Livres
472 384
Membres
444 785

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Etienne Davodeau

204 lecteurs

Activité et points forts

Biographie

Auteur de bande dessinée français

[Bande dessinée]

Né à Anjou le 19 octobre 1965

Au cours de ses études d'arts plastiques à Rennes, Etienne Davodeau fonde avec quelques amis - dont Joub - le studio BD Psurde. Dans cette petite structure éditoriale, il publie ses premiers travaux, dont un album collectif, 'La Vie tourmentée d'Ernest Formidable'. Sa licence d'arts plastiques en poche, il écrit un scénario qui deviendra en 1992 le premier tome de la trilogie 'Les Amis de Saltiel' (Dargaud). Deux ans plus tard, il publie un récit de cent pages, 'Le Constat', où éclate au grand jour son sens de la narration. Viennent ensuite 'Quelques jours avec un menteur', sélectionné pour l'Alph-Art du Meilleur scénario à Angoulême en 1998, puis 'Le Réflexe de survie', pressenti pour l'Alph-Art du Meilleur album l'année suivante. S'ensuivent un triptyque sarcastique sur les rapports supporters-footballeurs, puis un album 'Rural!' (2001), sorte de reportage en BD, où le jeune auteur inscrit définitivement le monde réel au coeur de son travail. Mais cette singularité ne l'enferme pas pour autant : il s'essaie à l'expérimentation narrative avec 'L' Atelier' - exercice d'improvisation - et à la BD pour enfants en scénarisant les dessins de Joub (' Les Aventures de Max & Zoé'). En 2002, il est promu directeur de collection au sein des éditions Delcourt, où il incite d'autres auteurs à franchir le cap du récit du réel. Infatigable, Etienne Davodeau travaille aussi à l'adaptation en BD de l'unique et méconnu roman de Georges Brassens, 'La Tour des miracles'. 2005 est l'année des ouvrages collectifs, suivant un scénario de Corbeyran pour 'Paroles de sourds' puis pour vanter les mérites du pays du soleil levant dans 'Japon'. Revenu en 2006 à un projet plus personnel, en compagnie de Kris, Etienne Davodeau met en bulles un film oublié et démontre une fois de plus l'étonnante justesse de son trait. Les années suivantes voient l'avènement des séries 'Géronimo' et 'Lulu, femme nue' confirmant un peu plus le succès d'un auteur original.

Evene.fr

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
53 lecteurs
Or
136 lecteurs
Argent
98 lecteurs
Bronze
65 lecteurs
Lu aussi
80 lecteurs
Envies
41 lecteurs
En train de lire
4 lecteurs
Pas apprécié
6 lecteurs
PAL
21 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.76/10
Nombre d'évaluations : 62

0 Citations 48 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Etienne Davodeau

Sortie France/Français : 2018-11-01

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par jfjs 2018-06-22T16:25:22+02:00
Les ignorants

Initiation croisée, scénario excellent, livre extrêmement intéressant et instructif tant sur le plan BD que sur les vins ou comment lire et apprendre à travers une amitié sincère. Une excellente BD, un régal qui a gagné le 1er prix du dernier concours CE-Ircos, c'est dire !!! Bravo

Afficher en entier
Quelques jours avec un menteur

Une petite semaine de vacances... Ce bouquin n'est ni plus, ni moins. C'est frais, enlevé, rigolo, et voilà. Ça manque un peu de profondeur Spoiler(cliquez pour révéler) et les révélations du menteur tombent un peu à plat, à mon sens. Il ne révèle rien de bien grave, et on se doute un peu de son aveu

Une lecture rafraîchissante, mais sans plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ElChurch 2018-07-23T12:46:06+02:00
Cher pays de notre enfance

Ouvrage que j'ai dévoré tellement ce que l'on y apprend est haletant et déroutant... hasard de l'actualité : notre pays est actuellement ébranlé par l'affaire Benalla... Rien de nouveau sous le soleil de la Ve République

Afficher en entier
Commentaire ajouté par -Meline- 2018-07-31T14:35:53+02:00
Les ignorants

Ignorants on commence, initié on fini. Des graphismes à la hauteur de ce récit qui nous plonge dans les mondes de la BD et du vin. A mettre entre toutes les mains.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aeliria 2018-08-01T23:49:35+02:00
Lulu Femme Nue, premier livre

Ce n'est pas le genre de BD que j'ai l'habitude de lire. Je me suis laissé tenter par le titre que je trouvais intriguant.

On parle d'une femme qui à une vie qui me lui plaît pas et qui décide de ce laissé "porter par le courant".

J'ai hâte de lire la suite car je veux savoir ce qui est arrivée à Lulu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aeliria 2018-08-02T00:02:56+02:00
Lulu Femme Nue, second livre

Ce deuxième tome est aussi bon que le premier.

On continue de suivre Lulu dans ce qui est (selon moi !) une sorte de quête : identitaire, liberté, besoin de vivre une "aventure" une fois dans sa vie ? Je ne saurais pas trop le dire.

J'ai beaucoup apprécié le personnage de Marthe car je la trouve tellement réelle ! D'un autre côté, je me dis qu'il y a beaucoup de personnes âgées dans son cas et je ne sens peinée pour eux.

La serveuse de bar est aussi très inintéressante je trouve car elle reflète la vie et les peurs de beaucoup; un train train quotidien rassurant mais aussi qui peut-être extrêmement pesant.

Ce tome achève le voyage de Lulu. Quel que soit votre avis sur les agissements de Lulu, je trouve que cette série laisse à la réflexion.

Je suis contente de l'avoir lu par hasard...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cellophane 2018-11-27T16:03:34+01:00
Chute de vélo

Bon, pour commencer, j’ai eu un petit peu de mal avec les dessins. Comme une impression de voir flou, un dessin réaliste mais « approximatif », ni caricature, ni BD Belge… Principalement dans les visages, d’ailleurs (le fils, page 12, semble avoir un gros nez rond dans une case, un petit nez pointu dans la suivante…).

Après, si les couleurs sont plutôt bien réussies, elles ont cette teinte « fin d’été », jour de printemps qui s’allonge, un truc qui ne m’emballe pas personnellement, comme une journée qui n’en finit pas…

D’ailleurs, les scènes du début (voir du milieu) sont un peu pareilles : une page pour raconter un accident de voiture, une autre page pour raconter le même, presque deux pages pour le revoir en le couplant à un accident de vélo… Les soirées à discuter, les journées à débroussailler, c’est très anecdotique…

Alors on pourra me rétorquer : « c’est ça qui en fait une BD de la vie de tous les jours ». Mais non. Déjà parce que la vie de tous les jours, j’y suis aussi et cette BD ne m’en donne pas une vision qui m’interroge ou m’en fait découvrir une facette. Ce sont juste des gens qui rangent.

Ensuite, parce qu’il y a deux sujets de fond : la mère qui père la mémoire et le terrassier qui a perdu sa femme. Si le second est assez bien traité et passe pour une petite histoire parallèle sympathique, la première ne l’est pas du tout, traité. La mère est là, on vit, point. Pas de vrais questionnements, pas de point de vue, pas de réelle angoisse… Ça aurait été un dromadaire que ça aurait été pareil…

Alors oui, à la fin, vers la 58ème page, ça se réveille, on a des révélations, des choses qui se recoupent et rendent plutôt intéressant ce qu’on a vu. Mais c’est dommage de devoir attendre plus de la moitié de l’ouvrage pour ça…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mayoune 2019-01-05T18:45:48+01:00
Un homme est mort

Une très belle BD, qui restitue avec précision les manifestations de 1950 à Brest. Le travail d'enquête fourni par les auteurs, qui a permis la rédaction de cette bande dessinée, est minutieux et parfaitement mis en valeur par le dessin.

Quand on voit les images, c'est avec tristesse qu'on se dit que le sujet est toujours d'actualité, en 2018...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MiLn 2019-01-19T18:27:25+01:00
Les ignorants

Ce roman graphique raconte la rencontre entre deux professions que tout semble opposer: un dessinateur de BD et un vigneron. On se promène sur les terres d'Anjou, les pieds dans les vignes ...

Puis nous rencontrons les imprimeurs, l'éditeur et les amis dessinateurs de Etienne DAVODEAU.

On ressent le profond respect qui unit les deux hommes...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mayoune 2019-03-09T15:09:28+01:00
Cher pays de notre enfance

Juste excellent. Une enquête extrêmement bien fouillée, qui révèle les dessous pas glorieux de notre chère 5e République ... On y retrouve, sans grande surprise, une ribambelle de noms connus qui, pour certains, occupent encore un poste politique proéminent. Du grand journalisme.

Afficher en entier

Dédicaces de Etienne Davodeau
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Delcourt : 15 livres

Futuropolis : 8 livres

Dupuis : 1 livre

Editions de l'Atelier : 1 livre

Gallimard : 1 livre

Vents d’Ouest : 1 livre

Dargaud : 1 livre

Editions La Découverte : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode