs qui s'abat sur Margaret est trop soudaine et trop excessive, quand on pense que cela se passe dans un laps de temps relativement court (si j'ai bien compris la chronologie de l'histoire).

En bref, c'est une lecture en demi-teinte pour moi. J'en attendais beaucoup et j'ai été plutôt déçue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melbdzange 2022-09-17T22:29:19+02:00
Nord et Sud

Il y a beaucoup de similitudes entre "Nord et Sud " et " Orgueil et Préjugés ": dans chacun des romans, les deux personnages principaux ont des préjugés l un envers l autre en raison de leur différences d origine sociale ou économique qui les poussent dans un premier temps à "s affronter", à tel point qu'il semble impossible qu'un amour naisse entre eux. Mr Darcy et Mr Thornton, au fur et à mesure que le récit avance, sont de plus en plus conscients de l amour qu ils éprouvent, et ont la grandeur d âme de continuer à protéger et à agir pour le bien de celle qu ils aiment, alors même qu'ils ont essuyé un refus cinglant lors de leur demande en mariage. Les deux héroïnes, en revanche, n auront conscience que sur le tard du trouble qu elle éprouvent. Il y aura d abord un changement de regard, estime et reconnaissance vis à vis de leur soupirant, avant que l amour ne se révèle à elles.

Les deux histoires sont magnifiquement et remarquablement contées. J ai cependant une préférence pour "Nord et Sud", car comme celle qui a écrit la préface le dit, Elizabeth Gaskell s’attaque à de vrais problèmes alors que Jane Austen, même si elle décrit la société de la gentry rurale anglaise de façon superbe, elle se cantonné finalement à observer et décrire les conversations de salon. Alors qu Elisabeth Gaskell dépeint avec fougue et realisme la fresque des grands changements économiques, techniques et societaux de l Angleterre du 19ème siècle.

Une merveille à lire absolument !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melbdzange 2022-09-17T22:35:39+02:00
Nord et Sud

Il y a beaucoup de similitudes entre "Nord et Sud " et " Orgueil et Préjugés ": dans chacun des romans, les deux personnages principaux ont des préjugés l un envers l autre en raison de leur différences d origine sociale ou économique qui les poussent dans un premier temps à "s affronter", à tel point qu'il semble impossible qu'un amour naisse entre eux. Mr Darcy et Mr Thornton, au fur et à mesure que le récit avance, sont de plus en plus conscients de l amour qu ils éprouvent, et ont la grandeur d âme de continuer à protéger et à agir pour le bien de celle qu ils aiment, alors même qu'ils ont essuyé un refus cinglant lors de leur demande en mariage. Les deux héroïnes, en revanche, n auront conscience que sur le tard du trouble qu elle éprouvent. Il y aura d abord un changement de regard, estime et reconnaissance vis à vis de leur soupirant, avant que l amour ne se révèle à elles.

Les deux histoires sont magnifiquement et remarquablement contées. J ai cependant une préférence pour "Nord et Sud", car comme celle qui a écrit la préface le dit, Elizabeth Gaskell s’attaque à de vrais problèmes alors que Jane Austen, même si elle décrit la société de la gentry rurale anglaise de façon superbe, elle se cantonné finalement à observer et décrire les conversations de salon. Alors qu Elisabeth Gaskell dépeint avec fougue et realisme la fresque des grands changements économiques, techniques et societaux de l Angleterre du 19ème siècle.

Un roman à lire absolument !

Afficher en entier

Dédicaces de Elizabeth Gaskell
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Points : 5 livres

L'Herne : 3 livres

LGF - Le Livre de Poche : 2 livres

Fayard : 2 livres

Herne : 2 livres

Archipoche : 1 livre

Ombres : 1 livre

Oxford Paperbacks : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode