Livres
520 157
Membres
535 934

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Maïa Mazaurette

317 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Miss Naboo 2009-09-23T09:04:49+02:00

Biographie

Née en 1978, berlinoise d'adoption, Maïa Mazaurette est chroniqueuse et scénariste. Déjà auteur de plusieurs romans, guides ou bandes dessinées, elle cultive une position singulière et provocatrice, entre fiction et réalité. Rien ne nous survivra fait notamment suite à un roman de fantasy s'interrogeant sur les voies du fondamentalisme religieux, "Dehors les chiens, les infidèles."

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
50 lecteurs
Or
124 lecteurs
Argent
94 lecteurs
Bronze
76 lecteurs
Lu aussi
165 lecteurs
Envies
240 lecteurs
En train de lire
11 lecteurs
Pas apprécié
9 lecteurs
PAL
83 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.59/10
Nombre d'évaluations : 168

0 Citations 74 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Maïa Mazaurette

Sortie Poche France/Français : 2016-06-08

Les derniers commentaires sur ses livres

Les petits péchés mignons, tome 1 : Les nanas au réveil

Toute une série de petites histoires croustillantes à souhait !

L'auteur, on se demande pourquoi, a choisi de mettre en scène ses histoires, par des dessins très simples, et des personnages tout mignons. Serait ce pour adoucir ses histoires, qui auraient pu être un peu limites ? Il n'empêche que l'équilibre est subtil et plutôt réussi.

On en redemande !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Coraline76 2018-05-30T11:51:21+02:00
La ligue des Voleurs

J'ai bien aimé cette BD vivement la deuxième

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tineph 2019-08-04T07:58:09+02:00
La coureuse

Trop de plaintes tout au long du livre, elle n'est jamais satisfaite de rien, elle n'est pas sincère, trop éloigné de mon état d'esprit.

Afficher en entier
Les petits péchés mignons, tome 1 : Les nanas au réveil

Petite BD sympathique, qui se li plutôt rapidement.

Afficher en entier
Les petits péchés mignons, tome 2 : Les mecs sur les sites de rencontre

Rapide à lire et très divertissant.

Beaucoup de page mon donnée le sourire.

Afficher en entier
Les petits péchés mignons, tome 3 : Les mecs & le sport

J'ai bien aimé la caricature initiale. Le dessin sers bien le texte. L'humour est au rendez-vous. La différence entre les sexes est exacerbé.Une bonne BD.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lianne80 2019-09-25T14:38:53+02:00
Rien ne nous survivra

Nous sommes dans le futur mais pas très loin, le futur proche.

Un jour les jeunes en ont eu marre de se faire marcher dessus, d'être toujours ceux qu'on embobine, ceux qui se font laver le cerveau par la société de consommation. Plus d'avenir, que des contraintes, gâcher ses meilleures années de vie pour payer la retraite d'adultes qui vivent de plus en plus vieux, plus d'avenir ...

Alors ils se sont révoltés et ils se sont surtout fait embrigadé. La première étape : tuer ses parents. Ce crime originel ne pouvant pas se pardonner il faut continuer, se débarrasser du plus de vieux possible. En bande, en solitaire, peu importante tant qu'on est productif pour la cause. La liberté ça se paye et ils ne lâchent rien.

Quand le livre commence la guérilla se poursuit depuis 2 ans, les jeunes tiennent la rive gauche de Paris, alors que les vieux sont retranchés dans la rive droite. L’île de la cité a été quasiment rasée et est témoin de la plupart des combats.

Du coté des jeunes plus de nom et de prénoms, les pseudos choisis eux même sont de mise, plus de genres, de modes, de musique, de livres, de culture, plus rien qui pourraient les rattacher à l'ancienne société. Ils rejettent tout. Ils vendent les musés à des trafiquants d’Europe de l'est pour acheter leurs armes et munitions ainsi qu'un peu de nourriture.

Les élites de cette nouvelle société qui veut tout changer sont les snipers. Bien cachés sur les toits ils éliminent tout les vieux qui osent sortir de chez eux.

Nous assistons à l'opposition entre deux d'entre eux.

Silence était la à l'origine, il a vécu les premiers meurtres, les premières batailles. Il connait les dessous de cette révolte. Intrépide et sans peur, bien organisé et bien nourri comparé à la masses des jeunes affamés qui parcourent les rue, il est LA Star. Sans pitié il n'hésite pas à tuer tout ceux qui se mettent sur son chemin ou qui s'attribuent ses victimes au tableau des scores qui a été affiché.

L'immortel lui est arrivé bien après. Silence était son idole jusqu'à ce qu'il se retrouve au cœur d'une de ses vengeances et que celui ci assassine sa copine. Depuis il le traque, remontant sa trace petit à petit.

C'est un roman d'anticipation très brut, dérangeant, intense et assez difficile au niveau de ses thèmes : les luttes intergénérationnelles.

C'est aussi du coup un livre qui sera surement très clivant.

J'avoue qu'au début j'avais des doutes, ça me semblait trop gros pour être réaliste cette révolution, trop extrême en fait. La suspension d'incrédulité ne fonctionnait pas.

Du coup je n'arrivais pas à entrer dans l'histoire.

Mais finalement, petit à petit ça c'est fait. L'ambiance y a beaucoup fait je pense. C'est une ambiance qui tient aux tripes. C'est vrai que certains détails restent peu vraisemblable de nos jours, que les "vieux" semblent manquer de CRS, de protection ou de puissance de feu pour réagir comme on le voit maintenant sur les gilets jaunes. Mais finalement ça passe quand même bien sur le long terme si on met ça de coté.

Finalement je dirais que malgré le fait qu'il date un peu, il reste très actuel dans ses thèmes, dans les revendications des jeunes. Surtout si on prend les gilets jaunes actuels, et les mouvements comme le #me too qui sont exactement le genre de revendications des jeunes du livre.

Il se compose de 3 types de chapitres : les chapitres Silence, les chapitres Immortel, et les chapitres Théorie qui servent nous montrent les idées de propagande qui ont fait se lancer et se poursuivre le mouvement.

15.5/20

https://delivreenlivres.blogspot.com/2019/09/rien-ne-nous-survivra-le-pire-est.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Waynola 2019-10-16T18:14:54+02:00
La ligue des Voleurs

Je suis vraiment mitigée pour cette Bd jeunesse, l'idée paraissait originale, mais il y a quelque chose qui manque, je ne saurais pas dire quoi et puis les illustrations m'ont beaucoup déçus, j'aurais aimés qu'elles soient plus travaillées et moins banales.

Je vais mettre la note de 12/20 à cette BD jeunesse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ukko-Ukko 2020-04-17T16:28:17+02:00
Sortir du trou

Un livre en deux parties bien distinct et d'un intérêt inégal. Je ne dénie pas l'intérêt du propos de "Sortir du trou", mais Maïa Mazaurette estime manifestement qu'elle s'adresse à un public réfractaire, si bien qu'elle assène son discours jusqu'à plus soif, et lorsqu'on est convaincu dès la première ligne, cela finit par être lassant.

"Lever la tête" est beaucoup plus intéressant. Même si certains éléments de "Sortir du trou" sont rappelés, cet essai-ci est beaucoup plus constructif, offrant plein de pistes dans la façon de développer des les relations entre hommes et femmes. Mazaurette a le sens de la formule efficace et son discours est construit avec cohérence, partant d'un propos général pour aller vers des exemples et des solutions pratiques. Un ouvrage qui ne plaira pas à tout le monde, mais c'est une contribution importante au développement des relations entre les deux genres et à une meilleure acceptation de nos différences.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alyssa2410 2020-05-11T14:31:25+02:00
La ligue des Voleurs

Par son titre et par la sobriété élégante de sa couverture, cette bande-dessinée a rapidement attiré mon regard et le doute n’a pas été de mise quant à savoir si je l’empruntai. Et on peut dire que cette histoire est tellement originale qu’elle est vraiment extrêmement plaisante! En effet, prenez toutes nos lois, nos principes sociaux et nos conventions sur le bien et la mal et inversez le tout: vous obtiendrez l’univers de « la ligue des voleurs ». On déambule ainsi avec des adolescents dans une école secrète où l’on apprend des matières comme la cryptologie, l’intrusion, l’évasion, la subtilisation du contenu des poches d’autrui, sans compter les examens pratiques où vols et larcins les plus importants sont en jeu. Et cela ne se limite pas à quelques adolescents, puisque c’est toute une vie de famille qui s’articule autour du crime: on voit la mère de Clémence charger sa voiture de dynamite, grenades à fragmentation et autres explosifs et son papa passe tout son temps à jouer de l’argent au poker. Et étant donner que l’on inverse le tout avec cette bande-dessinée, Clémence rêve aller dans une école traditionnelle, apprendre la géographie et la littérature, avoir des amis qui ne sont pas des futurs collègues, bref elle espère ne plus faire partie de ce monde secret dont le code est implacable : pas de contact avec les gens « normaux ».

Malgré ces codes sociaux inversés, l’autrice garde tout de même un scénario sympathique et dynamique conforme aux préoccupations de son lectorat : la quête de la normalité, les problèmes familiaux, le difficile choix de l'orientation professionnelle...

Afficher en entier

Dédicaces de Maïa Mazaurette
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Mnémos : 6 livres

Fluide Glacial : 6 livres

Gallimard : 3 livres

Jungle ! : 2 livres

Dupuis : 2 livres

La Musardine : 2 livres

Audie : 2 livres

Delcourt : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array