Livres
514 685
Membres
527 650

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

James Clemens

Etats-Unis Né(e) le 1961-08-20 ( 58 ans )
3 713 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par njfok 2011-09-22T20:44:30+02:00

Biographie

Jim Czajkowski (plus connu sous ses noms de plume James Clemens ou James Rollins), né à Chicago le 20 août 1961 , est un romancier et vétérinaire américain. Il a vendu son cabinet vétérinaire à Sacramento, en Californie, pour se consacrer pleinement à l'écriture.

James est un spéléologue amateur et un plongeur certifié. Ces milieux l'ont par ailleurs fortement inspiré pour ses romans, où l'action se déroule fréquemment sous l'eau.

Sous le nom de plume de James Clemens, James écrit également des romans de fantasy dont la saga Les Bannis et les Proscrits (Le Feu de la Sor'cière, Les Foudres de la Sor'cière, La Guerre de la Sor'cière, le Portail de la Sor'cière et L'Étoile de la Sor'cière), Shadowfall en 2005, et Hinterland en 2006.

En 2007, il a été contacté pour écrire le roman issu du film Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal.

Biographie :

Né à Chicago, James est diplômé de l'Université du Missouri à Columbia, en 1985 avec un doctorat (DVM) en médecine vétérinaire. Son travail de premier cycle est centré sur la biologie évolutive. Par la suite, il déménage à Sacramento, en Californie, où il exerce son métier de vétérinaire.

Enfant, James était fasciné par les récits des exploits de Howard Carter et sa découverte de la tombe du pharaon de l'Égypte antique, Toutânkhamon. Cette histoire vraie a inspiré plus tard le roman de James : Excavation, dans lequel le personnage principal, l'archéologue Henry Conklin, et son neveu Sam découvrent une cité perdue des Incas dans les montagnes de la jungle des Andes, contenant un trésor.

Dans sa jeunesse, James a pu lire et être captivé par Tarzan de Edgar Rice Burroughs, Le Magicien d'Oz de L. Frank Baum, et Les Chroniques de Narnia de C. S. Lewis. En général, James a également été inspiré par des auteurs comme Jules Verne et H. G. Wells, dont les œuvres lui servaient de tremplin pour l'écriture de romans contemporains similaires, remplis de ce qu'il appelle « les trois M de la fiction » : Magie, Mutilation, et Monstres.

Biographie sous le nom de James Clemens :

Les Bannis et les Proscrits (The Banned and the Banished)

-Le Feu de la Sor'cière (Fr. mai 2006, VO : Wit'ch fire, 1998)

-Les Foudres de la Sor'cière (Fr. février 2007, VO : Wit'ch Storm, 1999)

-La Guerre de la Sor'cière (Fr. 17 janvier 2008, VO: Wit'ch War, 2000)

-Le Portail de la Sor'cière (Fr. novembre 2008, VO: Wit'ch Gate, 2001)

-L’Étoile de la sor’cière (Fr. août 2009, VO: Wit'ch Star, 2002)

Chronique des Dieux

-L'Ombre de l'Assassin (Fr. septembre 2010, VO : Shadowfall, 2005)

-L'ombre du chevalier (Fr, milady 2011).­­

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
2 825 lecteurs
Or
3 980 lecteurs
Argent
2 311 lecteurs
Bronze
1 309 lecteurs
Lu aussi
1 080 lecteurs
Envies
3 884 lecteurs
En train de lire
193 lecteurs
Pas apprécié
265 lecteurs
PAL
3 502 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.45/10
Nombre d'évaluations : 2 621

2 Citations 1 401 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de James Clemens

Sortie France/Français : 2015-07-17

Les derniers commentaires sur ses livres

Les Bannis et les Proscrits, Tome 1 : Le Feu de la Sor'cière

Je n’ai même pas pu continuer ma lecture du début tellement que j’étais déjà dégoûtée et écœurer des scènes gore gratuitement je suis déçue moi qui adorée l’avertissement au début du livre et qui était très attiré par le résumé et la couverture j’ai fait encore l’erreur de me référer au nombreux commentaire qui étaient élogieux à son égard jamais un livre m’a autant dégoûtée comme ça je sais pas c’est pas de la Fantasy sombre ça pour moi c’est juste malsain et en plus pas nécessaire même sans ça je pense que le récit s’en serais passer mais déjà pour moi c’est trop j’y arrive pas là. Vivement que je le refile à la bibliothèque de chez moi jamais j’aurais dû l’acheter rien que de le savoir dans ma maison ça me met mal à l’aise

Afficher en entier
Les Bannis et les Proscrits, Tome 3 : La Guerre de la Sor'cière

Ce tome 3 ne fait qu'accentuer le talent de l'auteur. Le suspense augmente de pages en pages. Les rebondissements sont multiples et quand on voit arriver l’événement final on ne peut que retenir sa respiration. Les personnages se développent et mûrissent. Vivement la lecture du 4ème tome !

Afficher en entier
Les Bannis et les Proscrits, Tome 1 : Le Feu de la Sor'cière

Bon roman l'univers m'a beaucoup fait penser à la saga du seigneur des anneaux.

Afficher en entier
Les Bannis et les Proscrits, Tome 5 : L'Étoile de la Sor'cière

Nous sommes en haleine durant tout le récit, que vont devenir nos héros, où sont les el’phes, les og’res et les si’luras vont-ils rejoindre les rangs pour une bataille qui va changer à jamais le visage d’Alaséa ? Ce récit un incroyablement plus sombre, plus triste, malgré l’imminence de la guerre et la construction des troupes d’Elena pour sauver le monde.

Nos compagnons savent que le combat final approche et même s’ils sont motivés et ont envie de gagner, de réussir, on sent une teinte de désespoir, d’inquiétude sur l’issu de cette bataille qui va tout bouleverser, et ils le savent au fond d’eux.

Mogweed va enfin faire parler sa vraie nature, et vous n’allez pas être déçus !!! Le seigneur noir est effrayant un torturé, rien ne peut le raisonner, et Tol’Chuk va se révéler être un sage et un leader éclairé, ah j’aime ce personnage !!!

La toile qu’à tissé James Clemens est presque achevée. Les dernières pages sont prenantes, le style de l’auteur est toujours aussi intéressant. Ce tome bien que plus sombre et triste, tous nous est enfin révélé. Et la vérité aussi belle qu’effrayante est devant nous. Vous allez être content, frustré, triste, pleins d’interrogation, mais surtout les yeux pleins d’étoiles après une telle saga.

https://souslaplumedelline.wixsite.com/blog-elline/post/l-%C3%A9toile-de-la-sorci%C3%A8re

Afficher en entier
Les Bannis et les Proscrits, Tome 2 : Les Foudres de la Sor'cière

On se régale toujours de l'univers complexe de l'auteur, le scénario tient la route avec plusieurs rebondissements, mais je déplore certaines scènes gores que l'on croit indispensables dans ce genre de livres pour "faire plus vrai".

Afficher en entier
Les Bannis et les Proscrits, Tome 1 : Le Feu de la Sor'cière

Après tous les commentaires élogieux, je m'attendais a mieux mais ce n'était pas mauvais non plus. Je ne vais néanmoins pas continué les autres tomes.

Afficher en entier
Les Bannis et les Proscrits, Tome 2 : Les Foudres de la Sor'cière

Je veux absolument relire et enfin continuer cette saga ! Super objectif 2020 !

Afficher en entier
Les Bannis et les Proscrits, Tome 1 : Le Feu de la Sor'cière

ça fait une éternité que j’ai lu ce livre mais je me rappelle avoir bien apprécié ! Je veux absolument relire cette saga !

Afficher en entier
Les Bannis et les Proscrits, Tome 1 : Le Feu de la Sor'cière

Ce premier tome de la saga Les Bannis et Les Proscrits annonce la couleur. La quête ne sera pas simple, il y aura des pertes, des sacrifices, de la violence, mais également des liens forgés dans le sang, des individus soudés se battant pour une même cause.

Le Feu de la Sor'cière nous plonge dans l'univers riche et magique d'Alasea, nous amenant à la rencontre de personnages très intéressants. Ces personnages sont d'ailleurs assez nombreux, mais la succession des différents points de vue au fil des chapitres ainsi que leurs caractères bien développés permet une compréhension et une clarté agréable dans la lecture, je ne me suis jamais sentie perdue. L'on se repère aisément quant à qui fait quoi, même pendant les scènes de combat, qui sont bien détaillées.

La plume de l'auteur est immersive, proche de ses personnages, et s'appuie sur un large langage sensoriel, confrontant directement le lecteur aux perceptions des protagonistes. L'immersion est amplifiée par les descriptions riches de l'environnement, de l'action ainsi que des créatures que les personnages rencontrent, ainsi que par les nombreuses métaphores et comparaisons dont l'auteur use et abuse. Sur ce dernier point je suis plutôt mitigée, ce serait même le seul point négatif que je pourrais soulever. Les figures de style sont certes très imagées, parfois même poétiques, et rend l'écriture riche, mais l'auteur pour cela utilise énormément les connecteurs logiques "comme" ou encore "tel que", ce qui parfois plombe un peu les phrases.

Mis à part cela, je suis tombée sous le charme de ce livre, qui ne s'essouffle pas, ne traîne pas en longueur, avec une écriture dans l'ensemble très fluide. Les personnages ainsi que l'univers en général n'est pas manichéen, et apportent notamment des pistes de réflexion quant à la perception de la femme dans un monde où la magie ne "toucherait" que les hommes, et à la stigmatisation de celle-ci lorsqu'elle décide de prendre en main son destin.

J'ai hâte de découvrir la suite, en tout cas pour le moment je recommande fortement la saga Les Bannis et Les Proscrits.

Afficher en entier
Les Bannis et les Proscrits, Tome 1 : Le Feu de la Sor'cière

Cela faisait un petit moment que ce livre traînait dans ma pile à lire, et j’ai commencé à le lire sans en avoir autant envie que quand je l’avais acheté. Je crois que je commence à être un petit peu blasée de la fantasy, mais je pensais que ce roman allait être sympa quand même. Au final, j’ai été très déçue, j’ai trouvé toute l’histoire lourde de clichés, sans grande originalité, si ce n’est pour la narration peut-être.

J’ai apprécié la préface, originale, qui nous met dans l’ambiance. En revanche j’ai trouvé que le reste ne suivait pas. On découvre un monde avec beaucoup de créatures fantastiques, certaines inventées par l’auteur, mais qui ne se détachent pas beaucoup du bestiaire classique de la fantasy. J’ai trouvé que les personnages principaux étaient stéréotypés, et que l’auteur insistait sur leur caractère de manière peu subtile. Je n’ai pas tant adhéré à l’héroïne, de qui on adopte peu le point de vue, et qui réagit aux événements de façon classique, sans trop de convictions. De toute façon, l’histoire commence plutôt cruellement et je pense que ça m’a aussi empêché de m’attacher aux personnages. Les méchants sont vraiment méchants, et j’ai trouvé que l’auteur en rajoutait un peu trop sur leur cruauté, c’était même parfois ennuyant. Il y a beaucoup de scènes d’action, ce qui rend ce premier tome pas très digeste, et sans réelle profondeur. Enfin je ne m’attendais pas à un livre très profond non plus, mais au moins quelque chose qui me touche, parce que franchement j’en avais pas grand-chose à faire de ce qui pouvait arriver aux personnages, on ne les comprenait pas trop.

Sinon, m’enfin, c’est bien raconté quand même, on arrive à jongler entre les points de vue sans jamais se perdre. Au final, c’est un premier tome qui ne m’a pas vraiment plu, et je ne lirai sûrement pas la suite de la série.

Afficher en entier

On parle de James Clemens ici :

Dédicaces de James Clemens
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Bragelonne : 11 livres

France Loisirs : 5 livres

Milady : 5 livres

Bragelonne Poche : 2 livres

Orbit : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array